Nous sommes le Sam Octobre 21, 2017 20:32


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 217 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 19:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 28, 2005 23:42
Messages: 64
Localisation: Shebrooke
Vous ne trouvez pas que les descriptions de la bête ressemble à celle d'un
tylacine :oups: savez-vous comment on fait pour insérer une image, j'aurais besoin d'un peu d'aide :?:

_________________
Les adultes voient pour croient, les enfants croient pour voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 20:30 
midlas a écrit:
Vous ne trouvez pas que les descriptions de la bête ressemble à celle d'un
tylacine


Ben en fait... non. 8)

Si ma mémoire est bonne, le thylacine porte des rayures. Or, aucun témoin direct n'a décrit la Bête, à ma connaissance, comme portant de semblables rayures.

Si certaines descriptions en évoquent, elles émanent de journaux ou d'estampes d'époque, le plus souvent très fantaisistes car ne reposant pas sur des témoignages directs.

Et pour la question technique, je peux pas t'aider, désolé. Peut-être en écrivant à un des modos ?


Haut
  
 
 Sujet du message: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 20:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 28, 2005 23:42
Messages: 64
Localisation: Shebrooke
Ben je voulai dire pas sa couleur mais sa forme, son ossature, mais peu être pas sa grandeur.Mais si les journaux étais plus ou moin réelle plusieures choses se ressemble, sauf peu être la queue toufue et la taille sauf que la couleur ressemble a s'elle de la bête mise a part les rayures.

_________________
Les adultes voient pour croient, les enfants croient pour voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 20:52 
midlas a écrit:
la couleur ressemble a s'elle de la bête mise a part les rayures.


Et c'est bien ça le problème : on n'aurait pas manqué de les remarquer, ces fichues rayures, si la Bête en avait été pourvue.

Il y a peut-être aussi le problème de la dentition : il faudrait vérifier si celle du thylacine correspond à celle relevée sur le cadavre de la Bête lors de son autopsie, cadavre qui soit dit en passant n'était pas rayé.


Haut
  
 
 Sujet du message: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 21:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 28, 2005 23:42
Messages: 64
Localisation: Shebrooke
Si le tylacine est bien dans la famille des loup, allord la description corespond et sache que la bête du gévaudant ne pouvait être un loup car les dimenssions de sa gueule son beaucoup trop démesurer, c'est pourquoi qu'elle me fait pensé à un tylacine.Peu être que c'est un croisement entre les deux(loup tylacyne).

_________________
Les adultes voient pour croient, les enfants croient pour voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Juin 29, 2005 21:27 
Le thylacine est surtout un marsupial... Est-ce qu'un loup (mammifère placentaire) peut être croisé avec un thylacine ? Personnellement j'ai quelques doutes... ça m'étonnerait que la Bête ait été un croisement de ces deux espèces.

En revanche elle a pu être un croisement loup+chien. Ces derniers donnent parfois des animaux à la mâchoire imposante. En outre, l'autopsie de la Bête a montré qu'elle possédait la même dentition que le loup ou le chien.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Août 29, 2005 21:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 29, 2005 20:42
Messages: 10
Localisation: Gévaudan
Salut !

Quand j'entends que la bestio était un simple animal, un simple chien (pourquoi pas un teckel tant qu'on y est ! :evil: ) ça me fait bondir !

Venez en parler au Pays et vous verrez, les anciens en parlent encore et vu les témoignages nul doute qu'il s'agit d'un animal mystérieux, fruit d'un croisement entre un loup et un lycanthrope avec selon certaines hypothèses l'intervention d'extraterrestres !

Alors les histoires de démystifications je n'y crois guère...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Lun Août 29, 2005 21:15 
Que la Malebête ait été considérée par ses contemporains comme une créature hors du commun est somme toute logique, puisqu'elle renversait l'ordre établi, en quelque sorte, en mangeant des êtres humains. Que cette vision soit restée vivace jusqu'à notre époque dans la tradition orale est tout aussi logique. Mais ce n'est pas en soi la preuve formelle que la Bête ait affectivement été un animal hors norme. Un hybride loup+chien est certes moins impressionnant qu'un loup-garou ou un extraterrestre, mais il n'en est pas moins capable de tuer 120 personnes en trois ans.

Ah, le Gévaudan, quelle région merveilleuse... :wink:


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 07:16 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 10, 2005 17:00
Messages: 3411
Localisation: Down in Dragontown.
Si je me rapelle bien du livre déjà évoqué (écrit par le directeur du zoo d'Amnéville, spécialiste des loups et de leur comportement), l'hybride le plus probable serait louve - chien.
Mais quelque fut cette créature, la main de l'homme est indéniablement derrière.

_________________
"Dieu est mort" - Nietzsche
"Nietzsche est mort" - Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 17:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Septembre 11, 2004 16:34
Messages: 1912
Localisation: Ulthar
Tu as tout à fait raison...
On parle plutôt d'un croisement entre une femelle, un gros Mâtin de taille exceptionnelle, et un loup, ce qui expliquerait mieux ces proportions inhabituelles. Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai pu voir tout jeune un Mâtin qui, assis sur le derrière, pouvaient atteindre la taille d'un homme. Ce n'est pas rare quoique étonnant pour ne pas dire effrayant. Moi j'en ai vu un dans ma Bourgogne natale qui aurait d'ailleurs pu figurer dans le livre des reccords tellement il était énorme, et je peux vous dire que ça en fout un coup quand on vient de la ville. D'ailleurs, beaucoup dans le village où je vivais le nommaient "le monstre", tellement, même pour un Mâtin, sa tailles était excessive.

Le tout est de réussir le croisement... Beaucoup évoquent ce croisement dans les diverses histoires circulant sur cette période terrible qui a terrorisé le Gévaudan et même toute la Lozère. Car ce qui était encore plus étrange, c'est que la bête se déplaçait vite et sur de très très grandes distances. De là à croire à l'existence de plusieurs bêtes de grosse taille, donc à une portée entière de chiots élevés à tuer, et qui plus est, aidés par une ou plusieurs personnes, c'est probable voir certain. Premier cas historique d'une bande de psychopathes organisés, bien avant les exploits solitaires de Jack l'éventreur ? Pourquoi pas ! 8)
Les signes étaient là quand même pour montrer que la bête avait une manière de tuer beaucoup trop perverse si ce n'est inhabituelle...
Il ne restait plus qu'à ajouter une armure comme celle dont les soldats revêtaient leurs chiens pour la guerre et on obtenait la bête invulnérable que même les coups de fusil ne pouvaient tuer. :twisted:

_________________
Kira se porte très bien, foutez lui la paix, Jen, quant à lui, est devenu sculpteur de créatures intempestives...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 17:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 29, 2005 20:42
Messages: 10
Localisation: Gévaudan
Mais c'est impossible une armure sur un animal !
Genre le Pacte des Loups ? Quelle supercherie ! Même pas tourné en Gevaudan en plus, pfff...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 17:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Septembre 11, 2004 16:34
Messages: 1912
Localisation: Ulthar
Les armures sont authentiques et rien à voir avec la bestiole muppet show du Pacte des Loups qui est quand même un excellent film, comme les français n'en font plus...
L'histoire des armures sur les chiens est très ancienne, et il est authentifié que les soldats de certains corps d'armée revêtaient leurs chiens d'armures de plates et de cuir épais. Pourquoi les maîtres de la bête du Gévaudan n'en auraient pas fait de même ?
Je ne comprends pas bien ta réaction là ? :shock:
Renseignes toi et tu verras que c'était une pratique courante durant les guerres...

_________________
Kira se porte très bien, foutez lui la paix, Jen, quant à lui, est devenu sculpteur de créatures intempestives...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 18:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Août 13, 2005 22:08
Messages: 234
La Bestio a écrit:
Mais c'est impossible une armure sur un animal !
Genre le Pacte des Loups ? Quelle supercherie ! Même pas tourné en Gevaudan en plus, pfff...


La cavalerie dite "lourde" anglaise regroupait des étalons protégés par des armures... Certains samouraï protégeaient également leur monture de plaques de métal...

_________________
yé! yé! yé!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Août 30, 2005 21:04 
Randolph Carter a écrit:
Car ce qui était encore plus étrange, c'est que la bête se déplaçait vite et sur de très très grandes distances. De là à croire à l'existence de plusieurs bêtes de grosse taille, donc à une portée entière de chiots élevés à tuer, et qui plus est, aidés par une ou plusieurs personnes, c'est probable voir certain.


Dans son livre sur le sujet (j'y reviens toujours mais ça a été mon bouquin de chevet pendant un an :lol: ), Michel Louis a mis à mal cette idée en examinant minutieusement les déplacements de la Bête à partir de la localisation des attaques et des témoignages. A chaque fois, ils étaient compatibles en temps et en espace avec la thèse d'un animal unique. Un loup en bonne santé peut couvrir 40 km par jour sans problème, il peut même accomplir ce trajet en deux heures s'il est menacé.

Citation:
Premier cas historique d'une bande de psychopathes organisés, bien avant les exploits solitaires de Jack l'éventreur ? Pourquoi pas ! 8)


Ce serait loin d'être le premier. Un auteur (il faudrait que je retrouve la référence) a émis récemment l'hypothèse que les légendes de loups-garous reposaient sur les agissements de tueurs en série.

Citation:
Les signes étaient là quand même pour montrer que la bête avait une manière de tuer beaucoup trop perverse si ce n'est inhabituelle...


Effectivement, tout indique qu'il s'agissait d'un animal dressé : le fait de tuer l'être humain pour s'en nourrir (qui n'a rien de naturel pour un canidé), son comportement déroutant et parfois extrêmement familier, les 14 victimes décapitées qui laissent à penser qu'un homme l'accompagnait parfois lors de ses méfaits...

La Bestio a écrit:
Mais c'est impossible une armure sur un animal !


C'est à Raymond-Francis Dubois que l'on doit l'idée que la Bête du Gévaudan ait pu être revêtue d'une cuirasse. Il se serait agi d'une cuirasse au sens étymologique du terme, autrement dit une armure de cuir épais. Vraisemblablement de jeunes sangliers, dont la fourrure rousse ressemblait à celle de la Bête (relevée comme rousse sur son cadavre, ne l'oublions pas), et qui portait cette fameuse raye de poils noirs et raides le long du dos, tant décrite par les témoins.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Septembre 02, 2005 10:37 
Hors ligne

Inscription: Jeu Août 25, 2005 19:48
Messages: 8
Localisation: 90
Bon alors déja, bonjour à tous, puisque je suis nouveau sur le forum.

Pour ce qui est de la thèse que la bête était dressé par un homme, je pense que le fait qu'elle se soit arrêtée de tuer durant deux mois suite à la mort des gros loups abattus par le porte-arquebuse du roi confirme cette hypothèse, un animal sauvage n'aurait pas fait de différence et aurait continuer à tuer, en revanche, dans ce cas, on dirait plutôt que la bête a attendu que "ça se tasse", qu'on l'oublie à Paris, bref qu'officielement elle ait disparu, pour se remettre à faire des ravages en toute impunité. Or un animal est incapable d'une telle réflexion.

Sinon que pensez-vous du livre de François Fabre ? Je trouve qu'il n'est pas très objectif, et que l'auteur souhaite surtout défendre la thèse du loup, alors que tous les habitants du Gévaudan, qui connaissaient le loup, disaient que ce n'en était pas un.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Septembre 02, 2005 11:24 
gluck a écrit:
Sinon que pensez-vous du livre de François Fabre ? Je trouve qu'il n'est pas très objectif, et que l'auteur souhaite surtout défendre la thèse du loup, alors que tous les habitants du Gévaudan, qui connaissaient le loup, disaient que ce n'en était pas un.


Je pense que François Fabre, qui était aussi homme d'église, a voulu se placer en contre-pied de son confrère l'abbé Pierre Pourcher, connu pour être le premier historien de la Bête du Gévaudan. L'interprétation de Pourcher était très "obscurantiste", il considérait la Bête comme une créature surnaturelle envoyée par Dieu. Fabre a voulu au contraire rationaliser l'affaire, et le loup était un coupable idéal.

A l'époque où écrivait Fabre, on ne disposait pas des connaissances zoologiques et surtout éthologiques acquises par la suite sur le comportement des loups. Alors que, curieusement, les paysans du Gévaudan savaient très bien que les loups ont plutôt tendance à fuir l'homme qu'à le tuer pour s'en nourrir. Mais les gens qui ont enquêté sur la Bête n'ont, jusqu'à une époque récente pas tenu compte de leurs avis...


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Septembre 02, 2005 14:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Septembre 11, 2004 16:34
Messages: 1912
Localisation: Ulthar
Mon préféré restera le livre de Chevalley. Pourquoi ? Parce que tout en s'arrêtant au légendaire d'un mythe il parvient à faire revivre tout l'esprit d'une époque et de fait à fournir bien plus d'informations que le plus rationnel des bouquins parus sur la bête. 8)

_________________
Kira se porte très bien, foutez lui la paix, Jen, quant à lui, est devenu sculpteur de créatures intempestives...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Janvier 18, 2012 21:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Janvier 16, 2012 23:12
Messages: 15
Bonjour
Pour l’histoire de la Bête du Gévaudan, il faut faire vos recherches directement aux sources et pas dans les livres car là vous avez la version d’un auteur et beaucoup n’ont même pas pris la peine de lire les documents originaux ce qui n’est pas mon cas.
J’ai plus de 1200 documents « micro films et photocopies » des courriers envoyés par les représentants du roi ou les gentilshommes du pays qui racontaient presque quotidiennement l’avancé de leurs chasses. Si vous prenez la peine de tout lire correctement « c’est déjà beaucoup plus intéressant » vous pourrez vous faire votre propre idée. Sachez qu’il y a eu pour moi plusieurs gros loups ou demi-sang qui ont frappé le Gévaudan et que la main de l’homme n’y est pour rien.
Les traces relevaient par les chasseurs envoyé par le roi « Messire Antoine ou Deneval père et fils » sont à chaque fois celles d’un loup, que les descriptions hormis deux ou trois cas sur des centaines sont en gros celles d’un loup et que les différentes Bêtes tuées sont des loups. Il vous faut savoir aussi que la Bête étaient presque toujours accompagnée de sa femelle et même à certain moment de louveteaux. Si vous voulez lire un livre plus simple que les vieux écrits à peine lisibles il vous faut acheter : Histoire de la bête du Gévaudan, Véritable fléau de Dieu de l’Abbé Pourcher. Là vous allez avoir presque tous les documents d’époque courriers etc. .. reproduit dans l’ouvrage, après à vous de pas vous laisser entrainer par notre brave abbé sur une explication divine ou écouter que d’une oreille les histoires orales et vous concentrer sur les faits. De plus pour avoir fait des recherches aussi sur les agissements du loup depuis plus de 1000 ans je peux vous affirmer que le loup d’autre fois était un mangeur d’homme occasionnel mais qu’une fois qu’il avait gouté la chair humaine il ne pouvait pas sans passer et plusieurs témoignages au cours des âges nous rapportent que les loups écartaient les brebis des troupeaux pour aller droit sur le berger ou pasteur selon l’époque du récit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Mer Janvier 18, 2012 22:52 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14164
Intéressant. Tu peux nous dire où tu as eu les micro-films ? Cela devrait en intéresser plus d'un.

Par contre, pour moi, tout indique qu'au contraire, la main de l'homme était derrière la Bête. Comme certaines têtes coupées "comme l'aurait fait un couteau de boucher", ou des vêtements déboutonnés et non arrachés ou déchirés, par exemple.

Je pense qu'ils étaient trois. L'animal, un hybride chienne/louve, son meneur Antoine Chastel et surtout une tête pensante, Jean-François de Moriangès.

Outre un plaisir sadique, je crois que Moriangès avait un plan derrière la tête. Il a, à de nombreuses reprises, demandé au roi une pension au titre des actions d'éclat de ses ancêtres pour le royaume. Celles-ci lui ont toujours été refusées.

Alors, il a eu une idée terrible. Créer un danger, un animal inspiré du Diable. Et bien sûr, il se serait présenté en héros. Il a d'ailleurs pendant très longtemps demandé à mener la lutte contre la Malebête. A lui les honneurs et les pépètes s'il rapportait la tête de l'animal.

Mais là aussi, sa demande a été rejetée et ce sont les Deneval et Antoine qui se sont vus confier la mission. Il ne lui restait plus qu'à satisfaire ses plaisirs sadiques, ce qu'il a fait jusqu'à la mort de l'animal. Il n'était pas forcément toujours présent, surtout quand la Bête couvrait de grandes distances le jour même (l'animal ayant pris le goût de la chair humaine, elle devait tuer aussi pour elle-même et pas juste sur ordre), mais il devait suivre avec délectation les meurtres.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 03:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 13, 2011 17:01
Messages: 136
Localisation: Belgique
La bête du Gévaudan...une partie de l'histoire qui m'a toujours intéressée :)

Pour ma part, après diverses lectures sur la bête et sur les loups, plus quelques documentaires, et enfin des visites dans la région même (villages principaux de l'histoire, parc des loups du Gévaudan de Ste-Lucie, musée de la bête...), mon avis est comme beaucoup que la "bête" était une portée d'hybrides chiens-loups élevés par un humain et dressés à tuer. Et si autre bête ça a pu être, de toute façon dressée, la main de l'homme est indubitablement là-derrière.


Sinon personne n'a parlé je crois d'un autre film (ou plutôt téléfilm) sur l'histoire de la bête. Il s'agit de "La bête du Gévaudan" de 2003 avec Sagamore Stévenin et Jean-François Stévenin.
Pour ma part je le préfère 100 fois au "Pacte des loups" qui est un bon film mais que je trouve peu représentatif de l'époque dont il est question (et un peu...comment dire...trop plein d'effets spéciaux...lol). Le téléfilm dont je parle est à mon avis plus réaliste (et romancé mais bon, ça c'est toujours :D), et beaucoup plus représentatif de la vie des gens du pays au milieu du 18ème siècle. De plus il ne se contente pas d'une seule hypothèse quant à cette "bête" qui semait le trouble dans la région... Et...j'adore l'ambiance de ce film :D

Voilà pour ma petite contribution^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 10:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Citation:
Par contre, pour moi, tout indique qu'au contraire, la main de l'homme était derrière la Bête. Comme certaines têtes coupées "comme l'aurait fait un couteau de boucher", ou des vêtements déboutonnés et non arrachés ou déchirés, par exemple.

Pour les têtes coupées, on peut surtout penser à des sadiques errants dans la nature et profitant des meurtres de la Bête pour "s'amuser" avec les cadavres laissées par cette dernière...Surtout que le Gévaudan n'était pas une terre remplie de saints...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 12:47 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14164
Ce serait un peu gros, quand même. Cela voudrait dire que le Gévaudan aurait été une région en proie à la bestialité, sans foi ni loi, ce qui est tout le contraire de ce que laissent entendre les textes de l'époque.

La vie était rude à cette époque, et les pantres (paysans) survivaient tant bien que mal après des guerres, des récoltes gâchées par le mauvais temps, des années de disette, mais ils étaient des personnes simples, attachées à leur terre et leur famille.

Si on ne prend en compte que les têtes coupées (17, de mémoire), il aurait fallu que des bandes ou des individus suivent les crimes de la Bête pour s'amuser ou qu'à 17 reprises, un même individu (ou plusieurs) tombe par accident sur un corps et décide de détacher la tête.

Et si on prend en compte les corps dénudés (ou rhabillés, c'est arrivé aussi) on multiplie les coïncidences nécessaires pour y parvenir.

L'explication la plus rationnelle (si on croit à la thèse homme/animal, bien sûr) et qui est de plus en plus prisée, c'est que l'animal était lâché par son maître puis il tirait le corps à l'abri des regards où son maître laissait aller ses instincts sadiques.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 15:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 174
Certes, mais n'oublions pas que les grandes battues attiraient souvent chasseurs et étrangers appâtés par la récompense.
Citation:
L'explication la plus rationnelle (si on croit à la thèse homme/animal, bien sûr) et qui est de plus en plus prisée, c'est que l'animal était lâché par son maître puis il tirait le corps à l'abri des regards où son maître laissait aller ses instincts sadiques.

Mais quel aurait le motif de tout ces meurtres ? J'ai du mal à croire à la thèse de l'animal dressé pour le simple plaisir de voir des gens souffrir. Surtout que le dressage de la Bête à du être long et exceptionnel pour qu'un tel monstre (chien ou loup) se comporte de la sorte. Évitant des pièges, ne touchant pas au poison, courant plus vite que les chevaux, attaquant par derrière, épiant à travers les fenêtres des maisons...

Les soupçons à l'égard de J-F-C de Morangiès et d'Antoine Chastel sont purement rocambolesques, les divers auteurs (Michel Louis en tête - http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Louis) qui ont la prétention d'accuser ces personnes se basent sur du vent, sur des "on-dit". Aucun d'entre eux ne détient la vérité. D'ailleurs absolument AUCUN document officiel de l'époque n'accuse Morangiès et Chastel. C'est une théorie apparue il y a à peine une vingtaine, voir une trentaine d'année pas plus.

Et jamais personne n'a mentionné de "cuirasse" sur la Bête avant les années 70-80, et surtout pas les victimes et chasseurs de l'époque qui ont approchés l'animal de très près. Le petit Portefaix qui a vaillament battu la Bête au corps-à-corps, à coup de couteau, aurait tout de suite vu la supercherie. De même que Marie-Jeanne Valet dont la baïonnette a frappé le monstre en plein poitrail, et en plein jour...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 16:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
Citation:
Mais quel aurait le motif de tout ces meurtres ? J'ai du mal à croire à la thèse de l'animal dressé pour le simple plaisir de voir des gens souffrir.


Il suffit de faire un tour sur n'importe quel site consacré aux tueurs en série et autres psychopathes pour se rendre compte qu'il n'y a rien de si "étonnant", en fait... (même si, criminologiquement parlant, on ne peut pas parler de "plaisir" de tuer ou de faire souffrir).

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 17:19 
Hors ligne

Inscription: Mer Janvier 18, 2012 13:43
Messages: 25
je croyais que la bête du Gévaudan était en réalité une espèce de loup très rare ( 1 sur 100 000 ) qui se serait reproduis et former une meute ?????

p.s : l'histoire de la bête du Gévaudan me fait drôlement penser a celle du chupacadabra


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Jeu Janvier 19, 2012 21:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Janvier 16, 2012 23:12
Messages: 15
Maia87 tu as raison cette histoire repose sur rien, document vide, source vide juste des bruits et une histoire re écrit ces 40 dernières années
Arkayn Pour les documents surtout à la BNF et aux archives départementales de l’Hérault ref C44, mais dans le livre de l’abbé POURCHE tu vas retrouver les mêmes documents déjà traduits, j’ai fait ça pour être certain qu’il n’avait pas un peu détourné les textes.
Pour les têtes coupées il faut savoir que plusieurs fois des témoins ont vu la Bête attaquer et partir avec la tête de sa victime. Ne me demandé pas pourquoi elle aimait ce morceau j’en sais rien, peut être que le fait d’égorger sa victime a déjà pas mal entamé le coup et quand elle était pressée c’était la partie du corps la plus facile à emporter rapidement, ou alors un goût particulier pour la cervelle ? Je n’en sais rien.

Pour M. le Comte de Morangiès c’était surtout DENEVAL qu’il n’aimait pas, une de ses lettres « les fautes sont celles de l’époque :0) » :

M. Denneval le pere est venu diner aujourd’huy avec mes soeurs, je suis arrivé chez moy au moment qu’il venoit d’en sortir. A la nouvelle du malheur arrivé dans la parroisse de Ventuejols, il n’a su prendre d’autre parti que celui d’envoyer un piqueur empoisonner le cadavre. Je n’en attends pas un grand succès.
Je suis trop voué à l'humanité et au patriotisme pour n'etre pas sensiblement affecté de la durée de ce cruel fleau et la chose me paroit trop interessante pour que je ne me croye pas obligé de dire la verité sur la conduite de Mrs. Denneval. Je ne vous en ferai cependant pas un detail qui pour le faire juste devroit etre si fort chargé d’imputations qu’il auroit l’air d’un libelle, mais il me suffira de vous assurer que toutes les parroisses du coté de Saugues ainsi que celles de ce canton cy, sont si indignées des mauvaises manoeuvres de ces chasseurs que je crains beaucoup que quand il les convoquera de nouveau les habitans refusent de marcher. Il est en effet rebutant pour un peuple qui ne trouve à vivre que dans un travail journalier d'etre employé des jours entiers à des chasses fort éloignées, penibles et toujours infructueuses par l'absurdité des projets et des mesures de ces Mrs. qui encore ont l'indécence de ne point payer de leurs personnes, de se refuser à l'exemple qu'ils doivent donner et de penser plutot à un gain sordide et que tout condamne, qu'a la reussite de leur mission. Le sort de notre malheureux pais se decide au Malzieu par ces avanturiers au milieu des pots et des verres et de concert avec tous les crapuleux de cette fole cité. J’en appelle aux informations que vous pouvez vous en procurer si vous voulez; cela crie vengeance et vous qui etes homme public etes obligé permettez moy de vous le dire de devoiler aux yeux des puissances l'effronterie de ces Normands, qui n'ont d'humain que la figure. »


Pour les histoires d’habits ou de boutons attention aux auteurs qui se sont inspirés d’un roman pensant que s’était un livre historique « double sourire » j’avais eu ce livre « collection rouge » c’est un roman et beaucoup d’auteurs ont piocher dedans entrainant avec eux leurs lecteurs, faites très attention, c’est la raison pour laquelle « je veux pas vous dire suivez ma version c’est la bonne mais » lisez les rapports de l’époques et tirez vos propres conclusions.
Si vous avez la patience de trouver un extrait de livre vous faisant penser que votre théorie est la bonne, donnez-moi ici même cet extrait avec le nom du livre et l’auteur et je vais faire des recherches et vous livrer les vrais rapports de l’époque et vous pourrez en juger par vous-même.
Par contre soyez gentil pas 10 questions car c’est du travail, trouvez un cas bien précis et nous pourrons travailler sérieusement sur du concret. La balle est dans votre camp.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Lun Janvier 30, 2012 21:19 
Hors ligne

Inscription: Ven Juillet 09, 2010 20:02
Messages: 112
Au sujet de La Bête, un énorme pavé documenté, qu'il faut avoir le courage de lire intégralement:

http://www.labetedugevaudan.com/pdf/chr ... onodoc.pdf

Après lecture, l'hypothèse de l'hybride est extrêmement tentante, à modérer selon:

http://www.labetedugevaudan.com/pages/hybride.html

Pour les chanceux lisant l'anglais, la page Wikipédia consacrée à ces derniers est à lire, surtout pour les liens présents, à suivre: ce genre d'animal semble connaître un certain succès aux E.U.A., avec parfois les conséquences rencontrées en France avec certains N.A.C. : pas si facile à gérer, souvent agressif et dangereux, ce conduisant à leur abandon "sauvage"; d'où la conclusion lue ici où là qu'un hybride loup/chien n'est pas vraiment un animal de compagnie fiable, prioritairement avec les enfants (sauf à partir de la troisième génération).

...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Ven Avril 20, 2012 17:59 
Hors ligne

Inscription: Ven Juillet 09, 2010 20:02
Messages: 112
Pour essayer de donner un peu de consistance à la phrase qu'on peut lire dans l'introduction du document PDF cité dans le post ci-dessus : " ... un fait divers, finalement peu remarquable au vu des nombreux cas de « bêtes » de l’histoire de France, dont certains ont duré plus longtemps ou comptent plus de victimes ? ", quelques chiffres (avec la documentation afférente):

Image

Dans La peur du loup: recueil d'attaques de loups sur des humains (PDF).

Source du document.

--------------------------------------------------------------

Image

Dans Histoire du méchant loup - 3000 attaques de loups sur l’homme en France (XVe - XXe siècle) (PDF).

Source du document.

Source de l'image.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Sam Avril 21, 2012 06:53 
Hors ligne

Inscription: Sam Avril 21, 2012 06:37
Messages: 3
Localisation: TARDIS
Bonjour a tous le monde.
J'ai pu regarder il n'y a pa si longtemps que sa un documentaire sur "la bête du gévaudan et en voyant ce sujet j'ai décidé de le rechercher pour vous en faire profiter a tous .Chaqun est libre de se faire directement son opinion sur les propos que tiennent les enqueteurs .C'est en plusieurs parti ,je les ai ajouter j'espere que sa derange pas .
Bon visionnage a tous et a toutes.









_________________
IL NE FAUT CROIRE QUE CE QUE L'ON VOIT ,ET MEME SI ON LE VOIT IL NE FAUT PAS LE CROIRE


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Bête du Gévaudan : Démystification
MessagePosté: Sam Avril 21, 2012 22:39 
Hors ligne

Inscription: Ven Juillet 09, 2010 20:02
Messages: 112
Merci pour les liens, diablosama. Je ne connaissais pas cette "enquête". L'expérience balistique est un monument de grand n'importe quoi, mais comme tu le dis, on pense ce qu'on veut de la chose.

À noter que les séquences que l'on pourrait qualifier de reconstitution en costumes sont extraites d'un téléfilm: La bête du Gévaudan.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 217 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO