Nous sommes le Ven Juillet 20, 2018 07:57


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Qu'est ce que c'est ?
MessagePosté: Mer Juillet 18, 2018 19:44 
Hors ligne

Inscription: Mer Juillet 18, 2018 16:55
Messages: 1
Bonjour/Bonsoir.
(Je m'excuse par avance pour les fautes, je suis légèrement dyslexique et je sais que ça peut poser problèmes.)

Je viens tout juste de m'inscrire sur ce forum et j'y ai trouvé des témoignages divers et très intéressants. Cela m'a donné le courage de partager ici mon expérience.

Bref parlons peu parlons bien :

Lorsque j'étais enfant ma famille et moi avons déménagé dans une autre ville (ou plutôt un autre village).
Notre nouvelle maison me plaisait bien, cependant je m'y sentais un peu oppressée.
Vous connaissez cette sensation que quelque chose va forcément mal tournée ? Et bien c'était ça tout le temps lorsque je me trouvais dans la maison et pourtant j'avais un tempérament assez aventureux et peu impressionnable. Alors au début j'ai mis ce sentiment sur le compte de la nouveauté. En effet, j'avais quitté mon village natal, mes amis, tout ce que je connaissais pour repartir de 0 dans un nouveau village au milieu de nul part... J'ai donc pris sur moi mais plus le temps passé et plus ce sentiment se renforcé... Certains jours, lorsque mes parents sortaient pour faire des courses ou autre, je me sentais si mal que je ressentais le besoin de me mettre à l'abris. Je m'enfermais donc dans le placard de ma chambre ou bien dans la salle de bain et j'attendais ainsi 1h ou plus que ma famille revienne. Jusqu'à maintenant je suis incapable de définir ou d'expliquer ce ressenti, mais c'était écrasant et terrifiant...

Puis c'est monté en crescendo... je pouvais me réveiller au milieu de la nuit secouer par ce vent de panique, que ça soit de jour ou de nuit j'entendais souvent une voix m'appeler, soit par mon prénom soit par des "HO" "HEY" (encore une fois c'était seulement lorsque je me trouvais dans la maison). Puis un jour je suis allé dans le garage pour y chercher certainement mon vélo ou un jouet, poussé par une intuition j'ai immédiatement tourné la tête pour regarder derrière moi. Il y avait une étagère en fer qui faisait deux fois ma taille et sur laquelle était posée du matériel de jardinage et des boites à outils. L'une des boites vibrée et cela ma paru tellement étrange que je me suis approché prudemment pour mieux regarder. Beaucoup d'explications m'étaient passé par la tête "un rat ? L'étagère est instable ? un tremblement de terre ?" une chose est bien certaine, je le dis et je le re-redis cette boite tremblée bel et bien et si fort qu'elle est tombée à mes pieds. J'ai eu à peine le temps de faire un bond en arrière, si je ne l'avais pas fait un bon gros marteau et autre outils me seraient certainement tombées sur les orteils. Rien d'autre sur l'étagère n'était tombé, l'endroit ou était posé la boite, avant de s'échouer, était vide. J'ai pris le courage de vérifier, de passer ma main sur l'étagère et derrière les autres boites et il n'y avait ni rat, ni sourie, de toute façon ce n'est pas un rongeur qui aurait pu bouger une boite aussi lourde.

Je suis parti en courant et j'ai tout raconté à mes parents. Pour la première fois depuis notre déménagement j'ai vidé mon sac, je leur ai dit pour la boite, pour mes ressenties, pour les voix. Ils m'ont juste répondu que j'avais inventé ces histoires de toute pièce pour faire mon intéressante. A partir de ce jour la j'ai compris que ça ne servait à rien de parler de ces choses à mon entourage.

Mais ça ne s'est pas arrêté la, les soirs qui ont suivis ont été bien plus traumatisants...

Dans ma chambre, a droite de mon lit, il y avait une armoire et une grande glace qui reflétée une grande partie de la pièce. Lorsque j'étais tourné vers cette glace je pouvais donc voir derrière moi et le coin de ma chambre éclairé par ma veilleuse. Une nuit je me suis réveillé et j'ai été surprise de voir qu'il y avait du mouvement dans la glace. Je crois que c'était la première fois de ma vie ou j'ai sentie réellement mon sang ne faire qu'un tours dans mes veines, de mes pieds à ma tête. Derrière moi une silhouette humaine de la taille d'un enfant se déplacée dans la pièce. Elle quitté mon angle de vision puis revenait comme si elle faisait des allés retours. J'ai attendu de longues secondes jusqu'à ce que cette chose ne réapparaisse plus dans la glace. Je me suis levée, fébrile, pour allé dormir avec ma sœur dans la chambre à coté.
Ce phénomène à duré pendant plusieurs nuits et se déroulé toujours de la même façon : Je me réveillé, posé irrémédiable mes yeux sur le miroir et je voyais systématiquement cette silhouette longer la pièce pendant quelque secondes avant de disparaître.
Ayant peur de la réaction de mes parents si je leur raconté la scène, j'ai préféré régler le problème toute seule. J'ai donc débranchée ma veilleuse les nuits suivantes, préférant largement rester dans le noir et ne rien voir que de subir cette vision une nouvelle fois.

Étrangement après ça je n'ai plus eu de problème pendant un certain temps.

Des années plus tard j'avais déménagé pour mener ma propre vie en ville, mon père est malheureusement décédé et ma mère et moi nous disputions souvent. Elle me tenait responsable de beaucoup de choses et m'en voulait d'avoir déménagé. J'ai mis la colère de ma mère envers moi sur le dos du chagrin, et dans l'espoir de retisser des liens je suis allé la voir un soir en la prévenant au préalable de ma visite. Je devais prendre le train (1h) et marcher (20min) dans la nuit pour arriver à la maison. Mais voila, ma mère avait préféré fuir plutôt que de me voir... Elle avait tout de même pris soin de me laisser les clés de la maison et un petit mot m'expliquant qu'elle avait encore trop d'amertume en elle pour me voir.
J'ai donc passé la nuit seule dans cette maison et, étant assez chamboulée par la réaction de ma mère, j'ai veillé tard devant la TV.
Vers 1h du matin j'ai commencé à entendre des bruits, j'ai immédiatement arrêté la TV pour tendre l’oreille. C'était comme trois ou quatre petits coups consécutifs, le bruit s’arrêté puis recommencé quelques secondes ou quelques minutes après. Je suis allé à la recherche de la source de ces coups, j'ai examinés les fenêtres, les portes, le grenier, le frigo, la machine à laver et j'en passe... Mais impossible de localisé ce satané bruit. Au bout d'un moment j'ai pressé mon oreille entre le murs séparant le salon et le bureau de mon père et j'ai entendu, très clairement, les coups se répéter à ce niveau la, comme si quelque chose tapée régulièrement depuis l'autre pièce. Autant vous dire que j'ai eu des sueurs froide en ouvrant la porte du bureau pour bien vérifier que personne de s'y trouver... Mais il n'y avait rien et je n'ai pas osé reposer mon oreille contre le murs.

J'ai entrepris d'aller me reposer dans l'ancienne chambre de ma sœur, mais c'est en voulant quitter le salon que les coups sont devenu beaucoup beaucoup plus violent. ça ne l'a fait qu'une fois, trois coups sourds contre le murs qui m'ont arrachés un cris. Paniqué j'ai immédiatement appelé ma mère qui n'a répondu qu'au bout du quatrième appels, elle était en train de dormir chez une personne de la famille et elle ne comprenait rien à ce que je disais. J'ai préféré ne pas m'étaler pour ne pas qu'elle me prenne pour une folle et j'ai raccroché.

J'ai allumé toutes les lumières du salon, du couloir et des chambres et je me suis assise sur une chaise dans un coin du salon avec mon portable. Il n'y avait plus de bruit, mais brusquement la porte du bureau s'est ouverte... Non pas sous l'effet d'un courant d'air, j'en suis certaine. Toutes les fenêtres étaient fermées et celle du bureau était quasiment condamnée, personne ne l'avait ouverte depuis un certain temps, la moisissure sur les volets et les vitres pouvait en témoignée... Non, la porte s'est ouverte en grand et d'un coup comme si quelqu'un l'avait poussée.

Après une nuit pénible j'ai quittée la maison le lendemain matin très tôt et, même si aujourd'hui ma mère et moi somme de nouveau en bon terme, je ne souhaite pas dormir la bas à nouveau.

Enfin voila, j'avais besoin de partager tout ça avec des gens qui s'y connaissent un peu ou qui s’intéressent au sujet, des personnes qui ne me catégoriseront pas immédiatement comme étant folle à liée haha... Et c'est aussi peut être l'occasion d'en apprendre un peu plus sur cette "chose" qui m'a limite harcelée pendant de longues années dans cette maison. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais je préfère m'en tenir à l'essentiel.

Merci à ceux qui m'auront lu jusqu'au bout (malgré les terribles fautes grammatical et d'orthographe etc)
En espérant vous lire bientôt.
Eley12


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO