Nous sommes le Lun Août 21, 2017 13:14


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Dim Juin 02, 2013 19:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mars 13, 2013 21:24
Messages: 350
Localisation: Landes
Coucou,

Je n'ai pas encore lancé de discussion, voici une interrogation, qui me semble intéressante.
(à voir le titre, ce serait sans problème un sujet de thèse...).
Je fais de la peinture, j'en ai fais beaucoup quand j'étais plus jeune. Acrylique, pinceau, support, c'est parti.
Un pote me demandait il y a quelques jours des conseils. Je lui ai dit, en plaisantant ; "laisse le tableau se peindre lui-même".
Dans le sens où, l'esprit accomplit à travers la main son désir de signifier. Cela est-il suffisant ?
(on ne prendra pas en compte Le Christ de Borja (lol), ni vraiment Augustin Lesage, bien que... ).

Je pensais à tous les contes et légendes, ou histoires vraies où des choses peintes ont catalysé du paranormal :
Les figures de BELMEZ, mais aussi le portrait de Dorian Gray et un passage des paradis artificiels où,
une jeune femme quitte le cadre étroit de son tableau pendant plusieurs semaines avant d'y réapparaître.
Dans le même genre, il y a les peintures qui pleurent du sang, etc...

Que pensez vous ?

_________________
Un légume frais n'est pas un légume qui sort du frigidaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Dim Juin 02, 2013 21:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Août 20, 2005 01:20
Messages: 740
Localisation: France
J'adore les oeuvres de Salvador Dali, le surréalisme de Escher, Magritte, Miro... mais aussi l'art abstrait.
http://www.repro-tableaux.com/a/surrealisme.html

Bref, ces tableaux qui laissent l'imagination dériver, sans oublier la littérature avec André Breton...

Mais c'est vrai que je n'avais jamais fait le rapprochement avec le paranormal, pourtant en cherchant bien, certains tableaux témoignent de peur nocturnes, ou simplement d'impressions, de croyances paranormales. L'artiste utilise le support pour évacuer des émotions difficiles à décrire, c'est un exutoire, un remède psychologique à l'anxiété ou à la folie. Je pense en particulier à Camille Claudel qui a passé la fin de sa vie dans un asile.

Je ne connaissait pas les figures de Belmez, je regarde ça...

_________________
Vuos arrievz à lrie cette prhase fcailenmet, bein que les lerttes soeint dans le désrdore : vrote cevraeu lit cahque mot cmmoe un tout.
Le cerveau n’enregistre qu’un petit nombre de détails pour fabriquer notre perception de la réalité.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Dim Juin 02, 2013 21:20 
Hors ligne
Membre honoraire

Inscription: Mer Février 07, 2007 00:15
Messages: 8631
Sujet intéressant, je le déplace dans les Généralités sur le paranormal où il est plus à sa place. :)

Je précise en passant que le canular est avéré pour une partie au moins des visages de Belmez de la Moraleda.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 08:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Est ce que ça sous entendrait un "lien" médiumnique pour expliquer la teneur de certaines toiles ?

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 08:40 
Hors ligne
Compte désactivé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juillet 13, 2006 20:21
Messages: 3006
Localisation: Centre Var
Je dirais plutôt que c'est la magie de l'inspiration ?

Je ne peins pas, mais j'écris. Il y a effectivement une sorte de magie dans l'inspiration : on s'asseoit, on écrit, ça vient tout seul, tout se met en place, les idées se déversent dans l'ordre, sur le passage en cours de rédaction aussi bien que pour l'histoire en général... Quelquefois ça ne fonctionne pas. D'autres fois ça fonctionne plus que bien ! Est-ce que c'est la même chose pour un peintre, Sebgens ?

Quant au lien avec le paranormal... L'art en général éveille l'imagination, de l'artiste comme du public, je ne trouve donc pas étonnant que l'imagination galope plus loin, très loin !

Qu'en pensez-vous ?

Veganne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 08:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Décembre 20, 2011 12:15
Messages: 4056
En tout cas, pour la musique c'est pareil : tu peux bosser 2h sur une mélodie sans que ça convienne, et parfois ça vient du premier coup, comme si tu captais les idées directement dans l'air. Dans ces cas là, les muses t'ont entendu :wink:

_________________
Envoyé de mon Commodore 64


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 08:44 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Pour l'écriture, 100% d'accord, les mots peuvent s'enchaîner rapidement et remplir des pages.
Mais dans le cas de la peinture, il ya des temps "morts" qui s'imposent (changement de couleur, séchage), et qui, à priori, doivent grandement nuire à la fluidité du travail.

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 11:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Avril 05, 2011 22:00
Messages: 65
Dans le même genre, il y a une nouvelle de Gogol ( "Les nouvelles de Saint Saint-Pétersbourg") qui pourrait te plaire: "Le portrait"! Je te laisse le trouver sur internet, c'est libre de droit.
Ça parle d'une peinture qui a un effet paranormal! Il y a aussi beaucoup de considérations générales sur le travail de l'artiste...
Bref, c'est pas la plus poilante de ses nouvelles mais elle est très bien quand même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Juin 03, 2013 13:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Mars 13, 2013 21:24
Messages: 350
Localisation: Landes
Coucou,

Merci, merci, pour toutes ses réponses, c'est très sympa.
C'est quoi la règle là, je dois répondre à tout le monde en MP ??
Non, non, en tous cas, ce qui est bien c'est que les réponses sont loin
de ce que j'imaginais (ça c'est cool).

1. Le surréalisme, bien entendu (l'exutoire), surtout que les surréalistes se sont beaucoup intéressé aux tables tournantes
et aux cultures primitives (Tanguy surtout, Breton). Il me semble qu'ils ont poursuivi le courant des "spirites" en quelque sorte.
(Entrée des médiums – Spiritisme et art d'Hugo à Breton, expo en 2012 à Paris..).
C'est une évidence. Dali, que j'adorais quand j'étais plus jeune, ne semble pas, sinon sous le couvert d'expérimentations
entretenu trop de courtoisie avec le paranormal (je ne crois pas), les titres sont surréalistes à la façon du Salvador de la peinture,
il se disait réincarnation de Velasquez quand même (d'où la moustache). De ce fait lorsqu'il peignait était-il plus Velasquez
que lorsqu'il se promenait où jouait aux cartes ? Je crois qu'on peut le penser...

2. Le second point est sous la forme quasi générale des témoignages qui ont attrait aux domaines connexes (dans le sens d'apparentés).
L'écriture, la musique, la création. En fait, ne s'agirait-il pas, bien évidemment, du domaine des Muses... ?
La nature des muses, mystère. J'ai pensé à quelque chose en lisant les mots de Veg. qui m'a donné des frissons.
J'ai repensé à la légende du GOLEM, l'être façonné dans la terre à qui on peut insuffler la vie.
De ce point de vue, en faisant abstraction de la matérialité même, toute chose pourrait, par une formule magique, que sais-je,
par l'acte de "création" lui-même devenir animé. Un texte, et c'est vrai, la plupart du temps devient vivant quant on le lit,
les personnages entrent dans le monde des vivants. Franchement, ça me fait flipper (ça apparaît presque comme un constat).

Pour le son, c'est un peu différent je crois. Je suis batteur depuis une 15e d'années, j'ai joué avec quelques différentes personnes.
Ce qui me contraint horriblement dans la musique c'est la reprise (c'est à dire, qui s'apparente pour moi, à la copie en peinture
et disons à la citation dans l'écriture). Je trouve ce type de musique réellement abject, je ne peux pas, je suis incapable de jouer
quelque chose qui vient d'ailleurs, je ne veux pas, je crie, je me débats, je fais le singe (je fais alalala, d'habitude et je boude).
Par contre, quand la mélodie vient d'elle-même, là effectivement tu peux te poser des questions sur l'esthétique de la chose.
Mais encore une chose qui m'ennuie, c'est que sur une guitare par exemple, il y a des gammes, soit un ensemble d'outils
qui permettent de produire de la musique (c'est l'alphabet de l'écriture et la couleur en peinture).
Et bein, c'est pareil, je trouve que c'est abject aussi, sa me donne envie de faire le singe.
Mon guitariste a trouvé une solution, non sans rien révolutionner, descendre les notes du manche de plusieurs demi-tons
(comme queen of, quoi... y a un singe qui rôde). Ne serait-ce qu'une question de style ? (même si y a plus vraiment de machine à vapeur).

3. Tout ça pour rejoindre la question du rythme de Tapioka (des Picaros ?).
Le rythme de travail et de la production. Le faire ici, plutôt que plus tard ??
Je crois que c'est essentiel ça. Sa voudrait dire que dans cette rythmique, bien sur elle est dans tout, même dans le cerveau
de la gerbille et du singe, il y a un rythme, qui je pense, s'apparente à la fois au rythme cardiaque et à la "logique" (pensée).
Le rythme est partout le même, a priori, où que l'on soit, quoi que l'on fasse, ici, c'est pareil qu'ailleurs ! (ça fait très Président Hollande).
Bien sur que non, il y a des lieux, des endroits, des sites et des paysages propices à la fonction de l'imaginaire, au rythme des pensées.
C'est terrible parce que (ça me fait peur ça aussi), il y a la question de l'interaction. Est-ce que quand je pense, quand je dessine,
que j'écris, que je joue un morceau de musique, que je prépare une couleur, je suis encore dans le rythme de ce que je ne suis pas entrain de faire.
En gros, on fait tous ce type d'activité pour décrocher de quelque chose. Mais ce qui en naît, ce n'est donc pas rattaché à ce que nous sommes.
On est d'accord sur ce dernier point ?

_________________
Un légume frais n'est pas un légume qui sort du frigidaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Ven Août 02, 2013 21:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juin 03, 2012 13:59
Messages: 350
Localisation: Revin, Ardennes
Salut
Effectivement certaines peintures sont troublante comme celle que j'ai remarqué dans un livre ou on voyais une autoroute dans une ville (new york) et en arrière plan un avion s'encastrais dans un immeuble, le tableau a été peint en 1970, étrange.
Un autre me trouble, je ne sais pas qui l'a fait mais il se nomme "le rêve", on y vois une femme qui doit rêver avec, en haut a gauche, une sorte de démon et un cheval effrayant a droite, ainsi que d'autres animaux. ce tableau me fait peur.
Il en existe beaucoup d'autres tout aussi troublant, c'est selon la sensibilité de celui qui regarde.

_________________
Vie comme si tu allais mourir demain.
Apprends comme si tu étais immortel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Dim Août 04, 2013 07:40 
Hors ligne
Compte désactivé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Juillet 13, 2006 20:21
Messages: 3006
Localisation: Centre Var
Pour le tableau 'le rêve', tu veux dire celui-ci : http://commons.wikimedia.org/wiki/File: ... li_053.jpg, je présume ? C'est vrai qu'il est impressionnant...
(personnellement, si je dormais dans cette position avec la tête en bas, j'aurais sûrement des cauchemars aussi !! :lol: )
Füssli a peint plusieurs tableaux sur le même thème.

Pour le tableau de 1970, je ne trouve pas ça étrange. New York, autoroutes, gratte-ciels et avions... Le rapprochement (au propre comme au figuré !) est plutôt évident, non ?

En général, ce que tu trouves 'troublant' me paraît assez naturel. Les tableaux sont des oeuvres de fiction, au même titre que romans, films, etc. Rien n'empêche l'artiste de laisser courir son imagination vers le fantastique... Dans le cas de la peinture, même pas besoin d'effets spéciaux ! :mrgreen:

Veganne


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tableau, la peinture, et la représentation du vivant
MessagePosté: Lun Août 05, 2013 16:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Mars 29, 2007 22:04
Messages: 500
Localisation: Mtl, Québec
Sujet intéressant!

Je me souviens il y a quelques années, sur ce forum, on avait parlé dans un sujet d'un tableau qui était glauque à souhait...

''The hands resist him'' .
Article wikipedia (en anglais) http://en.wikipedia.org/wiki/The_Hands_Resist_Him

Vraiment, juste de regarder ce tableau me rend mal à l'aise.

S'en suit une tonnes de légendes à propos de ce tableau, des malédictions ou je-ne-sais-quoi.
On l'appelle aussi ''The eBay haunted painting''.

Canular ou pas, je m'en fou, ce tableau me fou les ch'tons! :lol:

_________________
You learn to take life as it comes at you... to make each day count.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO