Nous sommes le Dim Octobre 20, 2019 09:29


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 12:18 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5229
Localisation: Paris-Strasbourg
Citation:
Où cela se passe-t-il? Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées Elle tue sa mère à coups de crucifix: "J'étais le diable"
Articles liés
Préservatif: 52% des Italiens "désapprouvent totalement" les propos du pape
La Chine bloque une vidéo pro-Tibet sur YouTube
Report d'une conférence de prix Nobel en Afrique du Sud
Plus d'articles sur : Religions
Discussion: Religions
A Lourdes (Hautes-Pyrénées), rue de l'Église, dans l'appartement ou vivaient la fille et sa mère.

Que s'est-il passé?

Elisabeth, 34 ans, a été prise «d'une crise de démence» selon le procureur cité par La Dépêche.

Dans la nuit de dimanche à lundi, elle a massacré sa mère Thérèse, 81 ans, à coups de crucifix.

"J'étais le diable"

Élisabeth aurait déclaré à la police, selon La Dépêche: «J'ai eu des visions dans un rêve. J'ai vu que j'étais le diable, que j'étais le mal, et que je devais en faire».

Un déferlement de violence

Vers 1h15, Élisabeth, qui dort dans le canapé, est soudainement prise d'une «d'une crise de démence» et va dans la chambre de sa mère. Dans le but de lui faire du mal, comme elle l'avait vu dans son rêve.

C'est d'abord à coups de lampe de chevet qu'elle frappe sa mère plusieurs fois, puis avec une latte du lit. Les coups pleuvent. Elle est, selon La Dépêche, dans un état d'excitation extrême. C'est ensuite avec un crucifix, certainement accroché au-dessus du lit, qu'elle continue à frapper...

La vieille dame n'y survivra pas, selon La Dépêche.

«Venez, je viens de tuer ma mère»

C'est ce qu'elle dit au SAMU qu'elle appelle après être retournée dans la cuisine, toujours selon La Dépêche. Les pompiers et policiers la trouvent "prostrée et couverte de sang".

Entendue par des psychiatres

L'état de la jeune femme ne permet pas aux forces de l'ordre de l'entendre tout de suite. Elles l'emmènent à hôpital psychiatrique de Lannemezan à 40 Km de là.

Elle y sera entendu prochainement. «Tous ces examens permettront de déterminer si elle est, ou non, accessible à une sanction pénale» selon le procureur.

Croyantes, tendance mystiques...

Les deux femmes avaient choisi Lourdes il y a quatre ans pour le culte qu'elles vouaient à la vierge Marie. La famille avait "éclaté" et Thérèse ne voyait plus ses 7 autres enfants, pas plus qu'Élisabeth.

«Elles étaient vraiment très croyantes, pour ne pas dire mystiques» dit un voisin. L'appartement était en effet remplis de crucifix et de statuettes de Marie.

Un grand attachement réciproque

On voyait «qu'elles se manifestaient un grand attachement réciproque, qu'elles se renvoyaient un grand et réel amour» déclare l'entourage.

"Deux paumées de la vie"

Le père Bernard Saint-Voirin déclare quant à lui: c'étaient «deux paumées de la vie. La fille est une grande déprimée. Elle a fait de brillantes et longues études mais il s'est passé quelque chose qui restera une zone d'ombre. Je n'ai pas senti l'alerte, pourtant je les recevais tous les mois

_________________
Commence par faire le nécessaire, puis fais ce qu’il est possible de faire et tu réaliseras l’impossible sans t’en apercevoir.
Saint François d'Assises


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 14:30 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 12:38
Messages: 4
Vraiment étrange cette histoire... Des malades mentaux qui se prennent pour le diable il y en a pleins, mais une femme à ce point croyante et qui vit à Lourdes en plus. :shock:
A l'entendre, on dirait que le diable lui même aurait prit possession de son corps afin de tuer sa mère...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 15:11 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Octobre 04, 2007 22:09
Messages: 5481
Localisation: Genf
JohnTitor a écrit:
Des malades mentaux qui se prennent pour le diable il y en a pleins, mais une femme à ce point croyante et qui vit à Lourdes en plus. :shock:


je pense que le noeud du problème est là... Ces gens semblaient être des "mystiques", ils avaient l'air de baigner dans une intense religiosité... Pas étonnant que sa crise de démence se manifeste sous une forme "mystique", donc...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 16:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juillet 11, 2008 17:34
Messages: 1762
Localisation: Somewhere over the rainbow
Je vais sûrement jouer les psychologues de comptoir mais j'avance l'explication suivante.

Cette femme était très pieuse, à 34 ans elle va vivre avec sa mère, qui plus est à Lourdes, allez savoir comment elle a vécu jusque là, la place de sa mère et de la religion dans sa vie... Résultat : trop d'oppression alliée à un peu de mystique nous donne une femme qui a eu envie de tuer sa mère symbole de cette oppression. Ses visions du diable sont une sorte d'alibi, ça la "raccorde" avec sa foi.
Je pense que cette femme devait garder beaucoup de choses en elle et c'est ressorti à ce moment-là dans une crise de démence où elle s'est semble-t-il acharnée.
C'est triste...

_________________
GNB we care


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 16:47 
Hors ligne

Inscription: Jeu Décembre 04, 2008 13:29
Messages: 355
Localisation: Mirebeau
Comme quoi il y a un avantage à ne pas être croyant: c'est de ne pas avoir de crucifix au dessus de son lit... :arrow:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Mars 25, 2009 19:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 16, 2007 00:34
Messages: 276
Localisation: paris
Continuons dans les hypothèses plus ou moins farfelues mais que certaines personnes croient....

Dans pas mal de bouquins spirituels, il est dit que l'âme choisit (la plupart du temps) le moment de sa mort, que c'est écrit alors si on part de cette hypothèse, cette femme qui a tué sa mère avait une "raison" (et elle a pris cette forme là) et si c'est en se croyant guidé par le diable, c'est peut-être parce qu'elle est très pieuse et qu'il n'y a que le diable qui peut lui faire commettre cet acte horrible, dans son système de pensée.
C'est là où il pourrait être une sorte d' "alibi" pour sa conscience comme le disait redrum.
Ce que l'on ne peut savoir, même si on croit à cette théorie, c'est si la mère devait être tuée à ce moment de sa vie "point barre" ou si elle devait être absolument être tuée par sa fille à ce moment là.
Je reconnais que c'est bizarre comme façon de voir les choses, moi, je ne sais pas si c'est possible (et qui peut le savoir ? on peut y croire ou non, c'est tout) mais vu que je ne sais pas, je ne peux pas dire que c'est impossible. :shock: :arrow:

_________________
"La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas". Woody Allen.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Mars 26, 2009 11:02 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9765
Localisation: Alsace
La crise de schizophrénie ou de bouffée délirante aigüe me parait être l'explication la plus logique. Attendons toutefois les résultats des psychiatres qui détermineront son cas. Ces maladies ont souvent pour lien la religion. Je me souviens d'un stage en psychiatrie durant lequel une dame en pleine crise de délire nous avait hurlés dessus en nous traitant de "Satan", ou d'un monsieur qui disait avoir du mal à communiquer avec "là haut". Rien d'exceptionnel hélas...

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Mars 26, 2009 12:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Février 14, 2008 14:05
Messages: 1664
Localisation: Herault
Justement vivre dans un monde ou la croyance en un dieu est une dominante veut forcément dire que cette personne "croyait" au forces du mal.
Et qu'est ce qui peut bien se passer dans la tête d'un schizophrène grenouille de bénitier ?
Tuer n'a malheureusement rien de mystique, la façon de le faire est à l'image de la vie de ces personnes auréolé de mysticisme de par la manière dont cela s'est passé.
Je ne vois rien d'anormal à cela, il y a des fous à tous les niveaux.

_________________
http://www.eaglecore.fr
__________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 13:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 29, 2007 01:27
Messages: 229
Lourdes : elle meurt après avoir tué sa mère

La femme de 34 ans, qui avait tué sa mère de 81 ans mardi à Lourdes (Hautes-Pyrénées), a été retrouvée morte jeudi, dans sa chambre de l'hôpital psychiatrique où elle avait été internée. Dans l'attente des résultats d'une autopsie et d'une analyse toxicologique, le parquet privilégie l'hypothèse d'une mort naturelle.


Le corps ne portait aucune trace de violence. Il a été découvert par le personnel soignant qui venait l'examiner, jeudi matin, à l'hôpital psychiatrique de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

Dans la nuit de lundi à mardi, cette femme avait violemment frappé sa mère dans leur appartement du centre de Lourdes, entraînant la mort de celle-ci. Reconnue irresponsable pénalement, elle avait été hospitalisée d'office en milieu spécialisé. Avant le meurtre, la jeune femme avait déjà été placée en hôpital psychiatrique.

Leparisien.fr avec AFP

_________________
« Bonne chance, Monsieur Gorsky »


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 13:53 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 07, 2006 15:17
Messages: 5229
Localisation: Paris-Strasbourg
bizarre tout de même :roll: .

_________________
Commence par faire le nécessaire, puis fais ce qu’il est possible de faire et tu réaliseras l’impossible sans t’en apercevoir.
Saint François d'Assises


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 14:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 11, 2008 12:54
Messages: 689
Localisation: Au bout du chemin ......
Pour paraphrasé
Bizarre, vous avez dit bizarre !!

_________________
Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Sir Arthur Conan Doyle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 19:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8639
Localisation: Essonne
Elle avait peut-être un problème au cerveau et elle en est morte. Ce qui expliquerait la "possession" et son accès de violence... Il faudra attendre une autopsie.

Dans tous les cas, c'est un vrai drame pour cette famille. :|

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 20:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 16, 2007 00:34
Messages: 276
Localisation: paris
Si Dieu existe, il a peut-être fait preuve de miséricorde pour cette pauvre âme car un bien triste destin l'attendait sur Terre ... :| :arrow:

_________________
"La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas". Woody Allen.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Mars 27, 2009 21:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8639
Localisation: Essonne
On ne meurt pas tout seul dans sa cellule, sans raison ! Il m'étonnerait beaucoup que Dieu y soit pour quelque chose. Ou Satan... Par contre, un soucis neurologique est plus probable.

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mar Mars 31, 2009 18:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 21, 2008 19:08
Messages: 25
Je suis d'accord avec Minia. Une maladie neuronal ou un cancer pourrait effectivement produire des hallucination et ainsi la pousser a commettre un tel crime , qui suivi de la mort du malade dans l'hôpital psychiatrique.

_________________
Passer la vie, n'est pas traverser une plaine.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mar Mars 31, 2009 18:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Avril 16, 2007 00:34
Messages: 276
Localisation: paris
Surtout que des études ont montré qu'un stress trop intense était un facteur déclencheur des maladies mortelles telles que le cancer.

_________________
"La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas". Woody Allen.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mar Mars 31, 2009 20:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8639
Localisation: Essonne
On pourrait imaginer que si cette dame avait eu un problème neurologique, cela aurait pu lui faire commettre ce meurtre et, trop tard pour être décelé, entrainer une rupture d'anévrisme causant sa mort soudaine. Mais ce ne sont que des suppositions.

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Avril 01, 2009 22:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Mars 02, 2009 01:26
Messages: 69
ca me fait penser a Amityville c'est un peu le même "délire" un "rêve" démoniaque voire crise mystique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Avril 02, 2009 11:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juillet 11, 2008 17:34
Messages: 1762
Localisation: Somewhere over the rainbow
Minia a écrit:
On pourrait imaginer que si cette dame avait eu un problème neurologique, cela aurait pu lui faire commettre ce meurtre et, trop tard pour être décelé, entrainer une rupture d'anévrisme causant sa mort soudaine. Mais ce ne sont que des suppositions.


ça me paraît être une très bonne explication.

_________________
GNB we care


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Avril 02, 2009 13:16 
Hors ligne

Inscription: Dim Mars 22, 2009 10:37
Messages: 3
Linele a écrit:
Ces maladies ont souvent pour lien la religion.


Ben voyons ! On sait bien que tous les cinglés de la terre fréquentent des paroisses ! C'est bien connu !

Personnellement je crois en la possession. Pour ma part, on ne se prend pas pour la diable dans un état "d'excitation extrême" par hasard.

Mais les esprits malins s'en prennent volontairement à des personnes faibles, égarés, qui ne font pas preuve de discernement.

La foi chrétienne se n'est pas remplir son appartement de statuts comme des idolâtres, vivre reclus et péleriner à longueur de temps, c'est surtout (pour ma part) avoir des rapports fraternelles avec autrui, et reconnaître Christ comme sauveur. J'ai l'impression que des gens comme cette pauvre femme sont à des milliers de kilomètres de ça.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Avril 02, 2009 15:52 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Marcion a écrit:
La foi chrétienne se n'est pas remplir son appartement de statuts comme des idolâtres, vivre reclus et péleriner à longueur de temps, c'est surtout (pour ma part) avoir des rapports fraternelles avec autrui, et reconnaître Christ comme sauveur. J'ai l'impression que des gens comme cette pauvre femme sont à des milliers de kilomètres de ça.

Idéalement, c'est cela la foi chrétienne.

Dans la pratique, c'est une autre histoire... et n'importe quel psychiatre te confirmera que les personnes névrosées ou psychologiquement fragiles ont très souvent tendance à se réfugier dans la religion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Jeu Avril 02, 2009 17:07 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 13034
Localisation: Genève
Marcion a écrit:
La foi chrétienne se n'est pas remplir son appartement de statuts comme des idolâtres,


C'est quoi un "statut comme des idolâtres"?

Citation:
et péleriner à longueur de temps...


Joli néologisme, je ne l'aurais pas osé, pourtant quant il s'agit de dénigrer une religion je ne suis pas le dernier... :mrgreen: :arrow:

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Avril 03, 2009 13:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 30, 2006 16:55
Messages: 3197
Localisation: DEAUVILLE
Amen !

_________________
Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux c'est son gouvernement !

Saint-just.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Ven Avril 03, 2009 15:07 
Je sais pas , je suis pas un neurologue aguéri mais je connais peu de maladie neurologique qui font se prendre pour le diable.

A la base comme beaucoup j'avais pensée à un bouffée délirante , comme ça arrive au fond , assez souvent.

Pour les chrétiens qui s'offusque de voir qu'on reli une crise de folie avec une fois maladive , je trouve ça assez comique , bien souvent religion et maladie mental ont été lié . Et celà de 2 façon très distincte , premiéremen sous nbos latitudes , pas mal de gens se réfugie dans la fois quand ils sont atteint de dépression , mais aussi et surtout de schyzophrénie . Les Curés de campagne ont beaucoup servi de psy il y a encore peu , et les confessionnal remplaçaient les divans des psy.

Et puis un deuxième lien entre foie et trouble psychologique , c'est que pendant un bon moment la religion a été la réponse aux trouble psychologique , et pas mal de schyzo en période de crise étaient pris pour des gens possédé ou autres .

Et puis dites moi , c'est si rare que ça qu'un mec qui a par exemple assasiné une famille , l'a découpé et l'a mangé disent qu'il l'a fait suite à un ordre du diable ?


dans le cas là , suite à sa mort je vois 2 explications , je penche vers soit une cause biologique qui aurait provoqué la petite crise de folie , par exemple une tumeur cérébrale ou autres , qui serait arrivé à son apogé et qui aurait causé folie puis mort , ou un problème psychiatrique type shizoïde qui auait conduis au meurtre de la mêre et qui ensuite aurait provoqué assez de peur , de délire et d'exitation pour la conduire à un arret cardiaque.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Sam Avril 25, 2009 08:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 29, 2007 07:15
Messages: 171
Localisation: Corsica
Dans les infos audiovisuel (le Six' etc...) j'en avais pas entendu parlé ! :evil:

_________________
On ne sait pas si les fantomes existe mais on les chasse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Lun Avril 27, 2009 22:38 
Hors ligne

Inscription: Lun Août 25, 2008 13:27
Messages: 169
Fait divers sordide pour répondre au sujet du message.
La fille a pété un plomb, elle a eu une grosse crise de démence, et dans une maison pieuse ou tu ne trouves que des objets pieux, pour tuer sa mère dans sa crise, elle a pris le premier truc qui lui tombait sous la main : le crucifix. (oulalala...Cluedo inside: la fille dans la chambre avec le crucifix)
Si elles avaient été bouchères de mère en fille, la question ne se serait pas posée, également si elles avaient été athées.

A mon avis, dans ce cas précis, c'est encore le symbole qui fait que la question d'une possession se pose: c'est une famille très pieuse qui vit à Lourdes pour satisfaire leurs croyances, or je ne suis pas sure que "être pieux" empeche d'être meurtrier ou en proie à des pulsions sanguinaires... Y'a bien des curés pédophiles après tout, et croire en Dieu ne les empeche pas d'avoir fait des monstruosités à des gamins.
De la même manière, si ces femmes avaient ramené de vacances une machette décorative accrochée au mur, on n'aurait pas posé la question de possession. Là elle a pris THE symbole pour tuer sa mère: un crucifix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mar Juillet 21, 2009 14:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 12, 2009 19:45
Messages: 92
Localisation: Belgique
:shock: comme quoi il y a des fous partout !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mar Juillet 21, 2009 15:41 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9765
Localisation: Alsace
Evitons peut-être ce type de conclusions un peu péjoratives :wink: on ne parle pas de "fous" mais de personnes ayant une pathologie mentale qui nécessite des soins appropriés.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Juillet 22, 2009 16:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 02, 2008 20:07
Messages: 270
D'abord il y a ce fait divers de folie mystique et ensuite cette jeune femme meurt, comme ça, sans cause particulière. Je ne pense pas prendre de risque en disant que ça ne se voit pas tous les jours. C'est vrai que c'est quand même curieux comme affaire. J'attends avec impatience le résultat de l'autopsie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Cas de possession ou simple fait divers sordide ?
MessagePosté: Mer Juillet 22, 2009 23:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juin 28, 2009 15:18
Messages: 133
Bonjour,

Ce drame semble effectivement retracer le funeste passage à l’acte d’une personne schizophrénique en phase paranoïde.

JohnTitor a écrit:
A l'entendre, on dirait que le diable lui même aurait prit possession de son corps afin de tuer sa mère...


C’est vrai qu’elle dit très clairement « qu’elle était le diable ». Elle ne fait qu’un avec l’entité.

« J'ai eu des visions dans un rêve. J'ai vu que j'étais le diable, que j'étais le mal, et que je devais en faire ».
Hallucinations et automatisme mental, des signes typiques de la schizophrénie.

William Lee a écrit:
Ces gens semblaient être des "mystiques", ils avaient l'air de baigner dans une intense religiosité... Pas étonnant que sa crise de démence se manifeste sous une forme "mystique", donc...


On constate en effet un phénomène dit de « délire à deux » entre la mère et la fille. Une relation exclusive et fusionnelle : « La famille avait "éclaté" et Thérèse ne voyait plus ses 7 autres enfants, pas plus qu'Élisabeth. ». Tout porte à croire que la mère devait également être bien atteinte…

Concernant l’état de mysticisme dans lequel se présente le couple, la psychopathologie a coutume de différencier deux situations. D’un côté « l’attitude mystique » où il s’agit d’un appel à Dieu (ou à la Vierge, voire au Diable en fonction du culte…) et « le délire mystique » avec l’appel de Dieu ou de l’idole.
Le deuxième cas, comme ici, signe généralement la présence d’une structure psychotique chez le sujet. En effet, ici on perçoit nettement que l’initiative vient d’autrui (le Diable). L’appel provenant du Diable, la perception « qu’elle est et doit faire le mal ». Ce n’est pas un appel au Diable, c’est véritablement un rapt par le Diable. La jeune femme n’est plus, elle devient le Divin (ou plutôt ici son antithèse), elle est fondue en lui. L’autorité du Diable se confond alors dans la sienne. Dans le jargon, cette « fusion » qu’elle décrit limpidement traduit un discours « holophrastique », autre signe caractéristique de la structure psychotique…

Maintenant pourquoi le Diable justement ? Tout dépend de l’histoire intime de cette personne... On sait notamment que l’image du Diable est riche de symbolisme. En outre, il incarne à merveille la figure de la tentation et de l’influence, celui qui pousse à l’effraction et à la rupture de la « loi » (morale ou non), ou simplement au refus de tout type de contrainte (symbolique ou réelle).

Redrum a écrit:
Je vais sûrement jouer les psychologues de comptoir mais j'avance l'explication suivante.

Cette femme était très pieuse, à 34 ans elle va vivre avec sa mère, qui plus est à Lourdes, allez savoir comment elle a vécu jusque là, la place de sa mère et de la religion dans sa vie... Résultat : trop d'oppression alliée à un peu de mystique nous donne une femme qui a eu envie de tuer sa mère symbole de cette oppression. Ses visions du diable sont une sorte d'alibi, ça la "raccorde" avec sa foi.
Je pense que cette femme devait garder beaucoup de choses en elle et c'est ressorti à ce moment-là dans une crise de démence où elle s'est semble-t-il acharnée.
C'est triste...


Plutôt pas mal pour de la « psychologie de comptoir » ! Le passage à l’acte sacrificiel est en effet une tentative de « séparation » dans le réel. Le problème, c’est qu’en frappant la mère, la patiente s’est également frappée elle-même (ce qui peut corroborer la thèse du suicide ultérieur). Faute d’avoir assumé la séparation dans la dimension symbolique, le psychotique cherche à opérer la rupture dans la réalité (matricide lorsque le gêneur est la mère, tuerie en masse lorsque ce gêneur s’étend à la société, etc.). Le problème, et les psychiatres le savent, c’est que la « coupure », cet agissement de « séparation » (qui peut passer par une mutilation, voire une amputation sur le sujet lui-même) amène fréquemment comme ultime solution l’acte suicidaire. Nombreux sont les schizophrènes à se suicider.

Linele a écrit:
La crise de schizophrénie ou de bouffée délirante aigüe me parait être l'explication la plus logique.


Ça semble effectivement être le cas, avec un état de paranoïa avérée par la suppression du gêneur/persécuteur (la mère).

Edgar Hoover a écrit:
Lourdes : elle meurt après avoir tué sa mère

La femme de 34 ans, qui avait tué sa mère de 81 ans mardi à Lourdes (Hautes-Pyrénées), a été retrouvée morte jeudi, dans sa chambre de l'hôpital psychiatrique où elle avait été internée. Dans l'attente des résultats d'une autopsie et d'une analyse toxicologique, le parquet privilégie l'hypothèse d'une mort naturelle.


Le corps ne portait aucune trace de violence. Il a été découvert par le personnel soignant qui venait l'examiner, jeudi matin, à l'hôpital psychiatrique de Lannemezan (Hautes-Pyrénées).

Dans la nuit de lundi à mardi, cette femme avait violemment frappé sa mère dans leur appartement du centre de Lourdes, entraînant la mort de celle-ci. Reconnue irresponsable pénalement, elle avait été hospitalisée d'office en milieu spécialisé. Avant le meurtre, la jeune femme avait déjà été placée en hôpital psychiatrique.

Leparisien.fr avec AFP


En premier lieu j’aurais tendance à avancer la thèse du suicide comme conséquence d’une sévère culpabilité survenue chez la fille dans un second temps.

Minia a écrit:
Elle avait peut-être un problème au cerveau et elle en est morte. Ce qui expliquerait la "possession" et son accès de violence... Il faudra attendre une autopsie.


Ça ressemble tout de même pas mal à la signature d’une structure psychotique. Aussi, même sous l’autorité d’une pathologie organique, il me paraît inévitable de souffrir de schizophrénie pour peindre un tel drame. Maintenant il est tout à fait légitime de se demander ce qui a bien pu faire office d’élément déclencheur. Le trouble organique pourrait éventuellement se présenter comme tel…

Marcion a écrit:
Personnellement je crois en la possession. Pour ma part, on ne se prend pas pour la diable dans un état "d'excitation extrême" par hasard.


Couramment, les nombreux cas dits de « possession » ne s’avèrent être en réalité que de simples crises d’hystérie. L’hystérie n’entre pas dans le cadre de la psychose, c’est une névrose (on ne parle pas de « délire » mais de « delirium névrotique » dans de tels cas). La crise de « possession » de l’hystérie se ramène davantage aux fantasmes du sujet (être utilisée/possédée par le démon, mordue/aspirée par le vampire, enlevée/abductée par les E.T., etc.) Je conjugue au féminin puisque la majorité des sujets hystériques sont des femmes. Les fantasmes sont toujours très présents à notre époque (je pense au succès de « Twilight » chez les jeunes filles en ce moment, ou encore, plus généralement, au triomphe des théories de John Mack aux États-Unis…)

Ar Soner a écrit:
Dans la pratique, c'est une autre histoire... et n'importe quel psychiatre te confirmera que les personnes névrosées ou psychologiquement fragiles ont très souvent tendance à se réfugier dans la religion.


Il est vrai que la religion offre de salutaires solutions à certains patients déstabilisés. Dans ce cas, c’est surtout la pratique et la rigueur des règles qui permettent à certains de retrouver un équilibre dans leur vie, dans ses lignes de conduite voire de pensées (notamment dans la psychose). Pour d’autres (névrose), la religion offre l’opportunité d’apporter des réponses satisfaisantes quant à la place du sujet dans le monde, ou encore d’atténuer les inquiétudes relatives à la question de la mort, etc.

Peu nombreuses sont effectivement les personnes sollicitant les services d’un professionnel de la santé mentale lorsqu’elles ont la foi…

John-as a écrit:
Les Curés de campagne ont beaucoup servi de psy il y a encore peu , et les confessionnal remplaçaient les divans des psy.


C’est tout à fait vrai.

Amadis a écrit:
A mon avis, dans ce cas précis, c'est encore le symbole qui fait que la question d'une possession se pose (…)


Lorsque que l’on tape les mots-clefs de ce fait divers dans un moteur de recherche, on tombe effectivement sur quelques mises en page illustrées par le cliché d’un crucifix en gros plan. Le crucifix comme arme du crime, une véritable aubaine pour les médias.

Nobody a écrit:
D'abord il y a ce fait divers de folie mystique et ensuite cette jeune femme meurt, comme ça, sans cause particulière. Je ne pense pas prendre de risque en disant que ça ne se voit pas tous les jours. C'est vrai que c'est quand même curieux comme affaire. J'attends avec impatience le résultat de l'autopsie.


J’attendais aussi les conclusions de l’autopsie, mais je n’ai rien trouvé sur le web et l’affaire date quand même du mois de mars. Les résultats de l’autopsie étaient censés être dévoilés la semaine suivante (?). Maintenant s’il s’agit d’un suicide avéré, ça compromet en effet l’institution hospitalière qui risque d’être pointé du doigt sous l’humiliant joug du scandale…


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO