Nous sommes le Mer Novembre 22, 2017 06:46


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Dim Novembre 28, 2010 21:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 08, 2010 13:06
Messages: 81
Bonsoir à tous, je poste ce soir afin de vous parler de deux petites anecdotes qui se sont déroulées à la mi-mars de cette année.
L'une est arrivée à mon grand-père, et l'autre m'est arrivé quelques temps après.
Je vous rassure elles ne sont pas extraordinaires, il n'y a pas non plus mort d'homme, mais je me suis posée pas mal de questions là dessus.

Je signale pour commencer que ma grand mère est malheureusement décédée le jeudi 18 mars dernier, en Réanimation à l'hopital.

La première anecdote est la suivante:
Mon grand père possèdait un caniche noir âgé d'environ 10 ans.
Pendant que ma Grand-mère était à l'hopital, mon grand-père était reveillé chaque nuit à 2.00 du matin par les grattements du chien à la porte du garage mais surtout par ses aboiements constants. Il y a eu une nuit où l'animal a été particulièrement bruyant, c'est celle du mercredi 17 mars au jeudi 18.
En effet il s'est (comme habituellement) levé vers 2h du matin, mais cette fois pour aller hurler à la mort et gratter continuellement à la porte du garage.
Vous noterez que comme dit précédemment, ma grand-mère est décédée le jeudi 18 mars vers 14 heures. (heure annoncée par l'hopital)

Je signale par ailleurs que le chien est mort il y a quelques semaines, s'étant fait renversé par une voiture...

La seconde:
Une semaine environ après l'enterrement de ma grand mère, mon père et moi nous sommes rendus au cimetière afin d'effectuer un tri au niveau des compositions de fleurs disposées sur le tombeau lors de l'enterrement. Nous avons alors jeter les bouquets fannés, mon père me dit avant de partir qu'il restait un bouquet situé derrière le tombeau. J'allai dès lors le chercher, (bouquet à emballage violet) pour le jeter dans la poubelle à la sortie du cimetière.
Le lendemain nous revînmes voir, et je fus très surprise de voir le fameux bouquet jeté en dernier la veille, revenu comme par magie à sa place initiale. Mon père le remarque aussi et me demande alors si je l'avais bien jeté la veille. J'affirmai que oui. Et effectivement, je suis certaine d'avoir jeter ce bouquet. Je me revois encore le mettre dans la poubelle...

Voilà, si vous avez une quelquonque explication à ces deux evenements, il serait gentil de m'en faire part.

En vous remerciant de m'avoir lue et en vous souhaitant une belle soirée,

Cordialement.

_________________
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. Q.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Dim Novembre 28, 2010 22:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Juillet 11, 2008 17:34
Messages: 1762
Localisation: Somewhere over the rainbow
Pour la première, n'ayant pas de chien je ne connaîs pas assez leur comporterment qui pourrait peut-être expliquer ce qui s'est passé.

Pour la deuxième, on peut penser que quelqu'un a simplement remis le bouquet en place. Qui et pourquoi ? Il y a de multiples raisons :
- quelqu'un venu plus tard qui s'est dit qu'on avait jeté son bouquet et l'a remis en place même fâné. Après tout, ça avait peut-être une significaiton particulière, chacun vit la mort à sa façon
- quelqu'un de totalement inconnu mais un peu "dérangé" qui ne supporte pas qu'on enlève les bouquets des tombes et t'a observé. Il est alors allé chercher le bouquet dans la poubelle
- etc.

Sais-tu qui avait déposé le bouquet en question ?

_________________
GNB we care


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Dim Novembre 28, 2010 22:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 08, 2010 13:06
Messages: 81
Merci de ta réponse.

Je sais qu'il a été posé par les croques morts qui avaient regroupé l'ensemble des bouquets, mais de qui provient-il ? Je n'ai hélas pas fait attention...
Pour ce qui est de ta proposition, je doute fortement que quelqu'un soit revenu après l'enterrement (à part mon grand père et nous même), étant donné que la famille habite loin du petit village ou ma grand mère est enterrée...
De plus pour aller rechercher un bouquet complètement fichu dans une poubelle et le remettre sur une tombe, comme tu dis, il faut être dérangé. :lol:
J'ajoute à cela le fait que d'après mes souvenirs personne n'était présent dans le cimetière. Le village étant très petit :roll:

_________________
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. Q.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 09:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
J'abonde dans le sens qu'une connaissance (voisin, voisine, pas forcément la famille) aurait pu voir que le bouquet était jeté et le remettre à sa place, façon de faire son deuil.

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 11:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8523
Localisation: Essonne
Drôle de façon de faire son deuil en remettant sur la tombe un bouquet fané... :? Pour moi, mis à part un oubli de votre part (vous avez cru l'avoir jeté, allant même jusqu'à visualiser la chose), je n'ai d'explication. :roll:

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 11:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Minia a écrit:
Drôle de façon de faire son deuil en remettant sur la tombe un bouquet fané... :?

Certaines gardent la 1ère Rose offerte par leur chéri en la faisant sécher. :)

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 11:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 28, 2008 14:18
Messages: 8523
Localisation: Essonne
Nid à poussière ! :lol: Plus sérieusement, aller rechercher à la poubelle un bouquet fané et le remettre sur la tombe, franchement, c'est du jamais vu ! Les personnes "fréquentant" les cimetières sont plutôt du genre à enlever ce qui est abimé justement ! Ou a partager les fleurs fraiches sur des tombes qui ne sont jamais fleuries...

_________________
Il n'y a que deux solutions : Soit j'ai raison, soit vous avez tort...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 11:33 
Comme certains oncles et tantes du côté de mon père sont franchement bizarres, je les soupçonnerais volontiers d'être capables de remettre rageusement un bouquet acheté par leurs soins et jeté par quelqu'un d'autre de la famille sur la tombe de mes grands-parents (pour faire savoir, en gros : "c'est mon bouquet et je le jette quand ça me chante" :roll: )
Parfois certains conflits au sein des familles amènent à des comportements ridicules...


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 19:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 08, 2010 13:06
Messages: 81
Je me souviens pourtant l'avoir pris ce fameux bouquet à l'emballage violet rempli d'eau de pluie (qui a si gentiment dégouliné sur mon jean). :lol:
J'aurais vraiment du mal à remettre en cause le fait que je l'ai jeté, dans la mesure ou j'y suis retournée exprès...


Il serait vraiment déplacé de faire une chose pareille, remettre un bouquet où il reste même plus une fleur de potable (et ou les 3 quarts des pétales sont tombés). C'est presque comme si on voulait enlaidir la tombe plutôt que de l'égayer... :|
De plus, pas de tension que je sache, du moins pas au point de mettre des fleurs fichues sur la tombe...

_________________
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. Q.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 21:59 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 14, 2008 04:02
Messages: 7235
Il y a bien des choses étranges qui se passent dans les cimetières. Dans le cimetière de ma ville, il n'est pas rare de surprendre de vieilles dames voler des fleurs pour les mettres sur les pierres tombales de leurs défunts.

Mais il y a peut-être une autre possibilité. Une autre personne a placé un autre bouquet identique (après tout, ils se ressemblent tous, non? Surtout s'ils proviennent du même fleuriste) qui aurait flétri lui aussi. Alors vous aurez imaginé qu'il s'agissait du même alors que c'en était un autre. Et peut-être que cette personne vous ne la connaissez pas.

_________________
L'arbre qui tombe fait toujours plus de bruit que la forêt qui pousse...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 22:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 30, 2005 00:32
Messages: 2557
Localisation: Paris
Oui mais dans un cimetière il y a quand même pas mal de tombe, alors comment un inconnu aurait plus placer exactement le même bouquet violet sur cette tombe précise?

_________________
« Les choses sont ce qu’elles sont et seront ce qu’elles seront. » Jonas Jonasson, Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Novembre 29, 2010 23:12 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Août 14, 2008 04:02
Messages: 7235
Je me suis mal exprimé. Quand je dis inconnu, je parle par rapport à la famille. Mais cet inconnu aurait très bien pu connaître la défunte personnellement et venir apporter (par pure coïncidence) le même bouquet sur la tombe de la grand-maman.

_________________
L'arbre qui tombe fait toujours plus de bruit que la forêt qui pousse...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Novembre 30, 2010 09:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 08, 2010 13:06
Messages: 81
Dès lors, serait-il possible que le bouquet apporté (admettons le soir après notre venue au cimetière) ait pu flétrir en une nuit, puisque nous sommes revenus le lendemain?
Je précise que le lendemain lorsque j'ai "à nouveau" jeté le bouquet retrouvé sur la tombe, celui jeté la veille n'y était plus. (détail important que j'ai oublié de préciser, je m'en excuse :oops: )
C'est pourquoi nous pouvons supposer que ces deux bouquets ne sont en fait qu'un seul et même bouquet.

Ouh la, en espérant avoir été à peu près comprise :lol:

Bonne journée à vous!

_________________
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. Q.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Ven Décembre 03, 2010 15:33 
Hors ligne

Inscription: Ven Décembre 03, 2010 12:35
Messages: 21
Les annimaux proche des hommes, comme les chiens et les chats, voient et sentent des choses que nous ne pouvons pas/plus ressentir.


Le chien a senti grace a ton grand-pére que il ya quelque chose qui en va pas, maintenant t'affirmer que le chien aurait pu sentir la mort de ta grand-mére, ca je ne peux l'affirmer.


Remarque un chien c'est trés bien quand il va mourir, je n'oublirai jamais la façon dont mon chien ma regardé avent de fermer les yeux.
Enfin mon chien et tout les autres au quels j'ai assisté.

Pour le chat, lui préfére s'isoler, pour mourir tranquille dans un coin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Ven Décembre 03, 2010 20:28 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer Septembre 08, 2010 13:06
Messages: 81
Je te remercie de ta réponse. :D

Cordialement.

_________________
Sans les autres, personne ne serait autre chose que rien. Q.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Sam Décembre 04, 2010 12:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Juin 22, 2010 14:13
Messages: 131
ou alors il y avait deux bouquets identiques...

_________________
"the only difference between possible and impossible lies in what you believe"

असतोमासद्गमय
तमसोमाज्योतिर्गमय
मृत्योर्माअमृतंगमय
ॐशांतिशांतिशांति


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Décembre 06, 2010 08:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Décembre 06, 2010 07:54
Messages: 73
Salut,
J'ai fait une enquête là-dessus. Où pour être plus précise, j'ai lu un fabuleux bouquin qui m'a donné l'idée de faire mon blog tant ce bouquin m'a interpellé et dérangé aussi...
[adresse supprimée par la modération]Peut-être qu'après lecture, tu cesseras de te poser des questions. A mon sens retrouve la personne qui a initialement déposé le bouquet, avant que tu ne le jettes et tu auras ta réponse.
A bientôt.
Marielou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étraLucrèce
MessagePosté: Lun Décembre 06, 2010 08:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven Octobre 24, 2008 08:16
Messages: 1809
Localisation: Twilight Zone
Et quel est le titre de cet ouvrage ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Décembre 06, 2010 12:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Décembre 06, 2010 07:54
Messages: 73
A moins d'être censurée je ne peux pas faire de promotion apparemment. J'attends l'autorisation de l'administrateur mais j'aurais bien l'occasion d'en parler le moment venu. Dans un mois si j'ai bien lu ma feuille des conditions d'utilisation. Leçon apprise et retenue.
Marielou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Lun Décembre 06, 2010 13:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Août 03, 2010 08:09
Messages: 4552
Localisation: Sud Ouest
Tu peux citer une source (donc le livre) mais pas faire de pub pour ton blog (ou site ou magasin ou autre si tel était le cas).

_________________
Ce que j'écris, ça se lit au 1er degré, des fois au second. Faites votre choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 11:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Décembre 06, 2010 07:54
Messages: 73
Il s'agit du livre de Pierre JOVANOVIC "Enquête sur l'existence des Anges Gardiens". Ce que j'ai aimé avec ce livre c'est que pour traiter son sujet, le journaliste a dû relever de nombreux témoignages et explorer des voies telles que les NDE Near Death Experience ou EMI en français (expérience de mort imminente), relever les témoignages de scientifiques, et un peu partout dans le livre on parcourt l'histoire de mystiques tel que PADRE PIO. Les photos sont pas mal et je me suis dis en les voyant, que au moins les personnes dont l'auteur parle, existent bel et bien. Bref....un livre qui met pas mal de monde mal à l'aise "à en juger les critiques très nombreuses". Pour ma part, c'est le premier du genre que je lis alors ne pouvant le comparer à rien d'autre, il est peut-être normal que je le trouve exceptionnel. L'auteur revient sur les faits de la vierge ATIKA, nous fait découvrir l'avis des scientifiques qui se sont penchés sur le sujet. Il y a particulièrement une phrase qui se trouve au début du livre et qui résume bien la suite du bouquin "De ce qu'un fait vous semble étrange, vous concluez qu'il n'est pas. Ce qui est puéril, c'est de se figurer qu'en se bandant les yeux devant l'inconnu, on supprime cet inconnu" Victor Hugo.
Voilà, j'ai pensé que le témoignage "Deux anecdotes...étranges" me faisait beaucoup penser à de nombreux témoignages du livre et que le lire pourrait aider à comprendre ou pas.....
A bientôt.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 14:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Juin 28, 2009 15:18
Messages: 133
Bonjour,

marielou a écrit:
Il s'agit du livre de Pierre JOVANOVIC "Enquête sur l'existence des Anges Gardiens". Ce que j'ai aimé avec ce livre c'est que pour traiter son sujet, le journaliste a dû relever de nombreux témoignages et explorer des voies telles que les NDE Near Death Experience ou EMI en français (expérience de mort imminente), relever les témoignages de scientifiques, et un peu partout dans le livre on parcourt l'histoire de mystiques tel que PADRE PIO. Les photos sont pas mal et je me suis dis en les voyant, que au moins les personnes dont l'auteur parle, existent bel et bien. Bref....un livre qui met pas mal de monde mal à l'aise "à en juger les critiques très nombreuses". Pour ma part, c'est le premier du genre que je lis alors ne pouvant le comparer à rien d'autre, il est peut-être normal que je le trouve exceptionnel. L'auteur revient sur les faits de la vierge ATIKA, nous fait découvrir l'avis des scientifiques qui se sont penchés sur le sujet. Il y a particulièrement une phrase qui se trouve au début du livre et qui résume bien la suite du bouquin "De ce qu'un fait vous semble étrange, vous concluez qu'il n'est pas. Ce qui est puéril, c'est de se figurer qu'en se bandant les yeux devant l'inconnu, on supprime cet inconnu" Victor Hugo.


Je n’ai pas lu le livre, mais j’ai pu suivre les extraits que tu as donné sur ton blog et je souhaitais rebondir sur quelques points qui me semblent assez parlants sur cette question des « Anges Gardiens » avec quelques passages choisis :

blog de marielou a écrit:
Manifestation des Anges : il y a différents niveaux d'interaction avec les anges. Dans certains cas c'est une entité qui arrive et qui disparaît surnaturellement. Dans certaine situation, se manifeste par une voix audible dans le cerveau. Des témoins ne comprennent pas toujours pourquoi un de leur geste inexpliqué leur sauve la vie. D'autres témoignagnes relatent une sensation de temps suspendu et sont confrontés à des faits tellement insensés et étranges qu'ils pensent être devenus fous. Rêves prémonitoires et synchronicités (ex : au moment où l'on pense à une personne que l'on a pas vu depuis longtemps, on l'aperçoit au travers d'une vitrine à l'intérieur d'un magasin), sont autant de manifestations de la présence des anges gardiens.


Hallucinations visuelles, auditives, cénesthésiques (relatives au corps), rêves perçus comme prémonitoires, synchronicités, interprétations d’événements fortuits …, il semble que tout cela fasse une belle macédoine permettant d’avancer à coup sûr des manifestations angéliques. Le problème, c’est que la plupart du temps, ces signes peuvent également révéler des symptomatologies psychotiques. Ce qui est dommage, c’est que visiblement l’éventualité de cette possibilité n’apparaît pas dans ton blog (je ne sais pas ce qu’il en est du livre). Pourtant, ce sont des éléments qui sont très souvent repris dans les discours de personnes souffrants de délires chroniques (à terme, les choses peuvent même tendre vers des formes de paraphrénie : « Je suis l’élu de Dieu », « Je suis le porte-parole d’un Ange », etc.)

Pourquoi est-ce que je souligne ce point ? Eh bien, le problème n’est pas de croire ou non en l’existence de ces entités célestes, chacun dispose de sa liberté de jugement. Non, le souci est qu’en l’absence de contre arguments (comme la thèse psychopathologique), il puisse y avoir un encouragement, une confortation, un renforcement, des troubles de certains individus pouvant les conduirent, dans les cas extrêmes, à des actes dangereux (« je me donne la mort pour retrouver mon Ange Gardien qui ne me parle plus », « je me gave de somnifères pour faire plus de rêves prémonitoires », « j’écoute mon Ange qui me conseille fortement de démissionner car mon patron serait un être mauvais », etc., etc…)

blog de marielou a écrit:
- Ce que PADRE PIO dit des anges : "Il est consolant de savoir que nous sommes toujours sous la garde d'un esprit céleste qui ne nous abandonne même pas dans l'action par laquelle nous déplaisons à Dieu. Prenez la belle habitude de toujours penser à lui, que, à côté de nous il y a un esprit céleste qui, du berceau à la tombe, ne nous quitte pas un instant, qui nous guide, qui nous protège, comme un ami, comme un frère, qui doit aussi consoler, toujours et spécialement dans les heures qui sont, pour nous les plus tristes. Cet ange prie pour nous et offre à Dieu toutes les bonnes oeuvres que nous faisons, nos désirs sains et purs. Dans les heures où il nous semble être seule et abondonné, nous avons une âme amie à qui nous pouvons nous ouvrir et confier nos peines. N'oublions jamais ce compagnon invisible, toujours présent pour nous accompagner, écouter, consoler.


Ici ce qui me frappe particulièrement, c’est cette faculté à pouvoir se « fabriquer » un compagnon céleste, à toujours avoir son « alter ego » (littéralement son « autre moi-même ») sous le bras, jusqu’à la fin de la vie. C’est quelque chose d’assez notable chez les personnes qui ont connu des périodes de vies douloureuses, affectées par la solitude ou l’abandon.

blog de marielou a écrit:
LE NOM DE NOTRE ANGE GARDIEN.
Il est rare que l'ange dévoile son nom à son protégé pour ne pas que ce dernier soit tenté de révéler son nom. Cela briserait le rapport d'exclusivité, ainsi que la relation intime. Dévoiler le nom de son ange serait une trahison.

Ce petit passage est vraiment très parlant : ce fameux « rapport d’exclusivité », cette « relation intime » (d’ailleurs d’autres passages font référence à une « fusion »), c’est exactement ce qui se joue dans la prime enfance à travers la relation mère-bébé. Et de nombreux auteurs (Klein, Winnicott, Dolto …) ont montré comment le jeune enfant, nécessairement privé de sa mère (qui part faire ses courses, son ménage…) en vient à « fabriquer », « reconstruire », la présence maternelle à travers des rêveries, des pensées, des fantasmes … Puis arrive un substitut : le fameux « objet transitionnel » de Winnicott (le doudou, le nounours…) qui évolue au court du temps pour, par exemple ici, se transformer en « Ange Gardien » …

Dernier passage que je retiendrais ici :

blog de marielou a écrit:
Rares sont les mystiques masculins à avoir vu leur ange à l'exception du PADRE PIO où PERE LAMY. Par contre le voir est un phénomène extrêment fréquent chez les femmes. La proportion est de 9 femmes pour 1 homme. L'homme serait-il moins à l'aise avec sa relation avec Dieu ?


Encore quelque chose qui ne m’étonne pas vraiment et que je trouve très intéressant puisqu’elle conforte la thèse psychologique. Je parierais d’ailleurs volontiers aussi sur le fait que chez la grande majorité de ces femmes, l’Ange Gardien est bien de sexe masculin. Plus encore, il semble que la relation des femmes avec leur Ange diffère singulièrement de celle des quelques hommes, notamment à travers l’idée d’une « relation quasi paternelle ».
On aurait donc chez les hommes : un Ange Gardien « copain / frère » (Padre Pio) ; et chez les femmes : un Ange Gardien « père / protecteur ».


Désolé pour ces digressions qui n’ont pas grand-chose à voir avec le thème initial du topic, mais je n’ai pu répondre à celui de marielou qui a été dernièrement verrouillé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 16:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Décembre 06, 2010 07:54
Messages: 73
Il est vrai que je n'ai pas voulu donner d'interprétation, donc tout ce que tu trouves est un résumé du Livre. J'ai essayé de respecter le plus fidèlement possible, l'idée que le journaliste souhaitait faire passer aux lecteurs. Son opinion étant faite, mais là mienne restant à faire, je n'ai pas donné d'opinions personnelles dans le blog. J'ai même rajouté le châpitre ANTITHESE pour me sentir plus à l'aise car dans le livre Pierre JOVANOVIC ne laisse pas beaucoup de place, il est vrai, à la parole adverse. Ce que je retiens du Livre, et que je n'ai peut-être pas sû faire passer dans le blog, c'est quand même le fait que persiste, à la fin de la lecture en tout cas, pour moi, un certain malaise. Mal à l'aise, malaise, tu vois, il y a un quelque chose qui me titille, un "je ne sais quoi" qui m'embête. Dans quelques temps, je pourrais peut-être arrêter de penser à ce bouquin, mais d'habitude, je prends moins de temps à passer à autre chose. Pour tout te dire, je lis régulièrement, j'essaie en tout cas et là, je n'arrive pas à passer à un autre bouquin. Mais bon, j'apprécie des remarques pertinentes et tes remises en question. Je crois que le Livre manque cruellement de cela justement. Le débat est ouvert. Je vais quand même essayer une bonne BD.....la prochaine fois.
Marielou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 19:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
C'est marrant, je suis en train de lire ce bouquin, justement ( qui est tout de même un "classique" du rayon éso... :lol: ).
En effet, Jovanovic est très "affirmatif" ( enfin, pour là en j'en suis, c'est à dire un peu plus de la moitié du livre ), d'un autre côté, en tant qu'auteur, il défend sa thèse ( et il n'appartient qu'à d'autres d'en défendre une adverse ), ça ne me choque pas plus que ça... Comme dans tout livre, c'est d'abord au lecteur de se faire son propre avis.
Si je devais émettre une réserve, c'est qu'il n'a pas le côté "brillant", et la profondeur de champ qu'un Van Eersel... mais ce qui est pas mal, c'est qu'il balaie son sujet d'un bout à l'autre.

Pour terminer la parenthèse "ange"... s'il y a un livre je pense - et Jovanovic le cite - qu'il faut avoir lu quand on s'intéresse au sujet ( et je pèse mes mots : il me semble impossible de s'en passer lorsque l'on s'interroge sur ces questions ), ou même quand on s'intéresse à la spiritualité en général.... c'est quand-même Les Dialogues avec l'Ange de Gitta Malasz ( Van Eersel en fait l'exégèse dans la Source Blanche ), et accessoirement les commentaires de Gitta Malasz sur son histoire...
C'est tout de même un des "témoignages spirituels" les plus importants du XXème siècle, sinon le plus important...

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 20:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun Décembre 06, 2010 07:54
Messages: 73
Merci pour le tuyau, car comme je l'ai précisé, c'est le premier du genre que je lis. Je suis novice en la matière, alors je vais peut-être me pencher sur le sujet et approfondir. Si je dois lire de nouveau sur le sujet, je lirais sans aucun doute, celui que tu conseilles car n'y connaissant rien, je me laisserais guider. J'ai bien des expériences un peu "bizarre" autour de moi, mais rien de bien exceptionnel au vu des témoignages que je lis ici. Mais bon, le livre de JOVANOVIC m'a quand même amené à être présente sur ce blog alors...bonne lecture et à bientôt.
Marielou.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deux anecdotes ... étranges.
MessagePosté: Mar Décembre 07, 2010 23:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Avril 10, 2005 11:50
Messages: 5447
Localisation: France/Dijon
Ah, d'accord, tu ne connaissais pas du tout, jeune Padawan :mrgreen: ... Bon alors je le souligne d'autant plus : pour approfondir le sujet, il FAUT lire Les Dialogues avec l'Ange ( même si ce n'est pas un livre "facile", il est plus qu'incontournable ). :lol:
Je peux aussi te conseiller les ouvrages de Patrice Van Eersel, qui est de formation journalistique comme Jovanovic, mais qui est plutôt "différent"... hum, même si après, cela dépend de ce que tu souhaites "appronfondir" ?...

Mais bon, je vais peut-être cesser le hors-sujet dans ce post... :oops:

_________________
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans.
Charles Baudelaire


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB.biz
phpBB SEO