Nous sommes le Dim Décembre 17, 2017 09:14


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Mer Juin 21, 2017 11:57 
Hors ligne

Inscription: Jeu Octobre 06, 2011 20:00
Messages: 39
Bonjour tout le monde,

Il y a quelques années, j'avais posté des articles au sujet d'un appartement hanté dans lequel je vivais lorsque j'étais en Amérique Latine, ainsi que des posts sur une phobie des poupées que j'ai réussi à expliquer et à gérer grâce à une psychothérapie.
Pour ce qui est de l'Amérique du sud, j'y suis retournée très récemment et j'ai eu des témoignages de la part de mes ami(e)s. Néanmoins, ce n'est pas le sujet, je referai un autre article si cela vous intéresse, et pour échanger plusieurs avis :)

J'aimerai juste vous faire part de témoignages, de ressentis vécus. Voilà je suis quelqu'un d'assez réceptif, quand je vais dans certains endroits qui sont susceptibles d'être "chargés", comme je dis souvent.
J'en viens au fait (ça risque d'être long ^^)

Il y a un an, j'ai travaillé pendant quelques mois dans un institut accueillant des enfants souffrant d'épilepsie. L'internat avait déménagé dans un bâtiment annexe, les anciennes chambres et l'ancienne cuisine se sont donc transformées en salles d'activité.
Lorsque je me rendais dans ces salles pour emmener ou chercher les enfants, je ne me sentais pas à l'aise dans le couloir de l'ancien internat. Il m'est arrivée plusieurs fois de me retourner, en pensant que quelqu'un se trouvait derrière moi, alors que j'étais seule. Cet endroit finissait par me faire peur, au vu de mes ressentis, et j'étais presque contente lorsque j'étais accompagnée (pas trouillarde du tout ^^).
Voilà je ne veux pas crier au paranormal à tout va, mais il faut savoir que les épileptiques peuvent décéder dans leur sommeil (nous avons eu ce malheureux événement dans le nouvel internat).
Il faut savoir que dans les autres pièces, je me sentais à l'aise, sauf dans l'ancienne cuisine, je n'y étais pas bien et elle se trouvait proche de l'ancien internat.
Ah j'oubliais une chose, cet établissement se trouve juste en face d'une abbaye, qui elle aussi semble assez chargée, pour m'y être promenée.

Nouvelle anecdote, en août dernier, je suis allée visiter la forêt d'Argonne, près de Verdun, et j'y ai pu voir les vestiges de la guerre. J'ai cheminé dans les anciennes tranchées que l'on peut encore voir, ainsi que dans certains tunnels accessibles.
Pendant cette balade en forêt, je me suis aperçue qu'il n'y avait aucun bruit, pas de feuilles qui bougent, pas de craquements sous mes pas, ni même de petits oiseaux, le silence total ! Pas du tout habituel car les forêts sont plutôt vivantes en général.
Et mystérieusement, je me sentais observée, comme si on me regardait passer, mais encore une fois, j'étais seule.
Cette promenade m'a pas mal perturbée car je me sentais oppressée par moments.

Pareil, quand j'habitais en Amérique du Sud, parfois je me rendais dans une maison dans laquelle je ne me sentais pas à l'aise. Outre le chien des hôtes qui me détestait et me sautait à la jambe pour me bouffer, il y avait autre chose de bien plus oppressant et je n'aimais pas m'y rendre. Concernant les histoires passées là-bas, j'y reviendrai sur un autre post.

Voilà mes anecdotes, j'aimerais avoir votre avis, savoir si vous avez vécu des situations similaires. Je ne veux pas de jugements ni de moqueries. Je n'exclus pas le côté psychologique, car je sais que l'inconscient peut prendre le pas et nous faire ressentir des choses.

J'ai d'autres histoires à raconter mais je vais faire un sujet à la fois :)

Merci à ceux qui auront le courage de me lire jusqu'au bout et j'attends vos avis ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Mer Juin 21, 2017 13:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2017 16:53
Messages: 15
Bonjour,

Pourrais-je avoir les liens des articles et de ton post s'il te plaît ? :)

Je me demande, pour cet internat : est-il assez ancien ?
Cette impression d'être suivie, tu ne peux pas avoir entendu des gens raconter des histoires effrayantes à ce lieu ?

Pour ce qu'il t'est arrivé à Verdun, je comprends parfaitement : j'ai eu le même phénomène à Oradour-Sur-Glanes. Même des gens totalement rationnels m'ont dit qu'ils ressentaient quelque chose d'étrange :?

_________________
Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible. - Proverbe Amérindien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Mer Juin 21, 2017 18:51 
Hors ligne

Inscription: Jeu Octobre 06, 2011 20:00
Messages: 39
Merci pour ta réponse Ersatz :)

viewtopic.php?f=5&t=30878 : dans celui-ci je parle de certaines intuitions.
viewtopic.php?f=5&t=28854&start=0 : celui-là concerne ma phobie des poupées qui s'est améliorée grâce à une psychothérapie.
viewtopic.php?f=4&t=27621 : un lien dans lequel je parle de mes rêves étranges de personnes décédées. Le post date mais les rêves sont toujours là à l'heure actuelle.

Je n'arrive pas à retrouver le post dans lequel je parlais des phénomènes étranges lorsque j'habitais en Amérique du Sud. Peut-être l'ai-je effacé, mais j'y reviendrai car d'autres histoires sont venues s'ajouter entre-temps.

Concernant l'établissement pour enfants malades, il n'est pas très ancien, car fondé en 1927. Le semi-internat fut créé plus tard, en 1965.
L'abbaye, quant à elle, fut bâtie en 639, il y a donc trèèèès longtemps ^^ Seule une petite route sépare les ruines et l'établissement.
Quand j'ai commencé à y travailler, j'y suis allée à la cool, si je puis dire. J'ignorais même que les épileptiques pouvaient décéder dans leur sommeil. Et les collègues ne m'ont jamais raconté d'histoires étranges.
Juste, dans le nouvel internat, un enfant est décédé en dormant et les collègues ne voulaient plus rentrer dans la chambre, ils s'y sentaient mal. Peut-être dû au fait que c'était récent et que c'était un collègue qui avait découvert le corps sans vie. Ce n'était pas mon étage, donc je n'y suis jamais allée.

Concernant la forêt d'Argonne, ce que tu dis me rassure :)

Voilà pour les infos, j'espère que tu réussiras à ouvrir les liens.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Sam Juin 24, 2017 19:43 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Novembre 18, 2007 14:40
Messages: 9581
Localisation: Alsace
Merci pour ce témoignage kafi94 :)

De ce qui semble ressortir de tes écrits, c'est la connaissance que tu avais, au moment des faits, de l'historique accompagnant les lieux en question. C'est un élément important car cela peut induire des ressentis qui n'auraient sans doute pas lieu d'être dans un tout autre contexte.

Mais je rejoins en tout cas tes impressions concernant les vestiges historiques liées aux deux Guerres Mondiales. A l'époque du lycée nous étions allés visiter les tranchées du Col du Linge en Alsace. Un sentiment de désolation identique au tien m'avait gagné, en particulier à l'intérieur du cimetière militaire où une épaisse brume avait soudainement commencé à tomber sur l'ensemble du site. L'atmosphère particulièrement chargée avait d'ailleurs déteint sur l'ensemble de ma classe, tous les élèves s'y étaient sentis très mal à l'aise. Mais dans ce cas précis le contexte environnant joue encore une fois un rôle prépondérant.

Cela étant il m'arrive parfois de me sentir plus ou moins à l'aise en certains lieux qui ne présentent pourtant rien de particulier. Où faut-il en chercher la cause ? Je ne saurais le dire. Mais il est toujours intéressant de tenter d'analyser ce que ces ressentis nous inspirent.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux. (Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Lun Juin 26, 2017 09:20 
Hors ligne

Inscription: Jeu Octobre 06, 2011 20:00
Messages: 39
Merci Linele pour ta réponse :)

En fait quand j'ai commencé à y travailler, je ne me suis pas vraiment penchée sur l'historique du lieux et de l'abbaye. Ce n'est qu'après avoir réalisé que je ressentais des choses et à partir de ce moment-là, j'ai fait le rapprochement avec l'abbaye et l'ancien internat dans lequel il pouvait y avoir des décès.

Effectivement, on peut ressentir des choses dans certains lieux qui apparemment ne présentent rien de particulier, mais réellement qu'en savons-nous ? ;-)
En général, quand je ressens des choses en entrant dans une maison, j'ai toujours les propriétaires juste après qui viennent me dire qu'il se passe des choses bizarres chez eux.

Je cite un exemple : au mois de mars, j'ai dormi chez des amis en Amérique Latine, dans leur maison que je connais bien et dans la chambre de leur fils où je dormais, je ne me sentais pas toute seule. J'exclus la présence du chat qui me collait pour dormir avec moi ^^ Mais quelque chose me dérangeait.
Le lendemain matin, je descends déjeuner avec mon amie, sans vouloir lui faire part de mes ressentis. Et là elle me demande si j'ai bien dormi et commence à me raconter que son fils aîné refusait de dormir dans cette chambre car il sentait quelque chose. Son deuxième fils, lorsqu'il avait un an l'année dernière apprenait à marcher et se tenait encore aux meubles pour se déplacer. Quand tout à coup, le petit a levé le bras en l'air et s'est mis à faire le tour de la chambre tout seul, avec son bras levé, comme si quelqu'un d'invisible le tenait par la main. Les parents ont eu une frayeur monumentale mais l'entité ne semblait pas être mauvaise.
Mon amie m'a raconté que sa grand-mère était médium et m'a conseillée de ne pas tenter d'entrer en contact avec une entité lorsque j'en percevais une.

Voilà pour l'anecdote, heureusement je reprenais l'avion le jour-même pour rentrer en France, je n'aurais pas dormi une nuit de plus dans cette chambre je crois :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Ven Juillet 07, 2017 17:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2017 16:53
Messages: 15
Désolée pour le temps de réponse :?

Cet établissement pour les enfants, tu ne sais pas s'il a un certain passé historique ? En 90 ans, il a pu se passer beaucoup de choses :) Et de même pour l'abbaye ! Il faudrait se renseigner :wink:

Concernant ton exemple en Amérique Latine, je dois dire que c'est très bizarre, en effet !

_________________
Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible. - Proverbe Amérindien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Ven Août 04, 2017 14:41 
Hors ligne

Inscription: Jeu Octobre 06, 2011 20:00
Messages: 39
J'ai aussi mis du temps à répondre, c'est les vacances lol ^^

Effectivement je vais essayer de pousser mes recherches un peu plus loin sur l'abbaye, mais j'avoue que je ne sais pas trop par où commencer. Je ne pense pas avoir + d'infos sur internet.

Concernant l'établissement pour les épileptiques, dans la mesure où ils peuvent décéder dans leur sommeil, cela expliquerait les ressentis, notamment dans l'ancien internat.

Si jamais j'ai des infos, je reviendrai pour en faire part :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Sam Août 05, 2017 15:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Mai 16, 2017 16:53
Messages: 15
Il n'y a pas un site qui parle de l'abbaye ?
Sinon, essaye de demander à la mairie :)

_________________
Lorsque l’homme aura coupé le dernier arbre, pollué la dernière goutte d’eau, tué le dernier animal et pêché le dernier poisson, alors il se rendra compte que l’argent n’est pas comestible. - Proverbe Amérindien.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Endroits chargés - ressentis
MessagePosté: Lun Août 07, 2017 10:25 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14217
Kafi94 a écrit:
Concernant l'établissement pour les épileptiques, dans la mesure où ils peuvent décéder dans leur sommeil, cela expliquerait les ressentis, notamment dans l'ancien internat.
Pourquoi ? Jusqu'à présent, il n'y a aucune preuve que les défunts puissent revenir. Un ressenti a donc très peu de chances d'être lié à un décès, de fait.
Kafi94 a écrit:
En fait quand j'ai commencé à y travailler, je ne me suis pas vraiment penchée sur l'historique du lieux et de l'abbaye. Ce n'est qu'après avoir réalisé que je ressentais des choses et à partir de ce moment-là, j'ai fait le rapprochement avec l'abbaye et l'ancien internat dans lequel il pouvait y avoir des décès.
C'est l'erreur classique des chasseurs de fantômes. Ils font une recherche historique et trouvent quelque chose (le contraire serait étonnant). A partir de là, ils mettent en relation historique et ressentis ou témoignages. Mais comme je l'ai dit, il n'y a aucune preuve qu'il y ait un lien.

Je sais bien, beaucoup répondent "mais on ne sait pas justement" ou "on ne sait jamais". Et là, on entre dans la croyance. Malgré des milliers d'années de recherches, personne n'a jamais pu prouver que les défunts pouvaient se manifester à nous (ni même qu'il y avait quelque chose après la mort). Et avec la croyance, on peut tout imaginer.
Kafi94 a écrit:
Son deuxième fils, lorsqu'il avait un an l'année dernière apprenait à marcher et se tenait encore aux meubles pour se déplacer. Quand tout à coup, le petit a levé le bras en l'air et s'est mis à faire le tour de la chambre tout seul, avec son bras levé, comme si quelqu'un d'invisible le tenait par la main.
Comme quelqu'un sur un fil de fer cherchant son équilibre ? L'explication la plus simple n'est-elle-pas la plus probable ?
Kafi94 a écrit:
Mon amie m'a raconté que sa grand-mère était médium
Beaucoup de "médiums" sont passés sur le forum. Certains ont accepté de se prêter à des expériences. Il en est ressorti qu'ils étaient surtout de fins psychologues et qu'ils savaient interpréter les paroles ou les gestes des gens. Mais là encore, aucun n'a montré un contact effectif avec les défunts.

Mes propos peuvent sembler vouloir tout nier. Ce n'est pas le cas. Il y a bien des choses encore inconnues. Et si nous voulons les comprendre ou les démonter, il faut déjà faire le tri dans les erreurs d'interprétation ou de raisonnement.

Par exemple, combien de personnes ont été brulées pour avoir un commerce avec le diable alors que l'on sait aujourd'hui qu'elles étaient simplement victimes de paralysies du sommeil, phénomène inconnu à l'époque (et encore beaucoup de nos jours) ?

En éliminant l'explicable, on tombera peut-être un jour sur quelque chose et où l'on se dira que rien ne peut l'expliquer rationnellement et qu'il doit y avoir autre chose.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO