Nous sommes le Mar Avril 23, 2019 01:21


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Note ou intérêt
5/5 : Génial. 22%  22%  [ 4 ]
4/5 : Très bien. 6%  6%  [ 1 ]
3/5 : Bien 6%  6%  [ 1 ]
2/5 : Assez bien 11%  11%  [ 2 ]
1/5 : Bof, beurk, JMPRJB 22%  22%  [ 4 ]
Je ne l'ai pas vu mais ça m'intéresse. 17%  17%  [ 3 ]
Je ne l'ai pas vu, mais ça ne me donne pas envie. 17%  17%  [ 3 ]
Nombre total de votes : 18
Auteur Message
 Sujet du message: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 00:02 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Novembre 26, 2005 15:37
Messages: 2668
Citation:
L'Expérience interdite
Image
Pays : États-Unis
Année : 1989
Réalisateur : Joel Schumacher.
Acteurs principaux : Kiefer Sutherland; Kevin Bacon; Julia Roberts
Pitch : Des étudiants en médecine tentent de percer le secret de la vie après la mort.
. Source : "Les Années Laser Guide 2001. Page 39"


Je viens de revoir, pour la 3ème fois je crois, ce film fantastique enregistré sur Ciné Frisson.

L'idée est la suivante : Un groupe d'étudiants en médecine, formé de Rachel Mannus (Julia Roberts), David Labraccio (Kevin Bacon), Joe Hurley (William Baldwin), Randy Steckle (Oliver Platt), et mené par Nelson (Kiefer Sutherland) décide de savoir si l'au-delà existe. Ils partent du constat que ni la philosophie, ni la religion n'ont pu répondre objectivement à la question et que seule la médecine est en mesure de le faire. Pour ce faire, Nelson décide de se faire mourir pendant un cours instant, à l'aide de ses compagnons. Le film commence d'ailleurs par un gros plan sur Nelson, en train d'observer l'horizon, et réalisant que : "C'est un beau jour pour mourir". L'expérience semble être un succès et à tour de rôle alors, ils décident de braver la mort. Cependant, ils se rendent compte rapidement que le retour ne s'est peut-être pas fait sans conséquences...

Autant vous le dire tout de suite, je n'aime pas Joel Shumacher en tant que réalisateur. Jusqu'à maintenant, le seul autre film que j'ai aimé de lui, parmi ceux que j'ai vu bien sûr, était Phone Game. Rappelons qu'il a quand même réaliser deux des pires films de super héros que l'Humanité ait connu (Batman Forever ; Batman & Robin). Mais là, force est de réaliser qu'il a réalisé un petit chef d'œuvre. Quasiment tout est bien dans ce film à l'esthétique léchée. Des acteurs assez investis, à quelques exceptions près, des plans sur des œuvres d'art intrigantes en rapport avec le sujet, un lumière très recherchée et enfin des décors ainsi qu'une ambiance qui vous plonge dans l'histoire. Et quelle histoire... C'est une formidable réflexion sur la culpabilité, l'expiation de ses fautes et le pardon, autour d'un thème qui ne laissera personne indifférent : Y a-t-il un après ? Même si certains raccourcis peuvent paraitre simplistes, il n'en reste pas moins un très bon film. Comme je le disais, ça fait je crois trois fois que je le vois à 3 époques différentes de ma vie et je l'ai trouvé sans cesse meilleur.

A regarder... au moins un fois dans sa vie. Et à posséder dans sa vidéothèque.

_________________
Cogne ta tête sur une cruche. Si ça sonne creux, ne te dis pas de suite que la cruche est vide


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 00:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Novembre 07, 2007 00:37
Messages: 3206
Localisation: Vaucluse
J'ai mis 5/5 par rapport à ce que j'en avais pensé à l'époque mais bon...J'avais pas 18 ans, quoi... C'est vrai que ça m'avait carément marquée, à l'époque (ah...jeunesse!)J'aimais bien les acteurs, l'histoire...Le film, quoi!
Dis, tu nous fais un gros coup de nostalgie ou t'es tombé sur un filon de vieux films? :mrgreen:

C'est que j'attends avec impattience "le Prince des Ténèbres" ou , même si ça n'a rien à voir avec le paranormal "Pump up the Volume", moi!

_________________
Prends garde à ce que tu souhaites, les dieux pourraient te l'accorder.
(proverbe ténébran)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 09:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mars 03, 2009 13:01
Messages: 1658
Localisation: sud
J'attendais le film que tu allais proposer Jah Spirit. :lol: Ca reste un bon film, mais il y a Batman 3 de Schumacher qui reste pas mal aussi.

_________________
Never say die.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 09:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juillet 24, 2009 15:20
Messages: 310
Localisation: France
Moi je n'ai pas du tout accroché à ce film.
Cette idée comme quoi la mort nous met face à nos péchés, et que ceux qui, comme les héros du film, reviennent de la mort ramènent avec eux les fantômes de leurs péchés et de leur culpabilité à quelque chose de très judéo-chrétien, très dans la tradition du cinéma américain protestant, celui qui a péché doit expier, mais là ou çà passe plus que bien avec un Eastwood, ca coince avec un Schumacher aussi léger qu'une saucisse-choucroute au petit déjeuner.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 10:06 
Hors ligne
Compte désactivé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 06, 2009 16:56
Messages: 3086
Localisation: Sud est
J'avais carrément adoré ce film. Je l'avais vu au cinéma.
Je ne dirais pas qu'il s'agit de se retrouver face à ses péchés. Mais plutôt face à sa conscience. C'est à dire que la culpabilité ne vient pas d'une instance supérieure mais bien de soi même.
Enfin c'était ma vision du film et ce serait tout un débat :P
Mais donc, personnellement, ce film m'avait beaucoup marquée. Et pendant quelques jours je me suis demandé ce que j'avais bien pu commettre comme faute que je devrais affronter à ma mort...
J'ai pas trouvé, je suis exceptionnellement parfaite! :mrgreen:

_________________
J'ai rencontré Dieu. Elle m'a dit "chut, ne leur dis pas que je suis noire".
Administration mon amour... http://titelo.unblog.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 12:28 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Novembre 26, 2005 15:37
Messages: 2668
Baba Yaga a écrit:
Moi je n'ai pas du tout accroché à ce film.
Cette idée comme quoi la mort nous met face à nos péchés, et que ceux qui, comme les héros du film, reviennent de la mort ramènent avec eux les fantômes de leurs péchés et de leur culpabilité à quelque chose de très judéo-chrétien, très dans la tradition du cinéma américain protestant, celui qui a péché doit expier, mais là ou çà passe plus que bien avec un Eastwood, ca coince avec un Schumacher aussi léger qu'une saucisse-choucroute au petit déjeuner.


Il y a du vrai dans ce que tu dis. Cependant, j'y apporterais une nuance. En l'occurrence, seuls les héros du film reviennent avec les fantômes de leurs péchés ou de leur culpabilité. Ce n'est pas le cas des gens qui ont subis une NDE et qui sont interrogés par Rachel Mannus.
Pourquoi seuls les héros ? Là, l'interprétation est ouverte. On peut penser que quelque part, c'est la réponse de Dieu à leur arrogance, à leur violation de territoire. D'ailleurs, David Labraccio à un moment s'exprime avec véhémence envers Dieu à ce sujet. Mais avec le recul, plutôt qu'une punition de Dieu, on peut interprété cela comme une chance qu'il leur a donné.

Je te rejoins concernant l'avis que tu portes sur Schumacher, sur lequel je me suis d'ailleurs déjà exprimé. Mais il faut avouer que là, il s'est bien débrouiller.

_________________
Cogne ta tête sur une cruche. Si ça sonne creux, ne te dis pas de suite que la cruche est vide


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Mer Février 17, 2010 14:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1026
Ce que je n'aime pas dans ce film, c'est la vision presque "rêvée" de la mort, le mélange hallucinations et réalité qui nuit à la crédibilité du scénario, car la frontière entre les deux n'est pas clairement définie, et cela ne fait pas très concluant: on s'y perd un peu, on a l'impression que le protagoniste principal rêve, mais qu'en même temps c'est vrai, sans que cela ne touche les autres.
Vous me direz, c'est fait exprès, mais c'est assez mal fagoté.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Dim Février 21, 2010 20:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Août 17, 2008 17:53
Messages: 86
Localisation: Thiais
Kiefer Sutherland (plus jeune et moins bouffi que dans 24H) et Kevin Bacon (plus viril que dans Footloose)... Mmmmh!
Au delà du commentaire d'ex-ado titillée pas ses hormones : sujet original pour le cinéma (et pour l'époque), bien réalisé, atmosphère sympa... Le genre de film qui vieillit bien. L'un de mes classiques.

_________________
... et ces enfants, sur lesquels vous crachez parce qu'il essaient de changer leur univers, sont vaccinés contre vos conseils, ils sont parfaitement conscients de ce qu'ils ont à subir... Bowie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Dim Février 21, 2010 21:06 
Je rejoins ce que dit Valguard... En plus, la fin ne ressemble à rien !


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: L'expérience interdite
MessagePosté: Dim Février 21, 2010 23:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Octobre 10, 2009 16:05
Messages: 26
J'ai voté "bof" parce que je sais que je l'ai vu mais je ne me souviens plus de l'histoire !!! Il ne m'a pas marquée :oops:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO