Nous sommes le Mar Août 20, 2019 04:47


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le mystère de Mari levé par un archéologue français
MessagePosté: Dim Février 20, 2005 11:13 
Hors ligne

Inscription: Sam Mars 29, 2003 10:35
Messages: 123
Le mystère de Mari, en Syrie, levé par un archéologue français
Image
PARIS (AFP) - Le mystère de Mari, antique cité de Mésopotamie (aujourd'hui en Syrie) est enfin levé grâce aux découvertes de l'archéologue français Jean-Claude Margueron : Mari n'a pu exister qu'en raison de son rôle de "formidable foyer de métallurgie".
Dans un ouvrage passionnant, "Mari, métropole de l'Euphrate", (Picard/erc), celui qui fut pendant 25 ans directeur des fouilles du site, livre ses conclusions. "Mari a été une des premières +villes nouvelles+ de l'humanité. Créée ex nihilo, en une seule fois, dans le but précis de devenir ce foyer".
Un concept stupéfiant pour une époque - 3000 à 2900 ans avant J.C. - où les villes se développaient à partir de villages ou comptoirs, et qui montre le degré d'anticipation urbanistique auquel était parvenus les Mésopotamiens.

"Comment une ville a-t-elle pu se développer au IIIe millénaire avant J.C. en plein désert, dans une région dépourvue de cuivre et dans une vallée drainée par un Euphrate aux crues dévastatrices rendant toute agriculture aléatoire?"

Dans une interview à l'AFP, Jean-Claude Margueron, 70 ans, réitère la question qui l'a hanté des années durant, alors que Mari, découverte en 1933 par son prédécesseur André Parrot, avait livré ses trésors les plus visibles.

Ce fut, en 1935, le temple d'Ishtar, la statue du roi Lamgi Mari, puis le Grand Palais du IIe millénaire, et d'autres temples, de fabuleuses sculptures. Enfin, des quartiers d'habitation et une partie d'un palais du IIIe millénaire.

Quand Jean-Claude Margueron prend la direction des recherches en 1979, la plupart des pièces les plus spectaculaires ont déjà été retrouvées. Demeure la question : "Qu'est-ce qui a justifié l'existence de Mari?".

Il lui faudra, pour le découvrir, passer des milliers d'heures à scruter sous-sols et terrasses, quartiers d'habitation, tracés des rues, mais aussi les environs, l'ancien lit de l'Euphrate et d'autres sillons alluvionnaires.

"Alors, ce furent des découvertes, pas toujours spectaculaires visuellement, rarement immédiates, mais très importantes sur le plan de la compréhension du site, de son intégration dans le milieu géographique, historique, économique".

"La" révélation de Mari - étayée depuis une dizaine d'années, mais inédite jusqu'à ce jour -, étant l'existence d'un formidable foyer de métallurgie, datant de quelque 2900 ans avant J.C.

"En fait, la métallurgie était partout dans la ville. C'est l'existence de cette activité lucrative - Mari fabriquait quantité d'armes et d'outils - qui justifie tout ce que nous avions trouvé auparavant".

Jean-Claude Margueron repère ainsi un canal de navigation, longeant la rive gauche (est) de l'Euphrate sur 120 km, qui permettait d'acheminer des montagnes du Taurus (actuelle Turquie) le cuivre et le bois nécessaires aux activités de fonte de Mari.

Il découvre également qu'un canal d'irrigation, sur la rive droite du fleuve, permettait une agriculture qui n'aurait pas existé, faute de précipitations suffisamment abondantes. Et qu'un canal de raccordement, qui traversait Mari d'amont en aval du fleuve, évitait les inondations et permettait ancrage et décharge des bateaux.

"Pourquoi des hommes auraient-ils entrepris des travaux d'une telle ampleur - Mari était aussi protégée par une digue et entourée d'un double rempart -, s'ils ne devaient déboucher sur rien?"

"Les bâtisseurs de Mari, conclut l'archéologue, connaissaient les profits qu'ils pourraient retirer d'une plaque tournante économique entre le sud de la Mésopotamie et le Nord, entre l'est et la Méditerrannée".

"Les innombrables richesses archéologique découvertes à la faveur des fouilles montrent qu'ils avaient vu juste".

Photo haute résolution:

http://www.baulink.hu/balintker/hatterkep/mezopotamia/Mari.jpg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Février 20, 2005 12:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Décembre 25, 2004 01:35
Messages: 2708
Localisation: En Croisade contre l'idiotie
Comme quoi ils etaient pas stupides nos anciens,ils avaient tout calculé a l'avance,vous rendez vous compte ils construisaient deja en prenant compte,non pas de la richesse du sol et des environs,mais d'un point nevralgique de commerce et d'echanges.Pour s'approvisionner ils faisaient confiance a l'Euphrate a proximité.En temps de guerre qui aurait soupconné l'existence d'une telle ville dans un tel endroit?
Mazette :wink:

_________________
Heureux les imbéciles...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO