Nous sommes le Dim Septembre 24, 2017 02:32


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Mai 05, 2017 14:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 166
Depuis plus de 150 ans, des milliers de cas de disparitions inexpliquées ont été recensés à travers tout le continent Nord-Américain.
Ce ne sont pas des légendes urbaines, des affaires de kidnapping, d'attaques animales, de meurtres ou de pédophilie...mais de véritables mystères largement documentés par des gardes-forestiers, des sheriffs, des membres de l'Armée et des services d'urgence.

Certaines victimes ont été retrouvées mortes à plusieurs kilomètres de l'endroit où elles ont été aperçues pour la dernière fois; d'autres étaient vivantes mais incapables de décrire ce qu'elles ont vécues; beaucoup se sont simplement volatilisées. La plupart de ces drames ont eu lieu dans les 59 parcs nationaux opérés par le National Park Service ou les 155 forêts gérées par le Service des forêts.

Image

Les cas les plus célèbres :

Le 16 juillet 1946, Raymond Howe, 9 ans, disparaît dans un parc de Pittsburgh (Pennsylvanie) alors qu'il pêchait au bord d'un lac avec sa famille.
Plus de 150 personnes vont explorer les environs. Le corps sera finalement retrouvé 41 jours plus tard, à 32 kilomètres au sud-est du parc. Selon un médecin, le garçon était déjà mort depuis un mois, de causes indéterminées.
Il aurait réussi à parcourir 32 kilomètres en dix jours dans une zone où la moitié de la ville était à sa recherche.

-------------------------------

Le 14 juin 1969, Dennis Martin, 6 ans, se trouve avec sa famille et des amis dans le parc national des Great Smoky Mountains qui traverse le Tennessee et la Caroline du nord.
Le petit garçon échappe à la vigilance de ses proches lors d'un jeu dans les buissons. Il va disparaître en seulement 3 ou 4 minutes.
Toute la famille et les amis se mettent aussitôt à sa recherche. Une heure plus tard, la montagne est passée au crible par les rangers du parc. Ils ont confiance car Dennis porte un T-shirt rouge qui devrait être facile à repérer, et le temps est clair. Mais bientôt, un orage d'une violence inouïe éclate.
Dans les jours qui suivent, des gardes-forestiers, des secouristes avec des chiens, des pompiers et des policiers, des étudiants, des scouts et des chasseurs ratissent les lieux. Ils sont rejoints par un contingent de 60 membres des Forces Spéciales (bérets verts) avec des hélicoptères.
- Un homme et son fils affirmeront avoir entendu des cris à plus de 10 km de la zone de recherche, et aperçu une « forme sombre » fuyant dans la montagne en portant « quelque chose sur son épaule ». Le FBI ignora ce témoignage.
- Une empreinte de petite chaussure sera retrouvée dans le Tennessee. De nouveau, personne n'enquêtera de ce côté de manière sérieuse.
Au total, plus de 1400 personnes vont chercher désespérément des signes du garçon jusqu'en septembre. Il ne sera jamais retrouvé.

Image
Image

-------------------------------

Fin juillet 1981, Stacy Anne Arras, 14 ans, disparaît dans le parc national de Yosemite alors qu'elle faisait du cheval avec son père et six autres personnes.
Elle s'est éloignée du groupe quelques minutes alors qu'elle cherchait à photographier un lac.
Après une recherche intensive de deux semaines, seul le couvercle de la lentille de son appareil a été trouvé dans les buissons.
Les autorités ont confirmé que ce n'était pas une affaire criminelle, et qu'il n'y avait aucun suspect.

-------------------------------

En octobre 1999, Jaryd Atadero, 3 ans, disparaît dans le nord du Colorado alors qu'il se trouvait avec un groupe de randonneurs. Le petit garçon a été aperçu pour la dernière fois sur un sentier longeant une rivière. Il aurait demandé à deux pêcheurs si « des ours » se trouvaient dans les parages. La zone est passée au crible par des centaines de civils et d'officiers mais aucune trace de Jaryd. Durant les recherches, un hélicoptère de l'US Air Force se crashe dans la montagne, faisant 5 blessés.

4 ans plus tard, une dent ainsi que les vêtements de Jaryd seront découverts par hasard au sommet d'un pic rocheux, où les enquêteurs eux-mêmes auront du mal à grimper. Les baskets étaient comme neuves, sans aucune trace d'usure.
Aucune trace d'agression ou d'animal se sera relevée dans les environs, et les chiens des secouristes ne relèveront aucune odeur particulière. Le reste du corps du petit Jaryd ne sera jamais retrouvé malgré des recherches intensives...
Des années plus tard, un enquêteur a retrouvé sur les lieux du drame un Rubik's cube qui n'appartenait pas à la victime.

Image
Image

-------------------------------

Durant l'été 2006, une battue est organisée pour retrouver Jeff Christensen, un garde-forestier de 31 ans disparu dans le parc national de Rocky Mountain.
En plein milieu des recherches qui durent 7 jours, ses collègues entendent des coups de feu dans le parc et des clics de radio inhabituels (Christensen portait une radio avec lui).
Son corps sera finalement retrouvé par des randonneurs au milieu de gros rochers, la tête entourée de bandages. Les secours certifient être auparavant passés à moins de 10 mètres de là avec les chiens, sans rien voir.

-------------------------------

Le samedi 22 septembre 2012, Linda Arteaga, 53 ans, et son frère Eddie entrent dans les bois entourant la petite ville de St. Joe dans l'Arkansas. Les deux se perdent de vue. Eddie réussit à sortir des bois et prévient les autorités.
Le mercredi, 75 bénévoles à pied et à cheval commencent les recherches. Linda est finalement retrouvée, saine et sauve, mais désorientée.
Selon elle, elle n'était pas seule dans les bois. « J'ai vu des gens. J'ai appelé à l'aide, mais ils ne m'entendaient pas (…) Des gens se cachaient dans les buissons. C'étaient des personnes bizarres, vraiment très bizarres. »
Deux médecins ont confirmé qu'elle ne souffrait en aucun cas de troubles mentaux.

Image

-------------------------------

En mars 2014, le docteur James McGrogan disparaît tout près d'une station de sports d'hiver dans le Colorado. Il était en bonne condition physique, portait un GPS, un portable, de la nourriture, de l'eau, et des fournitures médicales. Il suivait un groupe d'amis avant de disparaître du sentier.
Les secouristes ont abandonné la recherche le 18 mars, à cause de conditions météorologiques éprouvantes.
Trois semaines plus tard, le corps du médecin sera retrouvé à 6 kilomètres de là, dans une zone pourtant fouillée plusieurs fois. Il était étalé face contre terre, en chaussettes dans la neige (ses bottes ne seront jamais retrouvées). Son téléphone avait encore de la batterie mais n'a jamais servi pour émettre un appel de secours.

Image

-------------------------------

Des milliers d'autres affaires troublantes embarrassent encore les services des parcs nationaux qui s'estiment impuissants. Il est souvent reproché à ces derniers de ne pas suffisamment tenir leurs dossiers à jour, ou de ne pas fournir la liste officielle de toutes les victimes. Dans bien des cas, les sheriffs locaux ont menacé les familles de ne rien divulguer à la presse. Si la personne n'est pas retrouvée au bout de quelques semaines de recherche, les autorités classent l'affaire et passent à autre chose. Ce sont bien souvent des randonneurs qui découvrent les cadavres, totalement par hasard.

Sources :

- CanAm Missing, Missing 411, The Devil’s in the Details, par David Paulides.
- Disparus dans la nature, de Lionel Camy.
- Unresolved mysteries (page reddit)
- Footprints of Evil : http://www.veteranstoday.com/2014/12/27/the-footprints-of-evil/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Mai 05, 2017 19:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Février 07, 2014 10:41
Messages: 793
Localisation: Lorraine
Oui fort étrange que tout ça, mais en même temps, vu le nombre de personnes qui doivent fréquenter tous ces parcs et vu la taille de ces même parcs, est ce que le nombre de personnes disparues n'entre pas dans une "moyenne normale" ?

Je ne sas pas si je m'exprime bien, mais un peu comme on calcule le nombre de personnes tués sur une route en fonction de nombre croissant de véhicules vendus chaque années, de la fréquentation habituelle de cette route, de l'époque de l'année, etc etc ...

En gros est ce que le nombre de disparu n'est pas dans des statistiques "normales" ?

Je ne veux pas minimiser tout ça, je me pose juste la question. :)

_________________
Soit je me lève de bonne heure, soit je me lève sympa et aimable. A vous de voir !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Mai 05, 2017 21:09 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 17, 2006 15:45
Messages: 5628
Localisation: dans mon esprit.
En effet, dans cet environnement naturel nous n'avons plus de repères, il suffit de s'éloigner de quelques mètres pour être désorienté et se perdre très vite, surtout pour des enfants, ados ou adultes peu expérimentés.

Dans une émission TV il retraçait l'aventure de survie d'un gars qui était allé se soulager à quelques mètres d'un sentier de Jungle qu'ils empruntaient en jeep avec un guide et des amis. Le gars a mis trois semaines à retrouver la civilisation à seulement quelques centaines de mètres de son point de perdition en survivant dans des conditions extrêmes. Les recherches n'avaient jamais permis de le localiser alors qu'il ne s'était jamais éloigné de plus de 2 ou 3 KM !

Nous ne sommes plus habitués à évoluer dans ces environnements, nous n'avons plus les repères pour prendre les bonnes décisions il n'est donc pas surprenant que des disparitions se produisent.

Pour la petite histoire, je suis un chercheur de champignon averti. Ma grand-mère m'a appris dès mon plus jeune age à me repérer dans les bois (soleil, mousse, nature du sol, végétation ..) ce qui me permet dans n'importe quel bois de retrouver mon chemin.

Il m'arrive souvent de faire des blagues avec ceux qui m'accompagnent pour la première fois en leur faisant croire que nous sommes perdus et je peux vous assurer que si je devais compter sur eux nous ne serions pas prêts de manger l’omelette du soir à la maison.

_________________
«Caressez un cercle et il deviendra vicieux», Ionesco


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 06, 2017 09:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 166
Bien évidemment, le grand nombre de personnes qui disparaissent chaque année dans la nature n'a rien de mystérieux. Les gens tournent facilement en rond pour retrouver leur chemin, peu possèdent ou savent utiliser une boussole, etc.

Certains cas restent cependant inexpliqués et inexplicables. Si les personnes sont retrouvées vivantes, elles ont souvent des pertes de mémoire. Si elles sont mortes, la cause du décès est difficile à déterminer. Les victimes sont parfois trouvées dans un endroit qui a déjà fait l'objet de recherches intensives, ou à plusieurs kilomètres de là.

Il y a un certain nombre de disparitions qui ont eu lieu dans des zones avec « Devil » ou « Death » dans le nom (Devil's Gate Dam, Devil's Garden, Devil’s Kitchen, Death Valley National Park...). Des endroits généralement associés à la mort ou aux mauvais esprits dans le folklore Amérindien, et que les premiers colons européens évitaient comme la peste.

Des randonneurs expérimentés (avec portables, GPS...) disparaissent en quelques minutes, dans un espace dégagé, parfois au beau milieu d'un campement.

Ils manquent souvent aux victimes des vêtements et des chaussures. Les chiens des secouristes sont incapables de flairer une piste, agissent de manière étrange, tournent en rond avant de s'asseoir, ou fixent un point particulier qui ne présente rien d'anormal. Il n'y a aucune trace d'attaques ou d'empreintes animales.

Image

Le 13 juillet 1957, David Allen Scott, 2 ans, disparaît dans la région des Twin Lakes (Sierra Nevada). Son père l'a seulement quitté des yeux quelques minutes.
La zone était dégagée, la visibilité bonne, mais les chercheurs n'ont trouvé le petit garçon que 3 jours plus tard, de l'autre côté d'une montagne très escarpée.

--------------------------

En avril 2009, le corps de Jelani Brinson, lycéen de 24 ans, a été trouvé sur un parcours de golf dans le Minnesota. Il a été vu pour la dernière fois dans la maison d'un copain avant de se volatiliser.
Il manquait ses chaussures. Malgré la pluie et la boue, les chaussettes de la victime étaient parfaitement sèches. La cause du décès reste indéterminée. Aucune marque, aucun signe de blessure ou de traumatisme n'a été trouvé au cours de l'examen, et il n'y avait pas non plus de de traces d'alcool ou de stupéfiants.

Image

--------------------------

Un enfant porté disparu au Mount Shasta (Californie) a plus tard expliqué, lorsqu'il a été retrouvé, qu'il a été attiré dans les bois par sa grand-mère. Dans une grotte où il aurait vu des « araignées et des armes », la grand-mère lui aurait dit de « faire caca sur un morceau de papier collant ». Devant le refus du garçon, elle se serait énervée et l'aurait jeté hors de la grotte...La véritable grand-mère, qui était au même moment avec les secouristes, était abasourdie en apprenant l'histoire de son petit-fils.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 06, 2017 11:11 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5053
Localisation: Paris-Strasbourg
Un épisode d'X-files fut consacré à ce phénomène. Comme dit plus haut ces parcs sont immenses : si oe ne fait pas gaffe on peut vite se perdre. :( .

Après le reste ce sont souvent des légendes urbaines pour la plupart.

_________________
Le pouvoir sans humilité, c'est comme boire du gin à jeun, la tête tourne, et bonjour les dégâts !
Pape François Ier


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 06, 2017 13:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 166
Citation:
Après le reste ce sont souvent des légendes urbaines pour la plupart.

Pas vraiment. La Dame blanche ou les crocodiles dans les égouts, ce sont des légendes urbaines. Pas ces disparitions. Ce sont des cas bien réels, bien documentés et étudiés par les autorités, mais qui restent non élucidés.

Aucune preuve de phénomène surnaturel n'a jamais été fournie, et il serait absurde de crier au Bigfoot ou aux OVNI...Mais il y a clairement des disparitions inexpliquées dans ces parcs nationaux gérés par le gouvernement fédéral depuis les années 1800. Et ce sont les mêmes lieux que les Amérindiens considéraient comme "sacrés".

En hiver 1928, Bessie et Glen Hyde étaient en vacances dans le nord de l'Arizona quand ils ont disparu. Ils parcouraient le fleuve Colorado en octobre et prévoyaient de passer par le Grand Canyon. Bessie aurait été la première femme à entreprendre un tel voyage avec succès.
Seul leur bateau a été retrouvé, vide, et rempli de provisions.

----------------------------------------
En 1946, Katherine Van Alst, 8 ans, a disparu à Devil's Den State Park (Arkansas), où sa famille faisait du camping. La fillette semblait jouer avec ses frères quand elle s'est égarée et s'est perdue.
Ce qui rend sa disparition remarquable, c'est qu'elle était étrangement calme lorsqu'elle a été retrouvée après 6 jours errant dans les bois.
La petite, pieds nus mais saine et sauve, aurait « mangé des baies » pendant que tout le monde la cherchait.

Un cas typique de disparitions dans ces parcs nationaux...Les enfants disparaissent, sont retrouvés quelques jours plus tard, à des kilomètres de distance, sans chaussures.
Dans la plupart des cas où ils donnent une description plus détaillée de ce qui leur est arrivé, ils disent des choses qui n'ont aucun sens comme « j'ai vu des gens bizarres » ou « on m'a donné des baies à manger »...

----------------------------------------
En 1971, Douglas Legg, 8 ans, et des membres de sa famille se rendent dans le Parc Adirondack (État de New York) pour une randonnée. Le garçon a été vu pour la dernière fois enfiler un pantalon pour se protéger des plantes piquantes.
Contrairement à beaucoup d'enfants qui ont disparu dans les parcs nationaux, Douglas était familier avec la Nature. Sa famille possédait la cabane où ils séjournaient.
Sa disparition a déclenché l'une des plus grandes missions de recherche et de secours du sud des monts Adirondacks, avec plus de 600 personnes et de membres de l'US Air Force.
Les chiens ont fini par flairer son odeur...Mais la piste a mené les enquêteurs sur plus de 20 kilomètres à travers un terrain très accidenté. La piste s'arrêtait au bord d'un lac avant de reprendre et de se perdre dans les montagnes. Comment le petit Douglas a-t-il pu distancer les secouristes sur une aussi grande distance, sans s'arrêter ?...Quoi qu'il en soit, il n'a jamais été retrouvé. :|

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Mai 06, 2017 16:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 01, 2014 12:55
Messages: 173
J'avoue que ce genre d'histoires me fait flipper... et me conforte dans l'idée que nous sommes loin de tout connaitre, tout savoir, tout expliquer.
Les peuples amérindiens avaient certainement de bonnes raisons de considérer certains lieux comme sacrés. Ce qui peut paraître des croyances pour certains est peut-être une réalité qui nous dépasse.

Comme dit Maïa, ce sont des faits documentés, bien réels et qui demeurent sans explication logique, et non pas des mythes.

Bien sur, on peut se perdre dans ces immensités, mais la lecture de certains cas prouve qu'il y a bien des mystères inexpliqués et des questions sans réponse rationnelle.

En Russie, l'affaire du Col Dyatlov dans l'Oural, sur un site que le peuple des Mansis considérait comme sacré, le Kholat Syakhl, est dans la même veine... Et 55 ans après, le mystère reste entier.

_________________
"Et quand il eut passé le pont, les fantômes vinrent à sa rencontre."
Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau - 1922

"Denn die Todten reiten schnell"
Lenore de Burger - Dracula de Bram Stoker - 1897


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Mai 07, 2017 00:51 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 14, 2008 04:02
Messages: 7235
Je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant dans ces disparitions à moins d'y voir absolument quelque chose d'anormale. Je fréquente moi-même chaque année des parcs nationaux pour mes vacances et honnêtement s'y perdre dès qu'on quitte un sentier serait facile. Il y a des crevasses inaccessibles et inconnues où des gens peuvent tomber et disparaître à tout jamais. Tomber sur un groupe de personnes mal intentionnées peut aussi arriver même si cela doit être extrêmement rare... Retrouver une personne qui s'est perdue en forêt est l'une des pires choses qui peut arriver à des secouristes car le temps est compté. On n'a pas des semaines pour retrouver une personne. C'est une question de jours, voir d'heures si la personne est malade ou qu'elle doit prendre des médicaments.

Il est impossible de d'effectuer des recherches dans une forêt où chaque pied carré est exploré. Des grandes zones ne peuvent être explorées en raison de la géographie des lieux (ravins, crevasses, falaises, grottes, montagnes accidentées).

Comment peut-on retrouver facilement une personne disparue en forêt alors qu'il est tout autant difficile de retrouver un petit avion écrasé? Dans ma région Il y a une trentaine d'années un petit avion portant des touristes français s'était écrasé en pleine forêt. Cet avion fut retrouver par hasard il y a seulement quelques années par des chasseurs...

Nous sommes des citadins et ne connaissons rien de la vie et de la survie en forêt. Et si on ose de s'y perdre c'est sûrement quelque chose de paranormale? Il y a des centaines de personnes qui se perdent à chaque année dans les parcs nationaux (dont certains sont plus vastes que certains pays européens...) et plusieurs sont retrouvés mais d'autres non. La témérité, l'irresponsabilité et l'insouciance sont responsables de ces disparitions. Le paranormal n'y est pour rien. Il n'y a rien de paranormal dans une forêt!

Tous les cas répertoriés ci-haut sont d'une banalité navrante. Ils ont tous des points communs : toutes les personnes disparues ont échappé à l'attention des autres, se sont éloignées du groupe ou ont quitté le sentier où elles se trouvaient. Quand on se perd, on ne bouge pas. On reste où on se trouve mais personne ne le fait car tout ce beau monde se surestime et considère que le chemin sera vite retrouvé... mais ils se perdent encore plus!

_________________
L'arbre qui tombe fait toujours plus de bruit que la forêt qui pousse...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Mai 07, 2017 09:49 
Hors ligne

Inscription: Dim Mai 07, 2017 09:31
Messages: 2
Localisation: Paris
Pour ma part, je suis d'accord sur le fait que de se perdre en forêt n'a rien de paranormal, je pense que ce n'est pas "l'acte" de disparaitre qui est étrange dans ces histoires mais plutôt les faits qui sont relevés. Lorsque les personnes sont retrouvées, les témoignages me semblent quand même assez bizarre pour être une simple disparition, et lorsque les corps sont retrouvés, cela est tout aussi bizarre (un petit garçon de 3 ans se trouvant à un point A et dont le corps est retrouvé à un point B, c'est-à-dire, derrière une montagne, cela est assez étonnant !), des corps sans chaussure, aucune trace retrouvée sur les victimes etc. On est en droit de se poser pas mal de questions !

Bon, on ne saura jamais la vérité sur ces cas, je pense que l'on ne peut tirer aucune conclusion, qu'elle soit paranormal ou pas, donc laissons le mystère planer sur ces parcs nationaux américains !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
<