Nous sommes le Ven Décembre 13, 2019 14:55


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Jeu Juin 15, 2006 14:29 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Hello !

Je cherche des renseignements sur Madame de... la femme nue des Pyrénées.

Cette femme de 35-40 ans est morte en 1808, victime de mauvais traitements à la prison de Foix.

On a commencé à parler d'elle 4 ou 5 ans auparavent dans les vallées de Vicdessos, en Ariège (à la limite d'Andorre et de l'Espagne).

Pendant ces quelques années, elle a parcouru la montagne, toujours nue, de longs cheveux blonds jusqu'aux chevilles pour tout vêtement, été comme hiver.

On ne sait pas comment elle a pu survivre nue l'hiver par -20° mais certains disent l'avoir vue en compagnie d'ours bruns.

Le seul témoignage que j'ai pu avoir jusqu'à présent est le livre (sic !) de Christian Bernadac. Mais sur 280 pages, il n'y en a que 5 qui parlent de Madame de... Pourtant, le livre s'intitule "Madame de... qui vivait avec les ours au sommet des montagnes".

Le reste, c'est le rapport d'un préfet de l'époque qui parle de l'Ariège. Ou comment se faire du beurre avec le travail d'un autre.

Je sais que la BD de Loisel, Pyrénées, raconte cette histoire, mais je n'ai pas encore pu la lire.

Merci d'avance.
:wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juin 15, 2006 14:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 28, 2006 17:42
Messages: 1460
Localisation: sur Gxorkzz provisoirement...
Salut,

Le livre de Pierre Bellemare "Journées d'enfer", parle de la femme nue vivant dans la montagne en compagnie d'ours.
De nombreuses fois aperçue par des chasseurs, elle fut capturée, recueillit puis emprisonnée après plusieurs évasions.
Comportement animal et peur de l'être humain.

Ce serait une réfugiée. Elle aurait traversé les montagnes pour rejoindre l'Espagne avec son mari. Après la mort de celui-ci, elle serait resté vivre avec des ours.

Elle est morte enfermée car on l'a oublié ( :!: ) , P. Bellemare pense qu'elle savait quelque chose quelle n'aurait pas dû savoir...

_________________
deviantART


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juin 15, 2006 15:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Merci Dracoln. Je vais chercher le livre de Bellemare.

La femme en effet parlait français. On pense que, rentrant en France (plutôt que l'inverse), ils auraient été attaqués par des brigands et le mari tué.

Perdant la raison, elle aurait erré aux alentours du drame, ne devant sa survie l'hiver qu'à des ours qui l'auraient accepté parmi eux. Et aux montagnards qui déposaient de la nourriture pour elle dans des refuges.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juin 15, 2006 16:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 28, 2006 17:42
Messages: 1460
Localisation: sur Gxorkzz provisoirement...
ATTENDS !

Grosse erreur de ma part! Cette histoire n'est pas racontée dans "Journée d'enfer", mais dans "L'empreinte de la bête", également de P.Bellemare.
:?
Désolé, je me suis un peu mélangé dans mes bouquin de P.B !

C'est un livre de nouvelles, mais je ne l'ai pas trouvé excellent.
(Sur 440 pages, il y 10 pages parlant de l'affaire et 50 autres histoires du même genre).

Ceci dit j'ai adoré "Journée d'enfer" ! :wink:

Bonne chance dans tes recherches !

_________________
deviantART


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juin 16, 2006 09:27 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Ouf ! J'ai failli me taper le mauvais bouquin.

Déjà que je suis pas très fana de la littérature de Bellemare...

Merci de la précision, Dracoln. :wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 19:20 
Hors ligne

Inscription: Mer Juin 08, 2005 19:48
Messages: 23
Localisation: Bruxelles
Bonsoir à tous,

Très interessant comme histoire Arkayn. Il est cependant très difficile de trouver des informations sur le net à propos de cette femme.

Après quelques recherches, j'ai n'ai pas trouvé grand chose mais bon :

Citation:
L’ECRIVAIN François Salvaing était l’invité, mardi, du « Club de la presse » « l’Humanité »-TSF, à l’occasion de la sortie de son dernier roman, « la Nuda » (Julliard). Il répondait aux questions de Claude Lecomte et d’Alain Bascoulergue. Extraits.

D’où vient ce titre, « la Nuda » ?.

C’est un mot occitan. Il définit la nudité. Celle de cette femme de trente ou quarante ans, qui apparaît un été dans les Pyrénées. Capturée, on va s’apercevoir qu’elle a vécu ailleurs, pas seulement avec les animaux. Qu’elle vient certainement de la « bonne société ».

Y a-t-il eu des recherches pour savoir qui était cette « Nuda » ?

Oui. Le fait divers est survenu au milieu de l’Empire, dans l’Ariège, en 1808. On en a la relation par un sous-préfet qui, quelques années après avoir quitté son poste, dans le « Journal de l’Empire », en 1814, raconte cet événement qui l’a troublé. On a découvert cette femme dans la montagne. On a tenté de savoir qui elle était. On l’a attrapée, on l’a interrogée, mais elle ne répondait quasiment pas. Elle refusait tout vêtement et, dès qu’elle le put, elle s’enfuit.

Suite : http://www.humanite.presse.fr/journal/1994-03-03/1994-03-03-695644


Sur un autre site web, j'ai trouvé ça :

Citation:
Au siècle dernier, en Ariège, la réalité a dépassé la légende. La femme nue du Vicdessos passait l'hiver en compagnie des ours dans la montagne. "Ils étaient mes amis, ils me réchauffaient" ont été les seules paroles intelligibles qu'elle ait prononcé avant de mourir à la prison de Foix, quelques jours après sa capture par des chasseurs.


Je ne trouve rien d'autre pour le moment, donc rien de neuf quoi :cry:

Si quelqu'un possède un article ou qqch du genre, je suis aussi prenneur :)

Bonne soirée

_________________
Celui qui a inventé le bateau, a inventé le naufrage!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 19:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Merci pour les citations, Raffi.

Je les avais trouvé aussi mais elles n'apportent pas grand chose par rapport à ce que j'avais.

Je n'ai pas trouvé le livre de Bellemare mais dans "C'est arrivé un jour", trouvé dans une brocante, il en parle déjà (probablement le même texte d'un livre à l'autre).

J'en ai profité pour acheter un livre sur les enfants sauvages de Lucien Malson.

Apparement Bernadac prétend avoir les comptes rendus originaux du préfet et les mettre à dispostion de qui en fera la demande. Je ne vais pas y manquer.

Ça prendra probablement du temps, mais je vous tiendrai au courant.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 20:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Avril 28, 2006 17:42
Messages: 1460
Localisation: sur Gxorkzz provisoirement...
Arkayn a écrit:
Je n'ai pas trouvé le livre de Bellemare mais dans "C'est arrivé un jour", trouvé dans une brocante, il en parle déjà (probablement le même texte d'un livre à l'autre).


Je ne pense pas. Mais peu être n'apprendras-tu rien de nouveau.
Je vais vérifié.

_________________
deviantART


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 21:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 10, 2006 21:47
Messages: 79
Localisation: non réfugier
Hello !
voilà un lien pour les fans de lecture , tu trouveras aussi un traitant le sujet
:wink:
http://jeanluc.drevillon.club.fr/biblio ... fique.html


Dernière édition par enigma le Lun Juin 19, 2006 21:33, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 21:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juillet 07, 2004 12:03
Messages: 6924
Ce lien semble prometteur mais ne fonctionne pas chez moi. :?

Edit : http://jeanluc.drevillon.club.fr/biblio ... fique.html , il manquait juste le "L" à html. :wink:

_________________
Est-il possible de créer un site neutre, objectif, fiable et complet sur le paranormal ? Il serait idiot de ne pas essayer :
http://www.paranormal-encyclopedie.com/

Pour de l'humour :
http://paulbinocle.blogspot.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 21:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 10, 2006 21:47
Messages: 79
Localisation: non réfugier
Poltergeist binoclard a écrit:
Ce lien semble prometteur mais ne fonctionne pas chez moi. :?

Edit : http://jeanluc.drevillon.club.fr/biblio ... fique.html , il manquait juste le "L" à html. :wink:

Ah ok! Merci
Je l'avais oublié , désolé!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 21:50 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 17, 2006 15:45
Messages: 5672
Localisation: dans mon esprit.
Merci à toi Enigma pour tes recherches mais il me semble que :

Arkayn a écrit:
Le seul témoignage que j'ai pu avoir jusqu'à présent est le livre (sic !) de Christian Bernadac. Mais sur 280 pages, il n'y en a que 5 qui parlent de Madame de... Pourtant, le livre s'intitule "Madame de... qui vivait avec les ours au sommet des montagnes".


Ce qui nous ramené à la case départ :cry:

J'avais moi même effectué quelques recherches sans succès, il semble que cette histoire n'intéresse que quelques irréductibles aventuriers courageux.

Bonne chance pour tes recherches Arkayn :wink:

_________________
«Caressez un cercle et il deviendra vicieux», Ionesco


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Juin 19, 2006 23:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Merci tout le monde (pour les liens et pour les encouragements).

Même si je n'ai aucun espoir de retrouver l'identité de cette femme (faut pas rêver non plus) j'aimerais reconstituer son histoire dans la montagne.

Je vais donc essayer d'interroger le seul qui semble avoir des documents. S'il est encore en vie. Son livre a plus de 20 ans.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 20, 2006 15:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Octobre 23, 2005 12:11
Messages: 526
Localisation: Sud
Arkayn, tiens nous au courant quand tu auras du nouveau! :)

Je ne connaissais pas l'histoire de cette jeune femme acceptée par les ours.. Peut on penser que cette histoire a un lien avec le fait qu'à cette époque la région des pyrénées ariégoises était renommée pour la profession des montreurs d'ours?

Citation:
Parmi la population française, le métier de Montreur d'Ours a été une spécialité, quasiment exclusive, des habitants de deux vallées ariégeoises: celles de l'Alet (Ustou) et du Garbet (Aulus-Ercé-Oust).

Comme toute la montagne pyrénéenne, ces deux vallées étaient autrefois très peuplées. Vers 1850, on y comptaient jusqu'à 10.000 habitants (pour 1500 environ aujourd'hui). Les conditions de vie y étaient difficiles et, depuis longtemps, les hommes surtout avaient l'habitude de s'expatrier temporairement pour effectuer des travaux agricoles en Espagne et dans le bas pays. Au XVIIIe siècle, commença à se développper parallèlement le colportage, activité qui ne cessa qu'au début du XXe siècle.

C'est à Ustou, semble-t-il, qu'à la fin du XVIIIe siècle, on voit les premiers Montreurs d'Ours pyrénéens. Ce métier était déjà pratiqué depuis le Moyen-Age, et peut-être avant, en France et dans toute l'Europe, par les Tziganes ou Bohémiens. L'un d'eux, probablement, donna l'idée à un habitant d'Ustou de dresser les oursons capturés dans les montagnes environnantes.

Les Montreurs d'Ours d'Ustou présentèrent leurs animaux dressés, en France et en Espagne, et de là, pour quelques uns, en Amérique du Sud. Puis, avant le milieu du XIXe siècle, pour des motifs qui ne nous sont pas connus, cette activitié périclita sans cesser complètement à Ustou. A cette même époque, elle se développa d'une manière très importante dans la vallée du Garbet.

Ce sont alors plusieurs centaines de Montreurs d'Ours, dont les noms nous sont connus, qui, jusqu'à la première guerre mondiale, partirent d'Ercé, Oust et, à moindre degré, Aulus pour voyager dans une grande partie du globe.

Les premiers réalisèrent leurs tournées en France et dans les pay limitrophes. Certains ensuite s'aventurèrent en Grand-Bretagne, puis de là au Canada, aux Etates-Unis et dans toute l'Amérique du Sud.

Au début, les oursons dressés étaient d'origine pyrénéenne, mais, très vite, les besoins devinrent tels que d'autres origines durent être recherchées. C'est pourquoi beaucoup d'oursons ont été ensuite achetés à Marseille où l'on trouvait des marchands d'animaux s'approvisionnant dans les pay des Balkans.

C'est au début du XXe siècle que le nombre de Montreurs d'Ours a diminué. La première Guerre Mondiale coincide avec la fin de l'activité des Montreurs d'Ours pyrénéens. Cette activité se poursuivit néamoins grâce aux Tziganes ou Bohémiens.



http://www.ariege.com/francais/que_faire/ours.html

Je veux dire par là que cette jeune femme aurait été élevée dans cette tradition, et qu'elle aurait pu être adoptée par des ours "habitués" à l'homme? Un jour elle a peut être tout plaqué et penser que pour elle valait mieux la compagnie des ours que de celles des hommes! 8)

Cette histoire m'intéresse je vais encore un peu chercher.

_________________
Rêve comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu allais mourir demain. J.Dean


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juin 20, 2006 17:26 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Soleil_Noir a écrit:
Arkayn, tiens nous au courant quand tu auras du nouveau! :)
Je n'y manquerai pas.

Et ton hypothèse est loin d'être bête, même s'il semblerait que Madame de... ait été une aristocrate..

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Dernière édition par Arkayn le Mer Juin 21, 2006 10:24, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 21, 2006 10:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Octobre 23, 2005 12:11
Messages: 526
Localisation: Sud
Sais-tu pourquoi on dit d'elle qu'elle est aristocrate? Car vu qu'elle était nue on ne pouvait connaître son origine sociale par ses vêtements, ou alors on a eu vent à l'époque de la disparition d'une aristocrate dans cette région mais son identitée alors devrait être connue..

Quant aux recherches sur le net c'est vrai qu'il n'y a pas grand chose, j'ai trouvé un résumé du livre de Bernadac où j'ai appris la raison de son arrestation.

Citation:
Un jour, dans le village d'Orus, la source ne coule plus. "C'est la folle; elle est devenue sorcière!" D'autres villages la rendent responsable de la mauvaise récolte, des maladies des troupeaux. "Qu'on l'arrête et tout rentrera dans l'ordre!" Au printemps, la Garde Nationale se lance à sa poursuite. Il lui faudra deux jours pour la capturer. Deux jours de course, de cris, de coups de feu, d'embuscades. On l'habille de force, on la nourrit, on l'attache sur un lit du presbytère de Suc. Le lendemain matin, elle a disparu. La femme sauvage est retournée à ses montagnes, à ses amis les ours qui la protègent du froid - c'est ce qu'elle a dit à Monsieur le Curé. L'année suivante, toujours au printemps, une nouvelle chasse est organisée. Capturée, on la conduit à la préfecture de Foix. Après quelques jours de soins à l'hospice, elle s'évade à nouveau. Une véritable expédition est alors montée pour l'empêcher d'atteindre le Vicdessos. Sur les hauteurs de Tarascon, deux hommes, cachés dans une faille, s'emparent d'elle. Jamais plus la femme sauvage ne reverra ses montagnes ni ses amis les ours. Qui était cette femme nue? Pourquoi vivait-elle en naufragée des montagnes?


http://www.france-empire.fr/fr/catalogu ... 774-4.html

_________________
Rêve comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu allais mourir demain. J.Dean


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 21, 2006 10:41 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Lors de sa première arrestation, elle s'est écriée "Monsieur, je ne m'enfuis pas. Je ne suis pas une voleuse. Madame de... (le nom a été rendu inaudible par les cris de la foule) n'est pas une voleuse" dans un français très pur, ce qui la distinguait des gens du peuple, ne parlant que patois.

Lors des différents interrogatoires, elle a un peu raconté son histoire. Elle aurait été l'épouse d'un aristocrate qui s'était exilé en Espagne après la révolution. Voulant revenir en France, ils ont été attaqués par des brigands et son mari a été tué.

Par contre, elle n'a jamais voulu répéter son nom, ce qui fait que l'on ignore son identité.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Dernière édition par Arkayn le Mer Juin 21, 2006 12:54, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 21, 2006 11:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Puisque pas mal de monde semble intéressé par cette histoire, je vais en profiter pour demander un peu d'aide.

Il semblerait que "Le journal de l'Empire", de 1814 où a été relatée cette histoire soit en libre consultation à la bibliothèque de la Fondation Napoléon. La consultation en ligne
semble buggée.
Un parisien (ou une :wink: ) pourrait-il aller y jeter un petit coup d'oeil ?

Adresse de la Bibliothèque :
148, Boulevard Haussmann
75008 Paris

Horaires d'ouverture de la Bibliothèque :
Lundi de 13h à 18h
Mardi de 16h à 21h
Mercredi de 13h à 18h
Jeudi 10h à 15h


D'ailleurs, pourquoi ne pas appliquer ce principe de demande d'aide pour toutes les recherches et créer un sujet où les demandeurs exposeraient leurs recherches. Une sorte de bourse de la recherche (bénévole et gratuite, bien entendu).

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 21, 2006 13:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Octobre 23, 2005 12:11
Messages: 526
Localisation: Sud
Ben je suis plus près des Pyrénées que de Paris, désolée! Mais elle est pas mal cette idée de bourse de recherches!! ;)

_________________
Rêve comme si tu vivais éternellement, vis comme si tu allais mourir demain. J.Dean


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 21, 2006 14:08 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Merci. Je vais voir avec mes collègues comment on peut organiser ça.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Juillet 02, 2006 11:36 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 03, 2006 21:20
Messages: 252
Localisation: pres d'Auxerre
Je crois que l'on peut savoir qu'une personne est une aristocrate ou non même sans ses vetements
Comme cela a été dit, grâce au niveau de français, patois ou français parfait, grâce aux connaissances éventuelles, et notamment si elle sait lire ou pas ... on peut lui donner un texte écrit. On peut voir si elle le lit ou si, a priori, elle ne sait pas lire
Il doit y avoir beaucoup de signes qui démontrent, au moins approximativement son origine sociale


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Sam Février 23, 2008 16:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 06, 2008 16:13
Messages: 212
Bonjour,

J'hésite souvent à faire remonter des post que je lis dans les sujets pris au hasard! Mais celui-ci est super interessant et beaucoup de monde semble(ait) interressé. Donc je voudrais demander à Arkayn si il a du nouveau depuis?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Dim Février 24, 2008 13:33 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Bonjour Mogu,

Hélas non. Je n'ai toujours pas pu consulter la bibliothèque nationale et je n'ai pas eu accès aux documents originaux.

Je ne perds pas espoir. Cette histoire continue de m'intriguer, donc régulièrement, je recherche à gauche ou à droite s'il n'y a rien de nouveau.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Dim Février 24, 2008 13:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Février 19, 2008 16:45
Messages: 44
Localisation: Clermont-Ferrand
Bonjour! En temps normal après lecture du sujet, j'aurai dit qu'il s'agit du cas d'un enfant sauvage, mais vu que cette mystérieuse femme des Pyrénnées parlait le français...j'ai de gros doutes parce que les enfants sauvages ne peuvent pas parler le langage humain. Mais concernant cette femme, elle vivait avec des ours et pourtant parlait français...c'est vraiment étrange!

_________________
"Calme bloc ici-bas, chu d'un désastre obscur
Que ce granit du moins, montre à jamais sa borne
Aux noirs vols du Blasphème épars dans le futur."

Stéphane Mallarmé, Le Tombeau d'Edgar Poe


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Dim Février 24, 2008 14:33 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Il semblerait plutôt que ce soit une femme que le chagrin a rendue folle de désespoir et ait préféré la vie sauvage dans les monde plutôt que le retour à la société humaine.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Ven Février 06, 2009 18:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Octobre 23, 2005 16:55
Messages: 767
Localisation: Beauraing
Je suis un fanatique de ce genre de personnes ou de peuples, (cageots , kalash etc).
L'histoire de nos régions est remplie d'histoires dans ce genre, c'est très récurent.
Merci à ce forum de les faires vivres, même si elles n'intéressent plus que quelques fanatiques.
Il y a des histoires d'enfants esquimau en France, d'enfants sauvages etc.
Dans les livres proposés par le site de revillon ,j'en ai lu une bonne partie, mais ils deviennent parfois difficiles à trouver...
Je vais voir dans les quelques grandes bibliothèques Bruxelloise que je fréquente , si je trouve quelque chose sur cette histoire, cela me dit quelque chose.

_________________
Ne prenez pas la vie au sérieux, de toutes les façons, vous n'en sortirez pas vivant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Ven Février 06, 2009 18:50 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
Ça serait vraiment sympa. J'ai dû mal à trouver des sources.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Ven Février 06, 2009 19:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Août 10, 2008 22:07
Messages: 265
Et le Basajaun,vous y avez pensé :mrgreen:,c'était peut être une Basaandere, compagnes des Basajaun
Dans la mythologie basque, le Basajaun,désigne une créature imaginaire, sorte d'homme corpulent, poilu et sauvage, vivant dans les Pyrénées basques


Image
la Basa Andere, la Dame Sauvage des Pyrénées

_________________
Inmysteriam.fr : Anciennes civilisations et héritages mystérieux


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Sam Février 07, 2009 11:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8646
Localisation: Essonne
IL y a un livre, puis un film qui est sortit sur l'histoire d'une petite fille ayant traversé l'Europe en compagnie de loups qui l'ont protégé (pendant la seconde guerre mondiale). Sauf que............... 50 ans après, la femme en question a avoué que l'histoire était fausse (peu de temps avant la sortie du film).

Des témoins ont-ils vu cette Madame de... en compagnie d'ours ?

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La femme nue des Pyrénées
MessagePosté: Sam Février 07, 2009 11:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14999
D'après les documents que j'ai pu trouver, non. La personne a simplement dit qu'elle passait l'hiver en leur compagnie et qu'ils lui tenaient compagnie.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO