Nous sommes le Lun Juin 18, 2018 10:23


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 10:48 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Bonjour,

J'écris ce message plus pour parler et y écrire ce que je garde pour le moment pour moi. Il est plus facile de parler à des inconnus de choses "étranges" qu'a des proches ou des amis.

La crainte d'être pris pour un fou peux être un frein à la communication.
Je suis d'un naturel curieux, ouvert mais relativement sceptique. Je ne suis pas peureux, et même plutôt, disons, téméraire. J'aime affronter mes "illusions" et défier mes sens en allant voir sous le lit ou dans le placard ...

Depuis quelques temps, toutefois, je ressens des choses moins vérifiable que ces interprétations de nos sens qui nous trompent. Et surtout il est des choses que je ne parviens pas à expliquer.

Pour ressituer et poser le contexte, j'ai il y a trois mois, eut une expérience relativement particuliére. J'ai fait une chute qui m'a tenu inconscient un temps que j'ai du mal à déterminé précisément. J'étais seul chez moi (un appartement relativement grand ou je vis avec mon épouse et mes deux enfants) et je suis tombé dans des circonstance étrange d'un escabeau en changeant une ampoule dans l'entrée. Je dis étrange parcque l'escabeau était bien fixé avec un cran de sécurité permettant d'éviter que les deux parties se referme. De plus il était placé sur un sol stable (pas de tapis ou autre) et sur aucun objet quelconque.

Mon seul souvenir et de tenir l'ampoule grillée, et de baisser les yeux pour la poser et prendre la nouvelle (autre précision le courant était disjoncté, et j'ai donc pu exclure toute électrocution) avoir sentie à ce moment très précis un courant d'air glaciale, et plus rien. Je ne sais pas quelle heure il était quand cela c'est passé. Je me suis réveillé je pense 30 / 40 minutes plus tard par terre enchevêtré dans l'escabeau, la tête à quelques centimètre du coin d'une table basse dans l'entrée ou sont posées des plantes. Le coin pointue fut la première chose que je me rappel à mon réveil. Le mal de crâne était terrible et les douleur au cou, aux vertèbres et au dos m'ont duré plusieurs semaines.

Je ne me suis pas affolé plus que ça, je me suis juste dit sur le moment que j'avais eut beaucoup de chance et que certains petits travaux sont dangereux à effectuer quand on est seul à la maison. Et puis ...
Et puis il y a peu alors que je me trouvais seul (encore une fois) dans l'appartement j'étais sous la douche, et sortant je tends le bars pour me saisir d'une serviette posé sur un radiateur, je sens un courant d'air glaciale venant de l'embrasure de la porte, j'ai cru voir une forme floue difficile à décrire. j'ai distinctement entendu un mot, mais incompréhensible, je suis septique sur ce que j'ai "cru" voir mais le son me trouble, la voix aussi elle m'est familière sans que je parvienne à l'identifier. Puis dans la seconde suivante la porte c'est fermée lentement, j'étais figé plus par la surprise que la peur, je cherchais à comprendre ce qui pouvait faire que la porte se ferme aussi lentement sans que personne ne semble le faire.

Quand je dis lentement c'est en l'espace de 2 / 3 secondes. je ressentais une sensation d'air glaciale, mais aucune porte ou fenêtres n'étaient ouverte, et aucun courant d'air ne me semble possible. Puis la porte c'est fermée. Je suis resté quelques temps sans bouger. J'ai à nouveau entendu une voix comme si la personne était derrière la porte. Soudain convaincu que l'on me faisait une blague j'ai saisi la poignée. Elle était gelée ! comme un glaçon, mais elle s'actionnait normalement. Je la baisse, mais ... la porte était impossible à ouvrir. Pour les sceptique je précise que la porte de la salle de bain comme les toilette n'a aucun verrou, volontairement pour pas que les enfants ne s'y enferment involontairement. Dans le cas présent toutefois même si il y avait eut un verrou la porte aurait bougé un minimum. La elle était FIGEE, comme si on avait mis une poignée sur un mur et que j'essayais de bouger le mur .... Autre point comme dans toute salle de bain "normale" la porte quand on est à l'intérieur s'ouvre en tirant (pour la défoncer au cas ou de l'exterieur) donc si quelqu'un (mon fils qui n'a que 7 ans ou ma femme l'avait tenu pour me faire une blague) j'aurais une fois la poignée baissé au moins pu tirer un peu vers moi ...

Je ne vous cache pas que j'ai commencé à me poser des questions. Je suis resté debout devant la porte essayant d'écouter le silence. Dans la salle de bain malgré la serviette de bain j'ai eut l'impression que la température baissée de plus en plus ... Au bout de plusieurs minutes j'ai entendu le verrou de la porte d'entrée et la voix de mon épouse et de ma fille. Instantanément la porte c'est ouverte. Et la sensation de froid c'est totalement dissipée.

Cela c'est passé il y a quelques jours, je m'interroge pas mal sur tout ces événements et ne tire aucunes conclusion de ces deux faits. Je m'intéresse au paranormal, d'une par étant curieux, et d'autre part attiré par ces événements qui dépasse notre entendement. J'ai aussi toujours eut une forte empathie avec mon entourage, sensation difficilement descriptible qui m'a toutefois souvent permit de comprendre et aider mes amis et proches.

Je vous livre ce récit comme un journal intime. Je garde cela pour moi jusqu'alors, et ne veux pas inquiéter mon épouse surtout ! elle est trés croyante et sa culture et ses traditions placent les faits paranormaux comme une réalité évidente.
Je n'attends pas que l'on me crois mais parler me fait du bien et me permet aussi de poser les événements.

Pardon pour le pavé et pardon pour cette "histoires" après laquel beaucoup me prendront surement pour un illuminé


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 10:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Septembre 08, 2006 16:09
Messages: 163
Localisation: Blaton, Belgique
Bonjour uanwedar , je ne te prends pas pour un illuminé , crois le bien :wink:. Je me permets donc de te poser quelques petites questions!
-Etais tu toujours seul quand cela t'est arrivé?
-Ton appartement est il neuf?
-Es tu le premier locataire ou propriétaire?
-La voix te semblait familière , peux tu en dire plus?
Merci

_________________
Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre.

Sun Tzu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 11:15 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Bonjour,

Pour commencer merci de ne pas me juger et de surtout aps me prendre pour un "illuminé".

ensuite tes questions, Oui et c'est la première chose que j'ai noté après coup, je me trouvais à chaque fois seul dans l'appartement, ce qui finalement arrive rarement. Mon épouse travaillant à domicile.

L'appartement n'est pas neuf, je pense qu'il doit avoir plus de 40 /50 ans. Pour ce que je sais, l'appartement à été fermé pendant 4 / 5 ans avant d'être rénové et avant ce laps de temps de quelques années ce devaient (je ne suis pas certain) être des bureaux. Je suis donc le premier locataire depuis de nombreuses années (pour preuve lors de l'installation de nombreux équipement étaient absent et la création e ligne internet un peu compliqué parcque l'appartement était difficile à identifier pour orange, et même pour EDF n'ayant pas d'ancien abonné à cette adresse.

Quand à la voix ... C'est pour être franc ce qui me trouble le plus. Je suis convaincu de connaitre cette voix, elle est plutôt féminine, mais je ne saurais être affirmatif, l'ayant entendu que deux fois et n'ayant prononcé que 1 mot à chaque fois. Toutefois je suis sur d'avoir déjà entendu cette voix, et qui plus est pas d'une simple connaissance, cette voix à quelque chose d'intime. Je ne saurais dire comment mais j'en suis convaincu. autre chose je disais que ce que j'avais entendu me semblait incompréhensible, cela aurait pu être un prénom, un nom tout autant qu'un mot. Le fait est que ce ne ressemblais à rien que je connaisse. Dernier point pour être exhaustif. J'ai comme je le disais avant une certaine empathie, et j'ai eut un sentiment de tristesse intense en touchant la poignée. Je n'en ai pas parlé précédemment parcque l'empathie par expérience est une chose particulièrement dur à expliquer et laisse souvent sceptique ...

voila bonne journée à toi et merci encore une fois de ton absence de jugement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 11:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 22, 2008 11:07
Messages: 1388
Bonjour, et merci pour ton récit bien écrit.

As-tu passé des examens médicaux après ta chute ? Histoire de vérifier que tout est rentré dans l'ordre : c'est fragile, ces choses-là. :)

_________________
Coin ! http://leseigneurdesoiseaux.blogspot.com/

Believe in the Lord Raptor Jesus, or go extinct.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 12:05 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Bonjour,

Oui j'ai fait des radios notamment sur prescription de mon docteur, relativement inquiet par la période probable d'inconscience. J'ai fait toute la batterie de test j'ai même porté une minerve ... puis la douleur est passée doucement "normalement". A prioris à part une vilaine chute et quelques contusions et bleues je m'en suis très bien tiré.

Je n'ai plus aucune migraines ou douleur désormais.

cordialement,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 12:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 30, 2008 16:58
Messages: 59
étrange histoire que celle-ci... Lorsque tu parles d'empathie quelle genre d'expériences as-tu vécu à ce sujet si cela n'est pas indiscret ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 13:23 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
bonjour,

Et bien ... bon pour situer l'empathie pour les gens qui ne connaissent pas c'est disons la capacité de ressentir les émotions des autres. C'est relativement subjectif je l'admet et souvent compliqué à expliquer.

Il m'est souvent arrivé d'être dans un lieu publique et de toucher par inadvertance une personne ou d'être relativement proche de quelqu'un (comme dans une rame de métro) et d'être pris d'une sensation intense ou diffuse selon les cas. Cela peut autant être de la tristesse, que de la joie, que une sensation de gêne, ou qu'un sensation de trahison.

Je tiens ici à modérer les mots, et insiste sur le caractère particulier, mais "extérieur" de ces sensations. Je ne ressens pas ça comme une émotion personnel, mais comme une sensation impersonnel. J'ai beaucoup de mal à l'expliquer, mais c'est un peu comme si j'étais spectateur.

Pour donner un exemple d'expérience. Un jour ou je prenais le TGV je fut installé tout le long dos à une personne qui était assise avant que j'arrive, je ne l'ai pas vu quand je me suis installé. Mais une fois assis j'ai été assaillit par un sentiment de confusion, de trouble mêlè à de la tristesse. D'abord je n'ai pas prêté une grande attention à cela. Puis J'entends un téléphone qui vibre derrière moi. Et dans la seconde une vague de colère de tristesse. Je me suis sentie mal comme une sorte de nausée soudaine. J'avais une certaine difficulté à comprendre et analyser cela, et même si ce n'étais pas la première fois, j'en fus assez touché. Au point que la personne à coté de moi me demanda si j'allais bien.

Derrière moi j'entendis la personne (une fille) appeler quelqu'un et commencé à lui demander des explications, puis elle se leva et elle passa à coté de moi en disant "mais ce n'est pas possible tu me disais que tu m'aime ..."
Voila un exemple, je suppose qu'elle venait de se faire larguer et que sa confusion était grande et ses doutes de même jusqu'au message lui confirmant sa séparation. Le point étrange est que l'empathie que je ressens est en générale issu de mes proches ou de personnes sur qui je porte une forte attention.

Je tiens aussi à préciser que selon moi l'empathie n'est pas un don ! et que cela n'a rien de surnaturel, j'explique cela comme une forme de sensibilité, une capacité d'observation des signes chez une autres personnes, de tout nos petits "tics" nerveux qui induisent nos émotions. Dans le cas du TGV je l'explique moins bien mais bon ...

Encore une fois désolé pour ce petit "pavé" et j'éspére ne pas passer pour un allumé ou un scientologue en promenade !!

bonne journée à tous !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 14:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 20, 2008 16:27
Messages: 1342
Oui en effet, l'empathie c'est sûrement une traduction d'une grande sensibilité et grand sens de l'observation de notre inconscient. Il y a plein de petites choses que nous captons et remarquons sans en avoir conscience et ces informations sont aussi traitées inconsciemment par notre cerveau.

Mais parfois, l'empathie peut aller plus loin : l'empathie à distance en est un exemple.

Pour l'expérience que tu as vécu... Troublant en effet. oO Je sais pas quoi dire de plus, j'ai aucune explication rationnelle qui me vient en tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 16:24 
Hors ligne

Inscription: Lun Juillet 02, 2007 14:58
Messages: 178
Moi aussi, je suis victime de ce qu'on appelle l'empathie...

Jusque là elle ne s'exerçait, dans mon cas, qu'en cas de focalisations sur une personne donnée, mais j'ai l'impression que plus le temps passe, plus je capte les émotions de certaines personnes sans être spécialement focalisé dessus, et ça commence à sérieusement me bouffer :|

Qu'est ce que j'aimerais ne rien capter, ne rien ressentir...c'est comme si j'étais parasité :lol:

Bref fin du HS

Pour en revenir au sujet, tu dit avoir fait des radios, tu as passé un IRM ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mar Juin 03, 2008 17:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 25, 2008 10:50
Messages: 109
Expérience bizarre en effet. Ne croit pas qu'on va te juger ici, je pense que la plupart des personnes sur ce forum ont eu des cas similaires (je parle au niveau paranormal). Après, y a t-il un fantôme?

Tu parles d'empathie, alors j'aimerais savoir si tu as des voisins? Est-il possible que tu ressentes la tristesse de quelqu'un proche de toi? Le froid peut être dû à une forme de dépression (quoique, je ne sais pas ce qu'on ressent) d'un voisin. La porte bloqué me laisse sceptique cependant, et peut totalement écarter le fait de ressentir la douleur d'un voisin. Mais le fait que la porte se referme doucement est peut-être dû à un courant ne venant pas obligatoirement des fenêtres, n'y a t-il pas quelque chose d'autre qui permettrait l'air de passer? Faisait-il froid dehors pour que tu ressentes cette aire frais?

Alors, si c'est quelque chose de différent, je ne sais quoi. Il est possible qu'il y ait eu un mort à cet endroit, suite à une guerre ou je ne sais quoi. Mais je ne veux pas m'avancer sur le fait qu'il s'agirait d'un fantôme.

Venons à le voix. Il est possible que dans des situations comme ça, tu ais eu l'impression d'entendre quelqu'un que tu connais, tu peux très bien, dans la panique ou le stress ou je ne sais quoi, t'imaginer que quelqu'un que tu connais te fait une blague, et donc pour te rassurer tu inventes intérieurement cette voix.

Bon, je fais aussi un pavé. J'espère que ça va t'aider un peu, mais j'en doute car c'est un cas assez bizarre...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 07:50 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Merci de vos réponses tout d'abord.

Ensuite pour répondre dans l'ordre :

J'ai effectivement passé un IRM qui n'a rien révélé d'anormal compte tenue de ce qui c'est passé. Finalement il semblerait que dans ma chute ma tête n'ai rien percuté du tout, seul le cou et les cervicale on pris. En fait je pense qu'en tombant je suis resté empêtré dans l'escabeau et que une cela m'a évité de taper contre quoique ce soit, ce qui explique aussi les douleurs au cou quand ma ma le poids de ma tête à du peser en porte à fau. Cela reste de la spéculation, je ne me rappel de rien du tout de la chute, juste ce froid intense.

Pour répondre à Maya. Je n'ai que peu d'informations sur les antécédent de l'appartement si ce n'est que je sais que ce fut un ensemble de bureau avant, fermé pendant 4 / 5 ans (j'ignore pourquoi .. pas pour rénovation ou déplacement de la banque elle est toujours la au rez de chaussé.) et avant les bureau je l'ignore mais l'immeuble est relativement ancien (40 / 50 ans je pense).
concernant l'empahite, en tout premier lieux afin d'essayer de préciser le ressenti, je dirais que c'est vraiment des émotions, rien de sensoriel, jusqu'à présent en aucun cas je n'ai ressenti douleur, chaleur, malaise (a part des nausées une fois, mais plus du à la surprise de l'émotion et son intensité). Néanmoins je n'exclus pas du tout la possibilité que cette sensation puisse être nouvelle, une sorte de progression dans l'empathie. Si d'autre personne sont touché par ce "phénomène" (je n'aime pas trop ce mot) qu'en est il pour eux ?

La porte .... le fait qu'elle se soit fermé ainsi je pense cela explicable de façon rationelle, je n'ai pas l'explication toute faite, il n'y avait pas de courant d'air, tout était fermé, et il n'y a pas de VMC dans l'appartement ou de ventilo / clim / systéme d'aeration assez puissant pour cela. Le fait est que je n'ai jamais pu reproduire l'expérience. Toutefois, ce n'est pas inexplicable je pense. Ce qui l'est en revanche, c'est cette porte fermé alors qu'il n'y a pas de verrou et la façon dont elle était fermée ... ça je ne l'explique pas.

La voix ... j'imagine que en situation de stress ou lorsque le cerveau se trouve en façe d'une situation hors norme, il réagit selon certain schéma ... croire entendre une voix peut rentrer dans un processus de défense. Que la voix soit familière de surcroit semble renforcer cette hypothèse. Je n'en tire donc pas de conclusion surnaturelle.
Par rapport à cette voix j'ai fait depuis de nombreux rêve ou je l'entends me parler. C'est un peu déstabilisant, mais je met cela sur le compte de l'émotion, du contre coup de l'expérience. Je relativise. Encore une fois je ne suis pas d'un naturel peureux ou anxieux. Je suis de ces gens qui affronte leur peur en prenant un gros bâton et en me mettant debout sur une chaise ... Je préfére affronter mes craintes que le fuir.

Je compte donc faire en sorte de me retrouver tout seul à nouveau pour voir si cette condition est un facteur déclenchant de mon imagination ou de l'événement ! et voir ce qui se passera.

Vous souhaitant une bonne journée je devrais être fixe dans la journée ou demains.

Bonne journée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 08:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 20, 2008 16:27
Messages: 1342
Fais gaffe à pas reproduire le coup de l'escabeau avec ton bateau debout sur ta chaise. :lol:

Pour ce qui est de l"auto-défense", je sais pas trop.... Tu dis ne pas avoir peur du paranormal donc si tu n'avais pas peur au moment de ce coup de froid en sortant de la douche, pourquoi ton inconscient provoquerait cette auto-défense?

La porte qui ne veut pas s'ouvrir, j'ai déjà lu plusieurs témoignages du genre et je ne me souviens pas avoir déjà vu une explication rationnelle à ça...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 08:42 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
bonjour,

Attention Lilti je ne dis pas que cela ne me fais pas peur :? , je dis plus que j'essaye .. j'essaye d'affronter mes peurs plutôt que les fuir. Donc je tenterais de m'y confronter à nouveaux pour annihiler ou comprendre ou maitriser cette peur.

Cela m'inquiète, voir lorsque je fut seule dans ma salle de bain avec cette sensation de froid intense, cette "voix" réelle ou imaginaire, et cette émotion intense en touchant la poignée, voir donc cela me terrifie. Mais malgré cela je désire puissamment aller de l'avant et affronter cela.

Je devrais être seul ce soir, et pour deux jours. Nous verrons bien, et promis j'évite les escabeaux ou de monter sur quoique ce soit :shock:

bonne journée


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 12:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 08, 2008 19:30
Messages: 170
Bonjour uanwedar,

Tout d'abord j'aime beaucoup la manière dont tu décris ton histoire, cela donne vraiment envie d'y croire.

Je vais te faire un tout petit récit qui pourra peut être t'aider à comprendre; Libre choix de croire ou pas...

Voilà avec des copines nous avons fait du spiritisme, juste après le décès de la grand-mère de l'une d'entre elles. Cette grand-mère était parait il très très méchante. Après la séance, nous n'avons pas arreter de parler de cette grand-mère et tout d'un coup, je me trouvais entrain d'étouffer une copine avec un oreiller, juste après avoir sentit (comme toi) un vent glacial me traverser, alors que porte et fenetre étaient fermées. Bon te fais pas de soucis elle va très bien :wink:

Pour faire très court plusieurs incidents de ce genre se sont produits pendant quelques jours après la séance de spiritisme, coïncidences ?!!! Il y a eu vision d'une ombre, bruits suspects etc. Jusqu'au jour où j'ai apporté chez cette copine de l'eau bénite, coïncidences ?!!!! Alors essaie de prendre des renseignements(pas facile) auprès des anciens locataires. A tu eu un choc émotionnel ces derniers temps ? Deuil ou tout autre chose je suis quelqu'un de très empathique aussi et si tu es sensible aux autres comme cela c'est quelque fois un peu perturbant surtout s'il y a des émotions négatives(en tout les cas pour moi). Voilà si tu as besoin de parler n'hésite pas :wink: bon courage à toi

Bye Lune

_________________
Chère Dame Lune, vous êtes l'inspiration de ma plume
habillée de votre robe blanche, je m'extase et j'admire votre danse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 16:12 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Merci de ta réponse tout d'abord.

Ton témoignage est intéressant d'autant que des point communs semble apparaitre ... tant cette sensation de courant glaciale, que ton empathie. Peut on y voir un lien sinon des éléments pouvant nous permettre d'orienter notre réflexion.

Je ne saurais le dire mais à force de confronter des expériences similaires, ou proche on finira bien par isoler des éléments commun qui nous aideront à faire la lumière.

La difficulté que j'ai vis à vis des recherche est que passant par une agence il est difficile de pouvoir me mettre en relation avec le propriétaire, qui est de plus une banque, avec son lot de gestionnaires "itinérant" qui ne sont surement plus les même qu'il y a cinq ans voir plus et donc ne sauront donc surement pas me renseigner (si tant est qu'il en ai l'envie ...) Malgré tout je pense si les "événements" devaient se ... confirmer disons, ou plutôt se reproduire, que j'essaierais de mener plus avant des recherches dans ce sens.

Concernant l'empathie tes différentes expériences m'intéresse beaucoup, as tu toi aussi cette sensation de spectateur ? comme si tu ressentais l'émotion comme une sensation concrète mais impersonnelle ?
Je n'ai jamais eut d'expérience empathique hors contact ou hors concentration volontaire, je pense que d'une certaine façon je maitrise un peu cela. Néanmoins depuis ma chute j'ai l'impression de moins "gérer" ces sensations. pense tu que l'on puisse ressentir à distance ? maitrise tu cela ?

Cordialement,

Merci de vos réponse et de vos soutiens je vous tiendrais au courant de la suite des événements.

Bonne soirée à vous !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Mer Juin 04, 2008 18:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 05, 2007 14:35
Messages: 15
Bonsoir, uanwedar

Tout d’abord je trouve ton récit très intrigant malgré que je ne sois pas vraiment quelqu’un d’empathique je voudrais te demandez à partir de quand tu à réussi à avoir toutes c’est sensation en rapport avec les émotions des Autres ?
Deuxième question, t’a porte peut se refermer d’elle mêmes si elle est fixé un peu bancale, les telle, à tu vérifier ?

PS : Pour la poigner glacer je pense aussi que c’est peut être une petite évolution de ton empathie.

Superbe récit !!!

Cordialement Oxilus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Jeu Juin 05, 2008 08:31 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Bonjour oxilus ^^

Et bien cette "capacité" je l'ai toujours plus ou moins eut. En fait depuis tout petit j'ai beaucoup déménagé du au travail de mes parents. Et comme j'étais toujours le petit nouveau de la classe je me suis abondamment servis de cela pour comprendre mes camardes et m'adapter à eux, sentir leur personnalité, leur émotions et devenir leurs amis.

Cela peut paraitre calculateur, mais il faut replacer cela dans le contexte, je ne les manipulais pas .. je m'adaptais à mon environnement pour ne pas en être exclus. Avec le temps j'ai appris à modérer cela et ne pas en faire un outil mais un support. Cela m'a souvent permis d'aider mes proches, parfois à leur insu. J'arrive à compartimenter facilement mes émotions et celle des autres, mais parfois quand le sentiments et trop fort ou soudain je peux t'affirmer que c'est très désagréable.

Concernant hier soir ou je fut seul (et pour encore deux jours ...) je ne peux pas affirmer qu'il y ai eut quoique ce soit de suffisamment tangible ou concret pour vous embêter avec cela. Certaine choses furent troublante mais je préfère attendre un peu pour vos fatiguer avec mes histoires et tester quelque chose ce soir. je pense d'une certaine façon savoir ou chercher et comment.

Autre point je me suis décidé dés lundi à faire des recherche sur mon appartement et ce qui c'est passé ... ou pas ^^

bonne journée à vous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Jeu Juin 05, 2008 16:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 05, 2007 14:35
Messages: 15
Merci, je c'est se que c'est d'être rejeter par les autres, j'étais d'ailleurs concerner par cela enfin bon je voulais te dire même si c'est un petit post se que j'écris la (désoler tout le monde pour ceci) je trouve ton réçit tellement intrigant que tu peut tout réécrire ici, je pense que ça nous déranger pas :D

Merci et cordialement Oxilus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Jeu Juin 05, 2008 18:35 
Hors ligne

Inscription: Dim Mars 04, 2007 17:18
Messages: 345
Localisation: BOURGOGNE
Bonsoir uanwedar, ton récit m'a beaucoup intéressée. Je ne me moquerai pas de toi car j'ai moi même vécu des choses étranges.
Tu parles d'une voix féminine, d'un ressenti de grande tristesse. Serait-il possible qu'une femme de ton passé soit décédée sans que tu en ai eu connaissance ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Jeu Juin 05, 2008 19:26 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Novembre 26, 2005 15:37
Messages: 2668
C'est marrant, je lisais ce message au même moment que passait "Just an illusion" du groupe Imagination sur mon lecteur.
D'ailleurs, ils avaient tout compris les membres de ce groupe de funk de 80's. Une explication valable peut être ton imagination.
Désolé pour le HS, mais le hasard était vraiment trop drôle pour ne pas poster.

_________________
Cogne ta tête sur une cruche. Si ça sonne creux, ne te dis pas de suite que la cruche est vide


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un doute, un soupçon, peut être juste une illusion
MessagePosté: Ven Juin 06, 2008 08:44 
Hors ligne

Inscription: Lun Juin 02, 2008 15:30
Messages: 10
Bonjour,

Les événements de ces derniers jours me laisse assez dubitatif, je n'ai pour le moment pas décidé d'en parler, parc que je préfère avant tout faire un peu le tri dans tout cela. Essayer de dépêtrer à peu prés objectivement ce qui est probable, ce qui est tangible de ce qui ressort d'une mauvaise interprétation.

Je compte bien néanmoins vous en parler très vite, vos avis m'aideront surement à mieux comprendre certains points troublants voir déroutants. Toutefois cette solitude improvisé, n'a pas eut les même effets concret que précédemment. J'en viens à me demander si c'est bien la le facteur déclencheur. Le fait est aussi que j'ai bien plus ouvert mon esprit et mon empathie cette fois ci que auparavant. Il est probable que cette volonté d'aller de l'avant à pu jouer et innibhé de potentiel manifestation si toutefois on devait privilégier cette voie.

Pourtant des faits troublants il y en eut mais provoqués par moi, et dés lors je m'interroge sur leur valeur. Néanmoins, je vous en reparlerais dés lundi une fois ce "célibat" terminé et après avoir pris un peu de recul. Je ne veux pas non plus passer pour un illuminé. D'ailleurs à ce propos je ne cherche pas non plus à faire ou instaurer un suspens, comprenez bien que j'essaie d'avoir le maximum de recul, et de ne pas dire n'importe quoi.

donc Oxilius ne t'inquiète pas je mettrais ce qui me semble pertinent et digne de votre intérêt, je te remercie d'ailleurs pour tes messages de soutiens.
Marief ton post m'a permis d'explorer une nouvelle voie, j'ignore ce que cela donnera mais effectivement dans ta question il y a peut être matière à réflexion. Je ne veux pas trop m'étendre pour des raisons personnelles et douloureuse sur la réponse mais une perte d'un être cher ma fait penser à quelques détails troublants. Outre le coté personnel (je doute que le lien avec moi soit aussi direct)il n'est pas impossible qu'une émotion similaire ou un souvenir proche ai pu déclencher un rapprochement.
Dés lors partant de cette hypothèse, ou quelqu'un vivant prés de chez moi ressent ou vis une émotions que j'ai déjà vécu (peut la perte d'un être cher) et ayant ce point commun il pourrait y avoir comme un "transfert".
Ou pourquoi pas, mais un peu trop "irrationnel" pour moi, un "esprit" vivrais ici et serais le pendant opposé de ce sentiment de perte et une sorte de transfert se ferais aussi.

Cette dernière solution d'une certaine façon, me rassurait si cela devait s'avérer "irrationnel" dans le sens ou ça ne concernerait que moi et pas les membres de ma famille, ça les mettrai hors de cela et c'est tout ce que je souhaite.

Je vais voir en ce sens. Dans tous les cas merci de cette remarque Marief

Bonne journée à tous et merci de vos remarques


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO