Nous sommes le Sam Avril 20, 2019 08:23


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Terre se réchauffe à un rythme "insoutenable"
MessagePosté: Lun Janvier 30, 2006 20:39 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
La Terre se réchauffe à un rythme "insoutenable", selon Londres

2006-01-30 16:48:33 - LONDRES (AFP)

L'augmentation des gaz à effet de serre provoque un réchauffement du climat à un rythme qui est "insoutenable" et dont les conséquences pourraient être plus rapides et plus importantes que prévu, affirme le gouvernement britannique dans un nouveau rapport.

Les calottes glaciaires autour des deux pôles pourraient commencer à fondre au cours de ce siècle en raison du réchauffement climatique dû à l'augmentation de ces émissions, indique notamment le gouvernement.

"Il est à présent évident que l'émission de gaz à effet de serre, associés à l'industrialisation et la croissance économique d'une population mondiale qui a été multipliée par six en 200 ans, provoque un réchauffement climatique à un rythme qui est insoutenable", affirme le Premier ministre Tony Blair dans la préface de ce rapport.

"Les risques de changement climatique pourraient bien être plus grands que ce que nous pensions", avertit M. Blair.

Le rapport, intitulé "Eviter un changement climatique dangereux", compile les travaux de scientifiques réunis en février 2005 à l'occasion d'une conférence sur le changement climatique, organisée à Exeter (sud-ouest de l'Angleterre).

Il affirme qu'il y a à présent "plus de clarté et moins d'incertitudes" concernant l'impact du changement climatique que ne le pensaient dans leur rapport de 2001 le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Celui-ci affirmait à l'époque qu'"il y a de sérieuses preuves que le changement climatique dû aux émissions humaines de gaz à effet de serre se produit déjà et que les émissions futures de gaz à effet de serre vont probablement augmenter les températures globales d'entre 1,4 et 5,8 degrés celsius au cours de ce siècle, avec un large éventail d'impacts sur la nature et les sociétés humaines."

Or, affirme le rapport du gouvernement britannique, "dans bien des cas, les risques sont plus sérieux que précédemment estimé".

Pour exemple, il cite "le récent changement qui se produit dans l'acidité de l'océan", ce qui "va probablement réduire la capacité d'absorber le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère et affecter la chaîne alimentaire marine dans sa totalité".

Et avec de telles hausses de la température moyenne de la Terre, les conséquences sur la géographie de la planète seront majeures, estiment les scientifiques.

Selon eux, une augmentation de 1,5 degré celsius à l'échelle de la planète pourrait ainsi être un seuil qui déclenche la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, tandis qu'une augmentation de la température globale d'environ 1 degré pourrait mener à un blanchissement du corail.

Le rapport estime également que des solutions technologiques pour réduire de manière significative les émissions existent, et leur coût pourrait être "plus petit", parfois moitié moins, que ceux considérés jusqu'à présent.

Un éventail d'options "est nécessaire et exclure n'importe quelle option va augmenter les coûts", indique-t-il, en évoquant notamment les échanges de quotas des émissions de CO2.

Source : Agence France-Presse (AFP)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Janvier 30, 2006 22:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Décembre 30, 2004 00:06
Messages: 324
Localisation: Belgique
Comme dirait l'autre : la terre se réchauffe et on a jamais eu aussi froid.


De toute façon si l'hypothèse de la disparition du gulf stream se confirme on va se retrouver avec des hivers comme au Canada.
Tous les ans on nous sort que c'était l'année la plus chaude du siècle et en fait on a jamais de grosses chaleurs en été et quand même des hivers assez froids.

_________________
Mitakuye Oyasin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 00:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Novembre 01, 2005 22:20
Messages: 58
Localisation: Belgique
Comment les études peuvent dire que la terre se réchauffe, il fait vraiment "Caillant" :?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 00:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 17, 2005 03:00
Messages: 67
Localisation: Granby
Les hivers comme au canada ne sont plus aussi vigoureux qu'ils etaient :lol:
Ca fait 2 année de suite qu'on a des dégele au mois de janvier et presque pas de neige....hier la glace dans la piscine dégelais et le gazon est mou...cette nuit y a tombé de la neige mais si c'etais pas des bancs fait par la souffleuse, on aurait presque rien.
L'été passé on a battu plein de record de chaleur, en longévité en haut de 30degré, en duré tard au mois d'aout septembre...juste pour vous dire, j'ai debranché mon air conditionné au debut novembre...faut dire aussi que l'on m'appel Mr.Freeze mais quand même moi je vois une grosse difference...nous c'est l'humidité qui est pire que la chaleur. A 30 degré on est bien quand meme ,on peut ce mettre a l'ombre et c'est le fun mais quand il fait juste 25 degré et plein d'humidité alors la c'est suffoquant et mortelle, le facteur chaleur atteind les 38-39. Je ne connais pas les conditions climatique des autres pays mais je vous avous que je n'aime pas la mienne :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Le temps qu'il fait.
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 00:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Janvier 24, 2006 15:44
Messages: 5
Bonsoir à tous

Attention, il ne faut pas confondre Météo et climat, ce n'est pas la même chose. C'est pour cela que je vous présente le texte suivant qui résume tout à fait cette diférence.

La météo, cela désigne le temps qu'il fait "tout de suite", ou dans pas très longtemps, et "devant ma porte", à l'instant "T". Elle se définit donc par des valeurs instantanées et locales de la température, des précipitations, de la pression, de la nébulosité (c'est-à-dire de la couverture nuageuse), etc. Pour faire de la météo, il suffit, pour l'essentiel, de "lever le nez", c'est-à-dire de regarder ce qui se passe dans l'atmosphère. Pour faire cela, on utilise des stations au sol (température, précipitations, pression au sol), des ballons-sondes ou des satellites (température et pression en altitude, précipitations sur de larges zones, notamment l'océan, etc). Une fois que l'on dispose d'une bonne description de ce qui se passe "au-dessus de nos têtes" sur un court intervalle de temps (quelques jours), il suffit alors, pour connaître le temps qu'il va faire dans les jours à venir à un endroit donné, de "prolonger" l'évolution atmosphérique observée sur quelques jours. Un modèle de météo est donc un modèle purement atmosphérique, mais cela est bien suffisant pour faire de bonnes prévisions à l'échelle de quelques jours : malgré tout ce que nous pouvons en dire, la tendance prévue par la météo est souvent la bonne !

Là où les choses se compliquent, c'est que lorsque nous parlons climat nous parlons aussi de température, de précipitations, de pression, de nébulosité, etc. La grande différence, c'est qu'au lieu de parler de valeurs instantanées et locales, nous allons surtout parler de valeurs moyennes sur des années ou des dizaines d'années, et sur des zones géographiques qui sont en général importantes : continents ou fractions de continent. Un climat n'est pas dit tempéré parce qu'il a fait une température donnée en un lien donné le 3 janvier, mais parce que les températures sont "en moyenne" comme ceci l'hiver, et "en moyenne" comme cela l'été, et que il pleut "en moyenne" tant dans l'année, etc. Et ce "en moyenne" fait référence à des valeurs qui ont été mesurées sur des dizaines d'années, non sur une seule.

Il est bien sûr possible de passer de la météo au climat : avec l'ensemble des relevés journaliers et locaux, on construit facilement des moyennes pluriannuelles et sur des zones larges. Par contre, il sera facile de comprendre que l'inverse n'est pas vrai : avec des évolutions qui portent sur les moyennes (ce qui correspond aux sorties des modèles pour le climat futur), il ne sera pas facile - voire pas possible - de reconstituer l'évolution locale et instantanée de la température ou du vent. Un exemple tiré de la vie de tous les jours permettra facilement de comprendre cela : admettons que nous sachions que la moyenne d'une classe est montée de 2 points. Pouvons nous en déduire pour autant que la note du petit Martin ou de la petite Dupond ont aussi monté de 2 points ? Bien sûr que non : on peut très bien avoir une moyenne qui va dans un sens avec la note de tel ou tel élève qui va dans l'autre.

Pour le climat et la météo, c'est pareil : on peut très bien avoir la moyenne qui va dans un sens, avec un événement ponctuel qui va dans l'autre. Si en plus on se rappelle que la surface de la France, c'est 0,1% seulement de la surface planétaire, alors il est facile de comprendre que la tendance générale au réchauffement (qui fait référence à la moyenne planétaire sur quelques dizaines d'années au moins) n'est pas infirmée par un hiver froid ou un été frais en France ou en Italie ou en Floride ou en Mongolie.

_________________
Rien peut être certifié, mais tout est probable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 01:54 
Hors ligne

Inscription: Mar Novembre 08, 2005 14:20
Messages: 93
Dans tous les cas, chaque mois, ca se rechauffe plus vite que prévu, c'est encourageant, on se concentre à trouver un moyen de changer de planète ou arrêter les gros pollueurs de la Terre ?

Je trouve la première solution plus facilement réalisable bizarrement.

C'est vrai que y a beaucoup plus simple pour changer le climat :Sauter.

/me précise que ca reste une blague mais au moins 400M d'êtreHumain sont unis contre ce fléau :).. Si c'etait aussi simple..

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 10:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 18, 2005 12:20
Messages: 1614
Il semble que certains annoncent même un "Waterworld" comme le célèbre film de Costner et ses méchants smokers ou Mad Max, très vite dorénavant.
Pas à cause du réchauffement mais à cause du pic pétrolier qui arriverait plus vite que prévu. ( Déja en 2008 ).
Fin du transport aérien, des cargos, des produits, retour sur la culture locale, chômage extrème et fin du système financier,troc, violence, rien que ça.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 14:16 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
C'est effectivement assez inquiétant tout cela, la pénurie de pétrole qui s'annonce et les bouleversements climatiques, pourraient bien plonger le Monde dans un univers chaotique.

On peut se dire et c'est vrai, que nous allons récolter les fruits amers de notre comportement insouciant et mercantile, cependant, tout le monde ne va pas déguster de la même façon. Car ceux qui ont pressé le citron pour en tirer un maximum de jus, sont les plus nantis et comme ils auront les moyens de s'y préparer et de se protéger, encore une fois, ils s'en sortiront bien mieux que les autres.

Même en étant optimiste, on ne peut s'empêcher de penser que l'avenir est plus qu'incertain. On peut craindre que la raréfaction des ressources naturelles, du pétrole, de l'eau douce suite à la montée des océans, n'enclenche des processus de belligérance entre certaines puissances.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 17:53 
Ça veux dire d'avantages de violences et de désordres :cry:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 18:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Décembre 16, 2005 21:02
Messages: 328
Localisation: Gelbique
J'adorrais Mad Max étant plus jeune ... j'le regardais en boucle ... mais je ne pensais pas le vivre ... :? :roll:

En tous cas, ça y est ... maintenant, on est au pied du mur :cry:

_________________
I Have a Dream - clic sous photo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 18:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 18, 2005 12:20
Messages: 1614
Je vais préparer ma voiture pour fonctionner à l'éthylène ....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 20:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Octobre 26, 2005 15:46
Messages: 1474
L'éthylène est obtenu par vapocraquage des hydrocarbures qui sont eux-mêmes obtenus par distillation du.....pétrole.

Cette pénurie est inquiétante parce qu'un pourcentage non négligeable de nos produits sont des dérivés du pétrole ou utilisent le pétrole comme composant essentiel.

_________________
http://pblanchard.blog4ever.com/blog/index-355507.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Janvier 31, 2006 20:24 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Allons-nous voir le retour des voitures au gazogène.

http://www.econologie.com/articles.php?lng=fr&pg=698


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Avril 03, 2006 21:27 
Hello

Voici le lien d'un reportage sur le co2 et l'acidification de la mer et son effet indirect sur la formation des nuages et le réchauffement(vers la fin du reportage).

http://www.radio-canada.ca/Medianet/200 ... 1830_4.asx

Jean

,


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Avril 07, 2006 18:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
En parlant de pétrole, ça me fait penser que le journaliste d'investigation Jacques ( ou Jérôme, je sais plus... :oops: ) Laurent, celui qui à déjà écrit Le Monde selon Bush a sorti un livre sur le sujet qui s'intitule... les Secrets du pétrole ou quelquechose dans ce goût-là ( je suis désolée... ne m'améliore pas :oops: ).
Ce qui est sûr, c'est que selon lui, les Saoudiens et les pays de l'OPEP nous maineraient en bateau. En réalité, leur réserves sont quasi-épuisées, et ils peinent déjà à satisfaire leurs commandes actuelles. De fait, l'entrée dans la cour des grands de gros morceaux comme la Chine ou l'Inde boulverserait totalement le fragile équilibre géopolitique et économique lié au pétrole.

Bientôt un monde sans pétrole ? Je ne sais pas vous, mais j'aimerais que se soit vrai...

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Avril 07, 2006 18:48 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Hier j'ai vu une émission sur le pétrole à la télévision où un spécialiste des recherches dans ce milieu affirmait haut et fort : " aucune personne en vie actuellement ne verra de son son vivant la fin du pétrole ". ( Ce n'est pas forcément mon avis, je cite ).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Avril 08, 2006 12:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
Peut-être qu'il incluait dans les réserves les gisements d'Alaska ou sous-marins ?
Et puis, tout dépends de l'organisme pour lequel travaillait ce monsieur... Je ne dis pas qu'il mentait, mais d'une certaine façon pour rassurer l'opinion publique.
Vous imaginez la panique si on annonce demain "Bon, ben les enfants, plus de pétrole d'ici 5 ans." Et si en plus cette fin coïncide avec des boulversements climatiques majeurs, tel qu'un brusque refroidissement en Europe du Nord et la sécheresse aux USA...

L'équilibre mondial est une sorte de puzzle où toutes les pièces sont imbriquées... et le pétrole est une pièce majeure ( tant d'un point de vue technique que géopolitique ) enlevez-là, et c'est le puzzle entier qui va être modifié... Et en ce moment, c'est pas forcément le meilleur moment justement... :?

Je suis peut-être un peu pessimiste... :roll:

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Avril 08, 2006 14:05 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
En fait, il incluait toutes les nouvelles techniques dans tous les environnements, en vingt ans, l'exploitation pétrolière a fait des progrès énormes.

Pour les prix, effectivement, il a bien été dit que ceux-ci ne feront que grimper sans cesse, ces exploitations nouvelles engendrent des coûts énormes. On remet aussi en activité des gisements abandonnés, car peu productifs au temps de l'abondance et qui maintenant deviennent rentables.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Avril 11, 2006 14:45 
Hors ligne

Inscription: Ven Avril 07, 2006 11:29
Messages: 34
En admettant que ce scientifique ait raison(ce dont je doute également)le prix du pétrole ne va toujours pas baisser bien au contraire.

Car meme en reprenant d'anciens forages et en utilisant de nouvelles technologies cela va augmenter le cout de production....Le pétrole deviendra de fait de plus en plus inaccessible.

Ceci dit il est facile d'avancer de telles hypotheses sachant que l'arabie saoudite refuse farouchement de dévoiler quelles sont ses réserves afin de pouvoir spéculer plus facilement...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 12, 2006 00:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Juin 22, 2005 20:34
Messages: 38
Ce n'est pas qu'une histoire de speculation, mais surtout de secret strategique, je ne pense pas qu'il soit une bonne chose que tes adversaires soit au courant de tes reserves. C'est pareil pour la France, elle dispose elle aussi de ce qu'on apelle des reserves strategiques en gaz et petrole, de facon à satisfaire les besoins energétiques en cas de coupure(on a vu ça lors de la crise ukrainienne du gaz y a pas si longtemps).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 12, 2006 10:00 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14752
Et il ne faut pas voir que le pétrole directement mais aussi ses applications.

Imaginez que tout à coup, le pétrole soit si cher qu'on ne pourrait plus fabriquer de plastique.

Plus de plastique, plus de cables électriques isolés... Je vous laisse imaginer les conséquences. :wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 12, 2006 10:10 
Hors ligne

Inscription: Ven Avril 07, 2006 11:29
Messages: 34
Bonjour illusion!
Je ne parlais pas de le cas precis des réserves stratégiques au sens propre,mais bel et bien des réserves d 'exportation.Il est évident que pour celles qui sont prevues pour les coups durs,il n'est pas nécessaire de divulguer la quantité..
En ce qui concerne les plastiques Arkain les sacs son de plus en plus remplacés par ceux en amidon de mais.Pour ce qui concerne les emballages alimentaires il reste des recherches a faire...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Avril 12, 2006 11:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2005 12:53
Messages: 168
Localisation: Somewhere over the rainbow
On ne verra peut-être pas la fin du pétrole mais combien de milliard de dollars coûteront les derniers barils?

_________________
Mieux vaut vivre un jour comme un tigre que mille ans comme un mouton.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO