Nous sommes le Lun Octobre 23, 2017 05:15


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Jeu Septembre 02, 2010 18:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Bonjour à tous !

C’est mon premier post sur ce forum, dont je suis les discussions avec intérêt depuis quelques mois déjà. Je souhaiterais à présent vous faire part de quelques expériences vécues afin de savoir si vous pouvez proposer des explications rationnelles aux phénomènes auxquels j’ai pu assister. Ce premier message concernera particulièrement des événements qui se sont produits dans la maison de mes parents et que je vais tenter de relater le plus fidèlement possible. Désolée pour la longueur du texte et merci d’avance pour vos réponses !

Mes parents vivent, et ce quasiment depuis ma naissance, dans une grande, ancienne et agréable maison dans les Deux-Sèvres. J’ai passé toute mon enfance là-bas jusqu’à l’âge de mes dix-huit ans, et j’y reviens encore quelques fois. Dans cette maison, les membres de ma famille ainsi que plusieurs autres personnes ont vécu des expériences que nous avons qualifiées d’étranges, faute de pouvoir les expliquer rationnellement.

Tout d’abord, une expérience visuelle :
Les membres de ma famille, c’est-à-dire mon père, ma mère, mon frère (jeune adulte) et moi-même (enfant… je ne me souviens pas précisément de mon âge) avions régulièrement l’impression de voir (du coin de l’œil si vous voyez ce que je veux dire) une silhouette humaine noire (comme une ombre) passer la tête dans l’encadrement de certaines portes, et s’esquiver vivement lorsque nous nous tournions pour la regarder. Tout le monde a pu, lors d’une conversation sur ce sujet, décrire assez précisément le même phénomène. Celui-ci se produisait le plus souvent dans l’encadrement d’une porte entre le salon et la cuisine (la porte elle-même a été enlevée, il s’agit juste d’un trou dans le mur). Parfois, c’est collectivement que nous avions l’impression de voir cette silhouette.
Nous avions alors pris l’habitude de dire, en rigolant : « Tiens ! J’ai vu le fantôme ! ». Mes parents n’y croyaient pas vraiment, mais moi si, à l’époque. Mon frère, je ne pense pas.
C’est ma mère qui vivait le plus souvent l’expérience. Et cela ne faisait peur à personne, pas même à moi, jusqu’à un certain âge. Devenue pré-ado, en effet, j’ai commencé à redouter d’être toute seule chez moi, de peur d’assister à un phénomène paranormal. Dès lors, je n’ai plus jamais eu l’impression de voir la silhouette. Mon père ne semble plus la « voir » souvent non plus. Ma mère, en revanche, a très longtemps continué à la « voir ». Je ne sais pas si c’est encore le cas aujourd’hui.

D’autre part :
Pendant un temps, ma mère a fait de la garde d’enfants à la maison. Elle a notamment régulièrement gardé un petit garçon alors âgé de trois ans. Elle lui avait installé un lit dans une chambre qui donne sur la cuisine. Un jour, elle lui enlevait ses chaussettes pour qu’il puisse se coucher et faire la sieste, tournant alors le dos à la porte ouverte qui donnait dans la cuisine. Elle a été très surprise d’entendre le petit garçon lui demander : « Qui c’est qui est passé derrière toi ? », car elle était alors seule avec lui dans la maison. Bien entendu, personne n’avait jamais parlé à cet enfant du « fantôme » ! Nous ne voulions surtout pas l’effrayer.
Une autre fois, un ami de mes parents est venu séjourner quelques semaines chez nous. Nous étions tous à table dans la cuisine, lorsqu’il s’est brusquement levé pour aller dans le salon. Nous lui avons demandé ce qui se passait, et il nous a raconté avoir assisté au phénomène que je décrivais plus haut (la silhouette), à l’endroit de cette fameuse porte. Persuadé que quelqu’un était rentré dans la maison, il était allé voir de qui il s’agissait. À lui non plus, qui ne vient d’ailleurs que très rarement chez mes parents, nous n’avions jamais parlé du « fantôme ».

Une expérience sonore :
Cela s’est passé lorsque j’étais enfant.
Dans notre salon, le canapé n’est pas accolé à un mur. Un large couloir de passage est ménagé entre le mur et le dos du canapé. Le mur en question est celui qui donne sur la cuisine et qui contient la fameuse porte. Un soir, mes parents regardaient la télé dans le canapé, lorsqu’ils ont distinctement entendu derrière eux une petite voix (féminine, apparemment) dire : « Coucou ! ». Ils étaient certains que la voix ne provenait pas de la télé, car cela ne correspondait pas du tout au programme. Ils se sont retournés pour regarder derrière le dossier du canapé, s’attendant à me trouver cachée là, pour faire une farce comme cela m’arrivait souvent. Mais je n’y étais pas. Ils sont allés vérifier : je dormais paisiblement dans ma chambre.

Notons par ailleurs que ma mère a beaucoup de signes s’apparentant, je pense (après avoir lu le forum !), à de la paralysie du sommeil : elle voit parfois des silhouettes au dessus de son lit et elle sent très distinctement des odeurs (de fleurs, de viande grillée, de gâteau, de papier brûlé…) en pleine nuit. Cela ne lui a jamais fait peur et elle n’a jamais cherché à savoir de quoi il s’agissait.

J’arrête ici ce looooooong post. Merci à tous pour vos réponses !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Jeu Septembre 02, 2010 19:48 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
C'est toujours délicat de tenter de donner des explications (rationnelles ou non) à partir de témoignages dont les éléments sont éloignés dans le temps... Pas mal de subjectivité peu avoir influencé le jugement, avec le temps, on grossit ou réduit les faits..
Pour les visions du "coin de l'oeil", qui sont de plus en plus évoquées sur le forum, je pense que "techniquement "il y a des explications (champ visuel, etc)...Si cela se reproduisait toujours au mêmes endroits, par ex , on pourrait penser qu'un jeu de lumières et d'ombres provoqués par les éléments architecturaux internes de la maison induisaient parfois ce genre d'illusion...

Les peur d'un enfant sont encore plus difficiles à definir : réalité ou invention ou interprétation ? Ma soeur, petite, voyait souvent, et le disait, une forme entrer et sortir de notre chambre, j'ai trois ans de plus, et lorsqu'elle le signalait, j'avais beau regarder, me déplacer, je ne voyais rien du tout... on n'a pas cherché à comprendre, cela n'a pas duré longtemps non plus, mais personne n'a jamais envisagé, mes parents les premiers, autre chose qu'une peur d'enfant, et cela a permis de prendre la chose 'sainement", sans terreur contagieuse...

Pour la paralysie du sommeil, bien qu'elle touche pas mal de personnes, elle n'est pas l'explication de tout non plus je pense... en tout cas, je ne suis pas sur qu'elle provoque des hallucinations olfactives ?

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Jeu Septembre 02, 2010 20:00 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9563
Localisation: Alsace
jihem a écrit:
Pour la paralysie du sommeil, bien qu'elle touche pas mal de personnes, elle n'est pas l'explication de tout non plus je pense... en tout cas, je ne suis pas sur qu'elle provoque des hallucinations olfactives ?


Je n'en suis pas vraiment sûre non plus :? Dans ce cas précis cela rentrerait alors plutôt dans le cadre de l'hallucination psychosensorielle.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Jeu Septembre 02, 2010 21:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Il me semblait avoir lu quelque part ici que la paralysie du sommeil pouvait donner lieu à des hallucinations olfactives, mais peut-être ma mémoire me fait-elle défaut. Vous en savez sans doute plus long que moi sur le sujet en tout cas. :wink:

jihem a écrit:
C'est toujours délicat de tenter de donner des explications (rationnelles ou non) à partir de témoignages dont les éléments sont éloignés dans le temps... Pas mal de subjectivité peu avoir influencé le jugement, avec le temps, on grossit ou réduit les faits..
Pour les visions du "coin de l'oeil", qui sont de plus en plus évoquées sur le forum, je pense que "techniquement "il y a des explications (champ visuel, etc)...Si cela se reproduisait toujours au mêmes endroits, par ex , on pourrait penser qu'un jeu de lumières et d'ombres provoqués par les éléments architecturaux internes de la maison induisaient parfois ce genre d'illusion...


J'ai pensé à ce genre de choses, en effet. C'est un peu plus difficile à imaginer lorsque plusieurs personnes positionnées à différents endroits de la pièce ont eu la même impression malgré leurs angles de vue différents sur la porte... Mais pourquoi pas après tout? Ceci dit, le phénomène ne se produisait pas uniquement à cet endroit. Plus rarement, il avait lieu en d'autres endroits du salon, de la cuisine ou de la chambre.

jihem a écrit:
Les peur d'un enfant sont encore plus difficiles à definir : réalité ou invention ou interprétation ? Ma soeur, petite, voyait souvent, et le disait, une forme entrer et sortir de notre chambre, j'ai trois ans de plus, et lorsqu'elle le signalait, j'avais beau regarder, me déplacer, je ne voyais rien du tout... on n'a pas cherché à comprendre, cela n'a pas duré longtemps non plus, mais personne n'a jamais envisagé, mes parents les premiers, autre chose qu'une peur d'enfant, et cela a permis de prendre la chose 'sainement", sans terreur contagieuse...


Je pense que nous avons pu interpréter cet épisode comme "étrange" parce que nous avions eu des sensation étranges dans la maison. Isolé, il apparait comme assez banal, finalement. (Mais alors pourquoi en ais-je parlé? :D Par souci d'exhaustivité, héhé.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 07:36 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
En tout cas, ce qui me fait pencher pour une explication liée à la vision elle même et son interprétation, c'est que d'après ton témoignage, tout le monde semblait voir cette silhouette uniquement du coin de l'œil...
Je sais qu'ici même il a été question d'ombres qui n'apparaissaient que de cette manière, mais je ne me souviens plus si cela avait été développé ou si l'on restait dans les suppositions...

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 08:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Octobre 24, 2008 08:16
Messages: 1809
Localisation: Twilight Zone
Bonjour Luciom, visiblement tout cela remonte à loin, est ce que le phénomène perdure depuis?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 08:30 
Salut Luciom,
Il y a pas mal de points communs entre ton témoignage et celui que j'ai mis sur le forum, il y a quelques temps de cela. Le mien aussi concernait la maison familiale où plusieurs personnes ont été témoins d'évènements de ce genre... Bref, j'ai trouvé ça marrant :lol:
J'aimerais juste réagir sur la partie de ton récit concernant le petit garçon de 3 ans dont ta mère s'occupait. Figure-toi que ma mère est assistante maternelle également, et qu'une petite Juliette, du même âge que l'enfant dont tu parles, lui a tenu à peu près ce propos à son réveil, après sa sieste : "Tu sais nounou, il y a un fantôme qui est venu me voir, mais j'ai pas eu peur !"
Consternation de ma mère, qui commence aussitôt à paniquer (pour sa défense, il lui est arrivé pas mal de mésaventures: porte du frigo qui se referme brutalement sous ses yeux, apparition blanche et vaporeuse dans le garage, courant d'air glacé qui l'enveloppe dans la salle de bains, souffle dans le cou...)
Avec tout ce que j'ai vu comme trucs bizarres aussi, je n'aurais pas eu de mal à croire ce que la petite disait. Cependant, je n'ai jamais pu objectivement lui accorder le moindre crédit.
Il faut dire aussi qu'elle prétend élever des coccinelles géantes en cage :mrgreen:
Tout ça pour dire qu'il faut prendre du recul avec ce que disent les enfants à cet âge là. Vers l'âge de 3 ans, l'imagination occupe un rôle crucial dans leur développement personnel (ils prétendent voir des choses extraordinaires pour se valoriser aux yeux de leur interlocuteur tout en façonnant ainsi leur égo)
Bref, il faut vraiment prendre tout ce qu'ils disent avec d'énormes pincettes.

Edit : tout comme toi, j'ai connu une période où j'étais vraiment angoissée à l'idée d'être toute seule chez moi. Mais avec le temps, j'ai compris que notre maison n'abritait pas des sortes de poltergeits "vengeurs" :lol: et qu'on ne risquait rien physiquement. Donc, avec le temps, on relativise.
Mais je t'accorde que lorsqu'on assiste à l'une ou l'autre de leurs manifestations, cela reste très surprenant.

J'ai lu quelques témoignages sur internet où des personnes disaient également apercevoir du coin de l'oeil des ombres les observant d'un coin de porte, en penchant "leur tête".
Ce genre d'histoire m'a toujours fait flipper, je préfère largement voir des apparitions franchement, clairement, plutôt que d'avoir le sentiment d'être observée :|


Dernière édition par Amélie_mélo le Ven Septembre 03, 2010 19:25, édité 2 fois.

Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 13:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
RodSerling a écrit:
Bonjour Luciom, visiblement tout cela remonte à loin, est ce que le phénomène perdure depuis?


Je viens de demander à ma mère et non, m'a-t-elle dit, cela ne se produit plus depuis deux ans environ.

Je vais apporter quelques précisions à ce sujet, que je n'ai pas données tout d'abord, car mon post était déjà très long! :D

Un jour, il y a à peu près deux ans, un couple d'amis est venu rendre visite à mes parents (j'étais chez eux à ce moment-là). Il s'avère que la femme est très mystique et croit à toutes sortes de phénomènes paranormaux. Nous lui avons raconté nos histoires de "fantôme" et, évidemment, cela l'a beaucoup intéressée. Elle a voulu faire un tour dans la maison avec son pendule, pour voir si elle pourrait communiquer avec le soi-disant esprit (inutile de dire qu'elle croyait dur comme fer à sa présence!). En se baladant de pièces en pièces, le pendule à la main, elle nous a affirmé avoir trouvé une sorte de "zone" (je ne me souviens plus le terme qu'elle a employé précisément) privilégiée par le "fantôme" : une espèce de "couloir" entre le salon et la cuisine, passant par la fameuse porte (notons que nous lui avions dit où se produisaient les manifestations).
Puis, arrivée dans la chambre de mes parents, elle a posé des questions au "fantôme", le pendule servant d'intermédiaire à la "communication" (il était censé tourner deux fois pour oui, trois fois pour non, ou un truc de ce genre). On apprit ainsi qu'apparemment, selon le pendule, le "fantôme" était un homme, qu'il avait vécu au Moyen-Âge (notons que notre amie est une médiéviste passionnée), qu'il était boulanger et que sa boulangerie se situait dans la pièce en-dessous de la chambre de mes parents (peu probable vu l'époque à laquelle il est censé avoir vécu... Notons que notre amie savait que ma mère sentait des odeurs de gâteau/pain en pleine nuit dans sa chambre). Elle essaya aussi de calculer son âge en comptant le nombre de tours que faisait le pendule, et le chiffre produit fut très fantaisiste (plusieurs centaines d'années!). Mais elle s'arrangea pour le réduire, par je ne sais quel calcul invraisemblable, à un âge raisonnable.
Puis, elle nous dit que le "fantôme" ne nous voulait aucun mal, mais qu'il souhaitait s'en aller et qu'il lui fallait notre accord pour le faire. Elle nous a demandé de former un cercle en nous tenant la main et de dire au "fantôme" que nous acceptions son départ, qu'il pouvait s'en aller en paix. Nous nous sommes prêté au jeu. Notre amie s'est alors effondrée dans les bras de son conjoint, apparemment épuisée et très émue. Elle nous a expliqué que le "fantôme" était parti.

Et depuis, ma mère, qui était la dernière à apercevoir la silhouette, ne voit plus rien. Elle a par contre encore senti des odeurs dans la nuit.
Elle m'a également précisé qu'il ne lui arrivait de sentir ces odeurs que lorsqu'elle dormait dans une certaine chambre qui donne sur le salon. À présent, elle dort à un autre bout de la maison et elle n'a plus jamais de semblables impressions.


Dernière édition par Luciom le Ven Septembre 03, 2010 13:31, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 13:29 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Amélie_mélo a écrit:
Tout ça pour dire qu'il faut aussi prendre du recul avec ce que disent les enfants à cet âge là. Vers l'âge de 3 ans, l'imagination occupe un rôle crucial dans leur développement personnel (ils prétendent voir des choses extraordinaires pour se valoriser aux yeux de leur interlocuteur tout en façonnant ainsi leur égo)
Bref, il faut vraiment prendre tout ce qu'ils disent avec d'énormes pincettes.


Oui, tu as raison, je le pense aussi.

Amélie_mélo a écrit:
Edit : tout comme toi, j'ai connu une période où j'étais vraiment angoissée à l'idée d'être toute seule chez moi. Mais avec le temps, j'ai compris que notre maison n'abritait pas des sortes de poltergeits "vengeurs" :lol: et qu'on ne risquait rien physiquement. Donc, avec le temps, on relativise.
Mais je t'accorde que lorsqu'on assiste à l'une ou l'autre de leurs manifestations, cela reste très surprenant.


Ne t'inquiète pas, aujourd'hui, je n'ai plus peur! :wink: ... Hem... sans doute aussi parce que je ne vois plus rien!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 13:37 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
J'aime assez ta description du rafistolage effectué par la "médium" à partir de tout ce qu'elle avait déjà appris par vous même (comme c'est le cas la plupart du temps)..
Quand à inventer un esprit qui a besoin de l'autorisation des occupants pour s'en aller, faut le trouver aussi. :lol:

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 13:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
:lol: yeah!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 14:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Octobre 24, 2008 08:16
Messages: 1809
Localisation: Twilight Zone
Nous voila rassurés! Il suffisait juste de lui dire: "je ne mange pas de ce pain là !", et hop! il serait parti... Comme quoi! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 18:40 
Citation:
Notre amie s'est alors effondrée dans les bras de son conjoint, apparemment épuisée et très émue.


Tout ceci est effectivement très théâtral :lol:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 19:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Août 27, 2010 16:53
Messages: 243
Localisation: EVREUX
L'idée des ombres projetées me semble intéressante. Mais il faudrait reconstituer la disposition des lieux, incluant les sources de lumière, et les obstacles mouvants susceptibles de générer une ombre mobile. Souvent, on a à faire à un éclairage extérieur et à des végétaux agités par le vent. L'imagination aidant, on peut transformer les images projetées en fantômes.
Une fois éliminée cette possibilité, "Quand on a éliminé l'impossible, reste l'improbable"...
Comme déjà indiqué dans d'autres posts, je soutiens que nous ne voyons pas tous la même réalité. Celà vaut tout particulièrement pour les enfants et les animaux, dont la culture ne censure pas les informations sensorielles. Quant à savoir qui voit la réalité, et qui voit l'illusion, disons que personne ne perçoit la réalité "vraie", pas même les mystiques ayant atteint l'illumination.
Reste que ton histoire est passionnante et fort bien écrite. Paranormal.fr ne va pas tarder à devenir une annexe de la fac de lettres, si ça continue comme ça. Ce n'est pas moi qui m'en plaindrais.

_________________
Pour chaque problème compliqué, il y a une réponse simple, claire, et fausse (Mencken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 19:43 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
Citation:
"Quand on a éliminé l'impossible, reste l'improbable"...

...Mais arrive-t-on à éliminer l'impossible dans ces affaires ou le subjectif se mêle étroitement à l'objectif, que ce soit ici ou à Baker Street ? :wink:
Et quel élément prendre comme source de départ ? Ainsi, la voix entendue dans le salon...
La maison était-elle exposée au vent ?

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 22:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Août 27, 2010 16:53
Messages: 243
Localisation: EVREUX
Autre phénomène non encore évoqué: La persistance rétinienne. Une image très contrastée est mémorisée par la rétine, et devient perceptible quand on se tourne et que l'on fixe une zone neutre, par exemple, la fameuse ouverture, qui apparaissait sans doute comme un écran homogène gris foncé. L'image originelle pourrait être une lampe posée au milieu de la pièce. Pour peu que la forme de la lampe s'y prête, elle pourrait faire apparaitre de part et d'autre une zone paraissant plus sombre, et clairement délimitée, laquelle semblerait bouger, pour peu que l'observateur bouge la tête, ou juste les yeux.
OK, pas très poétique. Mais on aurait deux fantômes pour le prix d'un.
Si cette lampe se trouvait initialement dans la périphérie du champ visuel, l'image "projetée" a pu apparaitre en périphérie, et en noir et blanc, pour des raisons physiologiques.

_________________
Pour chaque problème compliqué, il y a une réponse simple, claire, et fausse (Mencken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 22:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
jihem a écrit:
Et quel élément prendre comme source de départ ? Ainsi, la voix entendue dans le salon...
La maison était-elle exposée au vent ?

Non. Le salon et la cuisine donnent sur une cour intérieure entourée de murs et fournie en végétation, ce qui arrête plutôt bien le vent. Nous n'entendons que très rarement les voisins. Cela arrive uniquement lorsque nous sommes dans notre cour et eux dans la leur. De ce côté-ci de la maison, on n'entend pas non plus les bruits de la rue. Et puis, le soir où ils ont entendu la voix, j'imagine que mes parents avaient fermé portes et fenêtres (qui ont toutes du double-vitrage). Sinon, ils auraient immédiatement pensé à la voix de quelqu'un s'étant introduit dans la cour, une hypothèse qu'ils n'ont pas du tout envisagée.


Dernière édition par Luciom le Ven Septembre 03, 2010 23:03, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Ven Septembre 03, 2010 23:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
poufpouf a écrit:
Autre phénomène non encore évoqué: La persistance rétinienne. Une image très contrastée est mémorisée par la rétine, et devient perceptible quand on se tourne et que l'on fixe une zone neutre, par exemple, la fameuse ouverture, qui apparaissait sans doute comme un écran homogène gris foncé. L'image originelle pourrait être une lampe posée au milieu de la pièce. Pour peu que la forme de la lampe s'y prête, elle pourrait faire apparaitre de part et d'autre une zone paraissant plus sombre, et clairement délimitée, laquelle semblerait bouger, pour peu que l'observateur bouge la tête, ou juste les yeux.
OK, pas très poétique. Mais on aurait deux fantômes pour le prix d'un.
Si cette lampe se trouvait initialement dans la périphérie du champ visuel, l'image "projetée" a pu apparaitre en périphérie, et en noir et blanc, pour des raisons physiologiques.


Ça me parait peu probable, vu l'éclairage de la cuisine: en journée, toute la pièce est baignée de lumière grâce à une grande baie-vitrée. Or, les phénomènes ne se produisaient pas spécialement le soir.
En ce qui concerne l'hypothèse des ombres produites par de la végétation, cela parait davantage envisageable. La fameuse porte est en effet toute proche d'une porte vitrée et d'une fenêtre (dans le salon) donnant sur une cour très fournie en végétation, comme je le disais. Mais ce qui m'étonne c'est que, lorsque nous tournions la tête pour voir en face la silhouette, celle-ci ne laissait à sa place aucun jeu d'ombres remarquable. J'ai un peu de difficultés à exprimer cette idée... Disons que parfois, il arrive d'avoir l'impression de voir la silhouette d'une personne, de se retourner et de remarquer que, tiens, non, en fait il ne s'agissait que de l'ombre d'un meuble sur un angle de mur. Là, en revanche, en se retournant :
- on avait l'impression que quelque chose bougeait vivement pour disparaître, précisément au moment où on tentait de la regarder
- on ne remarquait rien de spécial qui aurait pu nous faire penser à une silhouette humaine à l'endroit de l'"apparition".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Sam Septembre 04, 2010 11:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 24, 2010 17:25
Messages: 18
Dans ma chambre la nuit je fais un peu la même expérience, il y a une lumière que je vois quand je ne la fixe pas, mais si je la regarde pouf elle disparait ;)

je me suis déjà demandé si le fait qu'on ait l'œil tourné ne donnerais pas un angle de vue différent a quelques dixièmes de degrés permettant de voir ce qu'on ne peut pas voir depuis là ou on est

_________________
ne pas voir quelque chose ne signifie pas qu'il n'existe pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Lun Septembre 06, 2010 14:09 
Histoire troublante... Essaye de rentrer en contacte, car a part-rament Elle a l'air "sympathique" ( je dit "elle" car elle aurais une voix féminine et "sympathique" car elle dit "coucou" alors qu'un mauvais esprit aurais dit "Sort de chez moi!" :roll: .


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Lun Septembre 06, 2010 16:03 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juillet 10, 2005 14:02
Messages: 2708
Localisation: Annecy
Rien n'indique qu'il s'agisse d'entités. Il n'y a pas de "contact" à réétablir pour l'heure semble-t-il.

_________________
Je ne sais pas si Dieu existe, mais si il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse. (W.Allen)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Mar Septembre 14, 2010 15:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Effectivement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Sam Septembre 25, 2010 21:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Alors? Pas d'autres suggestions?... :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Dim Août 05, 2012 09:58 
Hors ligne

Inscription: Dim Août 05, 2012 09:47
Messages: 5
Salut Luciom,


Je sais que ton temoinage remonte a 2 ans, mais peu tu me dire ou est située cette maison.



Merci...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Expériences dans la maison familiale
MessagePosté: Mer Août 08, 2012 10:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 01, 2010 18:47
Messages: 29
Bonjour Rudy,

Dans les Deux-Sèvres, pourquoi?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO