Nous sommes le Ven Décembre 13, 2019 17:51


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Première image de l'"attaque" par un trou noir d'une gal
MessagePosté: Mar Octobre 19, 2010 18:34 
Hors ligne

Inscription: Ven Octobre 15, 2010 15:23
Messages: 5
kevy696 a écrit:
Citation:
Il en est tombé des millers sur terre depuis sa formation il y a 50 milliards d'années, par contre, nous n'avons jamais été avalé par un trou noir :D

je rectifi...la terre n'a pas 50 milliard d'année puisque selon les estimation des scientifique(la théorie jusqu'ici la plus envisagé)l'Univers ou notre system solaire(je ne me rappel plus exactement lequel des 2)ben n'a que 13 milliard d'année

Ou comment remonter un topic vieux de deux ans pour rectifier quelque chose qui a déjà été rectifié.
Si seulement ta rectification était plus précise ...

La classe internationale :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Mar Octobre 19, 2010 20:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
Bonjour,

Un trou noir est une singularité gravitationnelle, un astre si massif que rien ne peux échapper à son attraction. La Terre, comme n'importe quel astre, attire grâce à se masse les autres objets près d'elle. Pour se libérer de son attraction, il faut atteindre ce qu'on appelle la vitesse de libération, c'est à dire la vitesse limite qui nous permettra de s'arracher à son influence gravitationnelle.

Or, un trou noir est un astre tellement massif que sa vitesse de libération est supérieure... à la vitesse de la lumière ! Puisque rien ne va plus vite que la lumière, cela veut dire que n'importe quoi, même un photon qui serait amené à s'approcher de ce monstre serait irrémédiablement attiré vers lui, puis compressé à l'extrême en son coeur comme toute la matière qui le compose.

Mais un trou noir tourne sur lui-même, comme n'importe quel astre, et d'autant plus vite qu'il est petit et massif (regardez ce qu'il se passe quand un patineur artistique tourne et se replie sur lui-même : il tourne plus vite. C'est la conservation du moment angulaire)
Par effet "gyroscopique" (pardon aux puristes je simplifie), la matière prête à être absorbée par un trou noir va former un disque en rotation autour de l'astre, ce qui va accélérer la matière de ce disque parfois au delà de la force d'attraction du glouton cosmique (car elle ne se sera pas approchée suffisamment du trou noir pour être irrémédiablement condamnée), et va donc s'échapper par ses pôles à des vitesses monstrueuses.

Sinon, un trou noir peut s'évaporer, oui. Je peux vous expliquer si cela vous intéresse vraiment mais c'est un peu technique.

Shaede

P.S: Ah, je viens de m'apercevoir qu'en fait ce post à été déterré par un membre nécromancien. Tant pis, je me suis emballé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Mer Octobre 20, 2010 07:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Ah non moi ça m'intéresse le truc de l'évaporation. :mrgreen:

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Jeu Octobre 21, 2010 03:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
D'accord.

Esprits sensibles s'abstenir :

Partout dans l'univers, l'énergie peut fluctuer : c'est le principe d'incertitude d'Heisenberg. En effet une quantité d'énergie n'est définie que pour un grand intervalle de temps, sur de très courts moments l'énergie peux varier. Si étonnant que cela puisse paraître le vide peut "créer" des paires de particules/antiparticules virtuelles, qui se recombinent quasi-instantanément en s'annihilant.
Or, quand un couple de particule/antiparticule virtuelle se forme pile à l'horizon des évènements d'un trou noir (la limite qu'il ne faut pas dépasser si on veut pas être condamné à être bouffé par l'astre), une des deux sera attirée par le trou noir, et l'autre pourra s'en échapper !
Si c'est une antiparticule qui est mangée, elle se désintègrera avec la matière qui compose le cœur du trou noir et il va perdre de la masse, et de l'énergie.
Il faut savoir que ce phénomène est plus important si le trou noir est petit, c'est pour cela que les plus petits trous noirs (théoriques) ont une durée de vie de quelques nano-secondes, et les trous noirs classiques peuvent vivre plusieurs centaines de milliards de fois l'âge de l'univers actuel.

Désolé pour le mal de crâne, je ne sais pas si j'ai pu être assez clair.

Shaede


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Jeu Octobre 21, 2010 07:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Nan c'est relativement clair, niquel.
En fait je connaissais ce que tu as exposé, sans savoir que ça s'appelait "évaporation", donc c'est p'tet pour ça que ça m'a pas paru indigeste.
Par contre je pense qu'une image pour définir l'horizon des évènements serait pas mal pour ceux qui n'en ont jamais entendu parlé.
Image
Les disque symbolise grosso modo cette zone ;)

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Jeu Octobre 21, 2010 14:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Août 27, 2010 16:53
Messages: 243
Localisation: EVREUX
Quelques corrections, en vrac: L'âge de l'univers: 13.7 milliards d'années. Système solaire: 4.5 milliards d'années. Voie lactée: Autour de 12 milliards d'années.
Taille de la voie lactée: environ 100 000 années lumière. Distance soleil/trou noir central: Environ 26000 années lumière.
Toutes les galaxies sont organisées autour d'un trou noir central hypermassif, (de mémoire, 4 millions de fois plus massif que le soleil en ce qui concerne le "nôtre"). C'est d'ailleurs ce qui les différencie des simples amas d'étoiles.
Chaque galaxie comporte des milliers de trous noirs "normaux" issus d'effondrements d'étoiles massives.
Les physiciens pensent que les trous noirs géants se sont formés avant les galaxies, et ont donc contribué à la naissance des étoiles. Les fameux jets de matière issus des pôles ont eu un rôle majeur, en comprimant les gaz environnants. Les "monstres" ont donc plus créé que détruit!
Le trou noir central de notre galaxie, la Voie Lactée, n'absorbe plus d'étoiles depuis belle lurette. En revanche, ses homologues des jeunes galaxies sont encore actifs.
Et enfin: L'hypothèse des "trous de vers" n'est pas prouvée. Mais, si de tels raccourcis existaient, il serait inenvisageable de les emprunter, du fait de la gravité infinie affectant, par définition, le trou noir.
La malheureuse fusée serait comprimée de telle manière qu'il faudrait un microscope électronique pour la retrouver! Donc, si E.T. est venu nous faire un petit coucou à Roswell, il ne sort sûrement pas d'un trou de ver...Et pour répondre au post qui estimait l'existence des trous noirs moins probable que celle des OVNI: On peut désormais localiser et "peser" les trous noirs grâce aux effets de lentille gravitationnelle*, ce qui signifie que, paradoxalement, on peut désormais "voir" ces objets invisibles par définition. On peut également photographier les jets de matière émis par la périphérie des pôles (cets jets émettent des rayons X). Le doute n'est donc pas vraiment indiqué*, sauf à trouver une explication du même style à ces phénomènes.
*Effet de lentille gravitationnelle: La lumière émise par une étoile éclipsée par un trou noir augmente sensiblement au lieu de disparaitre. Celà est dû à la déviation des rayons lumineux divergents par la courbure de l'espace générée par le trou noir. Ces rayons, qui n'auraient pas du nous atteindre, sont "ramenés" vers nous par la gravité. On observe le même phénomène avec une étoile massive comme "lentille" (amplification, dédoublement, croix d'Einstein, anneau d'Einstein. Tout celà a également été observé).
*Il existe néanmoins des théories vaseuses décrivant le trou noir comme une sorte de point de contact avec un univers parallèle. Mais bon...

_________________
Pour chaque problème compliqué, il y a une réponse simple, claire, et fausse (Mencken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Jeu Octobre 21, 2010 23:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Octobre 08, 2010 01:02
Messages: 12
Dans les dit trou de vers...je crois que toute matiere serait dematerialiser a létat d'atome separer...mais je suis pas sur...

J'apprend bcp sur l'univers dans ce sujet :D

_________________
kevy696


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Ven Octobre 22, 2010 15:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Août 27, 2010 16:53
Messages: 243
Localisation: EVREUX
Le premier stade de la formation d'un trou noir est l'effondrement gravitationnel, lequel produit une étoile à neutrons. Les atomes sont désintégrés, et les protons fusionnent avec les électrons pour former des neutrons. Après, on ne sait pas trop. L'hypothétique trou de ver relie le trou noir à un trou blanc (dont l'existence n'est pas démontrée). La matière émergeant du trou blanc pourrait avoir des caractéristiques atypiques (gravité négative, vecteur temps inversé...). Il pourrait également s'agir d'anti matière (dont on ne sait toujours pas si elle est attractve ou répulsive*). Certaines théories envisagent la possibilité de faire transiter des photons via le trou de ver. De là à en tirer une application concrète...
* On le saura dans deux ou trois ans. L'expérience est déjà programmée au LHC. Si l'anti matière était répulsive (gravité négative), celà sonnerait le glas du modèle standard relativiste, sans parler de la matière noire, de l'énergie noire, etc. Mais c'est peu probable.

_________________
Pour chaque problème compliqué, il y a une réponse simple, claire, et fausse (Mencken)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Ven Octobre 22, 2010 16:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
Les trous blancs et autres trous de vers interstellaires sont quand même très, très peu probables, voir même totalement imaginaires.
Ce n'est pas parce que ce n'est pour l'instant "mathématiquement pas impossible" que ça à une existence, même probable.
Par exemple en lançant une assiette contre un mur, ce n'est mathématiquement pas impossible qu'elle la traverse par effet tunnel... mais dans les faits, vous allez user de la vaisselle.

Un trou noir n'est qu'une immense masse compressée à l'extrême, il ne faut pas trop se laisser abuser par son appellation de "trou".

Shaede


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Sam Octobre 23, 2010 16:46 
Hors ligne

Inscription: Sam Mars 10, 2007 17:22
Messages: 270
Localisation: BZH
Le trou noir étant un astre (au même titre qu'une planète ou qu'une étoile), je ne vois pas pourquoi il serait relié à un univers parallèle via ces trous de vers. C'est absurde ... où alors j'ai pas tout compris?

_________________
"Je ne connais pas la moitié d'entre vous à moitié autant que je le voudrais; et j'aime moins que la moitié d'entre vous à moitié aussi bien que vous le méritez"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Première image de l'attaque par un trou noir d'une galax
MessagePosté: Sam Octobre 23, 2010 18:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Juillet 13, 2009 18:13
Messages: 529
Oui c'est un astre. Seulement la physique ne peut décrire ce qu'il se passe au sein de la singularité gravitationnelle (le cœur du trou noir en gros), tellement les forces mises en jeu sont gigantesques. La matière et l'énergie ne ressemblent plus à rien de modélisable dans l'état actuel de nos connaissances. Alors forcément l'inconnu ça fait fantasmer.
Résultat : mondes parallèles, trous dimensionnels, etc.

Shaede


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO