Nous sommes le Sam Décembre 16, 2017 12:07


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 13:41 
Hors ligne

Inscription: Ven Juin 27, 2003 18:19
Messages: 418
Localisation: Luxembourg
Dragon,

C'est un très bon lien que tu as fourni. C'est toujours très bon de connaître tous les points de vue. Mais je ne suis pas d'accord avec la plupart des conclusions hâtives et définitives adoptées par ce site comme le fait qu'il n'y aurait aucun doute sur leur objectif religieux, que les égyptiens ne donnaient absolument pas dans le mysticisme, etc. etc. De la façon dont tout cela est dit, on dirait que l'auteur du texte a lui-même vécu dans ces temps et peut nous certifier de première main que tout ce qu'il dit est correct. Ce ton est bien trop affirmatif et constitue par là-même la plus grande faiblesse de l'argumentation. Je me méfie énormément des gens qui sont à ce point sûrs de ce qu'ils disent, qui prétendent qu'il n'y a aucun doute. C'est un trait psychologique assez courant qui révèle souvent du positivisme, c'est-à-dire qu'à force de se répéter certains arguments, surtout en groupes, on finit par se convaincre, comme un mantra. Et ce n'est pas parce qu'une société de bâtiment japonaise prétend qu'elle peut le faire, qu'elle peut vraiment le faire, surtout en utilisant les méthodes employées à l'époque et à propos desquelles les égyptologues classiques, modernes et les scientifiques ne sont pas d'accord! Des scientifiques disent que ce n'est pas possible de construire de telles pyramides avec les méthodes décrites par Hérodote, d'autres scientifiques disent que les traces d'érosion trouvées sur le Sphinx sont dues à des crues du Nil et à des pluies torrentielles, les historiens ne sont pas d'accord entre eux au sujet du nombre de personnes qui ont été employées dans les travaux et il n'existe aucun document contemporain des premières dynasties qui explique le processus de fabrication des pyramides ni leur signification.

Donc ce lien vaut ce qu'il vaut, il est bien écrit, mais je ne partage pas les arguments cités simplement parce qu'il n'existe pas suffisamment de documents pour être aussi sûr que l'auteur de quoi que ce soit. En ce qui me concerne, je considère son hypothèse comme une hypothèse parmi d'autres, pas comme la vérité absolue sur les pyramides égyptiennes...

Yann

_________________
Ne pas me mentir à moi-même


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 14:11 
C un bolosse, il en est encore a croire tout ce que son prof d'histoire et TF1 lui disent...




PS :de toute façon, je lui ai envoyé un mail un petit peu "incendiaire".... :D


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 14:20 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Entiérement d'accord avec toi Axolotl_Requiem, j'ai mis ce lien, parce que je savais que ça allait t'intéresser, mais je ne ne marche pas dans les vues de ce site. J'ai toujours été passionné par l'Egypte antique, mais je me suis surtout focalisé sur l'art et également la vie de tous les jours de ces gens, c'est assez prenant de voir comment les égyptiens vivaient leur quotidien, de même pour la Rome antique, ils vivaient presque comme nous, la technologie en moins bien sûr.

En fait dans la construction des pyramides, ce qui intrigue est plus la préçision de la taille des blocs de pierre, de l'assemblage qu'autre chose, puisqu'ils ne connaissaient que le cuivre et un alliage, le bronze pour les armes particulièrement, or pour l'avoir étudié, je sais que la maîtrise des alliages pour la construction et l'évolution des outils est fondamentale dans la technologie d'une civilisation.

Mais pour déplacer et hisser les blocs peux importe le poids, ils connaissaient tout de même les bases, à savoir les leviers, les rondins pour déplacer les pierres, les cordages pour actionner les effets de levier, (les poulies je ne m'en souviens plus) et une force motrice de 200.000 hommes tous volontaires et payés pour actionner le tout.

D'accord ce n'était pas de tout repos, mais faisable, comme tu disais "ils ne savaient que c'était impossible, alors ils l'ont fait".

Ne serait-ce pas plutôt que nous, hommes contemporains détenteurs d'une grande technologie, sommes incapables d'admettre que ces "petits" égyptiens avec leur "petite" technologie ont réussis ce que nous pensons ne pas savoir reproduire, parce que ces gars ne pensaient pas rendements, revenus, cahier des charges, délais de livraison, ils pensaient pharaons doit avoir sa pyramide, c'était un honneur de collaborer à cet ouvrage, un peu comme les bâtisseurs de cathédrales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 15:32 
Hors ligne

Inscription: Ven Juin 27, 2003 18:19
Messages: 418
Localisation: Luxembourg
Dragon,

Le nombre de 200.000 est avancé par Hérodote mais est fortement décrié par les historiens modernes qui pensent plutôt à 20.000. Mais peu importe, tu as peut-être raison. Et il y a aussi la possibilité d'ensabler ou d'enterrer complètement tout l'édifice au fur et à mesure de sa construction comme pour les menhirs (si tant est qu'à l'époque la région ait été désertique ce qui n'est pas du tout sûr), ou de faire du béton primitif comme Davidovits le dit. Je ne crois pas qu'il y ait une seule construction de bois capable de supporter 90 tonnes comme les plus gros blocs de la pyramide de Khéops.

Mais bon, c'est vrai que pour l'histoire, c'est peut-être notre vision actuelle qui nous fait penser que ce n'est pas possible avec les moyens dont ils disposaient alors. Cela dit, j'ai quand même du mal à y croire... :)

Yann

_________________
Ne pas me mentir à moi-même


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 16:27 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Crois-tu que ces énormes blocs de "béton primitif" comme lu plus haut n'auraient pas cédés sous leur propre masse. Il aurait fallu ajouter de l'eau et un énorme bloc de cette taille aurait mis un temps fou pour sécher et devenir "manipulable" sans se briser. Il ne peut pas sécher trop vite ou sinon il se fêle, se fissure et ne vaut plus rien.

Il aurait fallu renforcer sa structure et sa cohésion avec des barres d'acier comme nous le faisons actuellement pour le béton. Il aurait fallu des quantités phénoménales de bois pour fabriquer les coffrages (moules) où couler et amalgamer ce "béton primitif", regarde un grand chantier de construction et tu comprendras aisément.

De plus tu dois couler ton "béton primitif" en une seule fois (100 tonnes), sinon les premières coulées séches et les autres ne se mélangent pas convenablement et tes blocs vont être aussi résistant que de la meringue.

Moi si j'aurais dû faire cela, j'aurais coulé mes blocs en place par coffrage, et je n'aurais rien eu à déplacer, c'est tellement plus facile, les égyptiens auraient fabriqués leurs blocs en bas puis se seraient fait mourir à les hisser, cela m'étonnerait, puisque apparemment, ils n'étaient si idiots que cela. Comme je dis toujours il faut travailler "paresseux intelligent", c'est-à-dire faire le plus beau travail possible avec le moins de mal possible, ça c'est le bon "truc". Il est vrai que lorsque l'on a beaucoup de main d'oeuvre à bon marché, on ne se casse pas la tête.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 16:43 
Hors ligne

Inscription: Ven Juin 27, 2003 18:19
Messages: 418
Localisation: Luxembourg
Dragon,

A vrai dire, ce n'est pas moi qui soutient la thèse du béton primitif mais Davidovits qui a son CV sur le web et qui est spécialiste en bétons anciens (je ne sais plus le terme exact). Il fait ça depuis 20 ans et s'il dit que selon lui, c'est possible, ce n'est pas moi qui vais le contredire. :) Mais, je suis quand même d'accord avec tes arguments et si je l'avais en face, je lui poserais tout à fait les mêmes questions.

Yann

_________________
Ne pas me mentir à moi-même


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Juillet 24, 2003 19:26 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Mais oui, tout est logique, imagine-toi un bloc de "béton primitif" de 100 tonnes, qui doit être coulé rapidement dans un moule(obligé), combien de temps va-t-il mettre pour sécher et être utilisable. Réponse, un certain temps (comme disait Fernand Raynaud avec son canon :) ).

Prend du plâtre par exemple, tu prépares avec de l'eau et tu coules disont dans une grosse boîte à chaussure, tu verras le temps qu'il faut avant que le coeur soit sec et que ton bloc soit homogène et puisse être manipulé.

Tu ne t'en tireras pas avec moins de 24 heures en atmosphère sèche, alors en bloc de 100 tonnes coulé, pour construire la grande pyramide, ce n'est pas 20 ans mais 200 ans qu'il faudrat.

Il serait intéressant de poser la question à un ingénieur des ponts et chaussées du genre bâtisseur de ponts ou autre gros ouvrages pour entendre sa réponse. Et n'oublions pas que nos bétons contemporains sont traités, vibrés, armés, reçoivent des additifs destinés à augmenter l'homogénéité et accélérer le séchage et un tas d'autres astuces.

Les égyptiens avaient peut-être une autre astuce pour couper les pierres, il faudrait demander à un vieux spécialiste qui travaille dans la découpe des blocs dans une carrière où mieux un vieux retraité du métier du temps jadis, les anciens utilisaient des "trucs" tellement simples que nous n'en n'avons pas idée.

Il y a que nous avons perdus la technique des anciens, qui devaient faire beaucoup avec peu, nous, nous appliquons le système inverse ils nous faut un matériel d'enfer pour faire peu, eux comptaient sur leurs bras et quelques outils manuels dérisoires et ils faisaient des prodiges, nous les sous-estimons.

Regarde les ouvrages d'art des Romains, n'est-ce-pas prodigieux et nous n'en voyons que les ruines, leurs gigantesques aqueducs, on en baverait nous-même maintenant pour faire le même et ils ne connaissaient même pas les chiffres arabes pour faire leurs calculs.

Un exemple que mon père à vu mettre en pratique dans sa jeunesse, pour te dire : faire tomber une grande cheminée d'usine, actuellement, on fait appel à l'armée, et voilà le génie, les spécialistes en explosifs avec leur plastic, on évacue le quartier, il faut un tas de policiers pour surveiller les abords, bref un tas de monde, ce sont les grandes manoeuvres, çà c'est le XXIème siècle.

Avant (vieille métode) quelques ouvriers et du bois. Ils sapaient la base de la cheminée en enlevant les briques d'une façon alternée et préçise, ils la déforçaient un peu plus du côté où elle devait chuter. Ensuite, ils allumaient un feu soutenu dans les trous creusés et hop les briques fortement déforcées éclataient et la cheminée tombaient toute seule comme une grande, dont coüt un peu de bois et le salaire de quelques heures de quelques ouvriers, édifiant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juillet 25, 2003 14:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mai 15, 2003 01:47
Messages: 415
Localisation: Québec
axolotl_requiem
Oui, j'ai pris mes sources dans ce livre d'Albert Slosman et il est normal qu'avec les hypothèses qu'il donne, s'en servir comme référence est difficile, l'idée des Atlantes étant à l'origine de l'Égypte n'étant jamais retenue comme une hypothèse plausible.
Par contre, j'ai bien cherché un lien existant entre "Atlantide" et "Amenta" et je ne suis sûr de rien.
Dragon dit que Platon avait reçut cette histoire de son grand-père qui lui l'avait reçut de Solon le sage mais pour le lien entre ces deux noms, je me suis fié à ce livre d'Albert Slosman, "les survivants de l'Atlantide".
Mais pourtant, ce lien ne fut pas inventé par cet auteur puisqu'on trouve plusieurs sites Internet parlant de l'Atlantide par le nom "aha-men-ptah".
Enfin, si quelqu'un a plus d'information à ce sujet...

_________________
L’être humain préfère un mensonge éhonté à la plate vérité


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Juillet 25, 2003 14:42 
Hors ligne

Inscription: Ven Juin 27, 2003 18:19
Messages: 418
Localisation: Luxembourg
WolfGuardian,

Il suffit pour résoudre ce problème de trouver une version en grec ancien du Timée/Critias! :) S'il faut, "amenta" est le mot utilisé par Platon, auquel cas le débat est clos.

Quant au fait qu'un tel mot est employé sur plusieurs sites, il suffit que les personnes aient lu le livre en question sans vérifier leurs sources et aient accepté cette traduction. C'est quelque chose d'assez courant sur Internet. :)

Yann

_________________
Ne pas me mentir à moi-même


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Juillet 26, 2003 10:41 
Hors ligne

Inscription: Lun Juillet 21, 2003 20:25
Messages: 30
Localisation: Haut-Rhin
Voici quelques infos que j'ai trouvé concernant la construction des pyramides et tout ce qui s'y rapporte :

Levage des bloc de pierres :
"D'étranges appareils en bois ont été exhumés durant les fouilles. Ils ressemblent à des traîneaux, sauf que leurs "patins" étaient arrondis. D'où l'hypothèse qu'il pouvait s'agir d'ascenceurs oscillants, permettant de hisser les blocs par bascules successives, les madriers étant progressivement glissés sous l'appareils. Problème : cette technique semble bien trop lente pour hisser les quelques 2.5 millions de blocs de la pyramide de Chéops en l'espace de 20 ou même 30 ans. [...] Les Egyptiens ne disposaient pas de cordes ni de poulies assez solides (l'hypothèse d'un système de levage de cordes et de poulies est donc exclue). Enfin, beaucoup plus réaliste est le chadouf, constitué d'un levier horizontal mobile qui repose sur un poteau fixe. Grâce à un système de contrepoids, les blocs de quelques tonnes pouvaient effectivement être hissés d'étage en étage. De plus, on sait que ce système, en core utilisé de nos jours pour irriguer les chmaps, était déjà en vogue à l'époque pharaonique. Reste que cette technique est encore trop lente et incapable de supporter les plus fortes charges. Résultat : les égyptologues ne croient plus aux "machines d'hérodotes". Ils penchent plutôt pour l'utilisation de rampes inclinées."

_________________
"Si vous voulez vraiment rêver, réveillez-vous..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: pour relancer le debat
MessagePosté: Sam Juillet 26, 2003 23:28 
Savez-vous qu'en Amerique il existe un lieu appelé la cité de corail où un homme seul, la nuit l'a édifié, il disait qu'il connaissait le secret de la construction des pyramides. Quand on voit le lieu on a du mal à croire cela et pourtant des blocs de plusieurs tonnes, incroyable. Je n'en sait pas plus si quelqu'un pouvait me trouver des liens sur ce sujet merci :D


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: pour relancer le debat
MessagePosté: Lun Juillet 28, 2003 09:19 
Hors ligne

Inscription: Ven Juin 27, 2003 18:19
Messages: 418
Localisation: Luxembourg
Jmalval,

jmalval a écrit:
Savez-vous qu'en Amerique il existe un lieu appelé la cité de corail où un homme seul, la nuit l'a édifié, il disait qu'il connaissait le secret de la construction des pyramides. Quand on voit le lieu on a du mal à croire cela et pourtant des blocs de plusieurs tonnes, incroyable. Je n'en sait pas plus si quelqu'un pouvait me trouver des liens sur ce sujet merci :D


Oui, je connais ça. C'est un truc qui s'est passé dans les années 20 mais ça ne s'est pas fait en une nuit! :) Lien en anglais: http://www.crystalinks.com/coralcastle.html

Yann

_________________
Ne pas me mentir à moi-même


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Juillet 29, 2003 04:17 
Et pour ceux qui ont des difficultés en anglais, voila un lien en français,
tiré du très bon site de fred idylle.

http://www.chez.com/idylle/docs/chateaucorail1.html
http://www.chez.com/idylle/docs/chateaucorail2.html

Bonne lecture.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 05:54 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
La théorie des rampes à fait son temps et n'est pas valable car elle représente un volume dérèsonnable: http://www.jp-petit.com/EGYPTOLOGIE/BIF ... rticle.htm

Une vielle théorie parue des années 70 de la revue "Nostradamus" refait surface: faire des pierres synthétiques grace à la cristallisation du sable. Ca rejoint ce que dit Ghost au début.


Nous allons nous livrer à un calcul sur la pyramide de Khéops:

Nb total de blocs: 2 300 000 (de 2 à 80 tonnes)
On estime raisonnablement que les egyptiens placent 30 blocs par jours avec leur millier d'ouviers soit 10 950 blocs/an
Temps total de la construction: 2 300 000 / 10 950 = 210 années

A noter qu'un char Abrahams lourd pèse 60 tonnes. Peut-etre qu'un gaulois est passé par là...:lol:
Bon ok, c'est pas marrant...

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Dernière édition par buns1983 le Jeu Août 05, 2004 07:20, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 07:00 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
J'ai lu le lien, pour le système corde et levier, il faut voir ce que cela donne avec 40 tonnes de charge, la théorie c'est bien, mais la pratique est souvent très différente. Si j'ai bien lu, on ne parle pas de la résistance du madrier principal qui fait levier, en bois d'accord, mais quel bois assez résistant pour supporter un porte à faux de 10 mètres en levant et/ou tractant 40 tonnes.

Ensuite, les câbles qui doivent supporter des tractions énormes, des filins en corde tressée, oui, mais quelle était le cordage assez souple, fin et résistant à l'époque capable de supporter de telles contraintes.

Ce principe est celui utilisé par les grues actuellement, as-tu déjà vu une grue capable de soulever 40 tonnes, ce n'est pas une petite machine et je ne parle pas des câbles en acier spécialement conçu et étudié pour supporter de telles charges.

Ne disposant pas de poulies, il faut également considérer les pertes et la résistance due à la friction sur cette fameuse pièce retrouvée.

Ce principe énoncé est celui du palan des grecs, mais inversé, mais celui-ci fonctionne avec des poulies qui permettent de diviser les forces, ça change beaucoup de choses.

Pour la grande pyramide, elle aurait été construite en 20 ans, donc 2.300.000 blocs en 20 ans cela donne 115.000 blocs/an soit 315 blocs/jour, proprement taillés, transportés, levés et mis en place, pas mal du tout pour des anciens.

En résumé, faut voir. :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 07:43 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
315 blocs/jour... :shock:

Non, non ce n'est pas une illusion. C'est bien ce que Dragon prête à nos anciens.

Sachez que vous déppassez de loin les calculs les plus optimistes... :lol:


Voici une simulation très optimiste avec des outillages modernes

L’extraction

Citation:
Avec l'outillage moderne actuel nécessaire pour extraire en carrière un tel bloc et égaliser ses six faces au millimètre près avec des polisseuses électriques, il faut à une équipe de six hommes quatre heures de travail pour terminer le bloc.

Aujourd'hui donc en supposant qu'un tel ensemble de carrières ait pu exister en Egypte d'où l'on aurait extrait un tel volume, (aucun pays occidentaux ne possède actuellement une pareille infrastructure) on ne pourrait produire, à raison de 8 heures de travail par jour en mettant 100 équipes de 6 hommes au travail que 200 blocs par jour.

Pour produire donc les 2,4 millions de blocs nécessaires il faudrait 12.000 jours de travail soit 40 ans à raison de 300 jours de travail par an. Lorsque l'on sait qu'à cette époque en -2.500 avant notre ère le seul métal disponible était le cuivre, le bronze ne viendra que plus tard.



Le transport

Citation:
En supposant cependant que ce fut possible, il faut alors les transporter jusque Gizeh. En terrain plat, la progression par le moyen de halage sur rampe lubrifiée au limon est de 1km par heure et on doit en plus traverser le Nil (on suppose qu’ils arrivent à mettre par quelques moyens les bloc sur l’embarcation). Il faudra donc 5 jours à 25 ouvriers haleurs travaillant 8 heures pour parcourir 40 km. Si l'on veut amener la production journalière (200 blocs par jour), une armée de 200 x 5 x 25 = 25.000 travailleurs sera nécessaire



La construction

Citation:
En supposant encore une seconde fois que cela soit possible il faut, maintenant que les 200 blocs sont à pied d’œuvre, les assembler et là cela ne va vraiment plus. En supposant que chaque bloc n'exigerait séquentiellement que dix minutes (ce qui est inimaginable) à quatre équipes de 1000 hommes on ne pourrait en assembler que 6 à l'heure par face soit 192 par jour. Le placement des 2.400.000 blocs exigerait alors 12.500 jours soit 50 ans et ce sans parler du transport des blocs de granit pesant jusqu'à 30 tonnes ni des pierres de revêtement des faces pesant elles 6 tonnes chacune.



Conclusion

Avec un niveau infrastructure exceptionnel que requiert l’ouvrage (mais dont il ne reste que des traces assez ambiguës, voir rien du tout) et des ouvriers surhommes, on est encore loin des 20 ans pré-supposées.

Le site propose d'autres théories comme la fabrication de pierres sur place par une méthode de coulage, d’autres prétendent que la pyramide est vide…

http://users.skynet.be/sky35213/astro10f.htm#MENSU.

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 08:37 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Moi, je ne prétends rien du tout, c'est un simple calcul d'après les données connues. D'abord Pharaon, devait de préférence avoir sa pyramide terminée avant qu'il ne soit passé dans l'autre monde.

Citation:
(...) L'historien grec Hérodote avait entendu dire que 100 000 hommes furent nécessaire pendant 20 ans pour construire la grande pyramide de Gizeh (Kheops). Les spécialistes d'aujourd'hui croient cependant que 20 000 hommes ont pu suffire à faire ce travail dans le même temps. - Source : http://membres.lycos.fr/uraeus/droite/pyramide/construc.htmLa construction des pyramides


Citation:
On estime actuellement qu'il fallut cent mille hommes, qui ne pouvaient travailler que pendant la crue, pour achever cette construction en vingt ans. Ces chiffres furent d'abord avancés par Hérodote, l'historien grec qui, deux mille ans plus tard, fut le premier voyageur dont la description des pyramides nous soit parvenue. Ces chiffres semblent exagérés, à moins qu'il ne s'agisse de main-d'œuvre agricole employée pendant que les champs étaient inondés. Il ne semble pas que des esclaves aient été exploités, mais il reste à prouver les motivations des ouvriers: voulaient-ils rendre service à leur souverain divin ou simplement gagner leur vie pendant la saison creuse? - Source : Le site de l'Histoire


Une moyenne de 2.300.000 blocs en 20 ans = 115.000 blocs/an donc 315 blocs/jour, c'est mathématique.

Vu la durée de la vie en ce temps, je doute que Pharaon ait attendu 40 ans pour avoir sa pyramide qui représentait pour lui le but ultime de sa vie et sa survivance dans l'au-delà.

Il ya tout simplement que les petits malins de notre époque mécanisée sont incapables de s'imaginer que les anciens étaient capables de faire mieux qu'eux avec de l'ingéniosité et de l'huile de bras. C'est vrai qu'à l'époque les gens étaient un peu plus courageux que maintenant et qu'ils ne travaillaient pas 35 heures par semaine en râlant

Citation:
(...)on ne pourrait produire, à raison de 8 heures de travail par jour en mettant 100 équipes de 6 hommes au travail que 200 blocs par jour.


Pourquoi 100 épuipes de 6 hommes ? Parce que le gars l'a décidé et pourquoi pas 200 équipes de 6 hommes et plus encore ?

Si on peut admettre qu'il y avait 100.000 ouvriers à l'oeuvre sur une pyramide pour l'ensemble du travail tout est possible. Il suffit de regarder en Chine, quand il avaient des gros travaux, ils s'y mettaient à des milliers d'hommes et des milliers d'hommes avec une brouette chacun, ça remplace pas mal de bulldozer et de camions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 17:26 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
La simulation précédente donne un résultat total de plus de 90 ans et non pas 40 ans. (on passe certains détails comme les bloc de calcaires de 6 tonnes,…)

Pour la question des équipes d’extraction et de finition, même si l’on double les équipes cela ramène à 20 ans leur travail (avec des polisseuses électriques), alors qu’a cette époque on ne connaissait même pas le fer.
Et encore faut-il tout assembler et cela prendrai 50 ans en étant plus que optimiste (1 bloc toutes les 10 minutes !)

La théorie mathématique du 315 blocs/jour est franchement surréaliste, même avec 100000 personnes qui travaillent plus que 35h car le fond du problème reste technique.

Les estimations d’Hérodote sont connue pour être assez fantaisistes. Il stipule l’utilisation d’un système de grue en bois alors que ce matériaux était rare et aucune grue ne peut supporter le poids des blocs…en clair il n’en sait pas plus.

Quand à la question des 100000 ouvriers n’était elle pas ramené à 20000 ?

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 20:01 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Si, certains ont ramené le nombre à 20.000 ouvrier, mais bon, les chiffres sont les chiffres et ne mentent pas à condition que les données de base soient bonnes et visiblement, il y a un problème. Tout au plus peut-on considérer comme valable le nombre de blocs. Quoique, d'un coté c'est plus de 2.000.000, d'un autre 2.400.000 et aussi 2.300.000. :?

Bon ici on parle de la grande pyramide de Khéops.

Une chose aussi, la pyramide de Pharaon devait être terminée de son vivant, qu'il puisse apprécier sa future "demeure". Alors, je doute qu'il attende 40 ans, 90 ans et encore moins 210 ans.

Donc, les conclusions s'imposent d'elles-mêmes, soit les Égyptiens n'ont pas construit les pyramides, car ils en étaient techniquement incapables ou alors, ils étaient drôlement forts et avancés pour leur époque, à un point tel que nous ne sommes pas capable d'en faire autant.

Hormis le coût... pharaonique d'un tel édifice à notre époque, il est aberrant que nous ne soyons pas capables d'en faire autant au XXIe siècle avec toutes nos belles et puissantes machines et notre grande technologie. :lol:

Un monde fou a déjà supputé sur les façons de les construire, de monter les blocs, de les lever, etc. Toutes les théories des plus farfelues au plus sensées ont été avancées et apparemment aucune n'est capable de tenir la route sans se casser la figure, alors qu'elle est la solution à la construction de ces fameuses pyramides.

Parce qu’indéniablement, elles sont là à narguer le monde depuis des millénaires, je finirais par comprendre que certains prétendent qu'elles ont été construites par des extraterrestres.

Comme disait l'autre, "y a un truc".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 20:24 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avril 01, 2004 20:19
Messages: 81
Je vais peut-être dire une co**erie, mais pourquoi les Égyptiens auraient - ils construits les pyramides :?: Peut-être étaient-elles déjà là avant et qu'ils les ont simplement rénovées !!!

John West a très bien montré par exemple que le Sphinx est beaucoup plus vieux qu'on ne pense ( environ 12 000 ans) car il a subi des pluies diluviennes qui n'ont eu lieu qu'il y a très longtemps. Alors pourquoi pas les pyramides !!!

Il en est de même pour tous les édifices colossaux que l'on retrouve un peu partout sur la planète, et ceci expliquerait pourquoi l'on retrouve la même architecture dans différentes civilisations sans contact apparent.

_________________
HOW WILL I LAUGH TOMORROW WHEN I CAN EVEN SMILE TODAY


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Jeu Août 05, 2004 21:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mai 19, 2004 00:51
Messages: 94
Localisation: Sherbrooke, Québec
C'est clair que la construction de cette pyramide à pris plus que 20ans, placer un bloc tout les 5 minutes environ....entre vous et moi cela ne peut pas être possible. En plus que plusieurs vie devaient se perdre pendant une journée de travail, ils ont surement dû manquer d'ouvriers à un certain moment donné.

Même aujourd'hui, avec toute notre technologie, nous aurions de la difficulté à refaire ce qu'ils ont réussit à faire.

Soit qu'il y a des lacunes dans l'histoire de la contruction des pyramides ou qu'ils ont été aidé par une force quelquonque.

1 bloc tous les 5 minutes (environ) pendant 20ans sans arrêt, jour et nuit, avec une technoligie minime.....Soyons Réaliste


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Août 06, 2004 01:07 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
Finch ce n’est pas 1 bloc/5 minutes, soyons plus "réaliste" avec 1 bloc/10 minutes. :lol:

Qu’on les réduise au nombre de 2 000 000 ne change rien au problème, ça dépasse toujours largement les 20 ans.

Autre mystères les « coïncidences » mathématiques de Kheops :

Citation:
- Le demi périmètre (460m71) divisé par la hauteur estimée (146m65) vaut 3,14165 soit le fameux Pie: très bizarre tout de même!

-L'apothème d'une surface (186m) divisé par un demi côté (115m) vaut 1,617 soit le nombre d'or: à nouveau bizarre !

-L'angle de pente des faces des 3 pyramides de Gizeh, qui sont manifestement proportionnelles au point de vue géométrie spatiale, n'a jamais pu être déterminé avec précision à cause de l'érosion plus ou moins prononcée de leur sommet respectif et de la dégradation des surfaces qui sont de véritables escaliers. On peut cependant à une demi degré près l'estimer à 52° suivant l'état actuel de conservation. Dans ce cas leur hauteur respective originale est égale au rayon du cercle dans lequel chacune de leur base carrée est inscrite : encore plus bizarre qu'il s'agisse de coïncidences mathématiques!


http://users.skynet.be/sky35213/astro10f.htm#MATH

Ce qu’il faut savoir c’est que les archéologues ne trouvent aucuns indices sur les méthodes de construction des pyramides dans écris de l’époque.
Ceci serait peut-être une preuve qu’elles sont antérieurs à ce qu’on dit officiellement.

Quand à la datation du Sphinx et l’histoire des pluies diluviennes je vous renvoie Jeremies3819 à mon post dans ce topique: viewtopic.php?t=.php?p=16482#16482 voir « infos en vrac ». (Je précise que la source de cette infos est médiumnique )

La piste E.T m'a fait rire la première fois, mais elle n’est finalement pas aussi insensé que toutes les théories pseudo rationnels qu’on échafaude actuellement.


Personnellement je crois qu’il doit y avoir un lien avec la méthode d’Edward Leedskalnin le constructeur du Château de Corail : viewtopic.php?t=2188

A noter que ce monsieur fait pale figure avec ses blocs de 1 à 30 tonnes (2 à plus de 80 pour Kheops) et n’a pas privilégié la hauteur.

Avec ça on s'approche plus des 20 ans...

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Août 06, 2004 07:39 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Assez étonnant ce monsieur Edward Leedskalnin, il est intéressant de lire Les Théories qui concernent la lévitation des pierres par le son.

Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de certaines propriétés bien spécifique du son qui "fait voler les pierres".

Je me souviens que dans les livres sacrés indiens, on parle d'une machine volante qui faisait "le bruit des abeilles" et que ce "bruit" était ce qui lui permettait de voler.

En cet "art" perdu actuellement, quoique peut-être semble-t--il, encore connu des moines Thibétains réside peut-être le fameux secret de la construction des pyramides en un temps "record".

Au fil de mes lectures, je me souviens d'avoir parcouru des écrits sur les propriétés supposées de certaines fréquences soniques qui peuvent tuer, guérir, détruire et faire léviter les objets les plus massifs. Je ne sais exactement pourquoi, mais cette piste me plaît assez, bien que je suis conscient qu'elle est peu conventionnelle. Mais nous savons que les anciens possédaient des connaissances qu’apparemment nous avons perdues à cause de l'évolution technologique.

Nous avons tous compris que l'on ne peut construire les pyramides mêmes avec des moyens mécaniques sophistiqués, dans les délais de temps qu'ils ont pratiqués, donc il y a forcément le "truc" en plus.

Et cela, ce n'est encore que pour le transport et l'assemblage des blocs, il y a l'exploitation des carrières, l'usinage parfait des blocs et tout cela sans véritables outils performants, puisqu'ils ne connaissaient que le cuivre et le bronze et possédaient accessoirement du fer souvent importé.

Je voudrais bien voir un ouvrier de carrière tailler un bloc de pierre de manière parfaite avec des outils fait de ces métaux, je crois, qu'il faudra attendre longtemps avant d'avoir un résultat identique aux pyramides.

En parlant des outils, c'est qu'il en faut pour équiper 20.000 hommes et le problème s'amplifie quand il s'agit de 100.000 hommes. Je ne me souviens pas que l'on ait retrouvé des outils perdus, cassés ou abandonnés à profusion dans et autour des pyramides.

On n'a pas retrouvé des plans, des écrits, les calculs d'architectes, parce que pour élaborer, diriger et construire un tel édifice, il faut une sacrée organisation, une pyramide ce n'est pas seulement ce que l'on voit à extérieur, mais également tout l'agencement intérieur. Avoir 2.300.000 blocs à poser dans un ordre précis pour arriver à ce résultat, il faut le faire. Cela laisse penser sans aucun doute que le gars qui à conçu ce monument était drôlement fort en tête, n'oublions pas l'époque à laquelle cela est censé se passer.

On nous donnerait actuellement une pyramide en"kit", avec les plans, prêts à construire, je pense que pas mal d'architectes se gratteraient encore la tête pour mettre tout cela en place. C'est assez stupéfiant, je pense que les gens ne se rendent pas vraiment compte de l'organisation et de l'intelligence qu'il faut pour créer et construire une pyramide, c'est incroyable.

Bon, il est également possible que le secret soit connu de quelques-uns, mais ce secret est tellement incroyable et non conventionnel, qu'il n'est pas divulgué dans le public. On se perd en conjectures et les "spécialistes" finalement n'en savent pas plus que nous, puisque généralement leurs théories, quand elles sont décortiquées à fond, ne résistent pas à tous les problèmes qui se posent.

En toute logique, si actuellement, nous sommes incapables de le faire nous-mêmes malgré toute la technologie que nous possédons par rapport à eux, il est normal de penser qu'eux non plus ne le pouvaient pas. À moins que..Oui, mais à moins que quoi ?

C'est vraiment râlant de ne pas savoir ni quoi, ni comment, avec certitude.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Août 06, 2004 07:55 
Hors ligne

Inscription: Lun Mars 22, 2004 17:07
Messages: 25
Localisation: France
DRAGON a écrit:
Assez étonnant ce monsieur Edward Leedskalnin, il est intéressant de lire Les Théories qui concernent la lévitation des pierres par le son.


DRAGON, je suis tout à fait d'accord avec toi, on a beau triturer les chiffres dans tous les sens, on ne peux que se rendre à l'évidence : les égyptologues et autres nous racontent des âneries.

On peux se demander s'ils en sont conscients. Ces personnes devraient avoir se rendre compte que leurs théories sont totalement inaplicables.

Qu'on l'accepte ou non, l'histoire de Edward Leedskalnin démontre qu'il existe d'autres moyens de construction qui nous sont totalement inconnus. Ce type a bien déplacé (et sculpté) des blocs énormes totalement seul, et sans l'aide de machines. Et c'est vérifiable car comtemporain à notre époque.

Ceci dit, maintenant que tu le dis c'est vrai qu'on n'a retrouvé aucun plan d'architecte ni le moindre document faisant état des méthodes, ni outils sur les lieux des chantiers (ou alors il faut qu'on prenne exemple sur eux pour nos "chantiers propres"). Donc pourquoi pas une autre civilisation ? Pas forcément E.T. d'ailleurs, celle ci pourrait très bien être plus ancienne.

Ces 2 théories m'auraient fait sourire il y a quelques années, puisqu'ils disent à la télé que ce sont des esclaves qui ont tout fait avec leurs petites mains, mais maintenant.... Je dois avouer que je suis dubitatif.

_________________
L'oiseau en cage rêvera des nuages


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Août 06, 2004 15:44 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
Voila ce que disent les cassiopéens qui est la source ésotéro-scientifique la plus fiable que je connaisse (réponses d'une "entité supérieur" par l'intérmédiaire d'un médium):

Citation:
Q: (L) Qui a construit la grande pyramide ?
R: Atlantes.
Q: (L) En quelle année a-t-elle été construite ?
R: Il y a 10643 ans.
Q: (L) Pourquoi a-t-elle été construite? Dans quel but a-t-elle été utilisée ?
R: Capturer l'énergie cosmique.
Q: (L) Et à quoi cette énergie cosmique a-t-elle été utilisée une fois capturée ?
R: Beaucoup de choses… L'énergie, le transport, la guérison, le contrôle mental, le climat, etc…
Q: (L) Qui a construit le Sphinx ?
R: Les mêmes.
Q: (L) le Sphinx a-t-il été construit en même temps ?
R: Oui.
Q: (L) Pourquoi le Sphinx a-t-il été construit ? Quel était son but ?
R: Temple.
Q: (L) Est-ce que des enregistrements sont enterrés sous le Sphinx ?
R: Oui.


Citation:
Q: (L) Pourquoi le Sphinx ressemble à un humain félin?
R: Symbolisme de l'énergie féline.
Q: (L) C'est pourquoi les Egyptiens vénéraient les chats ou tenaient les chats en une telle haute considération?
R: A l'origine de cela.
Q: Quelle était l'origine de ce dieu félin?
R: Tradition atlante.
Q: (L) Où était l'origine de la tradition atlante du dieu félin?
R: Superstition.
Q: (L) La superstition était sur quel sujet?
R: Pas important.
Q: (L) Bien, ça peut être important parce qu'un monument aussi énorme fut construit pour honorer ce dieu et je suis sûre que le monde voudrait savoir ce qui est à l'origine de ceci.
R: Quelle est l'origine de la Statue de la Liberté?
Q: (L) Un principe. Donc un principe félin est à l'origine du Sphinx?
R: Proche.


Citation:
Q: Quelle EST la clef de la pyramide ?
R: Utiliser les maths comme donné.
Q: Bien, quel était le but de la Grande Galerie ?
R: Collecteur d'énergie.
Q: Les encoches dans le sol étaient faites pour quoi?
R: Noter l'ordre.
Q: La chambre de la Reine est faite avec du calcaire; la chambre du Roi est faite avec du granit noir. Pourquoi la différence ?
R: Perfection dans les méthodes de construction d'ondes sonores.
Q: Que voulez-vous dire ?
R: Où supposez-vous que le granit noir a été excavé ?
Q: Je ne sais pas. Pas de là, à coup sûr.
R: Bien, ainsi qu'est-ce que ça signifie ?
Q: Je ne sais pas. J'ai pensé qu'il pourrait y avoir une différence dans les buts de la chambre à cause de la construction différente. Mais, ce que vous semblez dire est que c'était en raison des techniques améliorées de construction. Ainsi, la chambre de la Reine doit avoir été construite d'abord. Ont-ils utilisé la chambre de la Reine pour perfectionner les méthodes pour qu'ils puissent alors construire la chambre du Roi ?
R: La chose importante est ici la méthode, pas le but.
Q: Qu'est-ce qui a provoqué la perfection dans des méthodes de construction d'onde sonore ?
R: Connaissance accrue.
Q: Combien de temps, du commencement à la fin, cela a pris pour construire cette pyramide ?
R: 6 mois. (pour 2 300 000 blocs, cela fait une moyenne de 12 570 blocs par jour !!!!!!!!)


Citation:
Q: Quand vous dites qu'ils ont été construits en utilisant la technologie d'ondes sonores, ces ondes sonores ont-elles été produites par des voix humaines ou par des instruments ou des dispositifs mécaniques d'une certain sorte ?
R: Surtout dernier.
Q: Quel genre de dispositif cela serait-il ? Comment l'appelleriez-vous ?
R: Quelque chose comme diapason.
Q: Ce serait quelque chose qui pourrait être frappé et produirait un son qui pourrait alors être dirigé d'une certaine façon ?
R: Un collecteur/concentrateur amplificateur de son.
Q: Pouvons-nous construire une telle chose ?
R: Doit ressembler à une antenne bilatérale; laiton ou bronze massif
Q: En dehors d'un morceau massif de métal, y avait-il là d' autres parties internes comme un mécanisme d'une certain sorte ?
R: Baguette magique en silicium artériel.
Q: (A) Pouvons-nous en voir une image quelque part?
R: Aucune image n'existe là où vous avez l'accès.


Citation:
Q: (T) A-t-elle été construite de la même manière que le Château de Corail a été construit?
R: Proche.


Traduction intégrale sur http://www.onnouscachetout.com/forum/in ... wtopic=388 tirée du site http://www.quantumfuture.net/fr/index.html

Vous avez bien lu, Kheops en 6 mois soit 12 570 blocs par jour :D

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Août 07, 2004 16:22 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 05, 2004 16:48
Messages: 227
bon, je ne suis ni egyptologue, ni spécialiste en architecture. mais la théorie de la construction du sphinx remontant à 12000 ans et qui serait aussi contemporain de la pyramide de Kheops me parait difficile à croire :? qui ne se souvient pas de la tradition d'un pharaon dormant sous le sphinx et qui promet de dégager les sables encerclant le sphinx?^^

en principe, lorsqu'on construit pour la première fois un batiment architectural sortant du lot commun des batiments de chaque époque, le batiment particulier produit sur les contemporains une forte impression que ceux-ci se mettront à en construire d'autres. On pourrait appeller cela un phénonmène de mode.

La 1ere pyramide construite en Egypte est celle de Djeser (IIIe dynastie, vers 2670 av.JC). Le célèbre Imhotep l'aurait construit en personne. Après cela, d'autres pyramides suivront dont peut-être celle de la célèbre pyramide de Kheops. On en trouve même en Nubie à une époque plus tardive!

Je ne pense pas qu'on ait construit une pyramide 12000 ans et qui resterait ainsi jusqu'à l'édification de la pyramide de Djeser.

Rappel des dates appromixative du règne de Kheops: 2589 à 2566, soit environ 23 ans de règne. On n'exclut pas qu'on ait commandité la construction de la pyramide avant l'avènement de Kheops. Mais cela, je ne saurais pas confirmer car je ne suis pas egyptologue.^^

Le dragon a raison d'insister sur le fait qu'en l'absence des indices de construction et des contraintes de matériaux, on élabore des théories plus ou moins farfelues. Prions qu'à l'avenir des archéologues retrouveront des témoignages précises de construction. :mrgreen:

je n'apporte rien sur la théorie de la construction mais je voudrais apporter un petit avertissement en ce qui concerne l'histoire. Il faudrait rester humble en ce qui concerne les théories: nous ne savons rien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Août 07, 2004 19:28 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Il faut dire plusieurs choses aussi, d'abord, je crois que quelque part, nous nous sentons un peu vexés, surtout les personnes qui sont des têtes dans l'architecture, le travail de la construction, etc. Je suppose qu'ils vont employer d'autres mots pour l'expliquer, mais ils arrivent au même résultat que nous, pas de réponse vraiment satisfaisante et incontournable.

Apparemment, comme je disais dans un autre message, pas de plans, pas de maquettes, pas d'outils abandonnés en quantité, enfin concernant les outils, je ne sais s'ils étaient fournis par l'employeur ou si les corps de métiers venaient avec leur matériel. Dans le premier cas, on peut concevoir qu'à l'époque, le métal étant tout de même plus rare qu'actuellement suite au moyen d'extraction et d'exploitation limitée, les outils étaient récupérés, fondus et recyclés en d'autres objets, nous le faisons bien actuellement pour des motifs notamment économiques.

Maintenant, j'ai déjà vu des ouvriers de carrière travailler à l'"ancienne " pour des restaurations de bâtiments anciens, les pierres sont loin de faire 40 tonnes et pourtant c'est un sacré travail pour les égaliser, les adapter, car là, ils utilisent burins, marteaux, etc. Exactement comme à l'origine et ils disposent d'outils créés avec des métaux actuels et performants.

Là, on se rend compte que c'est un gros travail, alors comment ces Égyptiens ont ils fait de même avec des outils en cuivre ou peut-être en bronze, ils ont dû en user des outils, ce qui me fait encore penser que pour des raisons de facilités, ils auraient dû avoir aussi une ou des fonderies de métal et des moules et/ou des forgerons pour refaire des nouveaux outils sur place.

Comme c'était une construction "officielle", il devait y avoir des fonctionnaires, tenant des registres pour la comptabilité et l'avancement du travail, les Égyptiens étaient très ordonnés et de tels "livres" de comptes ont été retrouvés pour l'agriculture, l'attribution des terres cultivables, etc. Mais a-t-on retrouvé de tels documents de gestions pour les pyramides ? Soyons sûrs que s'ils ont construit les pyramides, ils tenaient leurs comptes à jour, il fallait payer les ouvriers, gérer la nourriture, les outils, je sais qu'ils avaient même des documents sur les absences au travail pour cause de maladie. Ils étaient extrêmement organisés et tatillons, bref des fonctionnaires, rien n'a changé.

Alors, il serait impensable que l'on n'ait pas retrouvé des documents manuscrits, peu importe le support, relatant l'épopée de la construction, à l'époque construire une pyramide était quelque chose de grandiose et le mot est faible et ça le serait encore de nos jours, sans aucun doute.

Il manque beaucoup trop de pièces dans ce puzzle, ce n'est pas normal.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Sam Août 07, 2004 20:56 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
Si l'on se réfère à une recherche purement scientifique il faut se rendre à l'évidence: elle ne nous apporte aucune réponse plausible.

Donc faute de cela il ne serai pas insencé de se tourner vers des sources moins communes dont pas mal se penchent sur le mystère des pyramides.

Moi qui en ait lu un bon nombre pour les comparer (Cayce, Cassiopéens, Roce.C,...) je remarque qu'il y a beaucoup de coincidences sur les informations qu'ils révèlent respectivement. En tout cas aucunes ne se contredisent.

Outre le mystère de la construction il y aussi le secret de l'éclairage. Comment a t-on pu dessiner ou graver au fond des temples comme celui d'Hator à Denderah, alors qu'il n'y a aucune trace d'utilisation de feu?

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Août 08, 2004 00:14 
Hors ligne
Membre honoraire
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 30, 2003 10:30
Messages: 10612
Alors là, c'est encore plus intrigant que les pyramides.

Les miroirs en métal poli (argent) auraient été utilisés pour refléter la lumière solaire et la faire pénétrer dans les endroits sombres. Mais ce système se révèle insuffisant, après quelques réflexions, la lumière tombe à 40 % et ensuite c'est terminé. Donc, ce principe ne semble pas tenir la distance.

Certains avancent l'hypothèse que les Égyptiens connaissaient l'électricité et encore plus fort, ils possédaient l'ampoule électrique.

Un site qui en parle : Enigme de l'éclairage dans l'ancienne Egypte

On attribue aussi l'invention de la bougie aux Égyptiens et diffusée par les Romains.

Ce qui est certain, c'est que les chambres obscures où ont travaillé les ouvriers ne portent pas de traces de suie d'éclairage par combustion, torche, etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Août 08, 2004 01:38 
Hors ligne

Inscription: Ven Février 27, 2004 02:21
Messages: 241
Vu la taille de la chose j'imagine mal qu'on la trinbale dans les couloirs étroits des temples. D'après les bas reliefs ils sont plus fait pour être statiques.

Ce qui me gène dans l'expérience c'est qu'il n'est pas précisé ses conditions de mise en oeuvre. Ce qui semble avoir été oublié et qu'on voit bien dans le bas relief c'est la longue "tige"

Et ce brin de lumière ressemble à si méprendre à la flamme d'un chalumeau...

_________________
"Si l'homme a deux oreilles et une bouche, c'est pour écouter deux fois plus qu'il ne parle"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 369 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO