Nous sommes le Jeu Novembre 23, 2017 04:32


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 14:23 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Merci pour cet avis intéressant, qui apporte des éléments nouveaux sur l'affaire des possédés de Morzine.
(Même si, à titre personnel, j'ai toujours douté que l'ergotisme ait eu une quelconque responsabilité dans cette histoire : les "hallucinations" n'en sont qu'une conséquence tout à fait secondaire, et les symptômes principaux du mal des ardents - maux de ventre, vomissements, voire gangrène des extrémités distales des membres et du visage - n'ont pas été relevé à ma connaissance chez les possédés.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 14:48 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 10, 2004 00:03
Messages: 22
Ar Soner a écrit:
les symptômes principaux du mal des ardents - maux de ventre, vomissements, voire gangrène des extrémités distales des membres et du visage - n'ont pas été relevé à ma connaissance chez les possédés.)

Les maux de ventre (et la fameuse "boule de l'hystérie"), étaient pourtant quasiment systématiques. On parlait notamment de douleurs épigastriques (juste en dessous du sternum) , dont on sait aujourd'hui qu'elle peuvent être des indices de pathologies physiologiques ou psychologiques très diverses (ulcère, angoisse, reflux, cancer, ...). Certains notent également divers scrofules (abcès), mais d'autres contestent qu'ils soient plus fréquents qu'ailleurs... rien qui permette de conclure.

Bref, le tableau clinique n'est pas simple à analyser et, à la lecture du recueil de J.C. Richard, je ne crois pas que les causes physiologiques soient déterminantes. Si d'autres que moi ici l'ont lu également, je serais curieux d'avoir leur avis sur ce point.

nikoteen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 15:09 
Hors ligne

Inscription: Dim Octobre 09, 2011 15:12
Messages: 5
Intéressant ce livre et la description sur le curé Vallentin encore plus. En effet, concernant les possédées de Verzegnis en 1878 (Italie du nord est) une des crises d'hystérie collective se passait dans l'église à la messe du dimanche matin. Soudain, une, puis deux, et puis trois femmes, toutes en dessous des 25 ans sauf une, se mirent à blasphémer et dire des parole obscènes. Dans le chaos qui s'ensuivit, le curé préféra arrêter la messe et se sauver dans la sacristie:-)
Sur la question démonstrative des vrais intoxiqués et pas des faux possédés, je pense que cela dépend de la dose ingérée et de chaque individu.En effet, on sait que le Lsd, agit différemment sur chaque personne. Pour certains il peut avoir un bon effet et pour d'autres un mauvais, voir très mauvais. Sur l'ergotisme lui-même, cela va du simple mal de tête ou de ventre passager au convulsions mais dans les cas plus graves à la mort par gangrène sèche.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 15:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juin 10, 2004 00:03
Messages: 22
Deux autres choses notables dans cette affaire :

- à aucun moment les rapports réalisés par les uns et les autres ne parlent de simulation, d'affabulation, de mystification... Même quand les médecins parlent d'hystérie par imitation, ils considèrent les "crisiaques" comme des malades. Comment et pourquoi écartent-ils cette possibilité ? Est-ce que, tout simplement, leur déontologie leur interdit d'aborder les choses sous cet angle ? Mystère... Pourtant, sur plus de 150 cas, il serait étonnant qu'aucun(e) habitant(e) ne s'inscrive dans une simulation pure et simple, consciente ou inconsciente, de la possession.

- une étude raisonnable de ce type d'évènement impose de bien faire la part des choses entre ce qui est de l'ordre du témoignage, de la narration, etc. et ce qui est d'ordre factuel (c'est à dire vérifiable, vérifié et donc établi). Quels sont les faits qui nous sont rapportés ? Lesquels sont vérifiables ? Que donnent les vérifications ? Les quelques vérifications qui ont été réalisées n'ont pas donné de résultat probant. Pourquoi n'en tire-t-on aucune conclusion ? Pourquoi ne s'est-on pas attaché à une vérification systématique des faits ? Dans le cas d'Amityville, par exemple, une classification des évènements selon ce principe a donné des résultats étonnants : tous les faits vérifiables qui ont été effectivement vérifiés (portes dégondées, traces de sabots dans la neige, ...) se sont révélés faux, sans exception, et cela a jeté un sérieux doute sur la réalité du récit des témoins.

nikoteen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 16:32 
Hors ligne

Inscription: Dim Octobre 09, 2011 15:12
Messages: 5
Sur cette question des simulations-dissimulées je pense qu'il s'agit du même phénomène que celui des psychiatres
américains vis-à-vis de Lynda Caporael. Une sorte de chasse gardée.Il va de soi que les deux psy voulaient une part du succès et la meilleure façon d'attirer l'attention sur eu c'était de prétendre le contraire. A l'époque, L. Caporael était encore étudiante et faisait la une des journaux par sa découverte (Science magazine, Times, NY times, etc)
Dire que à Morzine c'était de la simulation aurait pu couper court au discours et les journalistes n'auraient plus eu le même intérêt. En effet, s'occuper de possédés attire plus de monde que s'occuper de simulateurs et en ce temps là, tout le monde avait intérêt à jouer le jeu. Imaginez le journaliste qui fait du porte à porte demandant aux gens s'il n'ont pas eu vent d'autres possédés depuis la dernière fois...Ben, chacun pouvait avoir l'idée de devenir la star du jour...même le docteur de service:-) C'est malheureux à dire car au départ il y avait certainement des vrais fous volant par les fenêtres, si je peux résumer ainsi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Novembre 08, 2011 17:40 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
nikoteen a écrit:
Les maux de ventre (et la fameuse "boule de l'hystérie"), étaient pourtant quasiment systématiques. On parlait notamment de douleurs épigastriques (juste en dessous du sternum) , dont on sait aujourd'hui qu'elle peuvent être des indices de pathologies physiologiques ou psychologiques très diverses (ulcère, angoisse, reflux, cancer, ...). Certains notent également divers scrofules (abcès), mais d'autres contestent qu'ils soient plus fréquents qu'ailleurs... rien qui permette de conclure.

C'est intéressant, je l'ignorais. Mais en dehors des maux de ventre (qui ne sont pas très révélateurs et peuvent se manifester dans un bon paquet de pathologies), pas de signalements de diarrhées/vomissements/maux de tête/sensations de picotement ou d'engourdissement ?

Blisco a écrit:
Sur la question démonstrative des vrais intoxiqués et pas des faux possédés, je pense que cela dépend de la dose ingérée et de chaque individu.En effet, on sait que le Lsd, agit différemment sur chaque personne. Pour certains il peut avoir un bon effet et pour d'autres un mauvais, voir très mauvais. Sur l'ergotisme lui-même, cela va du simple mal de tête ou de ventre passager au convulsions mais dans les cas plus graves à la mort par gangrène sèche.

Sauf que le LSD n'est pas l'ergot du seigle (bien qu'elle soit inspirée de certaines des mycotoxines produites par le champignon), ses effets et leur variabilité selon les individus ne sauraient être comparables.
Et comme je le disais ci-dessus, l'ergotisme se manifeste presque systématiquement dans les premiers temps par des symptômes assez semblables à ceux d'une intoxication alimentaire (vomissement, maux de ventre, diarrhées, etc), bien avant de présenter un tableau clinique à base de convulsions/gangrènes/hallucinations qui correspondent à des quantités ingérées plus importantes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Dim Décembre 25, 2011 07:37 
Hors ligne

Inscription: Dim Octobre 09, 2011 15:12
Messages: 5
Je pense qu'il y a bien plus de similitudes que des différences entre les symptomes du LSD et de l'ergo et bien plus de descriptions et analyses scientifiques qui font penser à une origine commune que le contraire.
On peut penser que, suivant les individus, la même dose puisse être fatale pour certains et insignifiante,voir inaperçue pour d'autres, mais si on prend le fait que les allucinations sont similaires dans les deux cas alors qu'elles en se produisent nulle part ailleurs on en devrait pas pouvoir en douter. Certes, on ne connait pas d'intoxiqués au LSD qui soient morts de gangrène sèche mais ceci prouve uniquement que le LSD se limite à provoquer certains symptomes et pas tous. D'autre part, les doses de LSD sont infimes. Un gramme de LSD est dilué dans tellement d'eau que les papiers absorbants qui y sont trempès pour être mis en vente ensuite en petits carrés sechés, bien souvent, ne provoquent aucun symptome chez une bonne partie des gens.
En tenant compte de cela, et en sachant qu'un seul champignon peut intoxiquer des miliers de personnes tellement il est concentré en poison, on peut imaginer aisement que l'ergot qui finissait dans la farine pouvait être très concentré dans une partie du pain et pas du tout ou très peu dans un autre partie,
Ceci explique que une partie des habitants de ces villages ayent été intoxiquées et d'autres pas du tout.
Sur les différences entre les maux de ventre dus aux intoxications alimentaires il est très fréquent de constater encore de nos jours que certaines personnes ayant ingeré les mêmes aliments venant de la mème cuisine ne sont pas intoxiqués du tout alors que d'autres en meurent.
Il suffit de voir ce qui est arrivé en Allemagne il y a quelques mois avec le soja contaminé chez un producteur allemand.
Non seulement cela nous donne un aperçu de ce que que un germe peut provoquer comme effet sur certaines personnes et pas sur d'autres mais aussi des différentes réactions qui peuvent être comparées à celles du moyen âge. De plus, cela nous démontre presque que l'avis des scientifiques d'aujourd'hui ne vaut pas plus que l'avis de l'église du moyen-âge puisque, avant de découvrir que cela venait d'Allemagne ils ont incriminé des produits espagnols, voir des autres.
Pire encore, voyez ce que la croyance populaire provoquèe par une erreur d'analyse scientifique en Allemagne peut encore causer comme réactions: En Espagne, encore aujourd'hui on continue d'importer des concombres de Hollande (Visible dans les supermarchés avec la spécification”concombre hollandais”comme symbole de qualité supérieure, parce que l'on croit toujours que le diagnostic des sientifiques allemands (qualité allemande oblige...) qui imputaient l'intoxication aux concombres espagnols ne peut pas être mis en doute. Que dire en plus des réactions en chaîne qui s'ensuivirent et notamment celle de la Russie qui ne voulait plus importer aucun légume européen alors que l'Europe, par sa réponse à la Russie, semblait vouloir fourguer à la Russie tout ce que elle-même ne voulait plus consommer.

Je pense que nous en sommes pas encore sortis de l'auberge et que ce débat va continuer:-)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Février 09, 2012 12:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Bonjour, voilà quelque temps que je ne suis pas retourné sur le forum, et je vois que la discussion avance.

"une étude raisonnable de ce type d'évènement impose de bien faire la part des choses entre ce qui est de l'ordre du témoignage, de la narration, etc. et ce qui est d'ordre factuel (c'est à dire vérifiable, vérifié et donc établi). Quels sont les faits qui nous sont rapportés ? Lesquels sont vérifiables ? Que donnent les vérifications ? Les quelques vérifications qui ont été réalisées n'ont pas donné de résultat probant. Pourquoi n'en tire-t-on aucune conclusion ? Pourquoi ne s'est-on pas attaché à une vérification systématique des faits ? Dans le cas d'Amityville, par exemple, une classification des évènements selon ce principe a donné des résultats étonnants : tous les faits vérifiables qui ont été effectivement vérifiés (portes dégondées, traces de sabots dans la neige, ...) se sont révélés faux, sans exception, et cela a jeté un sérieux doute sur la réalité du récit des témoins."

Concernant les faits non vérifiables, le Dr Constans en fait une analyse systématique, et démontre que certains ne sont pas réels, d'ailleurs, à l'arrivée des médecins on ne constate plus de ces faits surnaturels.

Concernant l'hypothèse de l'ergot de seigle, ou d'orge, le climat ne permet pas d'expliquer une intoxication, de plus elle n'aurait pas durée aussi longtemps. L'ergotisme était connu, il aurait été diagnostiqué.

ON m'a fait part de l'hypothèse d'une intoxication par les pommes de terres vertes, certains signes correspondent, mais pas tous.

Il y a aussi des alcaloides, qui ont des effets similaires, mais comment auraient elles pu les consommer, volontairement, ou à leur insu ?

J'explore aussi la piste criminelle, mais il faudrait que j'interroge un spécialiste des pédophiles, pour avancer dans ce sens.

En bref, mon enquête continue, le livre 2 approche les 600 pages et il n'est pas encore fini.

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Dernière édition par richard le Jeu Février 09, 2012 13:25, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Février 09, 2012 12:57 
Hors ligne

Inscription: Dim Octobre 09, 2011 15:12
Messages: 5
Richard, vous dites:
J'explore aussi la piste criminelle, mais il faudrait que j'interroge un spécialiste des pédophiles, pour avancer dans ce sens.

Personnellement je ne vois pas ce que la pedofilie viendrait y faire ici dedans, par contre j'ai trouvé sur internent que la CIA dans les années 50 aurait été melée à une affaire d'intoxication dans un village français...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Février 09, 2012 13:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
L'attitude d'un vicaire est suspecte avec les premières victimes de l'épidémie.

Il y a cette hypothèse de la CIA pour Pont St Esprit.

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Février 09, 2012 13:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Blisco a écrit:
Sur cette question des simulations-dissimulées je pense qu'il s'agit du même phénomène que celui des psychiatres
américains vis-à-vis de Lynda Caporael. Une sorte de chasse gardée.Il va de soi que les deux psy voulaient une part du succès et la meilleure façon d'attirer l'attention sur eu c'était de prétendre le contraire. A l'époque, L. Caporael était encore étudiante et faisait la une des journaux par sa découverte (Science magazine, Times, NY times, etc)
Dire que à Morzine c'était de la simulation aurait pu couper court au discours et les journalistes n'auraient plus eu le même intérêt. En effet, s'occuper de possédés attire plus de monde que s'occuper de simulateurs et en ce temps là, tout le monde avait intérêt à jouer le jeu. Imaginez le journaliste qui fait du porte à porte demandant aux gens s'il n'ont pas eu vent d'autres possédés depuis la dernière fois...Ben, chacun pouvait avoir l'idée de devenir la star du jour...même le docteur de service:-) C'est malheureux à dire car au départ il y avait certainement des vrais fous volant par les fenêtres, si je peux résumer ainsi.


Les expériences médiatisées de Charcot à la Salpètrière vont aussi dans le sens d'une mise en scène et de la simulation.

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Février 09, 2012 13:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Etoile du soir a écrit:
Mais l'intoxication à l'ergot de seigle ne tient pas. Il n' y avait que des femmes qui montraient des signes de possession et les hommes consommaient le même pain.


Quels sont les signes de possession ?

Il faut faire une distinction entre l'envoutement, ou l'ensorcellement, et la possession. Les deux premières formes sont attribuées à l'action d'un personnage qu'on pourrait qualifier d'envouteur ou de sorcier, avec toutes les réserves que l'Église contemporaine attribue à leurs pouvoirs magiques. La possession serait l'emprise directe du diable, sans l'action d'un intermédiaire humain.
Pour que le diagnostic de possession soit posé par l’inquisiteur, ou l’exorciste, il faut que la personne atteinte présente divers signes caractéristiques.
Jacob, dans son ouvrage consacré aux curiosités infernales cite les marques de possession utilisées en 1644 par le Dr Ese (Traicté des marques des possédés et la preuve de la véritable possession des religieuses de Louvein) :
1. Avoir opinion d’être possédé.
2. Mener une mauvaise vie.
3. Vivre hors de toute société.
4. Les maladies longues, les symptômes peu ordinaires, un grand sommeil, les vomissements de choses étranges.
5. Blasphémer le nom de Dieu, et avoir souvent le diable en bouche.
6. Faire pacte avec le diable.
7. Être travaillé par quelques esprits.
8. Avoir dans le visage quelque chose d’affreux et d’horrible.
9. S’ennuyer de vivre et se désespérer.
10. Être furieux, faire des violences.
11. Faire des cris et hurlements comme des bêtes.
Il ne fallait pas grand-chose de déviant pour être accusé de possession.
Le dictionnaire de Théologie catholique en parlant des démoniaques disait encore ceci en 1924 ; « La permission donnée par Dieu au démon de s’emparer ainsi des organes corporels et des facultés spirituelles d’une créature humaine est parfois la punition de certains péchés graves commis par les possédés, en particulier des péchés de la chair. » La notion de culpabilité, liée en particulier au sexe traduit bien l’opinion de l’église catholique qui prévalait à l’époque. Vérifier à la BMU

De nos jours, selon l’Église, quatre signes permettent d’identifier un cas de possession :
1. Une force hors du commun.
2. L’horreur des choses sacrées.
3. La connaissance des choses occultes.
4. La connaissance de langues non apprises.

VACANT (A) & MANGENOT (E) : Dictionnaire de théologie catholique – Ed. Letouzey et Ané – 1924.

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Janvier 22, 2013 17:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Bonjour,
connaissez vous l'hypothèse d'une intoxication par des pommes de terre vertes ?

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mar Janvier 22, 2013 17:28 
:shock:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mer Janvier 23, 2013 09:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8523
Localisation: Essonne
Le vert, qui apparaît sur une pomme de terre trop exposée à la lumière ou à la chaleur, témoigne du fait qu'elle est en train de germer mais surtout qu'elle est gorgée de composés toxiques, la solanine notamment, le tubercule n’en renferme que des traces, mais la solanine est un alcaloïde très toxique qui se forme rapidement autour du germe et sous l’épiderme lorsque le tubercule séjourne à la lumière.
La pomme de terre devient amère.Pire: si les concentrations en poisons sont trop élevées, l'âpre patate peut entraîner des troubles digestifs (crampes d'estomac, diarrhée), cardiaques causer maux de tête, voire... tuer en s'attaquant au système nerveux.
Rassurez-vous, l'empoisonnement mortel à la pomme de terre germée est rare. II faudrait qu'un homme de 70 kg en consomme 2 kg pour y succomber. Sacrée purée! Inutile de laver, d'éplucher (même si l'opération supprime une grande partie du poison) ou de cuire la suspecte, la solanine est coriace. Une pomme de terre qui a viré au vert, ou a bruni, n'a donc qu'une seule place: la poubelle.


Source : http://fr.answers.yahoo.com/question/in ... 743AABlySb

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mer Janvier 23, 2013 13:07 
J'apprends quelque chose d'intéressant, à tester su ma belle-mère (qui en fait est DCD depuis longtemps); Blague à part, les pommes de terre étant d'une famille réputé pour ses plantes vénéneuses, les solaenacées, comme la datura, la morelle, la belladone, le tabac, entre autres, l'explication tient la route... Merci !


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Mer Janvier 23, 2013 23:59 
Hors ligne

Inscription: Mer Octobre 29, 2008 23:14
Messages: 611
:shock: Bah mince alors! Je prend le risque de nous empoisonner régulièrement sans en avoir conscience! Ça craint grave! :? C'est que pour moi, jusque là, une pdt molle ou germée ne pose pas de problème tant qu'il n'y a pas de tâches ou d'odeur suspecte. Une fois bouillie il n'y a aucune différence au goût.
ça sent bien bon et tout le monde en mange :(
Pourtant je croyais que les pdt pouvaient se garder plusieurs mois sans problème? Rassurez-moi s'il vous plait, je ne suis pas un monstre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Janvier 24, 2013 00:21 
BDS: Après avoir lu ce "fil", j'ai trouvé un ami qui est botaniste de métier (adjoint du directeur d'un herbier d'environ 50 000 plantes différentes); Il m'a confirmé, en me disant, en plus, que les belles et bonnes patates que nous mangeons, sont hautement toxiques, mais à des quantités impossible à avaler!

Ne jamais oublier la maxime de Paracelse: "Sola dosis facit venenum" (seule la quantité fait le poison).
Tu peux incurgiter tous les jours quelques milligrames de morphine, d'hyosciamine voire des pires poisons rapides comme la strychnine, sans en mourir. C'est ce qui fait la "force" de l'homéopathie dans l'esprit des adeptes, les quantités sont si faibles qu'on ne risque rien, à part la guérison par effet placebo. En latin, "placere" ets le verbe "plaire" en français.

Seulement, si tu es exposée au plomb ou au mercure quotidiennement, ça ne sera pas très bon pour toi; Il semblerait, selon les discussions sur le sujet, que Napoléon (pas celui qui a deserté le forum, l'autre) aurait été empoisonné à l'arsenic, donc une intoxication lente, mais cumulative.
Ouala...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Janvier 24, 2013 01:36 
Hors ligne

Inscription: Mer Octobre 29, 2008 23:14
Messages: 611
AAH! Ouf! Merci azama de toutes ces précieuses petites infos :D (et à ton ami botaniste!)

D'ailleurs j'avais fais un tableau des plantes toxiques, mais je l'ai perdu avec le décès de mon DDE ... Bref, on trouve régulièrement cité certaines herbes aromatiques. Mais il y a toujours cette mention de quantité qui dit qu'en gros, à moins d'ingurgiter l'arbuste complet on ne risque rien.
J'avais également appris que nombre de plantes d'intérieures étaient très toxiques (pommier d'amour, arum, dieffenbacchia, muguet... ) et notamment du fait de leurs tailles et de leurs fragilités à tenir éloigné des enfants et des animaux.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Janvier 24, 2013 01:39 
Hors ligne

Inscription: Jeu Novembre 23, 2006 22:18
Messages: 274
Dans la catégorie il y a aussi la noix de muscade (mortelle à 6g, peut donner des hallucinations à 1 ou 2g), ou encore un bol de pépins de pomme.
Pour la muscade ça semble être de petites quantités, mais c'est tellement fort en goût qu'un plat contenant tant de muscade serait de toute façon immangeable.


Dernière édition par thelinekioubeur le Jeu Janvier 24, 2013 01:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Janvier 24, 2013 01:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Février 20, 2011 15:09
Messages: 1894
Localisation: Rochefort, France
Mortelle à 6g la noix de muscade ???
Eh ben, vu comment j'assaisonne mes tartes aux pommes, si je suis pas mort vingt fois c'est que j'en ai jamais mangé !

_________________
Une envie de balade ? Besoin de vacances ? On a tout ce qu'il vous faut en Pays Rochefortais !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Jeu Janvier 24, 2013 02:04 
Je vais vous faire une confidence, et j'ai même des témoins: noix de muscade par personne, fraîches (les noix et les personnes) râpées et bouillies dans du chocolat au lait = 72 h sans pouvoir rien faire d'autre que "planer"! Je n'en dis pas plus, et n'incite personne à le faire, car ce n'est pas comme un simple "joint" ou un abus d'alcool, mais c'est certain que la myristicine est du niveau de l'ahyauasca et autres enthéogènes.

Ne surtout pas s'amuser avec ça, mon petit frelot a voulu tester la datura, et a failli en crever: 3 jours à ne pouvoir juste distinguer le jour de la nuit, et des angoisses sombres.

Dans ces cas, on ne parle pas de drogues, mais de poison! Encore une fois, "sola dosis???" gagné: "facit venenum"

Mais, pour abonder dans le sens de Liwar, la muscade râpée à l'avance, dans une tarte aux pommes, c'est excellent et sans danger, puisque le principe actif toxique s'évapore dès que les "copeaux" sèchent...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Dim Décembre 04, 2016 08:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Bonjour,
je vous informe de la parution du livre sur les possédées de Morzine, l'enquête historique.

lien supprimé par la modération
ou

lien supprimé par la modération

Le tarif est de 20€, c'est une enquête très complète sur ce sujet.

Texte de présentation :
En 1857 survint à Morzine une épidémie de faits étranges que les prêtres et le médecin local qualifièrent de surnaturels. Des femmes souffraient de violentes crises convulsives et hallucinatoires pendant lesquelles elles se débattaient, vociféraient et blasphémaient. Elles étaient comme possédées du diable. On exorcisa alors sans modération. Le phénomène s’amplifia à tel point que l’Administration finit par s’en inquiéter et envoya des médecins de la ville. Ils posèrent leurs diagnostics et prirent des mesures thérapeutiques. L’épidémie continua de plus belle et l’on compta jusqu’à 200 possédées. L’apothéose fut atteinte lors de la visite de l’évêque en 1864. Il écrivit « J’ai eu la douleur d’être le témoin d’un spectacle déchirant, et d’une scène qui ne saurait être comparée qu’à celle de l’enfer. »
Que s’est-il réellement passé ?
Jean-Christophe Richard, avec la collaboration de spécialistes, a conduit une recherche historique. À l’aide de témoignages de l’époque et de documents inédits, il examine toutes les hypothèses envisageables pour analyser ces faits. Vous mènerez avec lui une enquête exhaustive et passionnante qui vous permettra de vous forger votre propre conviction.
Ce livre est l’enquête complétant le Livre 1 – Recueil de documents anciens, du même auteur.
Introduction

En 1857, un village savoyard niché au cœur des Alpes et isolé une bonne partie de l’hiver fut en proie à ce que nous appellerons « Le mal de Morzine ».
Ce livre emmène le lecteur au cœur d’une enquête concernant des crises de possession « démoniaque. »
Que se passa-t-il ce jour de mars 1857 pour qu’une jeune fille préparant sa première communion entre en état de conscience modifiée et prétende recevoir des messages de la Vierge ?
Pourquoi très rapidement ce phénomène s’empara-t-il de ses proches, se transforma –t-il et s’étendit-il à une grande partie de la population féminine, pour durer près de 15 années ?
Cette recherche tente de trouver des réponses à ces questions grâce à une minutieuse investigation, à partir de documents historiques, parfois inédits, légués par les témoins directs ou indirects de cette épidémie. Toutes les hypothèses formulées pendant et après ces évènements sont analysées de manière exhaustive, avec un regard critique et en fonction des connaissances scientifiques actuelles.
Cette enquête conduit vers de nouvelles pistes originales, dont certains acteurs de l’époque ont parfois eu l’intuition, sans toutefois les développer.
Après avoir présenté un résumé des évènements et les acteurs du drame, ce livre décrit dans un premier temps la vie morzinoise et la situe dans le contexte socioculturel et économique de cette époque de changements précédant l’annexion de la Savoie à la France.
Sont ensuite exposées et analysées les différentes crises pour tenter de les caractériser et les regrouper.
Les hypothèses émises par les acteurs contemporains de l’épidémie ainsi que les remèdes qu’ils suggéraient sont également présentés.
Ensuite, l’enquête entrera dans le vif du sujet, grâce à une analyse critique des témoignages et à une étude des différents facteurs qui pourraient être à l’origine des phénomènes observés.
Qu'elles soient héréditaires, toxicologiques, morales, politiques ou criminelles, voire même surnaturelles, nous verrons que les causes de ces facteurs sont multiples.
Nous ferons également un parallèle avec d’autres épidémies de convulsionnaires qui eurent lieu dans le monde dans un passé lointain ou proche.
On considère aujourd’hui que cette épidémie prit fin en 1870, car il n’y avait alors plus que quelques malades, dont les crises isolées ne représentaient plus de caractère épidémique et la visite de l’évêque ne provoqua pas de grand scandale comme cela s’était passé six ans auparavant.
Loin de tirer des conclusions formelles sur les causes de cette épidémie, nous souhaitons plutôt que cette enquête apporte un éclairage nouveau qui permettra ainsi au lecteur de se forger sa propre opinion.
Imprégnée de ces évènements pendant de nombreuses années, l’histoire du « mal de Morzine » eut des répercussions significatives sur la communauté villageoise.
Ces phénomènes furent riches d’enseignements et chacun, même de nos jours, pourra y trouver matière à réflexion, selon ses propres valeurs et croyances.

Table des matières

Introduction 3
Contexte historique 5
Résumé des évènements 5
Les acteurs du drame 13
Contexte général de l’époque 16
Contexte géopolitique 16
Contexte idéologique 19
Contexte Économique 22
Communications 22
Contexte Scientifique et médical 25
Descriptions des conditions de vie morzinoises 26
Analyse des crises à l’époque 46
Descriptions des malades et crises 46
Les premières crises 47
Les crises individuelles 62
Les crises collectives 75
Récapitulatif des signes observés pendant les crises 88
Antériorité des crises 92
Évolution du type de crises 96
Causes évoquées à l’époque 99
Récapitulatif des causes évoquées par les thérapeutes 112
Traitements proposés 114
Traitements pharmacologiques 114
Traitements spirituels 117
Traitements moraux 129
Mesures médico-administratives 133
Traitements singuliers 148
Conclusions évoquées à l’époque 155
Analyse des crises selon des critères actuels 162
Pertinence des témoignages concernant les faits surnaturels 162
Glossolalie 166
Prédictions 167
Force musculaire 170
Agilité extraordinaire 172
Visions 173
Influence cachée des objets bénits 174
Hypothèses concernant les causes du mal 177
Quels sont les facteurs à l’origine du mal ? 178
Facteurs géographiques 178
Facteurs physiologiques 184
Facteurs liés à l’alimentation 199
Contamination par des organismes externes 247
Intoxication de l’air 249
Facteurs moraux 256
Facteurs idéologiques 340
Facteurs criminels 457
Facteurs surnaturels 468
Conclusions des auteurs postérieurs à l’épidémie 476
Autres épidémies de convulsions 484
Aix en Provence : 484
Salem : 484
Saint Médard : 484
Genève : 486
Loudun : 486
Louviers : 488
Laval : 488
Josselin : 488
Verzegnis: 490
Allemagne : 492
Union Soviétique : 493
Pont Saint-Esprit : 493
Faits contemporains 495
Réducteurs de sexe 495
Faaite 496
Un cas contemporain de possession démoniaque 499
Sœur Irina 504
Que reste-t-il du mal de Morzine de nos jours ? 508
Thérèse Viviand : 508
Pierre Favre : 509
Bernard Buet : 511
Ernest Gaydon : 513
Conclusion 518
Annexes 521
Chronologie des évènements 521
Remerciements 524
Bibliographie 525
Sources 542
Table des illustrations 543
Table des encarts 546
Table des matières 547

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Dim Décembre 04, 2016 08:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Octobre 04, 2010 06:44
Messages: 16
Localisation: Morzine
Fichier(s) joint(s):
Couverture_PSD2_V6_Recto.jpg

Fichier(s) joint(s):
Couverture_PSD2_V6_verso.jpg


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Cordialement.
J-C Richard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Possession : Comment Morzine-Avoriaz devint célèbre !
MessagePosté: Dim Décembre 04, 2016 10:31 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9578
Localisation: Alsace
Dommage de t'être donné tout ce mal Richard. Mais notre règlement exprime pourtant noir sur blanc le fait que :

Citation:
La publicité mercantile et le démarchage, sous toutes leur forme, sont interdits sur ce forum y compris par messagerie privée.


Je me vois donc dans l'obligation de supprimer les liens menant vers les pages de ton site.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 115 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO