Paranormal FR Network
http://paranormal-fr.net/forum/

Covid un jour, covid toujours
http://paranormal-fr.net/forum/viewtopic.php?f=2&t=32884
Page 1 sur 1

Auteur:  pyj [ Ven Novembre 06, 2020 21:49 ]
Sujet du message:  Covid un jour, covid toujours

Bonsoir chers amis,

Je suis inquiet du calme de ce forum, le Covid nous a-t-il neutralisé comme toute la culture, nous en sommes :) ou certains d'entre nous seraient très malades ?

Peut-être un sujet spécifique à créer serait bien à propos ?

Faites un coucou à défaut de mieux ?

Ma fille assistante sociale est malade officiellement depuis hier, masques, lavages de main, distances barrières... mais voilà :cry:

Bonne soirée

Auteur:  directeur adjoint Skinner [ Ven Novembre 06, 2020 22:56 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Ce sont les aléas du forum depuis son existence. Il a connu des moments fastes comme des moments calmes mais il n'a jamais été mort alors souhaitons que cela continue.

Tous mes voeux de rétablissement à ta fille.

Auteur:  pyj [ Sam Novembre 07, 2020 20:12 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Merci de ta réponse Skinner ! ça fait du bien.

Auteur:  Magenta [ Dim Novembre 08, 2020 12:37 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Coucou :)

Je fais plutôt partie des membres silencieux...
Je visite le forum plus ou moins régulièrement, selon le temps que j'ai, et en ce moment, j'en ai clairement plus.
Je suis tout particulièrement le topic "Disparitions de masse dans les parc nationaux US".

Je connais une collègue qui a été malade, mais va mieux maintenant. Son plus gros symptôme a été une fatigue extrême inédite.
Encore aujourd'hui, par moment, elle a l'impression d'avoir le cerveau qui tourne au ralenti, et des petites absence.

Bon courage à ta fille !

Auteur:  pyj [ Dim Novembre 08, 2020 17:32 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Merci Magenta,

Ensuite chacun son Covid apparemment, ma fille a 26 ans et est en très bonne santé globalement, elle a une sorte de très forte grippe... mais bon elle ne s’apitoie pas sur son sort, son compagnon n'a rien, dingue !!!

Les premiers symptômes : des cloques au bouts des doigts ensuite fièvre et très grosse fatigue :shock:

Auteur:  lulul30 [ Lun Novembre 09, 2020 08:24 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Oui Pyj, comme tu dis : chacun son covid ! Une copine l'a eu aussi : aucune fièvre, juste un rhume mais pas de goût ni d'odorat !

Bon rétablissement à ta fille...

Auteur:  pyj [ Lun Novembre 09, 2020 19:08 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Oui... une étudiante qui travaille dans un magasin encore ouvert ou je me rends a eu cette version après une soirée étudiante, par contre ce symptôme n'est pas très cool... c'est neurologique donc çà revient ou pas et si ça revient, ça peut être après... les chocolats, les huîtres, le fois gras et touti quanti, bref encore un hold-up sur le plaisir. Ce virus est-il pervers ? (c'est là que le paranormal...)

Sinon ma fille va beaucoup mieux...

Auteur:  Altalucky [ Jeu Novembre 12, 2020 11:22 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Bonjour, bonjour.

Pour en revenir à la toute première question : moi, perso, en ce moment depuis le déconfinement de Mai, j'ai la tête un peu dans le guidon et c'est seulement maintenant qu'on arrive à commencer à résorber le retard de ces deux mois de confinements, dans nos différents projets ... Sauf que ce deuxième confinement nous remet plus ou moins dans la me***. :( Mais bon, on ne se plein pas trop non plus, car nous risquons moins que tous ces petits commerçants à l'heure actuelle. Je leur souhaite bon courage.

J'espère que ta fille ça va mieux, normalement elle devrait être sur la voie de sortie de la maladie non ? Enfin j'espère.

Sinon, en guise d'expérience, j'ai eu trois cas dans mon entourage :
1) Une amie, mère célibataire qui l'a chopé en Avril. Moyennement violant, grosse fatigue, plus de goûts, plus d'odorat, oppression à la poitrine, difficulté de respirer, maux de tête violant, douleurs pulmonaires, pendant un peu plus de 3 semaines (sa fille par contre, ne l'a jamais eu). Puis plus rien, à part quelques légères séquelles (elle s’essouffle plus vite qu'avant) mais son état s'améliore de jour en jour. Tests sanguins positif à l'époque ... Sauf qu'elle vient de refaire des tests et elle n'a plus aucunes traces d'anticorps. :|

2) La femme d'un ami, habitant Paris, vivant à 4 dans un 80m carré, sans terrasse avec un enfant Asperger et un autre hyperactif (les 2 mois de confinement furent du bonheur). Pour elle se fut très violant, elle a fini sous oxygénation (pas intubation, "seulement" oxygénation) à l’hôpital. Elle a quelques séquelles, mais son état s’améliore aussi. Idem, ses derniers tests sanguins révèlent qu'elle n'a plus d'anticorps. Par contre, et c’est là où je voulais en venir en parlant du 80m carré à 4, c'est que ni son mari, ni ses enfants ne l'ont eu. A son hospitalisation, ils ont tous fait des tests PCR qui ont tous été négatifs.

3) Moi même. Quasi totalité des symptômes du 16 au 31 Mars. Au début petite fièvre, petits maux de gorges, petites toux, nez qui coule légèrement, puis au bout de 5/6 jours, disparition de tout ça, mais apparitions d'une fatigue plus élevé que d'habitude (mais sans être importante non plus), légère oppression de la poitrine, difficultés respiratoires (mais uniquement quand je m’agitais, lors de la douche, du ménage etc etc), légères douleurs pulmonaires quand j'essayais de prendre de gros bols d'airs. Et puis tout est partie au bout de ces deux semaines. N'ayant jamais eu un sens du goûts et de l'odorat très développé, je ne peux pas trop dire si j'ai perdu l'un des ces sens, ou les deux.
Et depuis, j'ai quelques petites séquelles (je m'essouffle plus vite qu'avant). Donc jusque là, comme tout le monde, nous (mon toubib et moi) nous sommes dit "bon c’est le Covid" (habitant sur Nancy, au moins de Mars, il y avait une telle pénurie de test que seul les personnes hospitalisé étaient testés, ce qui n'était pas mon cas), sauf que, bin les résultats des tests sanguins que j'ai effectué lors du déconfinement ont été "peu probant" en Mai, "négatif" en Juillet (mais avec une légère trace d’anticorps quand même), voir il n'y avait plus de traces d’anticorps du tout en Août, malgré des traces de lésions aux poumons (rien de bien méchant, et que le temps va se charger de guérir) et cet essoufflement rapide que j'ai mentionné.
Donc mon toubib et le pneumologue, pensent que je l'ai eu, mais sans pouvoir le certifier officiellement à cause de mes résultats sanguins. Le doute sera toujours de mise sur le fait de savoir si c'est bien ça ou pas.

Enfin bref ... Tout ça pour revenir sur ce que vous disiez : cette maladie revêt plusieurs apparences apparemment et sa prolifération reste un mystère ... Enfin pour moi ... D'un côté nous avons une nouvelle grosse vague déferlante, qui sous entend un mode de transmission extrêmement rapide et facile et de l'autre, des personnes qui vivent à 4 dans 80m carré, qui n'ont pas pris de précaution spécifique lors de l'incubation de la maladie (vu qu'elle ne savait pas qu'elle était malade), et qui ne le se sont pas refilé entre eux (attention! je ne remets aucun chiffre en cause hein! :)), idem certaines personnes qui ont eu les symptômes n'ont pas de traces d'anticorps et d'autre sont au contraire asymptomatiques alors qu'ils sont contaminé. Certains ont encore des anticorps après plusieurs mois et d'autres n'ont déjà plus rien.

Alors je sais que je ne suis pas du tout un spécialistes de la médecine, mais à mon niveau cette maladie est quand même "étrange". :?:

Vivement qu'ils trouvent un traitement et qu'on pusse reprendre nos vies normales. :)

Auteur:  Père Fouras [ Jeu Novembre 12, 2020 11:52 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

La covid-19 est un virus et comme tout virus, il passe son temps à muter. Le virus de la grippe saisonnière, par exemple, mute chaque année et c'est pour cela qu'il est très difficile de mettre au point un vaccin efficace car on ne sait pas d'avance quelle souche sera virulente. Les laboratoires mettent donc sur le marché des vaccins à base de plusieurs souches différentes en espérant que parmi elles il y aura la bonne et bien souvent ils se trompent.
C'est pour cela que le Pr Raoult ne croit guère à l'efficacité du vaccin car pour lui on en est déjà à la quatrième mutation du virus et on risque donc de mettre sur le marché un vaccin qui ne correspond plus à la souche actuelle.

Auteur:  pyj [ Jeu Novembre 12, 2020 20:39 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Le compagnon de ma fille, on dit çà lorsqu'ils ne sont pas mariés, est négatif, là on parles de gens jeunes en bonnes santé, sportifs et actifs qui sont en proximité permanente...

Ce soir ma fille est très fatiguée donc on part vers un symptôme fatigué après la période de maladie et arrêt maladie plus long.

Ensuite, je tiens à dire que je suis très distant quant aux paroles des gourous diverses et variés... si bons et exceptionnels soient-ils.

Auteur:  Altalucky [ Ven Novembre 13, 2020 18:36 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Oui, moi aussi, je me méfie des "experts" plus experts que les experts. ;) :mrgreen:

J'espère que ça va aller mieux pour ta fille et pour vous. :)

Père Fouras a écrit:
La covid-19 est un virus et comme tout virus, il passe son temps à muter. Le virus de la grippe saisonnière, par exemple, mute chaque année et c'est pour cela qu'il est très difficile de mettre au point un vaccin efficace car on ne sait pas d'avance quelle souche sera virulente. Les laboratoires mettent donc sur le marché des vaccins à base de plusieurs souches différentes en espérant que parmi elles il y aura la bonne et bien souvent ils se trompent.
C'est pour cela que le Pr Raoult ne croit guère à l'efficacité du vaccin car pour lui on en est déjà à la quatrième mutation du virus et on risque donc de mettre sur le marché un vaccin qui ne correspond plus à la souche actuelle.

Oui pour la grippe et ses vaccins, ça je le savais. Et j'avais aussi entendu dire que la Covid avait déjà muté depuis l'année dernière.

Ma fois, on va bien voir comment tout ça va se finir ... Ou pas.

Auteur:  directeur adjoint Skinner [ Mar Novembre 17, 2020 13:39 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

aujourd'hui c'est l'anniversaire du coronavirus alors souhaitons lui un bon gâteau bourré de vaccins. :lol: :lol:

https://www.bfmtv.com/sante/17-novembre-8-decembre-ou-plus-tot-l-intracable-anniversaire-du-covid-19_AN-202011170185.html?fbclid=IwAR1aFt-DlplDXt3P9WcijX0M9XZKi4zU4mtWCrNyLeuDU0f5vJrokdV7VAY


Auteur:  Lamart [ Mar Novembre 17, 2020 15:05 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

54'947'319 personnes contaminées (et sans doute bien plus) et 1'326'350 morts dans le monde à ce jour, tu trouves ça drôle et mérite que cela se fête ?

Elle est où ta soi-disant compassion et morale chrétienne ?

Auteur:  leptitseb27 [ Mar Novembre 17, 2020 16:50 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Et oui cette saleté de maladie a changé beaucoup de choses.

En ce qui me concerne, je pense l'avoir eu en février 2020 sans grandes certitudes, mais j'avais les symptômes suivants (plutôt inhabituel):
- Essoufflement très rapide +Fatigue intense (comme lorsqu'on souffre d'anémie)
- Un léger rhume
- Une conjonctivite aux 2 yeux (je n'avais jamais eu de conjonctivite alors que j'ai 39ans)...

Cette maladie divise beaucoup de monde, et amène aussi beaucoup de questions:
- A quel point devons nous permettre la restriction des libertés? Je ne parle pas que du confinement ou des fermetures imposées, mais aussi des évolutions de lois… Le compromis bon sens / liberté est très compliqué.
Et surtout, si cela devient une maladie saisonnière, on pourra pas se permettre de continuer à vivre comme aujourd'hui.

- L'origine de la maladie n'est toujours pas déterminée. La piste du laboratoire de Wuhan (que je croyais être un fake au départ), ne sera j'espère pas écartée. Bien injustement qualifiée de thèse complotiste au début… Même s'il est vrai qu'un virus peut apparaitre spontanément dans la nature…

- Quid de l'efficacité du vaccin, si une partie des gens ne conservent pas les anticorps? Cela semble très compliqué…

- Pensez vous que la crise économique que nous subissons est uniquement du au coronavirus? Dans la grande entreprise ou je travaille on nous préparait déjà à une crise économique majeure en septembre / octobre 2019 pour 2020.

Je m'arrête la. J'ai déjà amené quelques points pour débattre. N'hésitez pas si vous en avez d'autres.

A tous, j'espère que vous allez bien. :wink:

Auteur:  directeur adjoint Skinner [ Mar Novembre 17, 2020 18:11 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Lamart a écrit:
54'947'319 personnes contaminées (et sans doute bien plus) et 1'326'350 morts dans le monde à ce jour, tu trouves ça drôle et mérite que cela se fête ?

Elle est où ta soi-disant compassion et morale chrétienne ?


Absolument pas c'était du second degré : un peu comme cet ingénieur du CNRS qui s'est glissé dans la peau du covid 19 pour réaliser une interview exclusive du virus dans le point.

https://www.lepoint.fr/sante/une-interview-exclusive-du-coronavirus-04-11-2020-2399458_40.php

De même je rappelle que si on fête les anniversaires de fin de guerre (jours toujours chômés en France ), on marque aussi le coup des "anniversaires" des débuts du conflit comme on l'a fait en 2014 pour le 100e anniversaire de la grande guerre.

Auteur:  Altalucky [ Mar Novembre 17, 2020 18:39 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

leptitseb27 a écrit:
Cette maladie divise beaucoup de monde, et amène aussi beaucoup de questions:
- A quel point devons nous permettre la restriction des libertés? Je ne parle pas que du confinement ou des fermetures imposées, mais aussi des évolutions de lois… Le compromis bon sens / liberté est très compliqué.

C'est sur que c'est un débat très délicat. Quand on entend certaines personnes qui classent déjà notre gouvernement comme "état totalitariste" juste avec les décisions prises, on se rend compte que le sujet est très épineux.

leptitseb27 a écrit:
Et surtout, si cela devient une maladie saisonnière, on pourra pas se permettre de continuer à vivre comme aujourd'hui.
- Quid de l'efficacité du vaccin, si une partie des gens ne conservent pas les anticorps? Cela semble très compliqué…

Je pense que, comme dit déjà plus haut, que le virus fera comme celui de la grippe, qu'il va muter régulièrement (ce qui est déjà le cas) et donc, les vaccins seront comme pour la grippe : ils miseront sur la probabilité de telle ou telle souche, en espérant tomber juste.
Et tous les ans nous aurons droit à notre petite piqure.

Auteur:  pyj [ Mar Novembre 17, 2020 21:38 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

La maman d'une de mes amis d'enfance dans une ville plus que rurale vient de décéder en réanimation...

Cette seconde vague est sortie des grandes villes.

"A quel point devons nous permettre la restriction des libertés?"

La question est plutôt comment éviter que ça s’inscrive dans la durée (le marbre) comme ce qui s'est fait pour le terrorisme...


"Et surtout, si cela devient une maladie saisonnière"

Alors les saisons changent :wink:

Mais surtout, pourquoi que celle-ci... à l'image du dérèglement climatique, ne voici pas le dérèglement sanitaire ?

La nature fabrique ce qu'il faut pour que l'humain, prédateur ultime ne soit plus ?...

Qu'en pensez-vous

Auteur:  Perika [ Lun Novembre 30, 2020 18:57 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

Bossant dans un service d'urgences, j'avoue que je n'ai pas trop le temps de passer ici régulièrement en ce moment !
Mais dans un sens, ça me fait plein de sujets à lire quand je me reconnecte !
Prenez soin de vous !

Auteur:  directeur adjoint Skinner [ Lun Novembre 30, 2020 21:48 ]
Sujet du message:  Re: Covid un jour, covid toujours

whoua :shock: :shock: .

Effectivement ce n'est déjà pas simple en temps normal alors avec le COVID j'ose pas imaginer. :cry: :cry:

On te tient les pouces. :wink:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/