Nous sommes le Jeu Avril 15, 2021 23:45


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une partie du corps continue après la mort ( ZOMBIE ?)
MessagePosté: Mar Juillet 05, 2016 23:44 
Les explications les plus folles sur les légendes urbaines, et le mythe du zombie trouvent peut être un début d'explications. :twisted:

Image
Il est assez difficile pour les scientifiques de définir avec exactitude la mort. Chez un animal, cet état irréversible marquant la fin de la vie est généralement considéré dès le moment où les fonctions vitales cessent de fonctionner. On parle notamment de l’arrêt du coeur, du cerveau, du flux sanguin et de la respiration.

Toutefois, deux articles publiés cette semaine par des chercheurs de l'Université de Washington prouvent une fois de plus qu’il est bien compliqué de poser une limite précise entre vie et trépas. Selon ces documents, plus d’un millier de gènes conserveraient leur activité et ce, entre deux et quatre jours après la suspension des fonctions vitales.


L’équipe, dirigée par le microbiologiste Peter Noble, a observé le phénomène chez des poissons-zèbre et des souris après leur mort. Selon les spécialistes, des indices suggèrent par ailleurs fortement qu’il pourrait également se produire chez les êtres humains jusqu’à 12 heures après leur mort.

UNE FABRICATION DE PROTÉINES TOUJOURS ACTIVE

Pour en arriver à de telles conclusions, les scientifiques ont mesuré la quantité fluctuante d’ARN messager (ou ARNm, une forme de code génétique) présente dans le cerveau et le foie de souris et poissons, entre 0 et 96 heures après l’arrêt de leurs fonctions vitales.

De manière générale, l’ARNm est utilisé par les cellules d’un organisme comme intermédiaire pour la synthèse des protéines. Une augmentation de ces molécules, signifie donc que le processus de fabrication protéique est en cours et que l’activité des gènes fonctionne encore.

En comparant le niveau d’ARNm à différentes périodes post-mortem, y compris au moment zéro de la mort, les chercheurs ont mis en évidence un ou plusieurs pics d’activité chez de nombreux gènes.

UNE VÉRITABLE ACTIVITÉ POST-MORTEM

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le fonctionnement de ces gènes ne va pas en s’amenuisant comme les pièces d’une voiture à court de carburant. Au contraire, ils semblent s’emballer comme pour faire face à l’état d’urgence.

Cette situation a été observée au niveau de 515 gènes de souris dans les 24 heures suivant le décès et chez 548 gènes de poisson-zèbre, durant presque quatre jours entiers. Selon les chercheurs, beaucoup de ces gènes post-mortem seraient spécialisés dans le contrôle de situations de danger. Certains remplissent une fonction de stimulation du système immunitaire tandis que d’autres luttent contre le stress ou l'inflammation.

D’autres en revanche seraient impliqués dans des tâches beaucoup plus surprenantes comme le développement embryonnaire par exemple. Une explication possible de leur réveil est que les conditions cellulaires des organismes fraîchement décédés ressemblent en quelque sorte à celles de l’embryon aux premiers jours de vie.

DES GÈNES AUSSI ACTIFS CHEZ LES HUMAINS?

D'après les chercheurs, un processus similaire pourrait également se produire chez les humains. Des études antérieures ont en effet montré que divers gènes, y compris ceux impliqués dans la contraction des muscles cardiaques et la cicatrisation des plaies demeuraient actifs plus de 12 heures après la mort.

Si cette recherche donne un nouvel aperçu du concept de mort, elle pourrait aussi avoir des implications dans la transplantation d'organes. En effet, des gènes identifiés comme actifs sont connus pour jouer un rôle dans l'apparition de cancer. Ceci pourrait peut-être expliquer pourquoi les receveurs d'organes ont un risque de cancer plus élevé après la greffe qu'avant.

Source http://fr.canoe.ca/sante/nouvelles/archives/2016/06/20160627-111239.html

Et que dire de ses virus parasites récemment découvert ?

Image


Avec la médecine et certains dégénérés qui utilisent celle-ci non pas pour sauver mais pour jouer aux Docteur Moreau (voire Frankenstein), on peut toujours, toujours, trouver pire, sauf que là, je crois qu’on approche du sommet de la pyramide… Effrayant, si cela est vrai, alors il faut absolument les arrêter!!!

Des scientifiques de l’Université de Penn State ont trouvé un virus capable d’exécuter des actions étranges, qui dénaturent les espèces. Habituellement, les chenilles retournent dans le sol après s’être nourries, mais le « baculovirus » les reprogramme pour rester dans les arbres pour infecter d’autres créatures. Une fois infectées, les chenilles tombent malades et meurent. Il y a d’autres gènes dans le virus qui font que les chenilles fondent.
Les scientifiques prétendent qu’un virus peut transformer le comportement de ses hôtes et que d’autres créatures comme les fourmis peuvent être touchées et forcées à infecter d’autres fourmis.
Les créatures [et les humains] peuvent être « programmées », avec ce virus, à un changement de leur comportement, de leur instint, de leur nature propre.

Source: http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2035531/Genetic-secret-virus-turns-caterpillars-zombies-discovered.html

Ou encore de ses Champignons parasites qui là encore transforme leur hôtes en état proche du zombie ? le champignon" Cordiceps "

Image




La vie d’une fourmi n’est pas de tout repos et de nombreuses menaces pèsent sur la colonie.

Une des plus redoutables est Ophiocordyceps, un genre de champignons rassemblant de nombreuses espèces, toutes parasites. Ces organismes ont un mode de fonctionnement bien particulier : ils infectent les fourmis et les transforment en "zombies" de manière à pouvoir se propager plus rapidement.

Un documentaire, réalisé par la BBC, présente en accéléré le cycle de vie de ces champignons tout à fait singulier qui n'hésitent pas à profiter sans vergogne de leur hôte. Tout d’abord, les spores du parasite viennent se déposer sur l’insecte et pénètre la cuticule en se servant d’enzymes. Une fois arrivées dans le corps de l’hôte, le développement du champignon peut commencer. Pour ce faire, celui-ci produit des substances chimiques capables de prendre le contrôle de l’esprit de la fourmi.
L’insecte infecté se met ainsi à errer et grimper contre son gré en haut d’un arbre. Une fois arrivé assez haut, il plante ses mandibules dans une feuille ou une branche puis meurt. Pour le champignon, l’objectif de cette manipulation chimique est d’emmener son hôte à un endroit stratégique de manière à pouvoir propager ses spores plus efficacement. 


Une fois la fourmi morte, il germe et une longue tige s’extrait à l’arrière de la tête de la carcasse. De nombreuses spores sont ensuite dispersées de part et d’autres. Certaines d’entre elles viennent se déposer sur de nouvelles fourmis et le cycle recommence. Des fourmis très sensibles au champignon La séquence vidéo se centre sur une espèce de fourmis bien particulière, surnommée Paraponera ou "fourmis balle de fusil" en référence à leur piqure extrêmement douloureuse. Ces spécimens vivent au sein des forêts tropicales, du sud du Nicaragua jusqu’au Paraguay.

Particulièrement vulnérable aux Ophiocordyceps dont il existe plusieurs espèces, elles sont régulièrement infectées. Quand l'une des fourmis est infectée et repérée par ses congénères, elle est amenée loin de la colonie puis abandonnée pour ne pas menacer les autres. Le cycle de vie du champignon, dure généralement trois semaines. Dans ce documentaire, il a été synthétisé en quelques secondes. Les chercheurs qui étudient actuellement le phénomène ne savent pas encore comment les champignons parasites parviennent à prendre le dessus sur leur hôte. Des études ultérieures des substances chimiques libérées devraient permettre de comprendre les mécanismes sous-jacents à la transformation de fourmis en zombies. 


Source >>http://www.maxisciences.com/fourmi/des-fourmis-transformees-en-zombies-par-un-champignon-parasite_art32647.html
Copyright © Gentside Découverte

Et que penser encore au fameux document du pentagone le "CONOP8888"
ImageImage

Pourquoi ? sérieusement le Pentagone américain dépenserait-il de l'argent pour une procédure en cas d'invasion zombie ? avec la procédure CONOP8888 ?

Alors les zombies resteront-ils un mythe ? ou une possibilité ?

Image 8)

A vous de choisir :twisted:


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Une partie du corps continue après la mort ( ZOMBIE ?)
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2016 13:51 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9843
Localisation: Alsace
aladygma a écrit:
Pourquoi ? sérieusement le Pentagone américain dépenserait-il de l'argent pour une procédure en cas d'invasion zombie ? avec la procédure CONOP8888 ?


Si ce scénario purement imaginaire a été retenu par les instances américaines pour planifier et adapter leurs outils d'entraînements militaires, c'est justement parce qu'il ne présentait aucun risque pour le grand public d'être confondu avec une véritable procédure d'urgence bien réelle... Mais apparemment c'est raté :P

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une partie du corps continue après la mort ( ZOMBIE ?)
MessagePosté: Ven Juillet 08, 2016 14:34 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 15175
aladygma a écrit:
Pourquoi ? sérieusement le Pentagone américain dépenserait-il de l'argent pour une procédure en cas d'invasion zombie ? avec la procédure CONOP8888 ?
Selon les auteurs du document rédigé le 30 avril 2011
Citation:
[...] qu'il ne s'agit pas d'une blague. Ils expliquent avoir choisi les zombies en qualité d'ennemis potentiels pour éviter des conséquences politiques indésirables que pourrait provoquer la désignation d'un Etat réel en tant qu'ennemi.
Rajoutons que si les zombies ont été choisis, c'est parce que
Citation:
d'après le National Geographic, un virus mutant de la grippe avec la rage pourrait très bien provoquer une maladie présentant des symptômes du même type que les zombies.
On laisse tomber les scénarii catastrophe, Aladygma ? :wink:

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO