Nous sommes le Sam Juin 06, 2020 22:53


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Manifestations étranges chez moi
MessagePosté: Lun Janvier 02, 2017 15:58 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9826
Localisation: Alsace
elvire66 a écrit:
Comment expliquez-vous qu'un être humain ne puisse faire la distinction entre le Bien et le Mal s'il est doté d'une conscience ?


Je dirais que tout dépend du contexte auquel on se réfère. A la manière dont elle est posée, on sent bien que ta question cible plus particulièrement le rapport que doit entretenir un individu avec la notion de morale, c'est-à-dire un ensemble de valeurs non répréhensibles que toute personne est suposée respecter.

Or être doté d'une conscience signifie que chaque individu, quel qu'il soit, demeure libre d'orienter ses choix de vie à tout moment en fonction de critères qu'il estime lui correspondre. Cela s'apparente au libre-arbitre, autrement dit à la faculté de déterminer sciemment sa propre ligne de conduite en sachant pertinemment ce qui est répréhensible et ce qui ne l'est pas. C'est ce qu'on appelle plus communément l'éthique.

Éthique et morale sont souvent confondues alors qu'elles ne déterminent pas la même chose.

On pourrait aussi ajouter à cela le fait que la notion de bien et de mal n'a pas forcément le même degré de signification pour tout le monde. On peut parfaitement faire du mal à autrui avec les meilleures intentions du monde...

elvire66 a écrit:
Je pense néanmoins que cela peut être dû à une blessure d'âme très forte (traumatisme dans l'enfance par ex) qui fait que la personne est déconnectée d'elle-même, ce qui peut aboutir à des cas de psychopathie


Personnellement j'estime que la prudence est de rigueur lorsqu'on parle de sociopathie et de psychopathie, pour la bonne et simple raison que la distinction entre ces deux troubles demeure encore très floue et ne répond pas nécessairement aux mêmes degrés de critères cliniques. Diagnostiquer et "catégoriser" un individu dans tel ou tel registre n'a rien d'une formalité. Mieux vaut donc éviter certaines généralités.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Lun Janvier 02, 2017 17:02 
Oui. Pour en avoir déjà côtoyés, on sent bien un manque de profondeur chez eux. L'un m'a dit: "at least you enjoy life", ce qui semble indiquer que lui non. Il ne ressent rien du tout. Leur niveau de "conscience" semble fonctionner au minimum afin d'assurer la survie. Le problème étant qu'ils ne voient pas les autres individus comme des êtres humains à part entière mais simplement comme des objets utiles à leurs besoins. Toutes leurs relations sont conditionnées par l'emprise qu'ils désirent avoir sur l'autre, et leur manque d'empathie leur empêche d'avoir des scrupules, ce qui les rend très dangereux.
L'un que je connaissais me demandait parfois si ce qu'il faisait ou s'apprêtait à faire était bien ou pas. Il avait toujours besoin d'une validation sur la notion du bien et du mal, car il ne semble faire aucune distinction entre les deux. C'est très très intrigant. J'ai nettement l'impression que sa perception est amorale (non conscience des jugements moraux) et non immorale (là c'est différent la personne a conscience de faire du mal, et d'aller à l'encontre d'un bon comportement). Ainsi pour rejoindre la notion de libre arbitre...eh bien comment avoir un libre arbitre lorsqu'on ne possède pas de conscience ?
Pouvez-vous imaginer un instant que certaines personnes n'ont pas de Conscience? Et pourtant ça existe. Ce sont des coquilles vides, sans énergie propre, ils ont besoin de se greffer sur des personnes pleines de vitalité afin de les vampiriser, car ils n'ont aucune ressource autonome. Demandez-vous pourquoi.
Eh bien je commence à croire que sur un plan spirituel, ces personnes n'ont tout simplement...pas d'âme. Leur corps traverse la vie sans but, sans conscience car ils n'ont pas de Soi supérieur. Ils sont là (j'ignore pourquoi), ils sont nés, et ils retourneront au néant après car ils n'émanent pas de la Source. Ils n'ont aucune créativité, aucune intuition, aucune réflexion sur la vie. Leur intelligence est froide, calculatrice et prédatrice. Aucune émotion, aucune étincelle de ce qui fait notre humanité.
En étant observateur, on s'aperçoit vite de quelque chose d'étrange : ils savent reproduire les émotions humaines par mimétisme, un peu comme un miroir (ils reflètent ce que la personne en face aimerait voir d'eux, créant ainsi de fausses complicités)...mais tout est feint. Ca sonne faux.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Lun Janvier 02, 2017 17:28 
@Muskar : de mon côté je suis passée sans problèmes aux supports immatériels pour la musique, mais je reste encore très attachée aux livres. J'adore tourner les pages, sentir le papier, l'odeur de
l'encre...j'ai un rapport très sensitif à mes livres :mrgreen: et puis j'aime l'idée de transmettre un patrimoine culturel à mes enfants un jour.
J'aime bien aussi l'idée des boîtes à lire dans les parcs! Ca change de Pokemon Go... :roll:

Sinon je crois quand même que les gens cherchent à renouer du lien social et retourner vers un peu plus de partage (colocation, covoiturage...).

Concernant la réincarnation, il me semble comme je le disais que nous traînons tous une dette karmique avec nous.
Si le sens de la Justice sur Terre est biaisé, ne vous inquiétez pas que la Justice existe au sens large car toutes nos actions ont un impact, y compris nos pensées. :wink:
Vos manquements seront sanctionnés (mais pas forcément de la manière que vous pensez) aussi bien que vos bonnes actions seront récompensées.

J'ai remarqué pour ma part que les rares fois dans ma vie où j'ai triché, je l'ai très vite payé (quand je n'étais pas rongée par la culpabilité); et j'ai toujours trouvé du soutien au moment où j'en avais le plus besoin, y compris à des instants où j'ai failli perdre la vie. Nous avons tous des choses à apprendre ici, l'essentiel étant l'amour de soi et des autres. :)


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Lun Janvier 02, 2017 17:50 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9826
Localisation: Alsace
Dans le cas que tu présentes, on entre assez clairement dans le contexte du trouble de la personnalité antisociale. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, certains de ces individus peuvent présenter une forme de conscience très individualiste, mais qui peut exister malgré tout et à des degrés divers. C'est précisément ce qui rend les diagnostications plus complexes encore. Cela dit là aussi il faut éviter toutes généralités. Cette absence de valeurs personnelles n'est représentative que pour un petit échantillon seulement d'individus. Il arrive parfois que ces personnes, sous couvert d'une absence totale de ressentis, soient au contraire parfaitement au clair sur l'aspect répréhensible de leurs actes qu'elles vont justement s'employer à nier ou à minimiser pour mieux s'en déculpabiliser.

La psychologie du mal est infiniment complexe, on ne peut pas en brosser un profil type qui répondrait à toutes les interrogations.

D'apparence ces individus nous renvoient effectivement une image peu valorisante de froideur et de malveillance, bien que faisant souvent montre d'une vive intelligence qui contraste d'autant mieux avec leur comportement pernicieux. L'image de la coquille vide, "sans âme", peut paraitre légitime. Pourtant il s'agit avant tout d'êtres humains détenteurs d'un passé, d'un vécu, d'une histoire personnelle qui a peut-être conditionné leur devenir. Mais dans le fond qui sommes-nous pour juger ? Qui peut se targuer de n'avoir jamais eu de mauvaises pensées ou d'avoir commis de mauvaises actions ? La seule différence provient du fait que notre conditionnement social, éducatif etc. nous permet de placer des barrières personnelles face à nos plus mauvais instincts là où d'autres s'en affranchissent.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 11:05 
Oui je suis d'accord avec ce que tu dis. :)

Sinon, pour en revenir à la réincarnation, de ce que j'ai pu comprendre les âmes plus anciennes naîtraient la plupart du temps avec des dons psychiques, et une sensibilité exacerbée, ceci afin d'aider l'Humanité à évoluer. Comme elles ont été à peu près tous les types d'individus possibles et imaginables dans leurs anciennes vies, elles disposent d'un savoir presque inné (en réalité acquis de leurs vies antérieures et du fruit de leurs travaux passés) et d'un pouvoir souvent transformateur sur les âmes plus jeunes que ce soit par leur comportement, leur attitude (car elles ne sont plus motivées par les artifices habituels: besoin de reconnaissance sociale, possession de biens matériels,etc) ou simplement par leur présence, car elles dégagent une énergie fluidique différente et puissante. Leur nature est plutôt solitaire, elles ont besoin de se retirer souvent et de faire le point.
Leur lecture de l'autre est très facile car elles connaissent déjà tous les profils-type, et cernent très vite la personnalité des gens.
En réalité, certaines âmes sont bien plus anciennes que celle de leurs parents. ;)
En fait la vieille âme a déjà fait un peu le "tour" (elle ressent souvent une certaine lassitude), elle est davantage dans l'introspection. Dotée d'une empathie exacerbée, elle est avant tout là pour aider les autres dans leur cheminement, avec un dévouement naturel (c'est leur rôle: servir l'Humanité).
Cependant elles ont encore souvent des conflits, des blessures de personnalité à régler afin de compléter leur cycle de réincarnation. Le but étant : l'acceptation de soi, des autres, la prise de conscience du fait que nous faisons tous partie d'un même tout, comme les cellules d'un corps humain ont besoin de fonctionner en autonomie mais aussi dans un grand élan collectif pour assurer l'évolution du corps entier.
Un jour nous arriverons à une communication totalement télépathique (oui oui :D et qui existe déjà par ailleurs), mais avant cela nous devons le mériter et créer les conditions d'une bienveillance totale envers autrui.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 11:48 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13097
Localisation: Genève
Le New-age, une des plaies de notre société occidentale... :roll:
Ce ne sont que des croyances, qui comme toutes les croyances ne reposent sur... rien de fondé !

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 12:07 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15096
Lamart a écrit:
Le New-age, une des plaies de notre société occidentale... :roll:
C'est un vieux ragoût au fond de la gorge qui n'en finit pas de revenir. On finit par en avoir la nausée ! :roll:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 12:20 
Lamart a écrit:
Le New-age, une des plaies de notre société occidentale... :roll:
Ce ne sont que des croyances, qui comme toutes les croyances ne reposent sur... rien de fondé !


Je ne sais pas ce que tu regroupes sous le nom de New Age ? J'ai du mal avec les étiquettes.
Je peux t'assurer que ça existe, la plaie de notre société occidentale c'est plutôt la certitude de croire qu'elle détient la Vérité. Les sociétés dans lesquelles on a évolué depuis des centaines d'années ont fait que nous nous sommes peu à peu détaché de notre spiritualité.
On a inventé les religions qui ne servent en réalité qu'à diviser et séparer les gens. :roll:
Mais au-delà de tout ça je t'assure qu'il y a quelque chose de très beau et de très noble, et que si tu fais le bien autour de toi tu seras toujours récompensé. Ce qu'on appelle "Dieu" n'est pas un horrible juge manichéen qui punit ses créations. Ce qu'on appelle "Dieu" c'est en réalité toi, moi, vous, nous tous! Nous sommes tous connectés.
Mais je ne peux pas (et ne veux pas) forcer un esprit rationnel à croire ce qu'il découvrira par lui-même un jour. :)
Tu sais ce que j'ai écrit précédemment m'aurait fait hurler de rire il y a quelques années. Et pourtant j'ai vécu des choses incroyables qui ont fait remettre tout mon système établi (même si je n'ai jamais rien pris pour acquis) en question.

Mon parcours de vie a fait que j'ai vécu des choses extraordinaires, et que je me rends compte que RIEN n'est laissé au hasard dans une vie (le hasard n'existe pas, pour autant nous n'évoluons pas dans un monde déterministe sinon aucune expérience ne serait possible). Notre évolution est conditionnée par nos choix de vie et notre capacité à apprendre et comprendre les leçons de vie.
Et j'ai envie de vous dire: c'est magnifique. Un amour inconditionnel se trouve de l'autre côté, qui n'a rien à voir avec l'amour marital, filial.... c'est une sorte d'énergie lumineuse, chaleureuse, qui irradie sans éblouir, exactement comme il a été rapporté dans les expériences de NDE. Je l'ai déjà expérimenté et c'est très difficile de l'expliquer avec des mots, il faut le vivre pour le comprendre.
Il y a des êtres d'une très grande lumière et d'une très grande sagesse vivant sur des plans supérieurs qui veillent sur nous.
Nous nous sommes dans une densité assez lourde à côté...

Après si je me mets à ta place et dans ton état d'esprit je sais très bien que tu vas penser "elle est complètement illuminée celle-là" (ce qui est peut-être vrai si on s'en tient au terme exact ;) ).
Je sais simplement maintenant qu'on ne traverse pas la vie sans but, et que rien de mal ne peut nous arriver, car nous sommes simplement des esprits incarnés dans des "véhicules" physiques. Tu survivras à ta mort physique comme je survivrai. Tu ne peux qu'évoluer et aimer encore plus! C'est notre but à tous. Quand on sait ça, alors tout est plus léger. :)
Libre à chacun de croire autre chose, mais ça ne changera rien au cours des choses.
Qu'il y a t il de plus simple qu'aimer ? Et pourtant c'est difficile pour beaucoup de gens, rongés par la haine, la rumination, la colère, la tristesse...En s'aimant suffisamment soi et en aimant les autres, on évolue très vite. :D
C'est la seule chose qui compte vraiment. On n'emportera pas notre maison dans notre tombe, ni aucun de nos bien matériels. En revanche ce qu'on aura fait pour les autres comptera énormément sur la balance. C'est l'amour qui transcende tout, c'est lui qui permet à l'enfant de se développer...je te laisse chercher les effets liés à l'abandonnisme sur les enfants. Un enfant retiré à sa mère pourra même voir sa croissance (au sens physiologique du terme) stoppée, ce qui est tout de même très fort. De même, dans les cas de déni de grossesse, on s'aperçoit souvent que l'enfant est caché (sous les côtes souvent)...jusqu'à ce que la mère ait conscience de sa grossesse, et là le ventre se met à gonfler d'un seul coup. C'est quand même fou quand on y pense.

Que risquez-vous à aimer les autres ? C'est tout ce qui vous est demandé. S'aimer suffisamment soi, et être altruiste.
Après si cela vous paraît trop difficile... j'ose espérer qu'aimer n'est pas un vieux ragoût pour toi Arkayn. :D C'est ton droit de ne pas croire tout ceci, tant que tu es quelqu'un d'aimant, de respectueux et d'altruiste, c'est tout ce qui compte au final.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Manifestations étranges chez moi
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 12:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1343
Localisation: Klow Syldavie
elvire66 a écrit:
Il faut partir du principe que toutes les âmes incarnées sur Terre le sont car elles sont en apprentissage. Et nous traînons tous avec nous une dette karmique exactement comme dans un bilan comptable. :mrgreen: Si vous êtes à l'écoute de votre intériorité et des signes, vous verrez que toutes les situations problématiques que vous vivez se répéteront tant que vous n'aurez pas conscientisé le problème et fait en sorte de changer (transformation intérieure). Autrement dit, on peut faire d'énormes progrès en une seule vie, ou au contraire mettre 40 vies à progresser.


Pourquoi n'y aurait-il pas des âmes qui suivraient le chemin inverse. A chaque réincarnation elles seraient plus mauvaises qu'à la précédente et leurs dettes karmiques ne feraient que s'alourdir jusqu'à ce qu'elles finissent dans une sorte d'enfer karmique. :twisted:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 12:37 
On sait tous que la Justice sur Terre c'est du flan (les vrais escrocs sont rarement punis puisque c'est eux qui détiennent le pouvoir :mrgreen: )mais ne vous inquiétez pas qu'ils le paieront d'une autre façon. ;)

Je n'ose pas imaginer où a fini Hitler. :D

Imaginez un jour si les juges d'instruction pouvaient lire dans les pensées. La Justice serait bien différente. :D
On peut maquiller la Vérité comme on veut, l'Omniscience par définition sait tout. :D
On peut faire sa prière 5 fois par jour et être horriblement vénal, matérialiste, malintentionné.
A contrario, on peut être athée mais travailler sincèrement au progrès de l'Humanité et c'est cette qualité qui primera.
Sincérité, humilité, désintéressement, altruisme et service de la Vérité sont les vertus les plus sûres pour progresser sur le plan de la conscience.

En revanche une attitude purement égoïste nous retarde considérablement...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 12:55 
On dit bien "diviser pour mieux régner". Or vouloir régner, vouloir avoir le pouvoir suppose une gros Ego et un manque d'égard pour l'autre.
Lorsqu'on est souverain de Soi, d'une indépendance farouche, alors on ne laisse plus personne vouloir être souverain du pouvoir que nous avons sur nous-mêmes, et inversement, nous n'empiétons pas sur la souveraineté de l'Autre et nous le respectons comme un être différent et égal à nous-mêmes.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 13:29 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13097
Localisation: Genève
Elvire66, encore une fois tu assènnes ce qui est pour toi des vérités, mais qui ne sont que des croyances, merci de ne pas oublier de le signaler dans tes messages, sinon il va falloir prouver tes dires...

Sinon, je l'ai déjà dit, je ne sais pas ce qu'est la spiritualité, pour moi cela sert à rien, et on peut très bien vivre sans, j'en suis la preuve vivante. Pour moi, l'humanité se porterait que mieux sans tout ce fatras de croyances ineptes.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 13:37 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15096
elvire66 a écrit:
Je ne sais pas ce que tu regroupes sous le nom de New Age ? J'ai du mal avec les étiquettes.
Pour faire simple, ce sont tous les sites que tu consultes et qui mêlent allègrement science (de préférence quantique en ce moment) et paranormal.
elvire66 a écrit:
On peut faire sa prière 5 fois par jour et être horriblement vénal, matérialiste, malintentionné.
Pourquoi stigmatiser les musulmans ? Il n'y aurait qu'eux à être mal intentionnés ? :evil:

Attention, là, tu es vraiment borderline sur la charte du forum :!:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 13:49 
Je ne stigmatise pas les musulmans, j'en ai même dans ma famille pour te dire... :mrgreen:
C'est un exemple comme un autre.

Je sais bien que ça vous paraît être assené mais bon ce qui s'impose à la conscience n'a plus besoin d'être démontré me concernant. J'espère qu'un jour on parviendra à le démontrer, si ça peut nous faire évoluer plus vite. Je pense sincèrement qu'on arrivera à ce niveau mais à mon avis il aura fallu de bien tragiques événements avant qu'on en arrive là. :(

Lamart, je comprends très bien très propos... je me base avant tout sur mon expérience, qui m'a poussée à chercher des réponses (que j'ai trouvées et qui s'accordent parfaitement avec ce que j'ai vécu).
Je ne crois jamais aux choses de manière spontanée tant que je n'ai pas expérimenté moi-même.

Après, chacun fait son expérience à son rythme. Comme je disais, quelles que soient nos croyances, ce n'est pas vraiment ça qui compte mais ce qu'on fait de bon pour nous et surtout pour les autres. Il n'y a rien à perdre à avoir cette attitude, que l'on soit athée, croyant ou agnostique. Le bien triomphera toujours sur le mal. Celui qui remet en doute ça a sûrement des choses à se reprocher. :)


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 13:52 
Lamart a écrit:
Sinon, je l'ai déjà dit, je ne sais pas ce qu'est la spiritualité, pour moi cela sert à rien, et on peut très bien vivre sans, j'en suis la preuve vivante. Pour moi, l'humanité se porterait que mieux sans tout ce fatras de croyances ineptes.


C'est tout à fait acceptable. Je n'aime pas trop les religions car elles divisent les gens...et quand on voit le nombre de morts...mieux vaudrait s'en passer. :roll:
On peut être spirituel sans être affilié à une quelconque religion, la nuance est très importante.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 14:05 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15096
elvire66 a écrit:
Je ne stigmatise pas les musulmans, j'en ai même dans ma famille pour te dire... :mrgreen:
C'est un exemple comme un autre.
Sauf que si des musulmans lisent tes propos, ils ne le verront pas comme ça !
elvire66 a écrit:
Je ne crois jamais aux choses de manière spontanée tant que je n'ai pas expérimenté moi-même.
Cela ne veut pas dire que tu les as comprises. :wink:
elvire66 a écrit:
Après, chacun fait son expérience à son rythme.
Oui. Il faut parfois du temps pour réaliser qu'on vous fait gober de inepties. :wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 14:16 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13097
Localisation: Genève
Je ne parlais pas des religions en particulier, je mets toutes les croyances dans le même panier et le new-age y a une place de choix.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 14:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 29, 2009 11:07
Messages: 144
Salut,

Bonne année, au passage! (dans ce fatras de repères temporels, artificiellement créés par l'Humanité)

J'espère que je ne vais choquer personne (et que mon intervention ne sera pas mal interprétée) mais j'ai quand même une impression bizarre, récurrente à vrai dire, lorsque l'on aborde ce type de sujets religio-philosophico-métaphysique:
Quand je lis que nous serions dotés d'une "âme", que celle-ci continuerait à exister au-delà des mécanismes bêtement physiques et chimiques qui lui permette d'exister, j'ai toujours vachement de mal. Comme l'impression que les "Trucs" que nous sommes sont quand même TRES TRES prétentieux d'oser penser qu'ils sont autre chose que le résultat d'une suite d'évènements vachement hasardeux...

Je sais pas si c'est très clair, mais cette "prétention" (compréhensible) de vouloir être autre chose que la résultante d'un tas de paramètres que PERSONNE ne maîtrise me met toujours mal à l'aise. Et surtout, en l'état actuel de notre Connaissance commune, ce type de raisonnement, et les conclusions qui vont avec, me paraissent basées sur beaucoup de "vent".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 15:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 06, 2016 14:45
Messages: 228
Lamart a écrit:
... Je mets toutes les croyances dans le même panier et le new-age y a une place de choix.


Réflexion intéressante, mais à mon avis, il faut traiter les croyances cas par cas.
On pourrait tout aussi bien mettre la croyance du Temps dans le panier dont tu parles. C'est une croyance fondamentale dans notre société.
Le temps passe-t-il ? Le temps existe-t-il tel qu'on le conçoit actuellement ? Pas sûr...



La croyance du Bien et du Mal est pas mal non plus. Est-il mal de tuer pour une noble cause ? Chaque peuple, chaque tribu, chaque groupe, chaque individu a sa propre croyance détaillée du bien et du mal. Mais le bien et le mal existent-ils vraiment ?
Peut-être que l'âme contrôle son avatar humain pour faire un maximum de points, indépendamment de la bienveillance ou malveillance des actions entreprises ? Tuer quelqu'un : 500 points - Sauver quelqu'un au risque de perdre la vie: 500 points. 2 actions qui demandent un certain degré de courage, et qui donc rapportent beaucoup. Rester le popotin sur son canapé à regarder la TV à longueur de journée : 0 point si les connaissances n'ont pas été améliorées, et jusqu'à 5 points si l'on a récolté quelques données importantes. De la spéculation de haute voltige, certes. 8)

Quant à la question initiale du topic relative aux âmes :
- si l'on croit qu'elles n'existent pas, alors nul besoin de spéculer sur la réincarnation et son fonctionnement détaillé.
- si l'on croit qu'elles existent ou qu'il y a une possibilité qu'elles existent, alors personne (religieux ou pas) n'est à l'abri de se tromper sur l'interprétation des informations indiquant le fonctionnement détaillé de la réincarnation.

Personnellement, je ne crois ni en l'existence de l'âme, ni en son inexistence, ni en l'existence du système temporel "acquis", ni en son inexistence.

PS : kartezi1, si tu as du mal, c'est sans doute parce-que tu n'y crois pas à la base. La non-croyance est-elle une forme de croyance ?


Dernière édition par hyaloïde le Mar Janvier 03, 2017 16:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:07 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9826
Localisation: Alsace
elvire66 a écrit:
On a inventé les religions qui ne servent en réalité qu'à diviser et séparer les gens. :roll:


C'est un point de vue qui se respecte tout à fait, suffisamment d'exemples nous en sont hélas quotidiennement rapportés par la presse... Pour autant je pars personnellement du principe que tout n'est jamais tout noir ou tout blanc, et que là aussi il est préférable d'éviter la stigmatisation facile car tentante.

Observer des milliers de personnes, tous âges confondus, rassemblés Place Saint-Pierre lors de grands événements pour y prier dans l'unité et la cohésion vers l'optique d'un monde meilleur me donne le sentiment qu'il est tout à fait possible de vivre sa foi avec intelligence et discernement, dans le respect d'autrui. Cette unité collective est à mon sens la plus belle réponse à donner face à la haine gratuite, stupide et aveugle à laquelle nous sommes confrontés. Mais on s'oriente là vers un débat à dominante religieuse qui n'a pas sa place sur le forum.

elvire66 a écrit:
Que risquez-vous à aimer les autres ? C'est tout ce qui vous est demandé. S'aimer suffisamment soi, et être altruiste.
Après si cela vous paraît trop difficile... j'ose espérer qu'aimer n'est pas un vieux ragoût pour toi Arkayn. :D


On atteint ici typiquement les limites de ton discours Elvire66. Que connais-tu d'Arkayn en dehors de son pseudo et de ses interventions sur le forum ? Que connais-tu de nous tous en règle générale ? Qui te dit qu'aucun(e) d'entre nous ne possède notamment des engagements à vocation associative, caritative, humanitaire ?...

Ton raisonnement donne le sentiment que réfléchir de manière pragmatique implique automatiquement de mettre de côté toute valeur humaine et de ne demeurer sensible et ouvert à rien. Je trouve cela particulièrement réducteur et malvenu. Toute personne un tant soit peu équilibrée peut parfaitement trouver écho dans les valeurs universelles que tu défends. Il n'y a là rien de très original, la plupart d'entre nous n'aspire d'ailleurs qu'à vouloir vivre en harmonie avec soi-même mais aussi avec les autres. A ceci près que vouloir prêcher la bonne parole sur un forum demande très peu d'investissement personnel, ce qui le met à la portée de tout un chacun... Ce n'est pas ainsi que l'on gagne en crédibilité.

La véritable valeur des choses ne se mesure pas à ce que tu fais, c'est-à-dire à de la belle parlote moralisatrice supposée dicter à chacun(e) la manière dont il/elle est suposé(e) se conduire en fonction de tes propres critères. Les actes les plus concrets et les plus authentiques, on les retrouve dans la vie de tous les jours derrière l'anonymat de chaque individu. Ce sont toutes ces petites mains que l'on ne voit pas, que l'on n'entend pas, et qui possèdent l'humilité nécessaire pour donner du sens à ce qu'elles font sans ressentir le besoin de le mettre en avant.

Tu prônes précisément cette humilité dont tu me paraît cruellement manquer. Il ne se passe pas un seul message sans que tu ramènes la problématique à ta propre personne, en y incluant à chaque fois une nouvelle anecdote venant se rajouter à ta déjà très longue liste de phénomènes paranormaux prétendûment vécus. A te lire tu sembles avoir tout vécu, tout connu, te plaçant dans une position suffisamment confortable pour venir ensuite expliquer ce qu'est la vie aux pauvres ignares infâmes que nous sommes :roll:

A lire ta définition de la réincarnation, j'ai surtout le sentiment (tout en pouvant me tromper) que c'est avant tout la définition de ton propre toi que tu cherches à valoriser...

Ton discours perd tout son sens dans la mesure où tu considères les autres (en l'occurrence ici les membres de PFRN) sur des bases purement subjectives qui ne tiennent compte que de la superficialité des échanges sur un forum. Tu ne vois que la surface et non le fond des individus. Avant de vouloir donner des leçons de vie aux autres, peut-être faudrait-il d'abord commencer par t'interroger sur celles qu'il te reste sans doute à apprendre...

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:30 
Linele, si tu lis bien, je réagissais à sa façon de considérer mes propos. Les sous-entendus acerbes ("vieux fagots","ragoût",etc) que tu peux voir ici ou sur l'autre post me paraissent plus méprisants qu'autre chose. Donc je ne juge pas la personne qu'il est en dehors de ce forum mais réagis simplement à ses propos. Tu remarqueras que je suis respectueuse de chacun ici donc j'attends que l'on soit respectueux de ma personne également.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:37 
Au contraire je vois les gens bien plus en profondeur qu'ils ne le paraissent (je veux dire dans la vraie vie). Je déteste les faux semblants et les gens qui jouent la comédie se sentent vite mis à nus avec moi. La plupart des gens malhonnêtes fuient mon simple regard lorsque je les regarde dans les yeux (ne dit-on pas que le regard est le reflet de l'âme ?:) ). Pour la religion j'y suis allée un peu fort, elles sont nées d'un un bon principe mais ont toujours été récupérées à des fins politiques et de contrôle des populations malheureusement. :roll:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:41 
@hyaloide : j'aime beaucoup ton point de vue ouvert sur la question ! Reste a savoir comment faire avancer le débat. :D


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:50 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15096
elvire66 a écrit:
Les sous-entendus acerbes ("vieux fagots","ragoût",etc) que tu peux voir ici ou sur l'autre post me paraissent plus méprisants qu'autre chose.
TE paraissent, selon ton système de pensée égocentrique (là, oui, c'est péjoratif).

Ragoût faisait référence au new-âge et fagots (je ne vois pas où tu as été chercher ce "vieux") est une expression positive.
Expressio a écrit:
À l'origine, au XVIIIe siècle, cette expression s'appliquait au vin, celui qu'on remontait de la cave où il avait été soigneusement conservé, caché derrière les fagots de bois stockés pour l'hiver, ces minces branchages qui servaient à faire démarrer le feu dans la cheminée avant d'y mettre de véritables bûches.

Ce vin de qualité étant gardé pour les grandes occasions, la locution a fini par se généraliser, dans un sens figuré, à tout ce qui est d'une très grande qualité, ce qui est excellent, rare ou même surprenant

Bon, on en reviens aux âmes !

PS : Elvire, il serait bon que tu regroupes tes messages au lieu d'en poser trois ou quatre à la suite. Merci.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:54 
En fait ce que je ne comprends pas sur ce forum c'est pourquoi l'on se pose des questions paranormales si c'est pour ne pas s'y intéresser vraiment puisque certains sont systématiquement dans le déni? Comment voulez-vous qu'on parvienne a avoir des réponses ? Quelle démarche adopter ? On n'a pas tous la même perception des choses donc plutôt que de confronter nous devrions plutôt mutualiser nos connaissances. Je vois difficilement comment prouver des choses via...un forum.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:55 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15096
Mais c'est ce que nous faisons. Nous mutualisons nos connaissances. Pas nos croyances.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 16:56 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13097
Localisation: Genève
@hyaloïde
Sauf que le temps existe pour nous, les heures, les jours les années défilent, on peut le mesurer (ma collection de montre en est une preuve bien tangible).
Alors, évidement si il n'y a personne pour le voir passer et/ou le mesurer, cela reste quelque chose de subjectif, mais là cela devient de la philosophie, un peu comme l'arbre qui fait du bruit ou pas en tombant selon si il y a quelqu'un ou pas pour l'entendre à proximité.

Quand à ton argument sur le bien et le mal, tu tombes complètement à côté de la plaque...
Le bien et le mal ne sont absolument pas une croyance, mais une échelle de valeur qui dépend d'un individu à l'autre ou d'une société à l'autre selon des critères sociétaux et moraux.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 17:04 
Lamart a écrit:
@hyaloïde

Alors, évidement si il n'y a personne pour le voir passer et/ou le mesurer, cela reste quelque chose de subjectif, mais là cela devient de la philosophie, un peu comme l'arbre qui fait du bruit ou pas en tombant selon si il y a quelqu'un ou pas pour l'entendre à proximité.

.

Le chat de Schrodinger en somme ? :D Sans l'observateur la réalité existe-elle ou n'est-ce qu'une illusion ?on en revient à la question de la conscience.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 17:05 
Arkayn a écrit:
Mais c'est ce que nous faisons. Nous mutualisons nos connaissances. Pas nos croyances.

Quelles connaissances concrètes pouvons-nous apporter à la question de la réincarnation ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Le concept des âmes, quelques questions
MessagePosté: Mar Janvier 03, 2017 17:20 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13097
Localisation: Genève
Pas vraiment, le chat de Schrödinger est un exercise de pensée pour tenter d'epliquer qu'un électron peut être à plusieurs endroit en même temps. Et que d'un point de vue mathématique il peut être à la fois mort et vivant tant que l'on a pas ouvert la boite pour vérifier son état.
Bref, rien à voir avec la conscience, mais avec la physique quantique. C'est encore un bout de la théorie quantique prise pour illustrer tout et n'importe quoi comme aiment tant le faire les adeptes des croyances new-age.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 73 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO