Nous sommes le Dim Juin 24, 2018 21:43


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Des explications quant aux phénomènes domestiques.
MessagePosté: Lun Mars 19, 2012 17:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Août 18, 2008 14:56
Messages: 182
Localisation: IDF
De retour sur le forum, après quelques années d'absence 8)

Voici donc un petit condensé d'expériences qui me sont arrivées dans le nouvel appartement de ma mère, chez qui je passe un weekend par mois. Cet appartement est de type petite maison de ville, sur 3 étages (rdc, 1er et 2e), construction des années 90. J'y dors avec mon compagnon et notre chien, ma mère se faisant héberger chez ma soeur (l'appart n'a qu'un lit pour l'instant, pas encore de canapé). L'aménagement s'est fait en début janvier de cette année, j'ai été la première à y passer la nuit.

Maintenant que le décor est planté, place aux faits !

La toute première soirée était assez sympa, j'ai longuement parlé avec ma mère et ma soeur. Puis après le repas elle part chez ma soeur, me laissant l'appartement. Mon compagnon s'est mis au lit (dans le salon au 1er, la chambre n'étant pas encore aménagée) et j'ai décidé d'aller faire pipi avant de me coucher (j'suis une fille, hein :mrgreen: ). Je descends l'escalier, les WC sont au rdc. Je fais ma petite affaire, je remonte. A peine 4 marches montées, je me dis que j'ai oublié d'éteindre la lumière de la cuisine, et comme je ne maîtrise pas encore l'endroit des interrupteurs je reste là quelques instants à me demander où je peux éteindre. D'un coup, la lumière s'éteint. Je me dis que l'ampoule a du claquer, ou qu'il y a eu une coupure. J'étais dans le noir total (ce qui me fait réellement flipper) alors je monte les escaliers rapidement et rejoins mon compagnon. Il était en train de lire avec la lampe de chevet allumée, il me dit que l'ampoule a certainement claqué. Quelques minutes plus tard (et après avoir englouti la bouteille d'eau près du lit), mon compagnon va aux toilettes. En revenant, il me dit avoir trouvé la lumière de la cuisine allumée et il l'a lui même éteinte-allumée plusieurs fois pour vérifier s'il n'entendait pas de faux contact dans l'interrupteur. Rien. Bref, ça passe et je n'y pense plus.
Le lendemain en soirée, ma mère avait prévu un repas avec des amis. Nous étions toutes les deux dans la cuisine, en train de papoter quand j'entends mon compagnon m'appeler là-haut. Je commence à monter les escaliers, et là... Encore une fois, la lumière de la cuisine s'éteint. Celle de l'escalier était encore bien allumée. Deux ou trois secondes plus tard, la cuisine se rallume. Ma mère était toujours devant son four, les yeux écarquillés. Je monte comme si de rien n'était et l'explique à monsieur : il n'a rien vu, sa lampe était toujours allumée. En redescendant, elle commence à me dire que ça lui fait souvent depuis qu'elle aménage, qu'elle ne comprend pas. Puis elle me confie avoir un peu peur parfois, quand elle est seule (elle a tendance à croire au paranormal, puis c'est vrai que ça surprend quand on est seul !).
Plus tard dans la soirée, nous étions tous à table et la lumière s'est éteinte juste avant la salade. Du coup pendant tout le dessert, chacun y allait de sa petite histoire à sensation. La soirée finit, je n'y pense plus, je me couche. Je suis impressionnée par l'obscurité de la pièce quand on ferme les volets. (Ai-je précisé que le noir total est une de mes phobies ? Oui je crois :mrgreen: ) Donc je ferme les yeux en n'étant pas tranquille, je me colle contre mon compagnon. En pleine nuit, j'entends un petit bruit de goutte à goutte qui devient de plus en plus fort. Je réveille mon compagnon, il confirme. J'allume la lumière, je regarde partout dans la pièce, je vais même vérifier dans la salle de bain qui est au même étage. Rien. Nous n'arrivons pas à déterminer d'où vient le bruit exactement. Cela semble venir d'un mur au fond de la pièce, mais le son se propage dans les tuyaux et plus il devient fort, moins on peut le situer exactement. Après une mauvaise nuit (franchement, dormir avec un bruit comme ça c'est insupportable), c'est le jour de notre départ. Je décide de ne pas en parler à ma mère. Elle n'a pas encore passé une nuit seule dans l'appart, j'ai peur de lui faire peur.

Le mois suivant, je reviens. Il n'y a rien de particulier, mis à part cette lumière d'en bas qui s'éteint assez régulièrement sans qu'on lui demande. Toujours ce goutte à goutte insupportable la nuit. Mais là, je remarque qu'il pleut beaucoup la nuit alors je pense à une gouttière qui déborde ou qui est mal reliée. Mon compagnon me dit que oui, certainement (pas contraignant le monsieur). Idem, je ne dis rien à ma mère puisqu'elle n'aborde pas le sujet.

En mars, je reviens. Cette fois-ci, la lumière ne me joue plus aucun tour. Le goutte à goutte la nuit continue, à mon grand désespoir. Puis en pleine nuit (du samedi au dimanche), je rêve d'une chose assez oppressante. Quelqu'un me cherche, me veut du mal. Et là, je ressens une grosse pression sur une de mes fesses (comme si quelqu'un enfonçait un doigt dans ma chair, entre le côté de la cuisse et la fesse droite. (On est bien d'accord : SUR ma fesse :mrgreen: ) Je me réveille, assez mal. Je ne dis rien à mon compagnon, je n'imagine pas ce qu'il me dirait si je lui racontais ça alors qu'il n'était même pas 6h du matin (le monsieur avait mis son réveil à sonner à 6h30, il y avait une course de F1...).

Que de choses bizarres me direz-vous, appelle un prêtre exorciste !

SAUF QUE.
1. Je suis profondément sceptique.
2. Même si je crève de peur dans le noir, je cherche toujours à comprendre avant de m'emballer.
3. J'ai ENFIN décidé de parler avec ma mère de l'appart, sans l'amener vers la piste du surnaturel (puisqu'elle y va toute seule comme une grande). Et là, elle me dit que son propriétaire était passé le mois dernier pour cette histoire de lumière. Il s'avère que l'électricité du rdc de l'appart était un peu pourrave, il a fait des travaux sur les circuits électriques. Voici pourquoi la lumière ne m'a plus embêtée quand je suis revenue en mars.
Ensuite, je lui dis que j'entends un petit goutte à goutte la nuit, sûrement un robinet mal fermé (bah voyons). Et elle me sort tout naturellement que non, c'est le chauffe-eau qui se trouve dans le mur entre le salon et la salle de bain qui est assez bruyant, et qu'elle dort assez mal à cause de ça (vivement qu'elle finisse la chambre là-haut).

Pourquoi vous en parler ?
D'abord, pour vous montrer que chaque petit souci est insignifiant mais que mis bout-à-bout, on peut commencer à monter une belle histoire qui n'a pas lieu d'être. Ma maman a du se faire de belles frayeurs, j'imagine, mais elle a eu le réflexe d'en parler à son propriétaire (et elle s'épargne un gros risque d'incendie, par la même occasion). Cette petite expérience montre aussi qu'il faut TOUJOURS garder la tête froide, quelques soient vos croyances. Combien de personnes se seraient persuadées d'être en présence de surnaturel ?

Pour le doigt qui me touche, je ne sais pas encore exactement. Peut-être une paralysie du sommeil ? Toute cette ambiance commençait à me peser, j'ai accumulé pas mal de stress la nuit. Peut-être que mes sens étaient décuplés, et comme je rêvais d'une chose néfaste, un simple contact avec le drap aurait été ressenti comme une agression par mon corps ? Pourquoi pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Des explications quant aux phénomènes domestiques.
MessagePosté: Lun Mars 19, 2012 18:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2011 12:15
Messages: 4155
Wahou, autant de faits rationnels à la suite, j'aurai presque tendance à dire que tu nous mènes en bateau ! :lol:

Très intéressant témoignage en tout cas !

_________________
Envoyé de mon Commodore 64


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Des explications quant aux phénomènes domestiques.
MessagePosté: Lun Mars 19, 2012 20:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Septembre 04, 2008 17:48
Messages: 1026
Pour les non sceptiques, c'est la goutte de trop...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Des explications quant aux phénomènes domestiques.
MessagePosté: Lun Mars 19, 2012 22:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 18, 2012 01:36
Messages: 118
Localisation: Québec
J'aime bien la structure de ton témoignage. Au début tu laisse présager que tu assistais à un événement paranormal mais à la fin de ton message tu as complètement démystifier l’événement. J'ai eu peur au début d'avoir à faire encore à un autre témoignage peu appuyé. :)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO