Nous sommes le Lun Avril 23, 2018 01:05


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mar Juin 28, 2011 08:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 11, 2008 12:54
Messages: 674
Localisation: Au bout du chemin ......
Bon je ne suis pas d'accord du tout avec vous !!
Les vaisseaux c'est dépassés pour aller sur cette planète
On n as qu'a utiliser la porte des étoiles !!!!
Ou la téléportation !!!
Ou encore chopper E.T. avant qu il rentre à la maison, mais après son coup de téléphone !!!

ah là là toujours chercher une solution scientifique !!!!

_________________
Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.
Sir Arthur Conan Doyle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Juin 29, 2011 11:59 
Hors ligne

Inscription: Mer Novembre 12, 2008 23:01
Messages: 574
Citation:
J'avais lu que rien ne résiste a un trou noir, on ne peux pas contourner la puissance de celui ci donc ? Aucun espoir d'en exploiter l'énorme énergie ?


Si tu t'intéresses un peu aux spéculations très éloignées qui tiennent de la s-f, y'a quelques idées. Par exemple projeter de l'hydrogène sur le trou noir : les atomes d'hydrogènes attirés par la gravité se retrouveraient de plus en plus proches les uns des autres, jusqu'à fusionner (et donc envoyer de l'énergie de fusion sous forme de radiations électromagnétiques). Ou utiliser l'énergie cinétique d'un trou noir supermassif en rotation (très rapide) d'une manière ou d'une autre. Mais bon, faudrait déjà en avoir un sous la main.

Citation:
Pour finir, je pense qu'il est beaucoup moins réaltiste d'espérer augmenter artificiellement la vitesse de la lumière autour d'un vaissseau pour aller "plus vite que la vitesse de la lumière" si la vitesse de la lumière ne varie pas naturellement, si elle est la constante fondamentale telle que présentée en RG.


L'effet Casimir serait une piste, non ? Malheureusement il est infime, on voit mal comment le produire autour d'un vaisseau par exemple.

Citation:
Pour les trous de vers, les besoins seraient nettement moindres. La difficulté serait surtout technique. L'entrée d'un trou de vers étant un trou noir, il faudrait réussir à annuler la pesanteur à l'intérieur (et autour ?) du vaisseau pour ne pas être écrasés, ainsi que maintenir le trou de vers ouvert.


Y'a bien des idées, mais toutes demandent une quantité démentielle d'énergie. En attendant on peut toujours imaginer d'utiliser des trous de ver microscopiques comme je l'ai proposé l'autre jour : plus faciles à maintenir et à gérer. Dans le pire des cas, on pourrait donc transporter de l'information (ce qui résoud déjà beaucoup de problèmes).

Citation:
As-tu seulement tout visité sur la Terre? :)


Bah, je doute que les pionniers du Mayflower aient visité tout le vieux monde. :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Jeu Juin 30, 2011 11:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 19, 2007 03:17
Messages: 132
Wemerien a écrit:
Bah, je doute que les pionniers du Mayflower aient visité tout le vieux monde. :)


Eux ne sont pas partis en se disant "Hoaaa je me casse, j'aime pas la terre" :mrgreen:

_________________
TOUS ENSEMBLE, JE DIS OUI A TOUT


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Jeu Juin 30, 2011 18:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Janvier 09, 2011 15:01
Messages: 769
Wemerien a écrit:

Citation:
Pour finir, je pense qu'il est beaucoup moins réaliste d'espérer augmenter artificiellement la vitesse de la lumière autour d'un vaissseau pour aller "plus vite que la vitesse de la lumière" si la vitesse de la lumière ne varie pas naturellement, si elle est la constante fondamentale telle que présentée en RG.


L'effet Casimir serait une piste, non ? Malheureusement il est infime, on voit mal comment le produire autour d'un vaisseau par exemple.


Sil est possible d'augmenter artificiellement la vitesse de la lumière dans le vide autour d'un vaisseau, cela passera assurément par la mécanique quantique.
il faudrait peut être fabriquer les particules exotiques qui devaientt prédominer dans les tous premiers temps de l'univers.

Je pense qu'à cette époque la vitesse de la lumière y était beaucoup plus élevée qu'aujourd'hui, voire infinie à l'instant initial. Maintenant, peut être que grâce à l'effet casimir, pourrions nous imprimer une direction préférentielle à l'éergie noire de l'avant du vaisseau vers l'arrière et atteindre des vitesses largement supérieures à C.

Malheureusement, la mécanique quantique, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé.

_________________
300 000 km dans le subespace, c'est -1 seconde dans l'hyperespace.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Juillet 27, 2011 13:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juillet 16, 2005 19:40
Messages: 329
Localisation: Paris
Zefram Cochrane a écrit:

Citation:
Malheureusement, la mécanique quantique, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé.
[/quote]

Et ca se comprend :? .
En tout cas merci pour la lecon!

_________________
Culpa, misericordia, pietas ac gratia... Ou pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Juillet 27, 2011 17:46 
Hors ligne

Inscription: Mer Novembre 02, 2005 19:36
Messages: 88
Localisation: alpes maritimes
J'espère surtout que nous n'aurons jamais les moyens d'aller là bas ! Mon dieu pauvre pauvre planète ! attendez vous imaginez : au lieu de sauver notre planète, ou tout du moins d'essayer, nous en changeons tout simplement...ce serait trop facile !
à nous d'assumer nos erreurs.

Imaginons demain nous trouvons la solution au problème de carburant avec la découverte du teddyium (du pseudo de son inventrice) et un alliage ultra léger et résistant le cattium (c'est fou comme ça sonne bien !) bref le voyage devient possible en disons 2 ans.
Une première équipe part avec des américains, des européens, des russes et des chinois (si tant est que l'on se soit mit d'accord sur qui paye quoi et combien de représentants doivent monter dans la navette....) bref ils partent en exploration, trouve des plantes, des animaux ou des bactéries puis une terre cultivable (plus ou moins hein) et reviennent avec de supers nouvelles : une nouvelle planète "vivable". A votre avis que va-t-il se passer? je suis persuadée que certains états vont vouloir coloniser cette terre, que des grands groupes vont monter eux même leur exploration pour piller les ressources de la planète tandis que d'autres vont vouloir y vivre....bref dès qu'il y a de l'argent à se faire, tous sont aux aguets !

Non décidément je n'adhère pas du tout, on va détruire cette planète d'une manière ou d'une autre, c'est la seule chose que nous sachions faire. Et je suis même persuadée que celà déclenchera des guerres sur Terre. Quand les américains sont allés sur la Lune ils n'ont pas planté le drapeau représentant la Terre mais le leur. Je préfère ne même pas songer ce qu'il adviendra de cette terre surtout quand on voit ce que l'on a fait de la notre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Juillet 27, 2011 20:18 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Novembre 19, 2010 21:18
Messages: 973
Localisation: -23.9176180 -130.7377553.. Help !
Cette vision plutôt alarmiste pourrait être valide si nous obtenions la possibilité de voyager vers une planète de ce type dans les vingts prochaines années. On peut quand même imaginer que lorsque l'humanité aura réussi à développer une technologie suffisamment avancée pour coloniser une planète à plusieurs années lumières, la société aura elle aussi suffisamment évolué pour éviter de reproduire les mêmes erreurs que sur terre


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Dim Juillet 15, 2012 06:38 
Hors ligne

Inscription: Dim Juillet 08, 2012 06:54
Messages: 253
Je me permets de relancer ce sujet un peu ancien après avoir usé et abusé de l'outil "rechercher", afin de ne pas créer de doublon, j'essaye d'être un utilisateur modèle 8)

J'ai une question à poser à Schaede, expert ès-exobiologie / astrophysique / vulgarisation du forum d'après ce que j'ai pu lire, capable de faire comprendre la théorie des cordes à un fan de Justin Bieber, (plus sérieusement, c'est un plaisir de lire ses quelques interventions) .... au sujet des Gliese c , g et d.

Etant donné l'intérêt que ces exoplanètes suscitent aussi bien pour les scientifiques chargés de les étudier que pour les amateurs chargés d'y placer leurs espoirs d'une vie extraterrestre développée, je me suis demandé pourquoi des programmes de recherche sérieux en la matière, je pense bien évidemment à SETI, n'étaient pas particulièrement appliqués à ce système Gliese ?

Est-ce que c'est le cas mais que je n'ai rien lu de tel ?
Est-ce qu'il est actuellement impossible à SETI de cibler précisément ces planètes du fait de leur distance ?
Ou bien le signal émis mettrait-il trop de temps à parvenir à destination ? Ou bien nous est-il aujourd'hui tout simplement impossible d'envoyer un tel signal à une telle distance ?

J'ose espérer que les scientifiques concernés ont envisagé cette possibilité de communiquer, même si nous ne savons rien de ce qui se trouve ou ne se trouve pas sur ces trois exoplanètes ... Mais, à mon humble avis, ce serait bien plus utile et productif que de "tirer" des signaux à tout-va sans direction précise dans l'univers. Ceci dit je ne jette pas la pierre au programme SETI que je trouve vachement culotté et ambitieux de par son originalité dans un monde d'éternels sceptiques.
D'ailleurs, vivant non loin du radiotélescope de Nançay, je conseille à celles et ceux que le sujet peut intéresser de venir visiter le site à l'occasion d'un passage dans le coin.

Merci Schaede, merci aux autres (tout le monde peut participer :) )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Dim Juillet 29, 2012 17:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
Bonjour,

Hélas SETI n'est pas aussi riche que beaucoup le pensent... Les fonds sont de plus en plus difficiles à trouver pour leur travaux (qui ne sont clairement pas "bankable"). Le Allen Telescope Array du programme SETI à même dû fermer ses portes l'année dernière. Pour finir, SETI n'est pas un organisme monolithique, c'est un programme qui regroupe des projets de chercheurs dans le thème de la recherche de la vie dans l'univers, ce sont donc les chercheurs eux-même qui choisissent leurs travaux de recherche.

Mais pour revenir à ta question, oui Gliese 581 g est une des meilleure candidate au titre "d'exo-terre", on va donc un peu parler d'elle pour les deux du fond adossés au radiateur qui ne suivent pas. Mais je vais l'appeler par son nom informel, "Zarmina", d'après le nom de l'épouse du découvreur, c'est plus joli ;)
Gliese 581 est une petite étoile située à 22 années lumières de nous, dans la constellation de la balance. C'est une naine rouge, c'est-a-dire une petite étoile d'à peine un tiers de la masse de notre soleil et qui émet une lumière plutôt rouge.
En orbite autour d'elle nous avons détecté plusieurs planètes : on est sûrs qu'il y en à au moins 4, et peut-être 6.
Or, justement, c'est ce "peut-être" qui est gênant, car l'existence de Gliese 581f et de Zarmina n'est pas certifiée.
Mais si jamais elle existait, la planète Zarmina serait probablement une planète qui pourrait accueillir la vie, car elle est située à la bonne distance de son étoile pour qu'il ne fasse ni trop chaud ni trop froid, l'eau liquide pourrait exister et les radiations ne seraient pas trop extrêmes. Cela dit, à part ça on ne sait pas grand chose d'autre à son sujet. Elle aurait selon les calculs 3 à 4 fois la masse de la Terre (ce qui ferait une gravité bien violente, quand même) et montrerait probablement toujours la même face à son étoile (ce qui implique un hémisphère brûlant au jour sans fin et un hémisphère glacial à la nuit éternelle... et un monstrueux ouragan perpétuel de taille planétaire), mais elle resterait quand même habitable.

Enfin, pour répondre directement à la question : si, SETI à déjà "écouté" Gliese 581, en vain. (source : http://www.astrobio.net/pressrelease/4810/seti-finds-no-evidence-for-life-at-gliese-581 , entre autre). Cela ne veux pas dire que la vie n'existe pas la-bas, mais juste que si habitants il y à, ils n'envoient pas de signaux électromagnétiques puissants dans l'espace.

PS. : C'est "Shaede", pas "Schaede" ;)

Shaede


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Lun Juillet 30, 2012 18:12 
Hors ligne

Inscription: Dim Juillet 08, 2012 06:54
Messages: 253
Excuse-moi d'avoir écorché ton pseudonyme :)

Je te remercie pour toutes ces précieuses informations et j'espère que le programme SETI bénéficiera financièrement du regain d'intérêt actuel (c'est le sentiment que j'ai), à la fois des populations mais aussi des scientifiques, pour la conquête (au sens très large du terme) spatiale.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mar Juillet 31, 2012 15:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Janvier 31, 2006 13:19
Messages: 5619
Localisation: Invalides
Disons que le SETI dépend indirectement des résqultats des missions martiennes et sur les satellites juniens. Si la vie, présente ou passée, est confirmée, SETI aura une bonne raison d'exister. Si ce n'est pas le cas, les financements privée s'arrêteront. Les rêves ont un coût hélas.

_________________
"La vérité appartient à ceux qui la cherchent et non point à ceux qui prétendent la détenir."
Condorcet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Août 01, 2012 02:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Novembre 03, 2011 15:49
Messages: 1059
Y aurait pas un problème fondamental avec SETI?
Manque de protocole sérieux, pourquoi cette longueur d'onde...
croyance aux extra terrestres sur développés?
croyance?

_________________
Offending people is a necessary and healthy act.
Everyy time you say something that's offensive to another person, you just caused a discussion. You just forced them to have to think.
Louis C. K.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Août 01, 2012 10:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Août 20, 2005 01:20
Messages: 740
Localisation: France
Et qu'en est-il du programme associé à SETI : seti@home, la participation de millions de PC pour créer l'ordinateur virtuel le plus puissant au monde en utilisant la puissance des ordinateurs non utilisés au repos ?
Est-ce qu'il s'essouffle par manque de participants ? Est-ce qu 'il est tombé dans l'oubli ? A t-il donné les résultats escomptés ?
Je me souviens l'avoir installé il y a quelques années sur mon ordinateur, j'avais alors trouvé l'idée géniale. Mais je n'ai pas continué l'expérience avec ma nouvelle installation...
La page existe toujours, mais les derniers messages ont l'air anciens (2001).
http://setiathome.free.fr/

_________________
Vuos arrievz à lrie cette prhase fcailenmet, bein que les lerttes soeint dans le désrdore : vrote cevraeu lit cahque mot cmmoe un tout.
Le cerveau n’enregistre qu’un petit nombre de détails pour fabriquer notre perception de la réalité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Août 01, 2012 12:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
machtiern : de 1230 à 1544 MHz, pour être précis. Déjà à 1420MHz il y à la raie à 21cm de l'hydrogène, en plus ces fréquences sont dans le domaine des ondes radio UHF (Ultra Hautes Fréquences), utilisées pour la télé, la radio, les transmissions militaires et aéronautiques, les liaisons Wi-Fi, les radars, etc.
Il faut savoir qu'il est très difficile d'analyser des signaux venant d'aussi loin sur une large gamme de fréquences.
Sinon, j'ai un peu de mal à comprendre le reste de ton message.

barzhaz : Sur leur site web je ne sais pas, mais sur leur page Facebook ils donnent pourtant régulièrement des nouvelles : https://www.facebook.com/pages/SETIhome/16063264533

Shaede


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une autre planète bleue à 20 années-lumière !
MessagePosté: Mer Août 01, 2012 13:13 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Août 20, 2005 01:20
Messages: 740
Localisation: France
Autant pour moi Shaede.
Ils se sont mieux adaptés que moi aux nouveaux modes de communication.

_________________
Vuos arrievz à lrie cette prhase fcailenmet, bein que les lerttes soeint dans le désrdore : vrote cevraeu lit cahque mot cmmoe un tout.
Le cerveau n’enregistre qu’un petit nombre de détails pour fabriquer notre perception de la réalité.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 45 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO