Nous sommes le Mer Avril 25, 2018 22:40


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Dim Mars 18, 2018 16:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 18, 2018 14:40
Messages: 11
Bon ! Jour.
Après cette entrée en scène pour le moins alambiquée...
Je vais vous faire part de ce qu'il y a bien eu d'étrange dans ma vie, ce qui ne va pas me demander un effort d'expression écrite surhumain !
Je ne cherche pas votre aide, car je n'en ai nullement le besoin ; mais j'aime bien en parler.

J'ai donc choisi trois petites histoires, dont deux sont les résultats de ma crétinerie habituelle...

First one , please :
La première, c'est du vieux, c'est de la matière de votre jeunesse qui se floute et se dé-zoome au fil des années ; le genre de choses à laquelle vous repensez avec une pointe de regret et beaucoup de buée. Je devais avoir sept ou huit ans à l'époque, je me souviens avoir passé la soirée chez une de mes petites amies et, en regardant par la fenêtre, par hasard, nous avons constaté la présence de plusieurs sphères rougeâtres dans le ciel. Elles étaient trois dans mon souvenir, immobiles et peut-être clignotante (?!) mais dans ce cas la période lumineuse était toujours bien plus longue que la période noire. Ce n'était pas des hélicoptères, des satellites ou que sais-je, parce que le diamètre était vraiment important. Mon amie a eu peur et nous avons tiré les rideaux, puis regardé un programme à la télé ; quand nous avons voulu regarder si ces choses étaient toujours là et que nous avons tiré le rideau, nous avons constaté que le ciel était noir et immaculé. J'habite dans ce village, ces éléments ne peuvent donc pas faire partie du paysage habituel. Nous en avions touché mot aux adultes, qui ne nous avaient simplement pas crues. Avec le recul, j'ai tendance à me dire que tout ceci n'était extraordinaire que pour un enfant, parce que c'était assez phénoménal et personne ne l'a relevé par la suite (alors que des sphères de cette taille dans le ciel, ça aurait dû faire la une et inquiéter les vieux de la vieille du village :lol: )

Second one , now ! :
La deuxième est un peu plus récente, il me semble que c'était en 2011 et que j'avais donc 13 ans... Y'a une vieille maison dans mon petit village (fumer les cheminées et en quel.., ok, je me calme :oops: ) , qui m'a toujours fascinée étant gosse, et même aujourd'hui. C'est une bâtisse dont je rêve encore très fréquemment la nuit, un lieu qui donne un peu la chair de poule, une vieille demeure abandonnée et vraiment très ancienne ; elle appartenait à mon arrière arrière grand mère qui est décédée dans les années 2000 à un âgé très avancé (cent ans passés). Quand j'étais petite, j'avais pour habitude d'emmener amis et camarades faire ce que j'appelais alors l'enquête , il n'y avait pas de réel motif, j'avais juste besoin de frissons et aventures pour pimenter ma vie. Alors on passait souvent devant cette maison, on la regardait sous toutes les coutures, et on mourrait d'envie d'y entrer. Puis, un jour, on l'a fait... C'était stupide, mais nous avons brisé une vitre et nous sommes allés à l'intérieur. Là aussi, les souvenirs sont confus, et j'ai tellement fantasmé sur cette maison qu'il est possible que fiction et réalité concoctent un doux mélange illusoire dans mon esprit et dans le vôtre... Nous sommes donc entrés, par effraction, dans cette vieille maison qui est abandonnée depuis quinze ans et qui ne sera plus jamais habitée (je précise, ça amoindrit le mal :lol: ), et je crois que le sentiment que j'ai eu c'est celui d'être simplement en train de faire une grosse bêtise et de ne pas être à ma place... C'est logique, puisque je suis rentrée là sans autorisation en pétant un carreau avec une barre de fer... mais, en même temps, peut-être qu'il n'y avait pas que ça ?! La pièce qui nous a accueillis au départ comportait une grande vitre dont le rideau était relevé. Nous nous sommes dirigés vers l'escalier qui menait en bas, mais il était très obscure puisque le reste des rideaux étaient fermés, et nous n'avions pas eu l'intelligence de prendre avec nous une lampe de poche. Nous sommes ressortis pour en chercher une chez moi, et nous y sommes retournés 3/4 d'heure plus tard, avec notre lumière physique et intellectuelle :lol: ; et nous avons vite remarqué une différence avec la fois précédente, sans bien savoir de quoi il s'agissait... J'ai tilté rapidement, le grand rideau coulissant avait été entièrement tiré, plongeant la première pièce dans l'obscurité... Nous avons poursuivi notre petit chemin, vers le fameux escalier, mais il y a eu un gros bruit (je crois ?), comme un mec qui aurait sauté sur place ; alors nous avons remonté tout ça pieds sans dessus dessous en larmes et en cris :oops: :mrgreen: . Nous n'y sommes jamais retournés depuis. ça n'a pas quoi casser trois pattes à un canard, je vous l'avais dit. Mais bon, j'ai montré par la suite une photo de cette maison à une jeune femme à laquelle je parlais sur un forum, qui prétendait être médium mais dont le sujet qui nous rassemblait n'avait rien à voir avec le paranormal... et elle a trouvé qu'il y avait "une présence malsaine", un "secret" qui habitait une pièce sous le grenier. Et là j'y ai vraiment cru, j'ai vraiment cru que cette maison était hantée. Peut-être qu'une personne qui a également une certaine sensibilité médiumnique pourrait confirmer le ressenti de la première personne ? Si c'est le cas, j'enverrai une photo en mp.
J'avais déjà visité cette maison quand j'étais vraiment très jeune, avec mes parents, et je me souviens avoir été très marquée et avoir eu quelques ressentis mais il ne s'y était rien passé d'incroyable.
Dites donc, j'ai pas dit grand'chose mais c'est que je vous ai quand même pondu de la lecture ! :o

The third one, come on ! :
Alors, la dernière c'était à mon sens la chose la plus sotte que j'ai faite dans ma petite existence... une spiritism-party ! Un soir de halloween, en 2013, avec deux autres amies, nous avons tenté d'entrer en communication avec de l'au-delà, en se munissant d'une vieille maison (habitée cette fois-ci), d'une table en bois, d'un verre, de bougies et de lettres écrites au stylo sur papiers découpés en carrés... Après avoir récité une prière chrétienne, nous avons commencé notre soirée de folie (c'est le cas de le dire) avec le traditionnel "esprit, es-tu là?", tout en essayant de ne pas éclater d'un ricanement grinçant. Le verre n'a jamais bougé d'un millimètre de toute la soirée, ni même le lendemain quand nous avons ré-essayé. Cependant, nous avons entendu quelques crissements autour de nous (un peu comme une souris qui marcherait sur du papier journal), c'était irrégulier et se produisait autour de la table... ça nous titillait un peu sur le moment mais je ne sais pas trop pourquoi je le relève alors qu'on était dans le sous-sol d'une très vieille maison susceptible d'émettre des bruits aussi légers que ceux-là (datant des années 1800). La seule chose peut-être un peu plus flagrante c'est l'une de nos amies bougies qui s'est éteinte puis rallumée avec une flamme bleue d'environ 30 cm de hauteur (événement sensationnel qui ne dura qu'une fraction de secondes) ; mais j'ai horreur de la physique et je suis sûre que c'est explicable... Pour tout vous dire, cette expérience-là me laisse un souvenir bien moins fracassant que celui d'au-dessus, je m'en rends compte maintenant ! Il ne s'est vraiment pas passé grand'chose.

J'ai tout dit, vous avez des avis ? Ils seront les bienvenus, même si y'a sans doute pas grand'chose à dire 8) :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Dim Mars 18, 2018 19:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Avril 13, 2013 08:29
Messages: 961
Localisation: Klow Syldavie
RubyKnowby a écrit:
La seule chose peut-être un peu plus flagrante c'est l'une de nos amies bougies qui s'est éteinte puis rallumée avec une flamme bleue d'environ 30 cm de hauteur (événement sensationnel qui ne dura qu'une fraction de secondes) ; mais j'ai horreur de la physique et je suis sûre que c'est explicable...


Hello, bienvenue sur ce forum.

Et bien justement je cherche une explication rationnelle car ce n'est pas logique. Normalement, la flamme d'une bougie émet très peu de couleur bleue. On est plutôt dans les teintes jaune, rouge orangée. La couleur dépend de la température. On part d'une température plus basse le rouge, en passant par l'orangé, le jaune, le bleu qui est la température la plus élevée. La température d'une bougie n'est pas suffisamment élevée pour atteindre le bleu. De plus la longueur de la flamme de la bougie est relatif à la longueur de la mèche qui brûle au fur et à mesure que la cire fond. Donc, une flamme de 30 cm avec une mèche de 1 ou 2 centimètres ce n'est pas possible. Une flamme bleue de 30 cm pourrait correspondre à celle émise pas un bec bunsen : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bec_Bunsen.

_________________
Le doute est le commencement de la sagesse (Aristote)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Dim Mars 18, 2018 20:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 18, 2018 14:40
Messages: 11
Ah :mrgreen:
C'est vrai que c'est tout à fait le souvenir que j'en ai, une bougie qui s'était éteinte (ou dont la flamme était petite ?!) et qui se rallume dans une teinte bleue en prenant vraiment de la hauteur... Mais en même temps ça ne date pas d'avant hier, et ce fut un mouvement fugace, alors c'est un peu difficile d'être tout à fait sûre de ce que j'avance. :?:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Lun Mars 19, 2018 16:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 18, 2018 14:40
Messages: 11
Maintenant que j'y pense, je vais ajouter un dernier témoignage à ceux que j'ai postés hier. Il s'agit d'un événement qui a pris place beaucoup plus récemment dans ma vie et dont la mémoire est encore très fraîche. Pas d'esprits ou d'ovnis cette fois-ci, il s'agit de la mort de mon cheval...

Il s'agissait d'un cheval que je connaissais depuis plus de quinze ans et que j'avais acheté cinq ans auparavant. Il était un peu vieux mais en pleine forme, et le 18 octobre je l'ai trouvé dans un état alarmant alors qu'il était au pré avec une copine ; il portait la tête basse et transpirait abondamment. Je l'ai soigné comme j'ai pu, avec des anti spasmodiques ; très peu de temps après j'ai posé le diagnostic : il faisait une intoxication aux graines d'érable (je l'ai su tout de suite, quand j'ai vu qu'il tremblait, et ce avant même de savoir s'il y avait des érables autour du pré). Le pire semblait se confirmer alors que je ne constatais aucune amélioration par rapport à ses souffrances physiques suite à l'injection. J'ai appelé un parent (je n'avais pas encore le permis de conduire) pour qu'il demande au vétérinaire son avis sur mon diagnostic et pour qu'on prévoie d'y emmener mon cheval. Ce dernier avait donc, selon mon avis, une maladie qui provoquait une immense accumulation de toxines dans tous ses muscles, et il avait par conséquent le besoin pressant de se coucher (d'ailleurs de nombreux équidés ne peuvent plus se relever et ne sont plus transportables quand il leur arrive ceci). Je savais qu'il serait difficile de le relever s'il se couchait, alors je lui ai demandé de continuer à marcher, en m'agitant un peu lorsqu'il s'arrêtait en reniflant le sol. Consciente, alors que rien ne l'indiquait précisément, que je passais probablement les derniers instants avec mon ami, j'ai fait de lui et de nous quelques dernières photographies et je me suis accroupie... quelle ne fut pas ma stupéfaction lorsqu'il vint alors vers moi avec intérêt pour toucher ma joue de son nez ! Il était vieux, fatigué, blasé, et ne m'accordait jamais beaucoup d'intérêt, et comme nous allons le voir par la suite : sa souffrance était faramineuse... alors il n'est pas logique qu'il soit venu vers moi ainsi. Simultanément (!), le van était là pour venir le chercher, et j'ai dû abandonner cet instant "magique" pour rencontrer la vue du véhicule.

Arrivée à la clinique, 1h plus tard :
Je descends mon cheval, qui se déplace bien et reste aux aguets. C'est une brave bête, très sage et très obéissante... Or, là, il m'a tirée vers la sortie du parking ! Assez stupéfaite par comportement très inhabituel, je me rassure alors et me dit que j'ai été un peu bête de réagir aussi vivement et que mon animal n'a sans doute pas le problème que je m'étais imaginé. On le rentre à l'intérieur pour que le vétérinaire l'ausculte, et au fur à mesure des observations mon petit monde se déchaîne et virevolte : il est non seulement atteint de la terrible maladie à laquelle j'avais pensé, mais en plus il souffre de graves problèmes intestinaux puisque tout son transit est arrêté et que tout ceci commençait très clairement à nécroser. Inopérable, perdu, fichu... Je reste aussi brave que lui, et nous décidons d'un commun accord avec le vétérinaire de laisser la nuit à mon cheval pour se remettre un peu de son choc et de son intoxication grâce à la perfusion et aux anti-douleurs ; nous avions prévu une euthanasie s'il n'était pas opérable le lendemain matin.

Euthanasie, le lendemain matin :
Vous le savez déjà, mon cheval a été condamné par le vétérinaire puisqu'il n'est toujours pas opérable (trop de toxines dans les muscles et rythme cardiaque 4x plus élevé que la normale). Et pourtant... il semble aller bien, non seulement il est resté debout, comme je le lui avais demandé, mais en plus il est alerte et parfaitement conscient. Le plus poignant arrive alors, on me laisse seule avec lui pour lui faire mes adieux, je fonds en larmes et, alors que la porte du boxe est ouverte, mon cheval cherche à en sortir, hennit pour le voisin de gauche et essaye de me faire les poches pour y trouver de la nourriture. Tout s'est passé très vite et j'étais toute entière à ma tristesse, mais ne m'a-t-il pas à nouveau envoyé un message ? Il était soit disant à l'agonie, mais il témoignait de son envie de
1 - sortir
2 - socialiser
3 - manger ...
Malgré des souffrances qui habituellement poussent le cheval (je cite le vétérinaire) à "se jeter contre les murs" et malgré une maladie complètement paralysante (voir son système digestif stoppé), mon cheval est resté debout et a voulu sortir de son boxe...
Pour moi, il a su ce qui allait se passer, il était tout à fait conscient qu'on allait le faire partir s'il ne cherchait pas à se battre. Bien sûr, ce sont des analyses que j'ai faites par la suite et qui m'ont donné l'impression de l'avoir trahi...

J'ai lu quelques autres témoignages par la suite, de propriétaires qui ont assisté à l'euthanasie de leur cheval, et bien souvent le vétérinaire disait que l'animal lançait un dernier regard comme pour remercier la personne qui le délivrait de ses souffrances. Ici, cela semble être le même phénomène (la conscience du cheval) mais en négatif puisqu'il ne semblait pas en accord avec l'acte.

Cela rejoint la théorie de la "communication animale", ou, en d'autres termes, la télépathie entre un animal et un humain, pratique qui a tendance à entrer dans les moeurs... je connais d'ailleurs quelques initiés.

Que pensez-vous de tout cela ? Télépathie inconsciente ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Mer Mars 21, 2018 16:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 737
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
Salut ! C'était plaisant de lire tes témoignages, tu écris bien.

Du reste : pour les lumières du ciel, je penserais à un phénomène astronomique que vous avez mal compris. Il arrive des fois où les corps célestes semblent beaucoup plus gros qu'ils ne le sont en réalité (si je le retrouve, je te transmettrai le récit de la police de je ne sais plus où en France qui avait coursé Vénus en la prenant pour un vaisseau spatial).
En ce qui concerne les deux anecdotes suivantes, je suppose que tu (vous) étiez dans une ambiance déjà très paranormal, et que ça a influencé vos ressentis... vous étiez attentif à tout, sur les nerfs, tendus, prêts à vous effrayer ; et vous avez donc réagi à la moindre sollicitation un tant soit peu inattendue. En ce qui concerne plus particulièrement la bougie, je confirme ce que dit Muskar, mais j'aimerais ajouter que quelque chose a pu tomber sur la bougie et brûler instantanément, augmentant sa flamme une fraction de seconde (cheveu, bout de tissu ou de mouchoir, etc) et que le souvenir a exagéré l'événement jusqu'à en faire une flamme bleue, qui correspond dans l'imaginaire collectif à l'idée qu'on se fait d'une grande flamme.

L'histoire du cheval est plus émouvante. Qu'il soit venu te voir, alors qu'il se savait condamné, ne m'étonne pas plus que ça, je crois la chose possible s'il tenait à toi ; quand au box où il ne voulait pas entrer, c'est peut-être que les euthanasies y étaient fréquentes, et qu'il restait imprégné de phéromones de mort & de souffrance...?

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Jeu Mars 22, 2018 22:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mars 18, 2018 14:40
Messages: 11
Merci c'est sympa :mrgreen:

C'est tout à fait possible que nous n'ayons pas compris ce que l'on a vu, et c'est aussi possible que le souvenir se soit détérioré avec le temps... j'étais toute jeune :oops:
Je suis également parfaitement d'accord avec toi sur le fait que nous étions tendus et prêts à percevoir chaque bruit, geste, odeur ou courant d'air en tant que manifestation spirituelle ! J'aurais été du genre à inventer des signes et à donner vie à des phénomènes qui n'existaient pas :P Je le reconnais parfaitement. Il y a même une lumière automatique qui s'est allumée durant une de nos séances et, ne lui connaissant pas ce détecteur de mouvement, j'avais alerté les autres et nous croyions alors vraiment que le paranormal était enfin entré dans nos vies et que nous venions de détenir la preuve ultime de l'existence d'un au-delà.. c'est tellement risible :lol: Mais c'est vrai que j'ai le souvenir de cette bougie, que je ne m'explique pas trop, et que je revois bleue très clairement :wink: Cela dit c'est possible qu'il s'agisse de ce que tu as dit, pochel, mais il faut préciser que la bougie était au fond de la pièce et nous en étions éloignés, ce qui exclut la possibilité d'un morceau de tissu ou même d'un cheveu... mais ça pourrait tout aussi bien être une mouche ou que sais-je :)

Pour mon loulou... eh bien, j'ai tendance à croire qu'il ne se savait pas condamné justement. Quand on sait qu'on va mourir on ne se bat pas avec cette force dont il a fait preuve. Son rythme cardiaque indiquait clairement qu'il était en état de choc mais le fait qu'il soit resté debout et qu'il a continué à hennir et tout ça ne me laisse pas du tout l'image d'un cheval qui a abandonné la bataille et qui s'est livré à la mort. Je ne sais pas s'il tenait à moi, c'était un vieux pépé qui avait été utilisé en club pendant des années, qui en avait vu de toutes les couleurs et dont les conditions de vie ne correspondaient clairement pas à l'épanouissement d'un cheval... Je ne pense pas qu'il était attaché à quelque humain que ce soit. En revanche peut-être qu'il m'associait à la nouvelle vie que je lui avais offerte et qu'il m'a manifesté cet intérêt pour me remercier en quelque sorte, ou tout simplement pour rechercher du réconfort, c'est peut-être bête ce que je dis mais il doit bien y avoir une explication !
Et concernant son boxe... il n'a eu aucun souci à y entrer ce soir-là, je l'y ai emmené et il m'a suivi sagement et calmement comme un cheval normal et en bonne santé. C'est le lendemain, juste avant sa mort, qu'il voulait en sortir, comme s'il savait ce qui l'attendait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignons du témoignage, témoins !
MessagePosté: Jeu Mars 29, 2018 20:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Avril 26, 2017 10:44
Messages: 737
Localisation: Caché là où vous n'avez pas regardé.
RubyKnowby a écrit:
Merci c'est sympa :mrgreen:

Que ça ne devienne pas une habitude :mrgreen:

Concernant ton cheval... je n'en sais pas plus que ça. Je ne m'y connais que de très loin en chevaux ; et tout ce que je pourrais dire ne serait au mieux que très hasardeux. À voir si d'autres membres du forum ont une idée...

_________________
Votez Tsoukalos.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO