Nous sommes le Mar Juillet 17, 2018 08:32


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le complotisme, ce nouvel asile de l’ignorance
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 09:11 
Citation:
Le complotisme, ce nouvel asile de l’ignorance

30 DÉCEMBRE 2014 | PAR PIERRE CRÉTOIS


La théorie du complot répond à l’intérêt que nous avons à connaître la vérité et, à la fois, à tout simplifier. Face à la complexité d'un monde qui nous échappe de plus en plus, il n’est pas étonnant qu’elle trouve tant d’amateurs bien qu’elle soit, malheureusement, le refuge de l’ignorance.

Un sondage qui date maintenant de quelques mois nous apprenait qu’un Français sur cinq croit dans l’existence des Illuminati (secte dissoute à la fin du XVIIIe siècle qui a été mise à l’honneur dans le roman Anges et démons de Dan Brown et dont le nom vient certainement des Lumières et se confond souvent avec la Franc-Maçonnerie qui représente, elle, un ensemble d’organisations réelles et plus ou moins discrètes). Les Illuminati sont, selon une croyance répandue, censés régir le monde à notre insu. Evidemment, rien ne le prouve, tout est toujours dans le décryptage – de multiples vidéos en témoignent sur internet. Mais ce qui réunit la plupart des multiples théories du complot (dont une des dernières porte sur les chemtrails) et qui flatte très souvent les déçus de tout (de la politique, des médias…), les méfiants, ceux qui ont le sentiment que le monde dans lequel ils vivent leur échappe, c’est qu’elles prétendent que LA vérité est ailleurs et que le discours officiel cache d’inavouables complots (un ou divers) qu’il faudrait décrypter.

La théorie du complot est, en réalité, une des manières de substituer à l’analyse des idées et des mécanismes socio-économiques, la dénonciation d’ennemis imaginaires (avec tout les dangers que cela comporte). C’est une manière de donner une mauvaise réponse à une bonne question. C’est une mystification autant qu’une erreur de catégorie.

Le complotiste préfère le simple au complexe

Les autres nous semblent lointains et étrangers, nous ignorons leurs pratiques et leurs attentes. Comment se mettra-t-on d’accord, peut-on vivre avec eux, peut-on leur faire confiance, n’essaient-ils pas de nous nuire ? La question du complot renvoie aux difficultés de la coordination des intérêts dans une société vaste où les points de vue et les situations individuelles sont multiples et très souvent hétérogènes ou incompatibles, où la plupart du temps, les uns ignorent les autres et les réseaux de relation sont divers. L’hypothèse d’un complot permet alors de rendre à l’ensemble social son unité et sa signification perdues. Elle remet de l’un au lieu du multiple, du simple au lieu du complexe. Elle satisfait l’intérêt de notre raison pour le sens. Mais elle relève du raccourci.

La société constitue pour qui lui appartient un ensemble de contraintes multiples et impersonnelles au sein desquelles il occupe des positions qui façonnent son point de vue, ses convictions et ses intérêts (un pauvre n’a pas les même intérêts qu’un riche ; un urbain qu’un rural ; un médecin qu’un agriculteur, mieux encore, cet éleveur breton n’a pas les mêmes préoccupations que ce viticulteur bordelais… sans pour autant que les intérêts et les convictions ne s’expliquent que par les déterminismes sociaux, comme en témoigne les "transclasses" récemment mis en évidence par Chantal Jaquet). De ce fait, la société est, comme l'a bien montré E. Morin, complexe, plurielle, elle n’est pas une, ni même totalisable. De ce fait, elle ne saurait jamais être le résultat d’une planification intentionnelle : une dose de conflit et d’hétérogénéité y demeure toujours (Rancière).

Pourtant, face à cela deux types de discours homogénéisant se dressent : le discours dominant et son opposé, celui qui le désigne comme un fausse-monnaie. Si le discours dominant et sa critique sont légitimes, la théorie du complot vient s’insérer entre les deux, car loin d’être un démontage du discours dominant, elle surfe sur l'angoisse d'un monde qui nous échappe. Elle prétend donner à voir l’envers des choses et montrer l’arrière-monde qui, telle l’arrière-boutique du commerçant, est le lieu où tout se décide selon d’inavouables intentions. Or, le complot élevé en théorie présuppose la capacité d’un petit nombre d’individus très souvent impossible à désigner autrement que par une étiquette vague (Illuminati, judéo-maçonnisme, sionisme…), de mener à bien un plan introuvable contre des personnes ou des institutions indéterminées.

Le complotisme est un refuge pour l’ignorance

Ceux qui mobilisent le conspirationnisme n’ont souvent aucune connaissance réelle des fonctionnements sociaux, politiques et économiques dont ils parlent. Comme l'a montré Taguieff, ils projettent des croyances familières sur des mondes inconnus. Ils n’ont aucune preuve tangible à apporter. Ils s’appuient sur des signes qu’ils décryptent d’une manière souvent pas très claire et qui viennent confirmer des présuppositions antérieures à tout savoir et à toute enquête rigoureuse : rien n’arrive par hasard. Ils jouent à se faire peur en essayant de corroborer l’existence d’êtres pervers fantasmés comme groupe homogène et animé d'un puissant désir de domination (les juifs, les Illuminati, les Francs-Maçons et tous les autres groupes réels ou supposés animés par un intérêt commun à dominer le monde) qui ne se montreraient que par signes : une sorte de nouvelle mantique adaptée aux temps modernes. Mais cette posture intellectuelle relève du délire d’interprétation.

Hypostasier le complot est une manière rhétorique de donner du sens à une société, en réalité, illisible. Elle nous échappe, on imagine donc des hommes qui en tireraient les ficelles. On crée des comploteurs, des plans maléfiques, des vérités cachées sous l’écume des vagues. C’est la logique heuristique de la méfiance et des passions tristes qui sert de règle à l’analyse complotiste. On ne connaît ni l’objet du complot, ni ses parties-prenantes. Mais on sait qu’il y a une méchante conspiration responsable de tous les maux qui nous accablent. Il s’agit là d’une illusion productive : grâce aux lunettes qu’elle offre, on voit enfin un monde structuré par des comploteurs. L’apparition inattendue de faits nouveaux, en tout point de l’actualité, constitue toujours de nouveaux effets du complot qui viennent le confirmer (comme en témoignent la récupération des chemtrails, du fait avéré de l'obsolescence programmée dans une perspective complotiste).

Ce qui caractérise les discours complotistes, c’est qu’ils fonctionnent dans l’ordre symbolique : repérage des bons et des mauvais ; recherche des formes ou des actions significatives ; mise en évidence des petits signes, des indices d’une intention cachée. On repère les comploteurs, on les étiquette. On cherche les traces du complot (le complot en lui-même n’étant jamais trouvé car c'est le grand Autre lacanien). Les délires complotistes ne sont pas des explications mais des interprétations qui relèvent du raccourci : expliquer les causes par les fins, les mécanismes par des intentions, c’est facile. Mais depuis Epicure et Spinoza, on sait que cela relève de la superstition, très éloignée des exigences propres à l’enquête rigoureuse pourtant nécessaire à l’établissement de la connaissance.

Raviver le discours critique contre le discours complotiste

Si l'approche complotiste relève de la superstitution, il ne faut pas renoncer à donner une réponse correcte aux questions qu'elle soulève. Contre le complotisme, il faut donc réactiver l'intelligence critique des phénomènes de masse en s'intéressant à la manière dont s’intériorisent progressivement des croyances et des pratiques potentiellement néfastes (pratiques de concurrence et de prédation, esprit mercantile intéressé, vaine gloire, spéculation, ambition destructrice, réification, exclusion, domination, pensée unique…). Il n’y a, dans tout cela, que les agents d’une même société qui s’accordent, sans le savoir, de manière presque spontanée, sur des grilles de lecture du monde qui finissent par les enfermer, qui acceptent de se soumettre à un ordre réputé impersonnel et nécessaire au nom de leur bonheur ou de la crainte du désordre (sur le mode d'une "servitude volontaire" dont La Boétie nous a offert, voici plusieurs siècles, une analyse magistrale), qui intériorisent la contrainte pour la reproduire et qui finissent par dire qu’il n’y a pas d’alternative.

S’il y a certainement des ententes entre des personnes puissantes dotées de profonds intérêts communs, il est impossible, sans abus, de parler de complot, car promouvoir un discours et des pratiques dépend d’une multiplicité de facteurs immaîtrisables qui dépassent y compris une poignée de puissants. Aucun phénomène social de masse ne peut, en effet, relever d’une intention délibérée, ce sont des effets des mécanismes socio-économiques complexes et toujours ambigus.

Aussi est-il intéressant d’étudier les opérations par lesquelles une idéologie devient peu à peu dominante. Les philosophes de l'école de Franfort, la sociologie critique d'un Bourdieu ou d'un Boltanski, Marx ou Foucault, par exemple, nous en donnent des clefs. Tous ces phénomènes de contagion idéologiques massifs relèvent des structures socio-économiques, ils doivent être traités à ce niveau : celui de la critique des idéologies et des mécanismes sociaux. Rechercher derrière cela l’intention délibérée d’une bande de conspirateurs est évidemment une erreur de catégorie, une simplification et une mystification qui empêche le progrès de l’intelligence et la fait sombrer dans la barbarie du phénomène du bouc-émissaire.

Face à la production d’un discours dominant, il faut éviter l’écueil de la facilité et raviver la pensée critique. La pensée critique nous montre, par l’intelligence du réel plutôt que par l’invention d’un monde caché et d'ennemis invisibles, que la machine à produire des discours tout faits est, en vérité, là sous nos yeux, qu’il n’y a que du visible (moyennant l’accès à l’information, l’effort pour s’informer et pour questionner). C’est pourquoi il semble aujourd’hui salutaire de rappeler à la fois que le complotisme est un asile de l’ignorance et que, moyennant une presse libre et plurielle, l’on ne satisfait jamais l’exigence critique nécessaire à la résistance et à l’amélioration sociale en cédant à des facilités.


Source ... http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-c ... -ignorance


Haut
  
 
 Sujet du message: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 09:18 
Citation:
La complosphère, la secte d’Internet ?

Comment la complosphère manipule

Image

Qu’est ce que la complosphère ?

La complosphère est un ensemble de site qui se prétendent informer les gens et qui voudrait remplacer les journaux d’informations, et toute autres sources d’information par leurs propres et uniques sources d’informations.

Qui sont derrière ces sites ?

Image

Certains son connu, Thierry Meyssan, Alan Soral, Dieudonné, d’autre sont simplement des gens, qui trouvent, par le biais d’internet le moyen ultime, sans limite et sans contrainte, d’exprimer leur haine, leur propagande et leur besoin de notoriété.

Que disent-ils ?

A peu près tous les mêmes choses à quelques variations près(quand les copier coller non fonctionne pas).

Troisième guerre mondiale, complot mondial, illuminatis, franc-maçon, théorie du complot, ré-écriture totale de l’histoire, de plus en plus en temps réel pour la ré-écriture à leur propre sauce. En plus de cela, ajouter une haine inconsidérée contre les USA, la CIA, la NSA, le FBI, la NASA, l’OTAN, Israêl, le Mossad, l’Occident, les médias Occidentaux etc…

Et plus souvent et plus récemment une adoration pour la Russie, le Venezuela, la Corée du Nord, la Syrie.

Leur source ?

Les autres sites de la complosphère, leur imagination, les sites d’extrême droite, les sites d’informations russes, les sites satiriques.

Quel sont leur but ?

Manipuler les gens, désinformer, intoxiquer les gens qui voudraient chercher des informations sur le net. De tous temps, il y a eu des menteurs et avec Internet, ils ont trouvé LE média de masse qui n’a aucune limite et aucune lois ou ils peuvent en toute liberté écrire ce qu’ils ont envie.

Comment piègent-ils les gens ?

C’est un fait, Internet a pris une grande place dans nos vies. Tout le monde y à accès, tout le monde est libre dessus, tout le monde à le potentiel pour y écrire ce qu’il souhaite.

J’ai expliqué dans un précédent article comment être sur la première page de résultat de Google et être donc visible de tous.

Quand l’utilisateur qui souhaite s’informer, il va chercher sur internet. Sur internet, les sites sont affiché par leur relations au mot clé que l’ont à taper.

Si on a tapé : « vacance Islande », les premiers sites seront des sites de voyages, de tour opérateur, de page Wikipédia sur l’Islande etc… ainsi que d’autre sites. Des sites crée par des passionnées d’Islande, ou par des Islandais etc… Une recherche Google normale en somme.

Image

Mais comme je l’ai expliqué dans mon précédent article, si une personne, Monsieur X crée un site web et écrit un article sur l’Islande qui affirment que l’Islande n’existe pas, ce site, cet article se retrouvera dans la liste des résultats de Google.

Image

Google ne fait aucun tri dans la fiabilité des articles, ils pourraient même afficher un article qui dirait que Google n’existent pas… Google c’est un programme, une suite de ligne de code. Il affiche donc comme sa programmation lui ordonne.

Dans la vrai vie, si Monsieur X voulait publier son article sur la non-existence de l’Islande, il se ferait rire au nez par absolument tout le monde, les agences de voyage le renverrait chez lui.

J’ai pris ce cas de l’Islande exprès car on sait tous qu’elle existe, aucune tergiversation là dessus, mais ce qui m’a donnée l’idée de prendre l’Islande comme exemple est cette petite BD humoristique.

Image

Voila donc comment ils obtiennent leur moyen de diffusion sur Internet, ensuite il leur faut accrocher leurs moutons.

Comment manipulent-ils ?

Ils exploitent la peur, la faible connaissance des gens sur le monde dans lequel nous vivons. Ils crée un monde très simple, un monde bipolaire ou tout est déjà régler d’avance, ou il n’y a aucune surprise, ou les coupables sont déjà trouvé avant même que les faits ne se soient produits.

Ils utilisent des procédés semblables à celui des sectes !

Image

La séduction

Ils font miroiter l’espoir d’informer les gens, de faire éclater « la vérité », d’être sauvé d’un complot, d’un péril imminent.

Ils utilisent la flatterie, disant aux lecteurs qu’ils sont intelligents, qu’ils ne sont pas manipulables, qu’ils sont enfin au bon endroit pour être bien informée.

Création d’une fratrie, d’une famille, d’un ensemble. « Vous n’êtes pas seul, nous sommes nombreux, nous représentons 95% de la population. Le monde entier est avec nous. »

Ils vont donner aux lecteurs l’illusion qu’ils sont puissant, qu’ils font partie de quelque chose, qu’ils sont au dessus des autres. « Les autres sont manipulés, ils sont des moutons, abreuvé par les médias mainstream. Ici, on vous donnera accès à des informations que les autres n’ont pas, qu’on cache aux populations. »

Ensuite utilisé du vocabulaire spécifique, toujours le même, des mots, ou des groupes de mots qui reviennent sans cesse. Un langage facile à retenir, spécifique, un moyen mnémotechnique pour retenir facilement la manipulation de la secte.

Agir pour la bonne cause. Ils vont dire, répéter encore et encore que leur combat est juste, qu’ils sont dans la bonne voie, qu’ils détiennent la vérité et que celle-ci doit éclater. Comment rejeter ce qui semble être une bonne cause ?

La manipulation

Des non-faits, des hoax, des mensonges, des manipulations, des demi-vérité sont présentées comme vraie, comme scientifiques et incontestables par l’utilisation d’un raisonnement d’apparence, je dis bien d’apparence, bien construit en utilisant tout ce qui est à leur disposition pour manipuler leur victime.

Ils vont empêcher leurs moutons de penser par eux-mêmes. Ils vont les priver de leur source d’informations, de toute personnes qui pourraient contredire leur endoctrinement. Pour cela, ils se déchainent contre les média et toutes autres sources d’informations sauf les leurs ! A tel point, que certains sont incapables de se remettre en question, ou même quand on explose leur arguments, ils restent convaincu de leurs affirmations.

En jouant sur la peur, sur l’inquiétude, sur la crise, sur la situation sociale, sur les espoirs d’avenir, ils convainquent leur adepte que sans leur vérité, sans leur combat, sans leur mouvement, la société court à sa catastrophe, qu’une troisième guerre mondiale est en route. Que seul eux, et leur mouvance désignés peuvent sauver de la catastrophe que leurs ennemis jurés à prévu de faire.

Ensuite, ils utilisent la communauté, le mouvement pour que l’individu se sentent dans un groupe, une famille, qu’il s’instaure une dépendance, que l’individu se sent plus en sécurité, plus près de la « vérité » que ailleurs. A tel point que certains peuvent en perdre leur identité, tellement ils se fondent dans le groupe. Quand ils parlent avec des gens ordinaires, non membres de leur communauté, s’en suit des états agressifs, d’incompréhension. Ils se croient détenteurs d’une vérité et ne peuvent concevoir que les autres n’en ont pas consciences, qu’ils doivent les sauver d’une catastrophe, de la manipulation des médias mainstream. Il s’en suit en général une perte d’indépendance chez l’individu, devenu totalement associable avec tous les autres, sauf ceux de sa propre communauté.

La soumission

Ils sont déjà bien avancé, quand ils deviennent antisociale. On ne sait plus discuter avec eux sans qu’ils s’énervent. Ils deviennent paranoïaque, quand on leur parle, leur fournit des preuves, quand ont remet en doute leurs dires, ils deviennent agressif, accusent de travailler sciemment avec l’ennemi qui veut détruire le monde.

Ils ne savent dès lors plus penser par eux même, ils ne voient plus le monde, les faits sous l’angle normal des choses. Un accident de voiture devient un gigantesque complot dont eux seuls détiennent la clé et dont ils trouveront les preuves sans quitter leur chambre et en ne regardant qu’une seule et unique image. Quand il s’avérera qu’une caméra a filmée l’accident ou que toute autre chose viennent contrarier leur version, ils chercheront les petits détails insignifiants, inhérentes et insinuerons le doute sans même avoir de preuves sur tout ce qui viendra contrecarrer leur théorie, théorie qui pour eux est devenue vérité absolue.

Cela se passe sur Internet, cela se passe tous les jours sans que rien ne soit fait ! Vous avez déjà certainement dû reconnaître des comportements dans ce que je viens de lister.

Ce sont les étapes, les méthodes de manipulations d’une secte !

L’habit ne fait pas le moine

Image

Ils n’hésitent pas à se qualifier de média alternatif, de média de désinformation. Noter qu’il ne faut rien payer pour écrire cela sur internet, on peut très bien se décrire soi même comme média alternatif, comme site d’humour, ou copier coller une citation comme description de site ou bien même écrire l’alphabet. Il faut juste appuyer sur des touches de clavier.

Quel sera la différence entre un site de botaniste, qui tient son propre jardin, qui à des milliers de plantes, qui à 30 ans d’expérience et qui décide de partager sa passion sur Internet avec, disons son voisin, un jeune de 15 ans.

Imaginer donc cet exemple dans votre tête.

Le botaniste va donc crée son site web, l’enrichir d’article passionné sur les plantes qu’ils cultivent, comment les soigner etc…

Le jeune homme va lui aussi crée un site botanique. Il n’y connaît pourtant rien, il ne sait pas différencier un radis d’un navet.

Il va donc créer son site, prendre un bon nom comme : botaniquemonamour.fr. Il va mettre une jolie photo d’un potager, d’un jardin trouvé sur Google image, comme arrière plan.

Image

Ensuite, il va écrire un article sur le meilleur repousse limace au monde. Du sel mélangé à de l’acide sulfurique et de la mort-aux-rats.

Quand vous chercher des conseils de botanique vous tomberez sur ces deux sites, peut-être même que sur celui du voisin.

C’est effarant mais c’est ainsi !

Il peut avoir mis comme seule description : « Le seul site d’information fiable sur la botanique. » Rien, absolument rien ne l’en empêche.

Vous avez autant de chance de tomber sur le site du voisin que celui qui à 30 d’expérience et rien ne pourra différencier ces sites à part leur contenu. Il n’y a pas de différence, sauf si vous croyez ce qu’ils disent. Vous allez essayer un, vous verrez que vos plante se développeront magnifiquement. Vous essayeriez l’autre, et vous verrez vos plantes mortes le lendemain.

Quel importance me diriez-vous ? Et si, le voisin de 15 ans avait choisi une formule mortel pour les humains ? Une formule polluante pour les sol, ou simplement crée un site sur un moteur révolutionnaire qui à besoin de don.

Des sites comme cela, vous êtes sûrement déjà tombé dessus, des sites bidons pour offrir des dons, des promesses. Des arnaques ! Les arnaques existent depuis toujours dans la vie réele, dans la vie du web, elles existent aussi et encore en plus grand nombre car aucune loi ne l’interdit.

De plus, ils s’auto-alimentent en article mais par leur nombre, ils s’auto-confirment ! L’internaute qui veut confirmer une information lue sur un de ces sites en la tapant simplement dans Google tombera sur tout les autres sites d’intoxication de la complosphère…

De tout temps, en tout lieu et sur Internet également

Image

De tout temps, des sectes, des charlatans, des menteurs, des manipulateurs ont opérés. De tout temps et en tout lieux. Ils n’avaient pas à leur disposition de grand média pour propager leurs mensonges car les radios, les journaux, les chaines de TV sont « dirigée » ou du moins, si on veut être totalement honnête, guidé par ceux qui payent, par les gouvernements et non-accessible à n’importe quel citoyen lambda.

Mais avec Internet, tout ces gens là, ont accès au plus grand média de diffusion de masse de la planète. Un média qui n’a aucun pare feu, aucun système de sécurité, aucun filtre contre le mensonge…

Demain vous pourriez lire que la terre est plate, ou que Marilyn c’est réincarnée en chat, ou encore que le président de tel pays a concocté tel plan contre tel pays… tout est libre, tout est à disposition !

C’est un fait avéré !

Combien de fois avez vous lu sur Twitter que telle star était morte, que tel message devait être envoyé à 15 contact pour permettre à msn de vivre ? Qu’un produit permet d’avoir des lèvres pulpeuses et tellement d’autre exemples qu’il faudrait un livre de 1000 pages pour les énumérer une par une. Les hoax est omniprésent sur internet, à tel point que certains sites ne font que ça !

On les appellent des sites d’infaux, ou des sites satiriques.

Image

Une petite liste non exhaustives des sites d’infaux.

– 24Matin (Switzerland, in French)
– amr.amronline.de(Germany)
– Academia Cațavencu (Romania)
– Actualites.co (fake news generator, France)
– The Adobo Chronicles (United States & Philippines)
– Avant News (United States)
– Berliner Herold (Germany)
– Big American News (United States)
– Bilboquet Magazine (France)
– The Borowitz Report (on NewYorker.com, United States)
– The Breaking News (fake news generator, France, in English)
– Broken World News (United States)
– CAP News (United States)
– Call the Cops (United States)
– Carbolic Smoke Ball (United States)
– ChristWire (United States)
– The Civilian (New Zealand)
– Clickhole (United States)
– CreamBmpDaily (United States)
– Le Daily Béret (France)
– Daily Buzz Live (United States)
– National Report (United States)
– Neue RheinPresse (Germany)
– NewsBar (Croatia)
– NewsBiscuit (United Kingdom)
– NewsBuzzDaily (United States)
– NewsMutiny (United States)
– The Newsosphere (United States)
– News Thump (United Kingdom)
– Nord Presse (Belgium, in French)
– Noticias365 (fake news generator, France, in Spanish)
– The Onion (United States)
– The Oxymoron (United Kingdom)
– The Pan-Arabia Enquirer (United Arab Emirates, in English)
– Paralel News (Turkey)
– Points in Case (United States)
– The Poke (United Kingdom)
– Der Postillon (Germany)
– The RAP Report (United States)
– Recoil (United States)
– The Red Shtick (United States)
– SatireWire (United States)
– ScrappleFace (United States)
– The Shovel (Australia)
– The Skunk (United States)
– The Sleaze (United Kingdom)
– De Speld (Netherlands)
– The Spoof (United Kingdom)
– Sports Pickle (United States)
– Swiss-Lupe-News (Switzerland, in German)
– Die TagesPresse (Austria)
– TomiMag (France)
– The Toque (Canada)
– The Uncoveror (United States)
– Uncyclopedia
– The UnReal Times (India, in English)
– Waldecker Tagblatt (Germany)
– Waterford Whispers News (Ireland)
– Weekly World News (United States)
– Die WeltPresse (Germany)
– World News Daily Report (Australia)
– Zeitknall (Germany)

Ils crées de fausse information dans le but de se moquer, pour l’humour… Mais d’autres sites ne font pas de la fausses informations pour le fun… non… Ils désinforme, ils manipulent, ils agissent comme une secte. Comme la secte du XXIème siècle, en utilisant tous les moyens modernes.

C’est la complosphère !


source .... https://veriteperdue.wordpress.com/2015 ... -internet/


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 10:20 
Hors ligne

Inscription: Mar Octobre 18, 2011 07:36
Messages: 207
Donc pour résumer, on nous explique que tout n'est pas vrai sur internet (LOL XPTDR), et qu'on peut apparaître sur la première page de google.

Mention spéciale à certains commentaires qui parlent de ces sites comme les pires d'internet (LOOOOOOOL WHAT?).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 10:29 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12864
Localisation: Genève
Et c'est quoi ton avis là-dessus LISTERDAVE ?

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 10:33 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14440
[Mode "Tapote nerveusement la table"]

Dave, tu viens d'inonder le forum d'une douzaine de messages sur tes coups de coeur ciné. Tu comptes nous refaire le coup avec le complotisme ? Un sujet par thème, c'est trop te demander ? Tu as envie de parler du complotisme ? Libre à toi. Mais regroupe tout dans un seul sujet, par pitié.

Je ne suis pas non plus persuadé que de nous balancer des copies de pages internet soit le meilleur truc à faire. Tu en choisis quelques extraits pour illustrer tes propos et c'est très bien. Celui qui a envie d'en savoir plus ira voir la page complète. Encore faudrait-il que tu t'exprimes sur le sujet au lieu de balancer les écrits des autres.

Je te rappelle aussi que d'autres ont déjà évoqué le complotisme bien avant toi et que tu aurais pu poster dans un de ces sujets. Commencer par faire une recherche interne sur le forum n'est franchement pas superflu !

Merci d'en tenir compte.

[/Mode "Tapote nerveusement la table"]

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Ven Octobre 16, 2015 11:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Mai 17, 2008 18:27
Messages: 136
Localisation: Région Parisienne
Tiens,

PFRN n'est pas dans la liste?

:arrow:

_________________
FreeZos a écrit:
mais je suis face a un forum de rationnel alors je m'en vais


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Mar Novembre 03, 2015 23:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Octobre 26, 2013 00:18
Messages: 700
Localisation: Dans la canopée de l'arbre aux légendes
Ce qui me dérange dans le 2eme article, c'est que l'auteur mélange un peu tout: le complotisme, les hoax, les sites satiriques... Bien sûr ce petit monde est plus ou moins lié, mais pas systématiquement et pour l'exemple des sites satiriques ne poursuit pas les mêmes buts. Ca aurait été mieux d'expliquer chacun dans une partie différente.

Citation:
Mention spéciale à certains commentaires qui parlent de ces sites comme les pires d'internet


Niveau information c'est pas faux, après on est d'accord qu'il y a beaucoup plus scandaleux sur la toile...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Dim Juillet 24, 2016 17:44 
Hors ligne

Inscription: Sam Juillet 23, 2016 17:22
Messages: 3
Localisation: Prov. de Québec
Donc la complosphère est dit un complot par ceux qui pensent qu'elle y ait pas de complots! :lol:
Aussi, la complosphère est l'ensemble des complots, donc vous reconnaissez les complots et vous les niez en même temps! :lol: En plus, ''Illuminatis'' est un double pluriel comme ''médias'', et en français on dit ''illuminés'', mais c'est un mot faux et de propagande, et le vrai mot est Obscurantistes ou Cabale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Dim Juillet 24, 2016 18:06 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14440
Et en français ?

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La complosphère, la secte d’Internet ?
MessagePosté: Mer Juillet 27, 2016 13:06 
Hors ligne

Inscription: Lun Août 18, 2014 09:46
Messages: 22
Pardonne-lui, il a inventé l'école, il ne l'a pas fréquenté


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO