Nous sommes le Lun Octobre 15, 2018 11:56


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Juillet 20, 2018 17:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 26, 2007 15:37
Messages: 13
Localisation: Bruxelles
Il est intéressant de constater que certains aspects de ces récits de disparition font étrangement écho aux pouvoirs que le folklore slave attribue au Leshii, habitant - ou plutôt maitre- mythique des forets.

On le dit capable d'égarer les promeneurs même sur des sentiers fréquentés, de leur cacher le chemin du retour, de les faire tourner en rond autour d'un arbre ou un rocher, de les rendre invisible aux yeux des autres humains qui peuvent les entendre mais plus les voir. Il serait également capable de changer d'apparence, et de se présenter aux randonneurs sous les airs d'un compagnon de route, pour mieux les égarer.

On dit aussi qu'il peut sortir de la forêt pour kidnapper des humains se trouvant ou habitant à proximité.

Suivant qu'on se situe d'un point de vue chrétien ou païen, le Leshii est soit un esprit démoniaque, soit une force de la nature qui peut être aussi bien maléfique que bénéfique: ainsi il peut aussi indiquer les endroits où se trouvent les champignons, les baies...

D'autres n'hésitent à effectuer un rapprochement avec le Bigfoot américain.

Enfin dans plusieurs endroits de la Russie et d'autres pays slaves il existe des "forêts de Leshii" où l'on déconseille de se rendre, au risque de ne jamais revenir.

Page Wikipdia en Russe : https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%9B%D0%B5%D1%88%D0%B8%D0%B9


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 23, 2018 14:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
Intéressant. Sans oublier que beaucoup de ces disparitions ont été signalées en des endroits associés aux "mauvais esprits" dans le folklore Amérindien. (Mais de là à parler de fantômes, c'est un pas que je ne franchirai pas).

Certaines rivières souterraines peuvent modifier le champ magnétique terrestre. Certaines personnes le ressentent (nausée et maux de têtes, troubles de l'orientation), d'autres non.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 23, 2018 15:35 
Hors ligne

Inscription: Dim Septembre 08, 2013 10:59
Messages: 80
Maia87 a écrit:
Certaines rivières souterraines peuvent modifier le champ magnétique terrestre. Certaines personnes le ressentent (nausée et maux de têtes, troubles de l'orientation), d'autres non.


Comment cela ? Tu as des articles qui en parlent dont tu pourrais nous mettre les liens stp ? Merci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 23, 2018 18:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
Citation:
Comment cela ? Tu as des articles qui en parlent dont tu pourrais nous mettre les liens stp ? Merci.
Ce sont des phénomènes bien connus en radiesthésie (géobiologie).
Par ex, le frottement des eaux avec les métaux souterrains peut créer un courant magnétique nocif.

Liens :
http://www.etudesetvie.be/58-la-geobiologie.html
http://www.sourcesetvie.fr/geobiologie-influences-de-lenvironnement-vivant/
- Géobiologie et ondes telluriques chez Servranx (2017)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 23, 2018 19:20 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12890
Localisation: Genève
Ouais, sauf que géobiologie est une pseudo-science...

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 23, 2018 19:48 
Hors ligne

Inscription: Dim Septembre 08, 2013 10:59
Messages: 80
Maia, je te remercie de tes liens mais je pensais à des publications plus sérieuses. J'ai parcouru les deux sites et j'y vois pas mal de choses erronées. Par exemple, sans être calée en physique, prétendre qu'il y a plus de nucléons dans une molécule d'eau que dans du métal est complètement méconnaître les bases de la physique. De quel métal parle-t-on ? Si je ne dis pas de bêtise, il n'y a que le beryllium et le lithium qui auraient moins de nucléons (en regardant vite fait le tableau périodique).

Pareil pour le principe du "coup de foudre" du fait du champ magnétique quand il y a deux courants d'eau souterrain qui se croisent, ça veut dire quoi ? Et devoir utiliser une boule de cristal pour avoir une vision tridimensionnelle ?

J'y vois beaucoup de principes, d'extraits d'articles, de bibliographies, mais rien de concret, un peu de vrai mélangé à beaucoup d'approximations.

Maia, honnêtement, je suis très penchée nature et je m'intéresse beaucoup à tout ce qui permet de vivre une vie plus naturelle, mais j'essaie toujours de garder une démarche rationnelle sur le sujet. Et là, la géobiologie, telle qu'elle est présentée dans les deux sites que tu consultes, me paraît être plutôt farfelue, quand on veut avoir une vraie démarche scientifique, rationnelle et documentée. Mais je conçois tout à fait que tu choisisses d'y adhérer si c'est ainsi qu'il te semble le mieux pour toi.

C'est un peu comme le feng shui, on adhère ou pas, je pars du principe qu'une maison bien agencée est toujours plus agréable à vivre, alors pourquoi pas via le feng shui :wink: , mais je n'y mettrais pas de science derrière.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juillet 24, 2018 06:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
Lamart a écrit:
Ouais, sauf que géobiologie est une pseudo-science...
Comme la cryptozoologie, les ovnis, la sorcellerie, les fantômes, les apparitions mariales, l'énergie libre… Et pourtant, nous sommes tous ici - sur ce forum de paranormal - pour en discuter.
Khaleesi a écrit:
Maia, honnêtement, je suis très penchée nature et je m'intéresse beaucoup à tout ce qui permet de vivre une vie plus naturelle, mais j'essaie toujours de garder une démarche rationnelle sur le sujet. Et là, la géobiologie, telle qu'elle est présentée dans les deux sites que tu consultes, me paraît être plutôt farfelue, quand on veut avoir une vraie démarche scientifique, rationnelle et documentée. Mais je conçois tout à fait que tu choisisses d'y adhérer si c'est ainsi qu'il te semble le mieux pour toi.

Je n'adhère pas forcément non plus à ces délires "cosmo-telluriques", sans fondement scientifique réel. Mais l'existence d'une énergie naturelle nocive est une théorie comme une autre qui pourrait expliquer certaines choses...Et innocenter ce pauvre Bigfoot ! ;)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mar Juillet 24, 2018 10:15 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14508
A condition de fournir des preuves. :wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Jeu Juillet 26, 2018 15:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Octobre 24, 2017 23:50
Messages: 68
Moi personnellement je tire une conclusion de toutes ces histoires, si on veux se balader là-bas, y aller en grand groupe 6 personnes au moins et toujours rester grouper.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Juillet 28, 2018 08:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
4 août 2002. Todd Sees, un père de famille de 39 ans, chasseur et habitué au grand air, décide d'aller repérer le passage de cerfs sur Montour Ridge, une chaîne de montagnes dans le comté de Northumberland (État de Pennsylvanie). Il quitte la maison à 5h du matin sur un Quad, disant à sa femme qu'il sera de retour à midi.

Quand il ne revient pas à l'heure prévue, son épouse s'inquiète et appelle la police. Dès 14h, une équipe se met en place. On trouve le Quad de Todd abandonné, mais aucune trace de ce dernier. Plus de 200 bénévoles et secouristes continuent de fouiller la zone dans un rayon de 9km avec des chiens.

Le lendemain matin, à 8h, quelqu'un aperçoit un bout de tissu blanc à seulement 150 mètres de la résidence de la famille Sees. Les pompiers se frayent difficilement un chemin à travers un épais mur de branchages. Là, ils trouvent le cadavre de Todd Sees, habillé seulement d'un caleçon, émacié, une expression d'horreur figée sur le visage. L'une de ses bottes se trouve en haut d'un arbre. Aucun membre de la famille n'est appelé pour l'identifier le corps. Le FBI est aperçu sur place, posant des questions aux curieux.
Dans les heures qui suivent, le coroner du comté de Northumberland, James Kelly, procède finalement à une autopsie, mais ses résultats ne sont pas concluants. En l'absence de blessures externes ou internes significatives, la cause du décès est un mystère. Il rend la dépouille à la famille dans un coffre scellé et suggère fortement « de ne pas l'ouvrir ». Un rapport soumis des mois plus tard suggérera que la « toxicité de la cocaïne » est « probablement » la cause du décès de la victime...

Image


Dernière édition par Maia87 le Sam Juillet 28, 2018 18:57, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Juillet 28, 2018 11:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juillet 21, 2005 16:22
Messages: 1312
Cocaïne? Je ne connais pas la cocaïne mais cela ressemble plutôt à l'ergot de seigle ce genre de fin. Je vois un parallèle avec Pont-Saint-Esprit.

Donc pourquoi le LSD?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Juillet 28, 2018 19:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
alekine a écrit:
Cocaïne? Je ne connais pas la cocaïne mais cela ressemble plutôt à l'ergot de seigle ce genre de fin. Je vois un parallèle avec Pont-Saint-Esprit.
Donc pourquoi le LSD?
C'est l'un des cas les plus étranges. Des témoins parlent d'un OVNI ayant survolé la zone quelques temps avant la disparition. D'autres ont rapporté la présence d'un serpent à sonnette près du corps, ce qui pourrait expliquer l'empoisonnement (bien que l'expertise médico-légale n'en parle pas). Certains évoquent aussi des piqûres de guêpes.

Quoi qu'il en soit, le rapport du coroner (tardif) parle bien de la « toxicité de la cocaïne ». Circulez y'a rien à voir.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Juillet 29, 2018 09:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
Octobre 1989. Des membres de la famille Madsen et quelques amis, éleveurs de bétail, se trouvent dans le canyon de la rivière Little Deschutes, près du mont Thielsen. Les Madsen vivent à Veneta, en Oregon, et font le voyage chaque année pour garder les troupeaux avant le début de l'hiver. C'est un événement familial que tout le monde attend avec impatience.

Vers 14h00, Nathan, âgé de 9 ans, se plaint du froid et veut retourner au camp sur son poney. Son père, Jerry Madsen, accepte de le laisser repartir à condition qu'il ne s'éloigne pas du chemin de terre.

Dans la soirée, Jerry Madsen rentre au camp et découvre que son fils est absent. Le groupe se dirige vers le canyon et cherchent Nathan toute la nuit. Mais les températures chutent et la neige se met bientôt à tomber. Les Madsen finissent par appeler du secours. Des réservistes de l'US Air Force, des pompiers, des membres de la patrouille civile, des gardes nationaux, des volontaires accompagnés de chiens vont quadriller la zone pendant dix jours; sans succès.

Un mois plus tard, Jerry Madsen trouve le poney de son fils. L'animal est hagard, a perdu du poids, et n'a plus de selle et de harnais. Un hélicoptère survole aussitôt les environs pendant 4 heures mais ne trouve aucune trace du petit garçon.

En été 1990, la police de l'État de l'Oregon déclare finalement que des restes humains ont été trouvés à 4 km du lieu de la disparition de Nathan Madsen. Les os et les dents appartiennent bien au garçon disparu 8 mois plus tôt. La thèse du crime n'a pas été retenue par les enquêteurs. À ce jour, sa mort reste un mystère...

Image
Le camp de la famille Madsen à l'automne 89.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Juillet 30, 2018 12:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
Retour sur le plus célèbre cas de disparition inexpliquée et inquiétante : Dennis Martin.

Image

14 juin 1969. Le petit Dennis Martin, agé de 6 ans, se trouve avec sa famille sur le sentier des Appalaches, dans le parc national des Great Smoky Mountains qui traverse le Tennessee et la Caroline du nord.

Par un étrange hasard, les Martin rencontrent une autre famille du nom de Martin, de l'Alabama. Les adultes acceptent de laisser les enfants jouer toute l'après-midi dans une zone herbeuse de Spence Field, une montagne d'une altitude de 1500 m. Vers 16h30, les trois garçons du groupe échappent à la vigilance de leurs parents pour jouer à un jeu de « cache-cache ». Dennis, le plus jeune, qui porte un T-shirt rouge, s'éloigne dans les buissons...avant de disparaître en quelques minutes.

Voyant les garçons revenir sauf Dennis, le père et le grand-père de ce dernier, William et Clyde Martin, commencent à s'inquiéter. William parcourt quelques kilomètres dans toutes les directions en criant le nom de son fils avant de revenir. Clyde va alors descendre jusqu'à une station de Rangers à Cades Cove, à 12 km de là.

Image
Zone approximative où la victime a été vue pour la dernière fois.

La disparition est prise au sérieux. Mais dès 20h30, un violent orage éclate dans la montagne, avec pluie et brouillard, ralentissant les recherches.

Dans les jours qui suivent, des gardes-forestiers, des secouristes avec des chiens, des pompiers et des policiers, des étudiants, des scouts et des chasseurs vont ratisser les lieux sur des kilomètres. Un contingent de 60 membres des bérets verts (Forces Spéciales) débarque sur les lieux avec des hélicoptères, sans que personne ne les ait contacté. Les soldats mèneront leurs recherches de leur propre côté, sans se mêler au groupe principal.

Image

Image

- Deux randonneurs affirmeront avoir entendu des « cris perçants » à plus de 10 km de la zone de recherche ; et aperçu une « forme sombre », « grosse comme un ours » se « déplacer furtivement dans les bois » en portant « quelque chose sur son épaule ». Le FBI ignora ce témoignage précieux.

- Une empreinte de petite chaussure sera retrouvée dans le Tennessee. De nouveau, personne n'enquêtera de ce côté de manière sérieuse.

- James H. Rike, un agent du FBI, se suicidera pour « un motif inconnu » après avoir enquêté sur la disparition de Dennis Martin.

Des milliers de personnes vont chercher désespérément des signes du petit garçon au T-shirt rouge de juin à septembre 1969. Il ne sera jamais retrouvé.

Image
William Martin a continué à chercher son fils jusque dans les années 2010.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Mer Août 01, 2018 14:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2011 12:15
Messages: 4171
N’empêche je trouve qu'il y a très peu de points communs entre toutes ces disparitions :?

_________________
Envoyé de mon Commodore 64


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Ven Septembre 14, 2018 08:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8605
Localisation: Essonne
Grâce à Maia87, je viens donc de découvrir l'auteur Lionel Camy et ses podcasts sur des disparitions. C'est carrément super addictif. Il a un ton de voix assez étrange, mais j'adoooore ! Tellement de cas mystérieux de disparitions. Pas forcément liées au paranormal. Souvent des rencontres malheureuses... Mais c'est très intéressant je trouve.

Sinon, une chaine Internet sur laquelle on retrouve certaines de ses conférences => https://www.nurea.tv/?s=lionel+camy

Là, j'écoute un podcast de ce monsieur sur le Mokélé M'Bembé ou il interview un monsieur qui a fait plusieurs expéditions scientifiques sur le Mokélé.

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Septembre 16, 2018 07:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 19, 2009 20:25
Messages: 265
Localisation: Ici et ailleurs...
Merci à Maia pour ces nouveaux témoignages.

L'an dernier j'avais lu avec un grand intérêt tous ces cas que tu rapportes, et j'éprouve toujours ce frisson si particulier à lire ces témoignages de disparitions inexpliquées.

Comme je l'avais écrit dans un post l'an passé, je trouve assez dérangeant et effrayant de constater toutes ces disparitions, certaines étant bien énigmatiques que d'autres.

Pour moi, le cas de Brandon Swanson reste l'un des cas les plus étranges, mais l'histoire relatant la disparition de ce jeune homme dont le squelette a été retrouvé dans un conduit de cheminée, en position fœtale est très troublante.

D'aucun y verraient un lien (aussi maigre soit-il) avec Tooms, célèbre "monstre" de X-Files qui parvenait à s'introduire dans la moindre petite interstice.

Bref, toujours "troublé" à lire ces cas de disparitions...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Lun Septembre 17, 2018 20:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 29, 2007 22:04
Messages: 511
Localisation: Mtl, Québec
C’est d’une tristesse infinie, mais pour les gosses qui s’égarent en forêt et qui ne sont jamais revus par la suite… je veux dire, c’est une forêt dense, ce sont des enfants.

Les mêmes enfants se perdent dans des centres commerciaux (je sais bien qu’ils sont retrouvés rapidement, c’est une image) alors imaginez en montagne…

Pour le cas du petit de 9 ans et son poney, quant à moi, il était très irresponsable de laisser partir un enfant de 9 ans seul de cette façon, tout et n’importe quoi peut attirer l’attention à cet âge vulnérable, il est descendu de son animal et est tombé dans une crevasse, a été attaqué par un animal, est tombé à l’eau… les hypothèses sont nombreuses. Idem pour le petit de 6 ans… il s’est égaré et/ou a été attaqué par un animal sauvage probablement, malheureusement aussi.

N’en reste que c’est intriguant et triste à la fois. :cry:

_________________
You learn to take life as it comes at you... to make each day count.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Dim Octobre 07, 2018 14:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
L'affaire des Cinq de Yuba County (l'équivalent américain de "l'affaire du col Dyatlov")

Californie, 24 février 1978. Après un match de basket, cinq jeunes hommes – Jackie Huett (24 ans), Bill Sterling (29 ans), Jack Madruga (30 ans), Ted Weiher (32 ans) et Gary Mathias (25 ans) – roulent en direction de leur domicile, dans le comté de Yuba, à 50 km de là.
Madruga est au volant. Sur la route, les amis s'arrêtent à une alimentation pour prendre à manger et à boire avant de repartir...Mais ils ne rentreront jamais chez eux.

Quelques jours plus tard, leur voiture abandonnée est retrouvée à 1300m d'altitude, dans la Forêt nationale de Plumas (Sierra Nevada), à une centaine de kilomètres de l'endroit où ils ont été vus pour la dernière fois.
La police pense d'abord que le véhicule a eu une panne, et que le groupe est parti chercher de l'aide. Mais la voiture démarre pourtant immédiatement, et il reste encore un quart du réservoir.

Selon la mère de Jack Madruga, son fils n'aurait jamais conduit sa voiture dans une zone où elle pourrait être endommagée. Le terrain est très accidenté et recouvert de neige en cette saison hivernale, si bien que les autorités doivent attendre le dégel pour poursuivre les recherches.

Image

Un témoin, Joseph Schons, résidant de Sacramento, était sur les lieux dans la nuit du 24 au 25. Ayant ressenti les symptômes d'une crise cardiaque alors qu'il vérifiait du matériel de ski dans la montagne, il est resté allongé dans sa voiture, essoufflé.
Il dira avoir vu une voiture se garer derrière lui, les phares allumés, et un groupe de personnes, dont une femme portant un bébé. Alors qu'il appelle à l'aide, le groupe reste silencieux et éteint les phares du véhicule. À l'aube, la douleur cardiaque passée mais incapable de pousser son véhicule dans la neige, Joseph Schons redescend la montagne à pied. Il affirmera avoir entendu des voix et aperçu les lumières de lampes torches se perdrent dans la forêt...

Les 4 et 6 juin, la police trouve quatre corps à proximité d'un abri appartenant au Service des forêts. Ce sont bien ceux du groupe disparu quelques mois plus tôt.
Selon l'enquête, Jack Madruga, Bill Sterling et Jack Huett sont morts d'hypothermie dans les bois. Le cadavre de Huett a été réduit à l'état de petits morceaux, probablement dévoré par les animaux sauvages.
Ted Weiher est décédé à l'intérieur de l'abri. Il a été retrouvé couché dans un lit, recouvert de draps de la tête aux pieds, et aurait survécu plus longtemps que ses camarades; avant de mourir lentement de froid et de faim après avoir perdu 91 kg. Fait troublant, l'abri regorgeait pourtant de provisions et de conserves – assez pour nourrir tout le groupe pendant une année entière. Les pieds du jeune homme étaient rongés par la gangrène.

Aucun feu n’avait été allumé dans le local, malgré un radiateur et du combustible pour la cheminée.

Le cinquième homme, Gary Mathias, n’a jamais été retrouvé mort ou vif. Il a comme disparu de la surface de la Terre. Depuis 40 ans, l'affaire reste un mystère total pour les autorités...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Disparitions de masse dans les parc nationaux US
MessagePosté: Sam Octobre 13, 2018 15:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mars 26, 2011 11:54
Messages: 201
En février 1978, Steven Kubacki, un jeune étudiant, disparaît aux abords du lac Michigan alors qu'il partait faire du ski sur la glace. Les autorités trouvent son matériel, son sac à dos, ainsi que des traces de pas sur la neige qui s’arrêtent brusquement.

Quinze mois plus tard, le 5 mai 1979, le jeune homme réapparaît devant la maison de son père dans un état de grande confusion. Il dit s'être réveillé dans un champ à Pittsfield, situé à 700 miles du lac Michigan (plus de 1100km). Il portaient des vêtements et une besace qui ne lui appartenaient pas.

Après l'incident, malgré la pression médiatique, Steven Kubacki a refusé de parler de sa disparition. Il n'en avait aucun souvenir. Après un master, Il est devenu un docteur en philosophie renommé à Seattle.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO