Nous sommes le Mar Octobre 23, 2018 12:55


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Dim Décembre 09, 2007 23:03 
Citation:
Je pense que ce que voulait montrer Nemrod34, c'est que malgré le fait d'un recrutement draconien, ce qui est le cas pour le recrutement de pilotes français comme d'astronautes, il n'est pas impossible de faire des erreurs.
La psychologie humaine est tellement étrange...

En plein dans le mille !
Merci de l'avoir dit mieux que moi ! :mrgreen:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 08:11 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Avez-vous vu récemment dans une émission de RTL-TVI Belgique, l'histoire de cet ingénieur naviguant sur les avions-cargos d'une célèbre compagnie très connue.

Il a saboté habilement, à plusieurs reprises, un gros transport, qu'il empruntait comme passager pour rentrer chez lui. À bord se trouvaient le pilote, le copilote et l'ingénieur de vol officiel. Ce dernier à repéré les actes bizarres provoqués sur l'électronique.

Finalement, une bagarre terrible à éclaté entre le déséquilibré et l'équipage qui a été sérieusement blessé, au point qu'ils ont été écartés du personnel naviguant, suite aux blessures encourues.

Il s'est avéré que l'ingénieur de vol transporté en qualité de passager, était dans la gadoue avec son couple et risquait de perdre son épouse et ses enfants. Il voulait donc crasher l'avion pour que sa famille perçoive une grosse assurance vie contractée bien avant.

Il s'agissait pourtant d'un ancien naviguant de la NAVY américaine, des gens soi-disant équilibrés, qui volent sur des machines armées et dangereuses.

D'ailleurs, d'autres accidents, dans le civil, lors de transport de passager, se sont produits où le suicide du pilote est mis en cause, mais il est évident que la compagnie, va transformer le fait, en erreur humaine.

Attention, je ne dis pas que c'est le cas, dans le sujet qui nous occupe. Seuls et encore, les enquêteurs pourront déterminer les circonstances de l'accident. Il ne s'agit nullement de remettre en cause l'intégrité du pilote qui a perdu la vie dans ces faits tragiques.

Il faut cependant, admettre, que peut importe les critères de sélection d'un homme, concernant son équilibre psychique, son état mental, un esprit humain évolue selon les circonstances de sa vie et son environnement. Il peut subitement perdre son équilibre et commettre l'irréparable. Personne ne peut savoir exactement ce qui se passe dans la tête d'un être humain, à un moment précis, ces quelques secondes de basculement qui conduisent au désastre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 11:55 
Hors ligne

Inscription: Sam Décembre 08, 2007 21:37
Messages: 76
Citation:
ancien naviguant de la NAVY américaine


Pourrais tu préciser pourquoi est ce un navigant de la NAVY ? Retraité? Problème psychologique?

Sans vouloir faire le difficile ou l'anti américain, comparer des militaires américains et leur manière de les suivre psychologiquement aux militaires français, ce n'est pas juste. Le recrutement, l'entraînement et les principes ne sont pas les mêmes. A ma connaissance, depuis l'apparition des avions à réaction aucun pilote français n'a réalisé ou voulu faire un acte de suicide. On parle bien içi de l'aviation Française pas américaine. En ce qui concerne les autres corps d'armée, il est à noté que ça deviens de plus en plus comme les américains, on recrute de plus en plus des sans diplômé, venant de coins difficile


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 12:13 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Novembre 26, 2005 15:37
Messages: 2668
Nephi a écrit:
Citation:
ancien naviguant de la NAVY américaine


Pourrais tu préciser pourquoi est ce un navigant de la NAVY ? Retraité? Problème psychologique?

Sans vouloir faire le difficile ou l'anti américain, comparer des militaires américains et leur manière de les suivre psychologiquement aux militaires français, ce n'est pas juste. Le recrutement, l'entraînement et les principes ne sont pas les mêmes. A ma connaissance, depuis l'apparition des avions à réaction aucun pilote français n'a réalisé ou voulu faire un acte de suicide. On parle bien içi de l'aviation Française pas américaine. En ce qui concerne les autres corps d'armée, il est à noté que ça deviens de plus en plus comme les américains, on recrute de plus en plus des sans diplômé, venant de coins difficile


Tu pourrais nous expliquer quelles sont les différences dans le recrutement et le suivi psychologique des pilotes entre la France et les USA ?

_________________
Cogne ta tête sur une cruche. Si ça sonne creux, ne te dis pas de suite que la cruche est vide


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 12:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 12, 2004 14:20
Messages: 581
On s'eloigne du sujet ...

C'est pas de l'armée americaine dont il est question ici, c'est bel et bien d'un pilote français dans un avion français, tombé sur le territoire français.

_________________
Je n'ai pas dit que ça serait facile, j'ai dit que ça serait la vérité ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 13:10 
Parce qu'un américain et un français ce ne sont pas deux êtres humains ? Il y en a un qui a un meilleur cerveau que l'autre ?
C'est dingue quand même.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Lun Décembre 10, 2007 15:40 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
NEMROD34, à compris mon message.

Décidément, il existe des personnes qui ne peuvent ou ne veulent rien comprendre.

Peut-on raisonnablement croire que les pilotes de la NAVY américaine, cela dit en passant, je ne suis pas antiaméricain, car j'ai la mémoire longue comparé à certains, sont recrutés et instruits sur des critères différents peut-être, mais sûrement pas inférieurs en qualité.

Je voulais exprimer le fait, que personne ne peut se mettre dans la tête d'un autre, même pas un psychiatre, aussi talentueux soit-il.

Je sens ici du patriotisme exacerbé de l'un ou l'autre, c'est très bien, un avion de combat français, perdu en territoire français avec un pilote français, une tragédie, certes. Ces aéronefs seraient-ils tellement supérieurs, que jamais ils ne devraient tomber. Dommage que Dassault ne parvient pas à en vendre un seul.

Pour la petite histoire, j'ai assisté à un dogfight entre un F-16-Falcon américain, avec pilote américain et un Mirage français, avec pilote français, deux as, deux virages du F-16 et le Mirage au tapis, plus vite qu'il ne faut pour le dire. Heureusement, c'était de l'entraînement.

Donc, S.V.P. ne pas essayer de dénigrer les pilotes étrangers, il y a aussi les pilotes Américains sur F-18, qui évitent soigneusement et rapidement, une confrontation avec un MIG-29 Russe, oui les Russes ont une très sérieuse réputation au combat, eux et leurs avions, de quoi donner des chaleurs en guerre froide, jadis.

Je sais que l'on s'éloigne de l' ovni, mais restons sérieux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mar Décembre 11, 2007 13:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Update : la boîte noire a été retrouvée.

Citation:
La boîte noire du Rafale qui s'est écrasé jeudi en Corrèze a été retrouvée et est actuellement analysée, a-t-on appris mardi auprès du procureur de la République de Tulle Etienne Manteaux.

"La boîte noire a été retrouvée dès vendredi sur le site de l'accident, à une centaine de mètres du cratère. Sa paroi extérieure était en bon état mais les premières extractions, hier (lundi), ont été négatives. D'autres investigations doivent avoir lieu aujourd'hui" mardi, a-t-il indiqué.

Le pilote de l'appareil, le capitaine Emmanuel Moriuser, 34 ans, décédé dans le crash, doit être inhumé ce mardi, en début d'après-midi, sur la base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne), en présence du ministre de la Défense Hervé Morin, a précisé le procureur de la République de Tulle.

L'appareil, non armé, s'était abattu jeudi après-midi dans une zone inhabitée de la commune de Neuvic (Corrèze) après une chute en piqué de 4.000 mètres. Il s'agit du premier drame de l'histoire du Rafale.


http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-33556565@7-50,0.html

Qu'est ce que cela signifie "les premières extractions ont été négatives" ?

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mar Décembre 11, 2007 13:51 
Surement que les données extraites sont inexploitables pour cause de trop grand dégâts.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mar Décembre 11, 2007 15:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 12, 2004 14:20
Messages: 581
Citation:
Qu'est ce que cela signifie "les premières extractions ont été négatives" ?

Bonne question :!:

Au choix :
- l'EV est trop endommagé pour etre recuperable
- la recuperation est plus compliqué que prevu
- les données extraites n'expliques rien

A noter que la boite noire n'est pas le seul élément à enregistrer des infos en vol ...

_________________
Je n'ai pas dit que ça serait facile, j'ai dit que ça serait la vérité ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 12:08 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 10, 2005 17:00
Messages: 3411
Localisation: Down in Dragontown.
Amateurs d'analogies tirées par les cheveux écoutez celle-là.

Je suis originaire de Valcourt.
L'un de mes livres préféré reste "Le Petit Prince", que je viens de récupérer lue par Gérard Philippe.
J'ai passé les étés de mon enfance en colo dans le camping de Bassignac-le-Haut.

Quel rapport ? Le Rafale, justement.

La base d'attache n'est pas exactement Saint-Dizier mais Valcourt-Moëlains, la BA-113. J'ai d'ailleurs "apprécié" l'arrivée des Rafales, nettement plus bruyant que les anciens Mirages 2000. Cette base porte le nom "Saint-Exupéry". Bassignac-le-Haut est un petit village en ... Corrèze.

Etonnant, non ? :wink:

_________________
"Dieu est mort" - Nietzsche
"Nietzsche est mort" - Dieu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 13:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 11, 2005 01:37
Messages: 2643
Localisation: Somewhere in the 21st century...
Sinon, il semble que cet accident soit le premier survenu sur un rafale. Autrement dit, avant, pas une seule panne, rien.
Quelque part, on pourrait presque trouver ça louche et affirmer gratuitement que de la technologie alien a permis une fiabilité hors du commun... :mrgreen:

Plus sérieusement, j'ai entendu un des enquêteurs qui disait que la capsule de vie (le morceau de cockpit contenant le pilote, en somme), avec la vitesse d'impact, pouvait se trouver à... 10 m de profondeur dans le sol, voire plus. Est-ce que quelqu'un sait si finalement c'était le cas ?

Au passage, ça me rappelle le vol 93, qui le 11 septembre s'était crashé sur un sol meuble qui l'avait quasiment "avalé" (ce qui avait nourri la suspicion parmi les tenants de la théorie du complot).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 19:58 
Hors ligne

Inscription: Mer Décembre 12, 2007 19:49
Messages: 2
Petite précision :

"Après le Crash du Rafale, une Zone est interdite en Corrèze ! L’information est dévoilée ce matin par La Montagne-Brive... "Un périmètre sanctuarisé de 19 hectares a été installé autour de la zone où s’est écrasé, jeudi dernier, à Neuvic (Corrèze) l’avion de chasse Rafale, en raison de mollécules de carbone et de kérosène qui se seraient dispersés sur la zone du crash. La violence de l’explosion ajoutée à la nature des composants de l’appareil obligent les autorités à sécuriser de manière imperméable la zone de l’accident, un secteur boisé et peu habité de la haute-Corrèze. Cette zone va être « grillagée » et « interdite à la circulation »."

Information curieuse. Maintenant, encore faut-il savoir si les raisons exposées pour cette "quarantaine" sont les vraies raisons...

Quant à la raison du crash, je pense qu'effectivement le commun des mortels ne la connaitra jamais, mais on peut aussi faire le rapprochement entre ce crash et la visite en ce moment d'une personne assez controversée... mais très riche... Qui avait marqué son interet pour acheter une quinzaine de ces appareils.

Chose qui peut déplaire à certains de nos concurrents internationnaux sur le marché des fournitures militaires. C'est un monde sans pitié... Et le marché lybien qui s'ouvre, avec une armée extremement vétuste qui ne demande qu'à se moderniser est pratiquement un nouvel eldorado.

Mais ceci n'est qu'une spéculation supplémentaire

Ah oui est autre précision. Le cockpit avait creusé un cratère au moment de l'impact et se trouvait à 15m de profondeur ( oui bien quinze m de profondeur !)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 20:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 11, 2005 01:37
Messages: 2643
Localisation: Somewhere in the 21st century...
Citation:
Information curieuse. Maintenant, encore faut-il savoir si les raisons exposées pour cette "quarantaine" sont les vraies raisons...
Les plans du rafale n'étant pas publics, je pense que les militaires n'ont pas très envie que tout le monde aille fouiller sur place...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 20:36 
Citation:
Information curieuse. Maintenant, encore faut-il savoir si les raisons exposées pour cette "quarantaine" sont les vraies raisons...

C'est quand je lis ça que finalement je me dis que faire son service militaire ce n’était pas si mal ... :mrgreen:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Mer Décembre 12, 2007 21:55 
Hors ligne

Inscription: Mer Décembre 12, 2007 19:49
Messages: 2
oui certes ils veulent peut être protéger, mais une zone de 19 hectare sanctuarisée et clôturée ça me semble énorme... Surtout qu'il ne reste pas grand chose de l'avion après la chute


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Jeu Décembre 13, 2007 01:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Pour compléter Chevalierdelombre et Nemrod34, la zone de 19 hectares s'explique par l'exigence de confidentialité mais également par les matériaux à risque du rafale pour les personnes exposées :

Citation:
Un périmètre de sécurité de 19 hectares et beaucoup de questions. Le sous-préfet d’Ussel, Benoît Delage, a annoncé mercredi que la zone autour du lieu du crash du Rafale à Neuvic (Corrèze) jeudi dernier sera interdite à la population par arrêté municipal et grillagée.

L’objectif est de retrouver les débris d’un avion pas comme les autres. «Le Rafale n’est pas un appareil en acier mais est constitué essentiellement de matériaux composites comme la fibre de carbone», explique le sous-préfet à 20minutes.fr. «Il nous faut donc récupérer les particules de fibres, disséminées sur la zone jusqu’à 600 mètres du lieu du choc et les éliminer de façon industrielle. Les fibres peuvent piquer au contact de la peau», précise-t-il.

Des éléments d’autant plus urgent à faire disparaître qu’ils pourraient intéresser les concurrents de Dassault, précise-t-on du côté de l’avionneur. La fibre, très présente sur les ailes et la dérive de l’avion, permet en effet à l’avion d’être plus discret face aux radars ennemis. Ces pièces pourraient enfin être utiles pour déterminer les causes du crash sur lequel enquêtent le Parquet de Tulle ainsi que le Bureau enquête accident (BEA) de la Défense.

Des micromolécules de carbone en suspension

Question sécurité, le sous-préfet se veut rassurant : le Rafale ne contenait ni armes, ni plomb, ni mercure ; le magnésium aurait été brûlé lors de l’impact avec le sol. «Reste un petit souci, reconnaît Benoît Delage. Des micromolécules de carbone été projetées en l’air après l’accident et sont restées en suspension quelques heures. Elles ont été inhalées par les secouristes sur place». Ces particules seraient sans effet clinique, assure le sous-préfet. Le procureur de Tulle a toutefois été saisi et la centaine de personnes présentes sur le lieu du crash jusqu’au lendemain midi, sous-préfet compris, seront suivies médicalement. Quant au ministre de la Défense, Hervé Morin, présent à Neuvic vendredi, le sous-préfet avoue qu’une «préoccupation» existe.

Préoccupation aussi pour des gendarmes

Cités dans le quotidien «La Montagne», les gendarmes dénoncent un «manque de transparence». Selon l’un d’entre eux, des symptômes comme «la gorge qui gratte, les yeux qui piquent, des conjonctivites» se seraient déjà fait sentir parmi ceux qui se sont approchés de la zone d’impact. «Les particules fines composées de carbone développent un large spectre de risques sanitaires : augmentation de l’asthme, problèmes oculaires, maux de têtes, baisse de la fertilité, problèmes de peau, bronchiolites, fatigues…», explique à 20minutes.fr le docteur Jean-Michel Calut, porte-parole de la coordination nationale médicale santé-environnement. «Mais ceci en cas d’exposition régulière et prolongée», tempère-t-il.

Un matériau «pas cancérigène»

Chez Dassault, on précise que la fibre de carbone «n’est pas reconnue comme cancérigène». Ce qui n’empêche pas que la procédure à suivre pour intervenir sur des «éléments composites endommagés du Rafale» est très stricte pour «se protéger de la poussière» et des «vapeurs toxiques émanant des résines». Une procédure que n’ont pas suivie les autorités.

«Les gendarmes ont respecté les procédures à suivre en cas de chute d’un aéronef», raconte Benoît Delage. «Mais celles-ci s’appliquent mal au cas du Rafale qui n’est pas métallique», regrette-t-il. Mais se défend : «que voulez-vous? J’aurais dû demander aux secours de ne pas intervenir sous prétexte que je n’ai pas ma fiche de procédure adéquate?».

Alexandre Sulzer


http://www.20minutes.fr/article/200674/France-Apres-l-accident-du-Rafale-l-inquietude-sanitaire.php

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Jeu Décembre 13, 2007 11:43 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Cela rejoint, ce que j'ai exprimé sur les composites de fibres de carbone, extrêmement dangereux, en respirer les particules, c'est comme inhaler du verre pilé. Cette fibre est une saleté en cas d'accident en aviation, et la tendance en fait un usage abondant.

Aux dernières nouvelles, une personne ayant assisté au crash d'assez près, ressent des picotements aux yeux et à la gorge, à mon avis, elle ferait bien de passer des radios ou un scanner des poumons.

D'ailleurs, je pense aussi que l'A-380 en fait grande utilisation.

Même d'autres avions, ont les bords d'attaque en carbone souple pour pouvoir modifier le profil en vol.

Vous allez voir que dans les années à venir les accidents d'aéronefs, vont être encore plus dévastateurs qu'auparavant avec le métal.

Oui, le carbone, pour la légéreté, donc la consommation, c'est trés bien, mais en cas d'accident, catastrophe totale pour les passagers.

Danger grave pour les secouristes et la nature environnante.

Des métaux révolutionnaires existent, trois fois plus léger que l'aluminium et trois plus solides que l'acier, mais c'est trop cher pour fabriquer un avion, même militaire, donc on choisit le facile et dommage pour les êtres humains et l'environnement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Jeu Décembre 13, 2007 14:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 11, 2005 01:37
Messages: 2643
Localisation: Somewhere in the 21st century...
Citation:
Des métaux révolutionnaires existent, trois fois plus léger que l'aluminium et trois plus solides que l'acier, mais c'est trop cher pour fabriquer un avion, même militaire, donc on choisit le facile et dommage pour les êtres humains et l'environnement.
On pourrait te répondre de façon pragmatique : tu préfères que ton billet d'avion soit multiplié par 10 ou bien ne rien changer à la situation actuelle ?

Il ne faut pas oublier non plus que si le crash est assez violent pour pulvériser une grande partie du carbone de l'avion, on peut raisonnablement penser que les passagers ont d'autres soucis que leurs poumons...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Jeu Décembre 13, 2007 16:28 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Tu verras cela lors d'un crash avec un carbone et des passagers, ça ne va pas être triste. Non seulement, ça va tuer les passagers, mais également les sauveteurs. Et même les personnes qui habitent près des lieux. On en reparlera ou peut-être pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Ven Décembre 14, 2007 19:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Bien qu'il s'agisse d'un entrefilet, la piste humaine serait pour le moment privilégiée :

Citation:
Accident du Rafale, première piste

13/12/2007-18h58 - Rubrique coordonnée par Irène Inchauspé - © Le Point.fr
Pendant qu'Hervé Morin, ministre de la Défense, et Charles Edelstenne, président de Dassault Aviation, faisaient le point sur le contrat libyen du Rafale, une autre réunion, bien plus discrète, réunissait une dizaine d'experts de l'armée de l'air et de la Délégation générale de l'aviation, à quelques mètres de là, pour plancher sur l'accident aérien du jeudi 6 décembre ( voir notre article ). Cette deuxième réunion ne gênera pas l'autre, puisque la piste du "facteur humain" est privilégiée, dédouanant donc l'avion. À ce jour, personne n'a encore réussi à lire les boîtes noires de l'appareil.


http://www.lepoint.fr/content/confidentiels/article.html?id=214677

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 11:15 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Qu'est-ce que je disais, face aux arguments économiques, d'une importance colossale, le facteur humain ressurgit toujours, comme par enchantement.

Que l'on m'explique, pourquoi un pilote expérimenté sur Rafale, a piqué 4.000 m et ne s'est pas éjecté, même si ça fait mal. Mais sûrement moins que de percuter la planète.

Un avion qui doit être vendu aux Lybiens, pays classé terroriste par les USA. Mais qui voudrait casser le commerce ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 13:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Voici la version qui risque d'être retenue : thèse de la désorientation spatiale.

Citation:
Exclusif: la "désorientation spatiale" en cause dans le crash du Rafale

Selon nos informations, les enquêteurs sont de plus en plus convaincus que le crash d'un Rafale, jeudi 6 décembre en Corrèze, a été provoqué par un phénomène de "désorientation spatiale" du pilote.

"A la sortie d'une phase de combat, il croyait évoluer dans le plan horizontal alors qu'il était à la verticale", indique une source proche du dossier. L'accident a eu lieu de nuit et par mauvais temps. Les premières analyses du vol, au travers de la boite noire, montrerait que "le pilote n'a jamais cessé de manoeuvrer", ce qu'il signifirait qu'il n'y a eu ni panne de l'avion, ni perte de connaissance du pilote .

La "désorientation spatiale" peut se produire notamment après une phase de combat air-air, lorsque le pilote manoeuvre son avion en vertical et en horizontal. Il perd la notion de haut et de bas, d'avant et d'arrière, surtout lorsqu'il vole de nuit dans la pluie et à 900 km/h. En principe, le pilote navigue aux instruments, mais dans le cas présent, il a suffi de quelques secondes d'inattention, quinze au maximum, pour que l'avion vienne percuter la planète. Le Rafale évoluait à 4000 mètres d'altitude.

"Depuis le début, nous privilégions le facteur humain" indique-t-on dans l'armée de l'air. Au delà de l'hypothèse de la désorientation, la plus probable, reste la possibilité d'un évanouissement même bref sous l'effet d'un G-Loc (perte de conscience sous l'effet de la gravité).

[En 1998, l'armée suisse a perdu un F-18 dans des circonstances comparables. Lire le compte rendu officiel mettant en cause la désorientation spatiale.]


http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2007/12/exclusif-la-dso.html

Cela reste crédible pour un pilote plus qu'expérimenté ?

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 13:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 12, 2004 14:20
Messages: 581
Citation:
Cela reste crédible pour un pilote plus qu'expérimenté ?

Absolument.

Même l'evanouissement pur et simple est possible, ça serait pas la première fois du reste.

_________________
Je n'ai pas dit que ça serait facile, j'ai dit que ça serait la vérité ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 14:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Ok.

Autre précision : la boite noire est en cours d'analyses. Elle serait lisible finalement.

Enfin dernière chose, pour ceux qui veulent il y a ce blog pour rendre hommage au pilote décédé :

http://www.ec17provence.org/blog/

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 14:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 12, 2004 14:20
Messages: 581
Citation:
Enfin dernière chose, pour ceux qui veulent il y a ce blog pour rendre hommage au pilote décédé

Merci.

_________________
Je n'ai pas dit que ça serait facile, j'ai dit que ça serait la vérité ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 15:33 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
La désorientation spatiale, ridicule et tellement facile.

En pilotage sans visibilité, de nuit, par mauvais temps, quelle bonne idée pour un tel exercice de combat factice. Une blague pour un pilote expérimenté.

Ridicule, dès le désengagement volontaire où terminé, dans l'obscurité totale, le pilote vérifie ses instruments, indicateur d'assiette, le variomètre, l'inclinomètre, il va réduire les gaz et reprendre une assiette correcte en trois secondes sur l'horizon artificiel. Il va se remettre d'aplomb, pousser la gamelle et reprendre une altitude stable par rapport au terrain.

Il s'agissait bien d'un pilote expérimenté, où allons-nous là.

Je n'aime pas du tout l'aspect que prend cette affaire, qui sent de plus en plus mauvais.

Ce que je déteste, c'est que l'on essaye de faire passer pour un plouc, un pilote de combat français chevronné, ça pue la magouille.

Il totalisait 1700 heures de vol dont 1300 sur avion de combat, si ça c'est un " bleu ", c'est à ne plus rien comprendre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 16:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 05, 2007 12:00
Messages: 463
Dragon (ou autres),

Est-ce que l'hypothèse du G-Loc peut être écartée eut égard au fait que le pilote était expérimenté ?

Vous l'aurez compris, les questions techniques liées à ce sujet m'échappent. Je me demande donc si la probabilité pour un pilote expérimenté de subir un G-Loc est la même que pour un "bleu".

Quels facteurs favorisent un G-Loc ?
Avec le temps (les heures de vol), peut on devenir moins susceptible d'en subir ?

_________________
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les cœurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale
MessagePosté: Sam Décembre 15, 2007 16:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 12, 2004 14:20
Messages: 581
Citation:
Je n'aime pas du tout l'aspect que prend cette affaire, qui sent de plus en plus mauvais.

Ce que je déteste, c'est que l'on essaye de faire passer pour un plouc, un pilote de combat français chevronné, ça pue la magouille.

Quand on mets les deux partie de ton message en //, on a l'impression que ça dit tout et son contraire ...
La polémique c'est toi qui la fait, jusqu'à maintenant personne n'as parlé de magouille ou de faire passer qui que ce soit pour un "plouc", à part toi.

Sinon, pour le g-loc, j'ai trouvé ceci. Mais c'est malheureusement en anglais.

_________________
Je n'ai pas dit que ça serait facile, j'ai dit que ça serait la vérité ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Crash curieux d'un rafale - très curieux même !
MessagePosté: Dim Décembre 16, 2007 01:09 
ce jour là, précisément, en fin d'après-midi je me promenais dans les bois avec mes chiens, quand un avion de chasse ( je n'en ai entendu qu'un ) passa plus que très bas, avec un bruit bizarre jamais entendu, genre fin du monde, brrrr affreux. Je me suis dit qu'il va se crasher que ça ne m'étonnerait pas ! Enfin, je ne suis pas seul à avoir entendu le bruit que faisait cet avion ! Alors, que personne ne témoigne de ça dans les journaux est louche, vraiment louche.
Les chiens étaient terrorisés, et moi pétrifié d'effroi.
Je suis habitué aux avions de chasse qui survolent la région, zone où ils ont le droit de voler à basse altitude à ce qu'il paraît. Je me suis dit d'ailleurs, qu'il y en a + que marre de ces tas de ferrailles sur nos têtes et qu'il est temps que ça cesse. Quand j'ai entendu les infos, j'ai compris que c'était cet avion là qui s'est crashé car c'était dans la même tranche d'heure, et dans un département qui n'est pas très loin, à cette vitesse.
C'est très très moche pour le pilote, mais heureusement qu'il n'est pas tombé sur des habitations. Quoi dire d'autre - marre !!! A bas la guerre et ces engins de m qui nous font ch !


Haut
  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO