Nous sommes le Jeu Décembre 13, 2018 23:06


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 09:12 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 25, 2017 07:42
Messages: 12
Bonjour à tous, je partage.


La Masse Noire,
Histoire vraie, de TheQuantumWreck
Catégorie Rêves, Paralysie du sommeil

À une époque, il m'arrivait souvent d'avoir des expériences de paralysies du sommeil.
Dérangeantes, elles créaient des moments assez surprenants voir effrayants.
D'autant que je ne savais pas de quoi il s'agissait.


Durant une paralysie du sommeil,

Il était pour moi, question de bourdonnements lourds,
Où se manifestaient de façon irrégulière des bruits plus brefs.

En ajoutant bien sûr à cela, la sensation d’être retenu au lit contre mon gré.

Avec le temps, j'avais pris quelques habitudes.
J'avais toujours ce réflexe de vouloir crier, pour qu'on vienne me réveiller.


La détermination de parvenir à bouger était toujours au rendez-vous.
Ce qui pouvait provoquer chez moi des mouvements brusques.

Le haut du genou frappant le mur.
Le creux du coude allant se heurter à la barre du sommier du lit.

Mes sorties de la paralysie pouvaient effectivement être douloureuses.


Par ailleurs,

Il m'arrivait d'avoir une sensation de présence au niveau de la porte d'entrée de la chambre.

Une présence humanoïde, semblant se tenir debout pour observer le mur d'en face.
Elle était toujours immobile et m'inspirait pas du tout confiance.

C’était comme ça durant une certaine période et je m'y étais habitué.


En revanche, en fin d'adolescence, les choses se sont passées différemment.
Les paralysies étaient plus longues et bien plus étranges.
Elles étaient comme agitées par je ne sais quoi.

Les bourdonnements se sont accompagnés de voix prononçant des phrases
Non finies ou juste des mots.


Il y a bien une nuit, où je me suis rendu compte que tout avait changé.
Cette nuit-là, la masse se tenait encore debout mais elle paraissait instable, fluctuante.
J'avais la sensation qu'elle s’étendait de plus en plus et qu'elle portait des ailes à la place des bras.


Un son clair et dense traversa la pièce.

La masse se déplaça pour aller frapper la fenêtre.
Il y avait comme un déplacement de matière dans toute la pièce.
Le bruit produit par l'impact était envahissant et frustrant.

Je ne sais plus vraiment ce qu'il s'est passé juste après l'impact.
Je me souviens juste qu'il y avait peur et confusion au rendez-vous.


La bizarrerie, c'est qu'au matin après avoir raconté mon histoire,
J'apprends que l’un de mes frères, expérimenta la même mésaventure chimérique.

Le même type de masse noire s’était jetée sur sa fenêtre quelques nuits plus tôt.


N’hésitez pas à faire vos retours ici même, merci !
Dailyrious. ;)


Dernière édition par Dailyrious le Jeu Mai 25, 2017 20:05, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 09:42 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Novembre 28, 2005 19:28
Messages: 14585
C'est un témoignage, bien que recopié et traduit. Je déplace donc dans la bonne section.

Par contre, pour pouvoir faire sa pub, il faut être inscrit depuis plus d'un mois et participer activement à la vie du forum (c'est inscrit dans le règlement, que je t'invite à lire, comme demandé lors de l'inscription). Je supprime donc ton lien pour le moment. Tu pourras le remettre lorsque les conditions seront réunies.

Par contre, la netiquette veut que l'on cite la source originale (ici, celle de QuantumWreck, donc). Pense à la mettre, stp.

_________________
La folie des uns est la sagesse des autres.
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains brillent en société... jusqu'à ce qu'ils l'ouvrent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 16:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Février 17, 2011 10:49
Messages: 1070
Localisation: En haut d'une pyramide
J'aimerais bien avoir la source originale aussi, je ne trouve rien sur le net :)
Merci d'avance.

_________________
Décidément, ces gueux sont insensibles à la beauté.
Ma page photo ♦


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 16:59 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 25, 2017 07:42
Messages: 12
Je comprends pour le lien que vous avez retiré mais le soucis c'est qu'il menait vers la source originale.
Il n'y a pas eu de traduction c'est aussi la langue originale de l'article.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 17:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
La langue originale, vraiment ? On dirait la production d'une collégienne pédante qui décide de mettre aléatoirement dans sa copie de français de quatrième tous les termes un tant soit peu compliqués qu'elle connaît pour impressionner le correcteur... alors même qu'elle les maîtrise à peine, pour ne pas dire pas du tout.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 19:04 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 25, 2017 07:42
Messages: 12
Pochel a écrit:
La langue originale, vraiment ? On dirait la production d'une collégienne pédante qui décide de mettre aléatoirement dans sa copie de français de quatrième tous les termes un tant soit peu compliqués qu'elle connaît pour impressionner le correcteur... alors même qu'elle les maîtrise à peine, pour ne pas dire pas du tout.


Critique plutôt intéressante.
Quelle(s) partie(s) de "l'article" exactement ? Merci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 19:53 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Citation:
Un son clair et dense traversa la pièce.
La masse se déplaça pour aller frapper la fenêtre.
Il y avait comme un déplacement de matière dans toute la pièce.
Le bruit produit par l'impact était envahissant et frustrant.

Ce passage, par exemple. Il me semble tout à fait improbable d'associer à un son des caractéristiques telles qu'être frustrant, dense ou envahissant.

De la même manière, je n'ai jamais entendu l'expression "une coupe de temps" auparavant, et je la trouve assez étrange.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 20:11 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 25, 2017 07:42
Messages: 12
Une "coupe de temps", fait apparemment partie de son vocabulaire local.
Je me suis donc permis de modifier pour rendre ça plus clair.

Pour le reste c'est bien ce qu'il a voulu dire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 21:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 07, 2011 10:54
Messages: 110
Je crois avoir déjà entendu un québécois dire "une coupe de..." une fois il me semble, ça ne peut pas être une expression locale ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Jeu Mai 25, 2017 22:11 
En ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12912
Localisation: Genève
Citation:
Le bruit produit par l'impact était envahissant et frustrant.


Je peux imaginer un bruit envahissant, même si cela n'est pas vraiment très clair, surtout que le son d'un impact sur une fenêtre doit être plutôt bref, donc difficilement "envahissant". Mais en quoi un bruit peut-il être frustrant ?

Je rejoins l'avis de Pochel, le style de ce texte est extrêmement ampoulé.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 06:26 
Hors ligne

Inscription: Jeu Mai 25, 2017 07:42
Messages: 12
Bonjour,

Je reporte juste ce que l'auteur nous a fait savoir pour la frustration.

"@Dailyrious, je ne vois pas où est le problème. Gardez en tête qu'il s'agit d'une paralysie du sommeil et que la moindre fluctuation physique (externe) ou mental amène souvent à la frustration."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 07:36 
En ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12912
Localisation: Genève
Il n'en demeure pas moins que je ne vois pas ce que le bruit d'un impact peu être frustrant ?

Et l'expression "une coupe de temps" n'existe pas à ma connaissance (ce qui semble être confirmé par une recherche sommaire sur Google).

Alors, cela n'enlève rien au fait que ce soit un témoignage, mais qui aurait été plus intéressant si l'auteur n'avait pas voulu lui donner un style si lourdingue et malvenu.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 15:39 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Février 17, 2011 10:49
Messages: 1070
Localisation: En haut d'une pyramide
Le plus intéressant serait quand même de parler directement avec l'auteur du texte pour savoir ce qu'il/elle a voulu dire :?

Edit: j'ai ma réponse, c'est bon :mrgreen:

Citation:
C’était comme ça pendant une coupe de temps ... Oups, je veux dire ...
Pendant quelque temps et je m'y étais habitué.


Citation:
Réflexion sur ‘La Masse Noire’ de moi-même. On m'a fait savoir que l'article contenait trop d'exagérations. Et que certains termes n'étaient pas adaptés.
Ici je voulais surtout éclaircir le rapport entre la paralysie du sommeil,
le bruit et la frustration engendrée.

Comment un bruit pourrait-il être frustrant ?

Personnellement dans plus de 50% des cas,
je vais me retrouver à lutter contre la paralysie.
L'objectif c'est le réveil.

La frustration est déjà au rendez-vous.
Mais en prenant cas par cas, elle n'aura pas la même intensité.

Dans mon témoignage, avant l'impact de la masse, j'étais plutôt dans un état de curiosité. Le bruit produit a cassé cet état pour me ramener à la lutte. La frustration vécue, est un peu comme celle ressentie dans les rêves où vous souhaitez fuir un danger en faisant du surplace.

Je peux comprendre que le raccourci 'bruit frustrant' est un peu brutal. Voir incompréhensible pour certains. Et que les mots ‘dense’ et ‘envahissant’ paraissent exagérés. Mais on est dans une F***ing paralysie du sommeil. Et comme pour d'autres EMC, les couleurs peuvent avoir du goût, les sons des formes et de la densité.

Voilà, voilà.

TheQuantumWreck

_________________
Décidément, ces gueux sont insensibles à la beauté.
Ma page photo ♦


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 17:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1069
Localisation: Klow Syldavie
Pochel a écrit:
Ce passage, par exemple. Il me semble tout à fait improbable d'associer à un son des caractéristiques telles qu'être frustrant, dense ou envahissant.


On est un peu dans le style qu'affectionne Amélie Nothomb.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 17:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1069
Localisation: Klow Syldavie
Le texte ne serait-il pas traduit de l'anglais :
http://www.world-of-lucid-dreaming.com/forum/viewtopic.php?t=19197#p66371


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 18:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Ça ne me donne pas particulièrement envie de lire les œuvres d'Amélie Nothomb !... Mais peut-être ai-je tort.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 22:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 1069
Localisation: Klow Syldavie
Voici un exemple de son style :

Citation:
Boire en voulant éviter l’ivresse est aussi dés- honorant que d’écouter de la musique sacrée en se protégeant contre le sentiment du sublime.

Donc, j’ai jeûné. Et j’ai rompu le jeûne avec un veuve-clicquot. L’idée était de commencer par un bon champagne, la Veuve ne constituait pas un mauvais choix.

Pourquoi du champagne ? Parce que son ivresse ne ressemble à nulle autre. Chaque alcool possède une force de frappe particulière ; le champagne est l’un des seuls à ne pas susciter de métaphore grossière. Il élève l’âme vers ce que dut être la condition de gentilhomme à l’époque où ce beau mot avait du sens. Il rend gracieux, à la fois léger et profond, désintéressé, il exalte l’amour et confère de l’élégance à la perte de celui-ci. Pour ces motifs, j’avais pensé qu’on pouvait tirer de cet élixir un parti encore meilleur.

Source : Amélie Nothomb - Extrait de Pétronille


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 23:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Merci Muskar ! Ce n'est pas aussi terrible que je le pensais, mais je n'adhère pas.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Ven Mai 26, 2017 23:53 
En ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Septembre 06, 2005 22:43
Messages: 12912
Localisation: Genève
Pour clore le Hors-Sujet, les livres de Nothomb vont de très sympa à assez médiocre, avec une très grosse propension à bacler la fin. Si tu veux en savoir plus, j"en ai critiqué pas mal dans le topic "Quel(s) livre(s) lisez-vous en ce moment ?"
Une recherche avec son nom devrait te permettre de les trouver assez facilement.

_________________
(;,;) Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn (;,;)



http://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Dim Mai 28, 2017 10:56 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Bien trouvé ! :)
Ça ne donne pas envie...

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Masse Noire
MessagePosté: Mer Août 30, 2017 11:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 747
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Pochel a écrit:
De la même manière, je n'ai jamais entendu l'expression "une coupe de temps" auparavant, et je la trouve assez étrange.

Daylirious a écrit:
Une "coupe de temps", fait apparemment partie de son vocabulaire local.

Je ressuscite ce sujet pour signaler que je suis fortuitement tombé sur l'expression "une coupe de..." dans un ouvrage de 1891 : Les peuples de la Terre, par Ch. Delon. Il faut croire que ça existe, ou du moins que ça a existé.

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO