Nous sommes le Jeu Novembre 15, 2018 01:49


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Témoignage de grand-mère
MessagePosté: Jeu Juillet 27, 2006 02:06 
Hors ligne

Inscription: Mer Juillet 26, 2006 22:51
Messages: 23
C'est juste une histoire que ma grand-mère m'a racontée, je n'ai ni preuve ni rien mais ce n'est pas une personne à mentir (comme toutes les grands mères en général).

Elle habitait en RSSB (région autonome de l'URSS, actuellement république du Bélarus), dans un petit village : Novy Dvor (il existe encore mais c'est devenu une ville). Elle s'y est installée en 1946, à la fin de la seconde guerre mondiale (elle a été évacuée au Tatarsthan durant la guerre), pour y exercer son métier d'institutrice. A l'époque, le village avait été brulé par les Allemands, et a donc été entièrement reconstruit par les soviétiques (d'où son nom qui veut dire Nouvelle Cour). A côté des nouvelles constructions, il y avait un bain public, plus utilisé, construit encore dans l'éré pré-soviétique. Comme il était en pierre, il a résisté aux ravages du temps, et était que partiellement effondré. Les villageois l'évitaient et disaient que une force impure l'habitait ou que le banevik était en colère.

(Le Banevik est dans la mythologie slave la fée qui habite le bain, normalement elle est discrète mais si des gens ne respectent pas certaines régles, elle pouvait devenir très mauvaise et même tuer des gens. Aujourdui encore dans certaines régions très rurales les gens y croient).

Donc elle y habitait, en hiver de 1952, une tzigane sans domicile est arrivée au village, elle a demandée aux gens de lui donner un toit pour la nuit, mais tout le monde a refusé, puis quand elle a vu le bain, elle est allée demander aux gens qui habitaient pas trop loin (qu'elle a pris pour les propriétaires), si elle pouvait dormir dedans. Les villageois lui ont déconséillé, mais elle y est quand même allée.

Au petit matin, on en retrouva son corps déchiquété à côté de l'immeuble, une enquéte fut menée et les autorités décidèrent qu'elle a été déchiquetée par des loups ou des chiens sauvages (c'était les traces de mutilation de son corps qui ressemblaient à des morsures).

Quelque temps plus tard, en 1958 l'histoire avait déja assez oubliée, un jeune couple cherchait un endroit pour...hum...poursuivre leurs ébats, ils décidèrent de passer la nuit dans le bain.
Au milieu de la nuit, la jeune fille sent que quelqu'un serre de plus en plus sa robe au niveau du ventre, elle commence à se débattre, son amoureux essaye d'allumer une allumette, quand il sent quelque chose qui le touche à la joue et son sang qui coule, les deux prennent la poudre d'escampette et retournent au village (l'effet d'étranglement s'est arrêté au moment ou ils sont sortis), le village entier se réveille, ils examinent la blessure du jeune homme, elle ressemble à une griffure de chien.

Au matin les villageois vont chercher le prêtre orthodoxe (l'époque était devenue plus tolérante vers les religieux), celui-ci conseille de démonter à tout jamais la bâtisse. Le village entier s'y attelle, et quand un mur est abattu, ils y trouvent un petit sachet en cuir entre les pierres, dedans beaucoup de griffes de chiens et de loups, le sachet a été brulé, et l'immeuble complètement abattu, et la terre bénie par le prêtre, depuis aucun évènement paranormal n'est survenu à cet endroit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 27, 2006 06:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juin 24, 2005 06:20
Messages: 1051
Localisation: Nantes
Merci pour cette histoire Tristan, elle est intéressante et plaisant à lire.

Le témoignage de ta grand-mère me fait penser à un film dont je n'ai plus le nom en tête.
Le petit sachet de griffe, était-il dans le mur, ou alors posé à côté et personne n'y avait fait attention ?
Si j'ai bien compris, les blessures qu'auraient eu le couple ne leur aurait procuré aucune douleur, juste cette sensation d'étranglement ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 27, 2006 18:29 
Hors ligne

Inscription: Mer Juillet 26, 2006 22:51
Messages: 23
Le sachet était apparamment a l'intérieur du mur (dans une pierre, ou entre deux pierres ou encore dériére le platre (je sais plus en quoi l'immeuble était fait), en tout cas il était impossible de le voir sans démolir le mur.

Le jeune homme a été griffé sur la joue donc j'imagine qu'il a du ressentir la douleur, la jeune fille a été juste étranglée.

Le passage sur la tzigane a pu etre rajouté ultérieurement par les villageois, celui sur le couple est véridique, vu que les deux personnes sont encore vivantes. Il faudrait en théorie consulter les archives pour voir si une mort par attaque d'animaux a eue lieu en 1952, cependant les archives en Biélorussie sont un sacré bord**, et le régime actuel ne facilite pas la tache d'accés a l'information, je me suis déja adrrésé trois fois a la préfécture mais sans succés


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: 8)
MessagePosté: Mar Août 01, 2006 16:13 
Ben... oui une jolie petite histoire...

Tu devrais écrire un scénario, et mettre plus de détail. Et proposé ton histoire pour faire un court métrage lol. Ca ferait un beau petit film...


Hihi ... :wink:


Haut
  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO